En Iran, des députés veulent interdire les animaux de compagnie, dangereux pour la société islamique

Les députés iraniens « conservateurs » professant la religion d’amour, de tolérance et de paix vont-ils bientôt pouvoir exterminer les meilleurs amis de l’homme ?

On savait que la plupart des musulmans exécraient les chiens (plus que les porcs) mais appréciaient les chats puisque leur modèle Mahomet les aimait.

Mais, paradoxalement, une proposition de loi envisage en Iran d’interdire tous les animaux de compagnie dont les chiens et les chats, considérés comme « dangereux et nuisibles » (au même titre que les crocodiles ou les serpents) car représentant « un problème social destructeur » vis-à-vis « du mode de vie iranien et islamique ».

Si en France, on en fait peut-être un peu trop dans la protection (des animaux, de la nature, des « racisés », des néoféministes, des LGBTQ++, des mahométans…), en Iran, c’est le contraire : après avoir éliminé les chrétiens, les juifs, les communistes et les homosexuels, les islamistes rêvent aussi d’une société 100% halal épurée de ses « 30 millions d’amis ».

Bientôt chez nous ?

 

L’Iran veut-il interdire la possession d’animaux de compagnie ?

75 députés

Selon les médias, 75 députés – un quart des parlementaires- ont signé récemment un texte intitulé « Soutien aux droits de la population face aux animaux nuisibles et dangereux » dans lequel ils arguent que vivre avec des animaux domestiques représente un « problème social destructeur ».

Ce phénomène, mettent-ils en garde, pourrait « changer progressivement le mode de vie iranien et islamique » en « remplaçant des relations humaines et familiales par des relations émotionnelles avec les animaux ».

Opposition de la population

Ils sont nombreux à partager des photos de leur “animal dangereux”, pour protester contre ce projet de loi dont ils craignent l’adoption, le parlement étant composé à majorité écrasante d’ultra conservateurs, favorables au durcissement de la législation sur la détention d’animaux. Une pétition a été adressée au président du parlement Baqer Qalibaf pour lui demander de retirer la proposition. 

Chiens et crocodiles

La proposition de loi assimile ainsi chats et chiens aux crocodiles et autres serpents, et prévoit une amende de de 80 million de tomans [2666€], soit 30 fois le salaire minimum en Iran, pour les contrevenants.

Pour ses opposants, ce projet ne fera qu’empirer la situation du droit des animaux dans le pays, déjà pas reluisante. Et il a déjà des conséquences, plusieurs abris déplorant une augmentation du nombre d’animaux abandonnés ces dernières semaines. 

https://lesfrancais.press/liran-veut-interdire-la-possession-danimaux-de-compagnie/

 

 2,979 total views,  2 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Pourquoi avez vous supprimé mon post qui disait que les musulmans n’étaient pas compatibles avec (…) .

    • Nous sommes trop surveillés pour prendre le risque d’un procès de plus. Le langage direct est dangereux, nos ennemis sont aidés par certaines personnes de notre justice. Christine est trop souvent convoquée par des juges lui faisant un procès.

  2. Interdire la connerie serait plus utile mais malheureusement les plus cons sont au pouvoir ! En même temps c’est le peuple de l’époque qui a voulu effectuer ce retour dans le passé alors qu’ils étaient sur le chemin du modernisme et de l’évolution .

  3. On ne peux pas mettre sur le même plan les protecteurs des animaux animés d’un sentiment désintéressé et peu susceptibles d’être considéré comme travaillant pour leur pomme et les excès des LGBT, des néo féministes et des mahométans. L’abattage hallal peut être considéré comme rédhibitoire pour les purs défenseurs des animaux.

  4. chouan
    Mahomet a dit une phrase en faveur d un chat et…de son propriétaire mais aussi que les poils de chat sur le vetement annulent ablutions et prieres donc tout à refaire,que les animaux n ont pas d ame, les chats sont le diable etc les chats dans les pays musulmans étaient, sont, souvent vendus sur les marchés comme des lapins, ils sont mis en fuite et lapidés avec des pierres dans les villes, d ou rats en grand nombre et choléra Même chose maintenant en France, les chats disparaissent, les rats pullulent partout et il est interdit de nourrir les oiseaux…( les rats mangent les graines)

  5. Interdire les islamistes seraient une priorité, même comme compagnie, ils ne valent rien.

  6. Ce sont des dégénérés. L’islam est une fabrique de dégénérés et c’est cette secte satanique que le gouvernement veut nous imposer. Quelque chose ne tourne pas rond dans le cerveau de notre dictateur macronescu, puiqu’il veut encore plus de dégénérés.

    • Bonjour, il pense que ces gens, au QI aussi bas que leur niveau d’empathie et de compréhension, seront facilement manipulables au moyen de leur dogme moyenâgeux et qu’ils feront ainsi de parfaits serviteurs zélès de leurs maîtres. Ils exécuteront avec plaisir les pires ordres d’autant plus qu’ils seront certains d’obéïr en gagnant une « récompense » future. Une masse d’abrutis est toujours plus facile à opprimer d’autant plus qu’il y a des siècles qu’ils sont formés à ça.

  7. Celui qui n’aime pas les animaux, n’aime pas les hommes, et en fait, n’aime pas la nature, n’aime pas la vie. Les muzz ne comprennent rien à la vie, il ne la voient plus, il ne l’analysent plus, leur dogme débile les empêche de réfléchir.

  8. « Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait »….. (dixit Audiard), mais jusque là, je ne pensais pas qu’il puissent s’assembler en communauté ….Je savais qu’en Corée du Nord, les animaux de compagnie était préconisés par le dirigeant comme nourriture, mais je pensais que c’était un cas isolé, malheureusement il semble que la connerie fasse école.

  9. On reconnaît là, tout de suite, la marque de la religion de paix et d’amour, parlons en à notre BB nationale.

Les commentaires sont fermés.