Wauquiez ne financera plus le nid islamo-gauchiste de Sciences Po Grenoble

Klaus Kinzler, professeur d’allemand et de civilisation allemande à Sciences Po Grenoble, avait eu le malheur en décembre 2020 de ne pas céder aux injonctions de la gauchiasserie islamophile : « je contestais le titre d’une journée de débats dans lequel « racisme, antisémitisme et islamophobie » étaient mis sur le même plan » (L’Opinion).

Dans une correspondance entre professeurs, « Klauz Kinzler critiquait aussi l’islam, une religion qu’il admet « ne pas beaucoup aimer », notamment, explique-t-il, à cause de ses dérives fondamentalistes et de la place qu’elle laisse aux femmes » (Marianne).

C’était tout à fait son droit puisqu’en France, faut-il le rappeler, les délits de blasphème et d’islamophobie n’existent pas (encore).

Victime d’une chasse aux sorcières, des portraits de lui furent collés sur les murs de l’établissement avec la sentence « Des fascistes dans nos amphis. L’islamophobie tue ». Autrement dit, grâce aux islamo-gauchistes de L’Union syndicale et quelques mois seulement après la décapitation de Samuel Paty, Klaus Kinsler devenait une cible potentielle pour n’importe quel déséquilibré de la religion d’amour, de tolérance et de paix.

Depuis, les meneurs ont été scandaleusement relaxés par les autorités universitaires et Klaus Kinzler, qui n’est pas retourné enseigner à l’IEP de Grenoble (sa sécurité n’étant pas assurée), prié de se taire par la directrice Sabine Saurugger.

 

Mais Klaus Kinzler continue à dénoncer dans les médias l’entrisme et le totalitarisme islamo-gauchistes à Sciences Po Grenoble « devenu un camp de rééducation» où l’« on entend désormais dans les amphis des profs remettre en cause tout le système dans ses bases universalistes, démocratiques, laïques […] Sans aucun complexe »

Loin de prendre la défense de l’enseignant, Sabine Saurugger a donc préféré suspendre l’enseignant, estimant ses propos « diffamatoires » pour elle et son établissement.

Mais réponse du berger à la bergère, Laurent Wauquiez suspend, lui, le financement de la région Auvergne-Rhône-Alpes à Sciences Po Grenoble. Certes une goutte d’eau de 100 000 euros par an sur un budget annuel de 15 millions d’euros mais une décision qui change (un peu) de la lâcheté et du laxisme ambiants.

On attend la même décision du département et puis, surtout, que l’Etat macronien et sa ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, adressent à Sabine Saurugger ce message en écriture inclusive qu’iel.le affectionne tant : « vous êtes viré.e ».

Sciences Po Grenoble: Laurent Wauquiez suspend le financement de la région Auvergne-Rhône-Alpes

 

Le conflit qui oppose Klaus Kinzler, professeur d’allemand et de civilisation allemande, à la direction de Sciences Po Grenoble prend une tournure politique. «Sciences Po Grenoble est depuis trop longtemps dans une dérive idéologique et communautariste. Ce n’est pas ma conception de la République, a écrit sur Twitter, lundi 20 décembre, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez.

La Région suspend donc tout financement et toute coopération avec l’établissement». Sur Facebook, l’ancien président du parti Les Républicains a apporté son soutien à l’enseignant.

Le montant des subventions allouées par la région à l’établissement est d’environ 100.000 euros par an «hors investissement sur projets, selon l’exécutif» régional, rapporte l’AFP.

«Aucun compromis avec le communautarisme»

Dans un communiqué de presse, daté du 10 décembre, qu’a pu consulter Le Figaro, la Région dénonce la «longue dérive idéologique et communautariste de la direction de l’Institut d’Études Politiques de Grenoble» qui «vient de franchir un nouveau cap avec la suspension d’un enseignant accusé d’avoir publiquement fait état de la dégradation des conditions d’enseignement dans cet établissement». «Les militants de théories “woke”, de l’écriture inclusive, ou de pratiques communautaristes, ont aujourd’hui confisqué le débat au sein de cet établissement sans que la direction ne prenne la mesure de cette dérive préoccupante», poursuit le communiqué de presse. «Élèves et enseignants qui s’opposent à ce nouveau diktat sont aujourd’hui la cible de pressions inadmissibles. Il est indigne de leur faire payer le renoncement et l’abandon d’une direction qui s’est soumise à cette minorité.» Et de conclure: «La Région Auvergne-Rhône-Alpes ne tolérera aucun compromis avec le communautarisme.»

