Covid : vaccins, ce qu’il faut savoir (émission de TV libertés)

Un quattuor de choc, qui ne mâche pas ses mots et ne peut que confirmer notre refus de la fameuse « thérapie génique ».

2 heures à réviser, apprendre, se régaler… et à utiliser pour convaincre !

Présentation de TV Libertés

Pour ce dernier « Samedi Politique » de l’année 2021, Elise Blaise reçoit quatre invités prestigieux, tous scientifiques : le docteur Alexandra Henrion-Caude, généticienne spécialiste de l’ARN, le professeur Christian Perronne, infectiologue et ancien conseiller des gouvernements en matière de santé publique, le docteur Laurent Toubiana, épidémiologiste et directeur de l’IRSAN, et le docteur Laurent Montesino, médecin réanimateur, ainsi que la participation du généticien moléculaire, Christian Vélot et le témoignage de Marc Doyer, dont l’épouse, Mauricette, aurait contracté la maladie de Creutzfeld-Jakob après la deuxième injection du vaccin Pfizer.

Au fil de ces deux heures d’émission, la stratégie du gouvernement et ses effets sont passés au crible pour expliquer pourquoi un an après le lancement de la campagne de vaccination, les pouvoirs publics et médiatiques continuent de faire peur aux Français.

Manipulation des chiffres, prise en charge des patients malades du Covid, traitements interdits, vaccination massive et effets secondaires, conflits d’intérêts… tous les sujets que les médias refusent d’aborder avec honnêteté et sérieux sont traités ici, par des scientifiques et des praticiens de renom.
Une émission de TVLibertés, que vous ne verrez pas ailleurs !

 

 1,315 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Le gouvernement infantilise la population alors que bien des français savent exactement ce qu’ils veulent ou ne veulent pas. Tout est politique et c’est pourquoi nous avons essentiellement deux camps, la vaccination et le pass sanitaire vont très bien avec une politique de gauche mondialiste et totalitaire, les autres sont pour une nation française souveraine et responsable plus à droite donc il n’y a rien de pédagogique la dedans, il y a un choix et ce choix est responsable, en aucun cas la médecine ne doit devenir législatrice, nous ne voulons pas de la vaccination obligatoire car elle est inacceptable pour notre démocratie et nos libertés fondamentales, elle remet totalement en cause notre pacte républicain.

  2. Z devrait constituer un contre comité scientifique avec ses excellents médecins que nous voudrions voir rassemblés pour contrer les criminels du gouvernement

  3. Une habitante de mon village, vaccinée, a vieilli de vingt ans. Elle était dynamique, pleine de vie. Une grande femme, sportive, elle ne faisait pas son âge. Aujourd’hui, elle est rabougrie, repliée sur elle-même, le visage fané, la démarche traînante. Habituellement elle allait passer Noël chez ses enfants dans le Lot. Aujourd’hui elle ne s’y rendra pas, incapable de conduire son véhicule sur de longues distances. D’après elle d’autres personnes sont atteintes suite au vaccin : une un bras démesurément enflé, une autre les yeux exorbités a des problèmes oculaires, une autre ne peut plus se servir de ses mains. Je connais plusieurs autres cas : des problèmes cardiaques, un décès, etc. etc. Évidemment je suis un complotiste et tout ceci est le fait du hasard, rien à voir avec le vaccin. Sur 800 habitants, ce n’est déjà pas mal. Et je ne suis peut-être pas au courant de tout. Bizarrement ils ont fermé le vaccinodrome de proximité. Peur de représailles?

    • Tout à fait, il y a beaucoup de problèmes chez les vaccinés alors que je n’en connais pas chez les non vaccinés.

  4. Excellente emission qu’ il faut diffuser au maximum.Que monsieur Zemmour l’ écoute.Il semble mal informé ou alors il subit des pressions des mondialistes.
    Que monsieur De Villiers lui ouvre les yeux.

Les commentaires sont fermés.