Omicron : l’Afrique du Sud rit au nez de l’Europe qui fait semblant d’être paniquée

Il va falloir que nos dirigeants trouvent un autre scénario pour ficher la frousse aux moutons : la 6ème vague a du plomb, beaucoup de plomb dans l’aile. En effet, l’Afrique du Sud a choisi de ne plus tracer les cas contacts de contaminés Omicron, et de mettre fin aux quarantaines pour les personnes touchées par ce variant.
Raison : ce variant est beaucoup trop faible, ça n’a absolument aucun intérêt.

 

Les ministres sud-africains ont annoncé que le pays s’apprêtait à arrêter la recherche des contacts et la mise en quarantaine des contacts Omicron. Les experts de la santé ont découvert que l’Omicron est si faible qu’ils n’ont pas besoin de retracer la variante Omicron parmi les gens.

C’est une bonne nouvelle pour ceux qui pensent que l’Omicron contribuera à l’immunité collective.
C’est une mauvaise nouvelle pour Fauci et ses agents politiques qui poussent les vaccinations.

Le Comité consultatif ministériel (MAC) sur Covid-19 a écrit au ministre de la Santé Joe Phaahla, recommandant l’arrêt de la mise en quarantaine des contacts car elle n’est plus viable dans le climat social et économique actuel.

En outre, le comité a déclaré que la recherche des contacts n’était plus nécessaire et devrait également être interrompue avec effet immédiat…

… Avec seulement un petit nombre de contacts identifiés à partir d’un nombre proportionnellement petit de cas de Covid-19, la mise en quarantaine n’était plus efficace pour contenir la propagation de la maladie, a déclaré MAC.

« De plus, parmi la faible proportion de cas symptomatiques, les tests sont loin d’être universels, car les patients peuvent ne pas demander de tests lorsque leurs symptômes sont légers et lorsque les tests seraient lourds et coûteux. De plus, la sensibilité du test SARS-CoV-2 est sous-optimale, conduisant parfois à des résultats faussement négatifs.

J’imagine qu’on va nous sortir un autre variant en lieu et place, une sorte de doublure de dernière minute : variant de Papouasie ou Inuit ? Variant moldave ou cubain ? Et pourquoi pas un variant bien de chez nous : un variant auvergnat ou picard !
Je fais confiance à nos dirigeants : ils peuvent dire n’importe quoi puisque de toutes façons on est dans un petit jeu sado-maso à l’échelle nationale. Les Français se sont mis à prendre goût à ces plaisirs fétides : s’amuser à se faire peur. On disait, dans le monde d’avant, « peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse ». Dans le monde nouveau, c’est désormais : « peu importe le variant pourvu qu’on ait la terreur ».

 1,406 total views,  2 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Tenez-vous bien la sixième vague arrive, il s’agit du terrible Omicron, Guignol et Gnafron ont sorti l’artillerie lourde : le pass vaccinal va démarrer en janvier .

  2. Bien sur que nous aurons un nouveau variant! Le variant Pesquet , venu tout droit de l’ éspace! Vous vous croyez à l’ abrit? Mais non! Il vient de partout! « Allo la terre, ici le covid de l’ espace. Je serais là dans quelques années lumière! (Une vrai lumière, pas celle de Castex! C’ est vrai que lui n’ est pas essentiel.) Tremblez brave gens!!!!!

  3. Ils s’en foutent, ils feront tout pour nous vacciner de force. Trop de pognon en jeu.

    • Qu’ils viennent m’injecter leurs saloperies de poisons de force , je peux vous dire que je vais en envoyer quelques un en Enfer avant d’y aller !

Les commentaires sont fermés.