Le nom de l’enseignant placardé assorti d’accusations de fascisme

Mardi 14 décembre, la directrice de l’IEP, Sabine Saurugger, a décidé par un arrêté de suspendre l’enseignant de ses fonctions pour une durée de quatre mois et fait part de son intention de «saisir le conseil de discipline dans les meilleurs délais».

[Elle] reproche notamment à l’enseignant d’avoir tenu «des propos diffamatoires dans plusieurs médias contre l’établissement d’enseignement supérieur dans lequel il est en poste ainsi que contre la personne de sa directrice». [Dans l’Opinion et Marianne – NDA]

Klaus Kinzler a exprimé publiquement dans les médias son sentiment de vivre une «chasse idéologique» au sein de Sciences Po Grenoble […]

Le 4 mars, son nom avait été placardé par des élèves sur les murs de l’IEP, assorti d’accusations («fascistes», «islamophobie») reprises sur les réseaux sociaux par des syndicats d’étudiants.

Si la direction de Sciences Po Grenoble a condamné, après plusieurs jours de silence, ces accusations, ces étudiants ont été relaxés par une instance disciplinaire de l’Université de Clermont-Auvergne le 26 novembre dernier.

https://etudiant.lefigaro.fr/article/sciences-po-grenoble-laurent-wauquiez-suspend-le-financement-de-la-region-auvergne-rhone-alpes_ca6c6192-61ad-11ec-a9c0-18435bb5b9fe/

Entretien édifiant de Klaus Klinzer à Bercoff dans tous ces états :

 682 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Quand ce type a voulu faire un don aux Chrétiens d’Orient il s’est lamentablement couché devant l’opposition. Aucune confiance en cette chose lâche, veule et sans colonne vertébrale.

  2. Si Zemmour n’est pas élu, il aura au moins servi à réveiller les fourbes des LR.
    Mais suspendre n’est pas supprimer, faut voir la nuance, suspendre jusqu’à quand ? ça fait penser aux moquées fermées qui rouvrent qq mois après.

    Après avoir attaqué la flicaille, les pompiers, les gens qui ne sont rien, les muzz passent aux suivants : les enseignants, et toujours soutenus et portés par l’immonde gauchiasserie qui les incite à faire toujours plus.

  3. Être islamophobe est une preuve de sanité d’esprit. Quiconque connaît un peu les principes de la charia, la loi islamique, ne peut qu’être islamophobe. Ce terme aurait été inventé par les  » frères musulmans  » c’est dire s’il est indispensable d’être islamophobe.

  4. j ai un pote d’ enfance tunisien musulman né comme moi a Carthage
    so fils enseigne a science popo caca, et vit a Grenoble…
    un bon double national, qui , selon son père, a fait un bon mariage « musulman » et a nommé sa fille Sophia (pas de Monique, ou Aurore, ou Caroline…..)
    un authentique antinous…..Et en tête des détracteurs anti-zemmour

    mais c’est la FRANCE QUI LE FAIT VIVRE !!!

    et pas cette putain de Raie Publique qui l’ honore

    il a 54 ans et dans 6 ans, je présume qu il rentrera a Carthage ou la superbe villa l ‘ attend
    je souhaite a mon ami de vivre jusqu au moins au retour de son fils prodige, et plus longtemps encore

    mais bien sur, en cas de nostalgie, il est proprio de son domicile grenoblois notre con patriote
    France, » mère désarmée, des lois iniques-tamère- et des oies  » qu on engraisse depuis 40 ans ….

    ……… Et qui a leur Seine d’ adoption préfereront toujours leur oued Medjerdah natal………(Mohamed Du Bellay)

    • Tout à fait, les musulmans quelle que soit leur position sur l’islam et même ceux qui ne pratiquent pas ont cette culture en eux, c’est une culture qui s’oppose à la nôtre et non qui s’associe, c’est pourquoi ces gens ne pourront jamais être français, je n’y crois pas, ce sont juste des envahisseurs qui préparent chez nous leur avenir chariatique et notre remplacement inéluctable si nous les laissons faire.

  5. Je n’aime pas Wauquiez, c’est un opportuniste de la pire espèce mais il faut effectivement combattre l’islamo fascisme de toutes nos forces et le nerf de la guerre c’est l’argent, inutile de discuter avec ces gens-là, c’est une idéologie presque maladive, il faut supprimer tous les financements liés à une islamisation de notre société, il faut sortir l’artillerie lourde et ne plus faire dans la dentelle, c’est une histoire de survie et dans une guerre il n’y a pas de cadeaux à faire.

  6. Surtout ne rien croire venant de wauquiez qui chie sur les patriotes , cette ordure de girouette ne vaut pas un pet de lapin , tout ce qu’il balance c’est de l’esbrouffe , on en reparlera de la suppression du financement de science suppôt de Grenoble , effet d’annonce , du bla bla bla et rien de concret à la suite , wauquiez fait parti des moulins à paroles et à enfumages !Et aussi n’oublions pas qu’il fût young leader en 2006 .Donc c’est un manipulateur un enfumeur et un menteur !
    https://french-american.org/programmes/young-leaders/historique-des-promotions-young-leaders/

    • @durandurand, gladius et Argo : vous avez sans doute raison !

      Il me semble qu’il avait autorisé l’appel à la prière dans sa bonne ville du Puy. Un Estrosi avant l’heure…

      On a l’impression que tous ces politicards en toc surfent sur les propositions de Zemmour. D’ailleurs, Pécresse suit la trace de Z en rejoignant l’Arménie pour soutenir les chrétiens de là-bas. Bonne idée, à condition qu’elle soutienne aussi et avant tout les chrétiens d’ici !

      https://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/valerie-pecresse-en-armenie-pour-afficher-son-soutien-aux-chretiens-d-orient-20211221

      • C’est fou comme ils retournent leur veste à l’approche des présidentielles : Waurien , lui qui a autorise les hautparleurs de mosquée, La Bougresse qui ne sait pas que les Chrétiens se font massacrer en pays musulmans, tout comme le gros bertrand qui parlait de supprimer l’AME.
        On a bien raison de se méfier de tout ce monde politique.

      • V de T.

        Pas du tout. Arriviste à tout crin, malin comme un singe, il cherche toujours une « astuce « pour se faire une bonne pub chaque fois qu’il le peut !

        En la circonstance il a trouvé là une possibilité facile, peu coûteuse (100 000 euros, sur près de 5 milliards de budget en 2021, soit 0,002 %), pour se faire passer pour un semblant de patriote.

  7. une bonne nouvelle qui reste à voir ? : espérons que cette décision sera réellement appliquée et ne sera pas qu’une manoeuvre politicienne, car on n’a guère vu d’opposition au gauchisme de sa part jusqu’à maintenant

  8. Wauquiez qui vire sa cuti ?? Vraiment ?

    Air du temps qui vibre sous le souffle zemourrien ? opportunisme façon Péresse ?

    Et tout d’abord : pourqui ne dit-il pas qu’il supprime et non qu’il suspend sa subvention à Sciences Po de Grenoble? cela serait plus franc et crédible, non ?

    Je l’ai déjà dit sur le site de RR : méfions-nous de ce faux-cul qui, hors sa région, pérore en parlant « droite patriote » mais qui, en qualité de président de sa région, fait des mamours à la gauche radicale locale (élus de son Conseil régional, maires et présidents de département de l’ARA), ainsi qu’à certains groupes ultra musulmans (tout en « bâchant » ses seuls opposants en interne : les conseillers régioanaux du RN – et bientôt ceux du nouveau groupe Alternative Nationale-)

  9. Je doute de la sincérité de Wauquiez, les élections approchant, cela ressemble à un coup de pouce à Pécresse. Wauquiez est un opportuniste. Avec peut-être la promesse d’un poste ministériel à la clé ? En ce moment, la mode est d’être anti-immigration et anti-islamiste. Après les élections, on oublie…

    • C’est pas un doute, mais plutôt une certitude ! comme par hasard il fait mine de fermer le robinet alors que ça ne l’a pas dérangé auparavant. Vous avez raison, c’est pour dire aux moutons : voyez, nous sommes contre la chienlit, avec Pétasse ça va filer doux, inutile de voter pour Z vous le regretterez…Quant au poste ministériel c’est déjà prévu, reste à savoir lequel, mais j’ai pas de temps à perdre pour deviner le futur de cette girouette.

Les commentaires sont fermés.