Grâce à la COVID 19 la médecine découvre la maladie sans symptômes !

COVID 19 fait faire, encore une fois, un bon gigantesque à la médecine : la maladie sans symptômes.

 

Professeur PERRONNE : « Attrapez un rhume, vous serez positif au Covid« . Les ordures que les Français ont mis au pouvoir l’humilient, se foutent de sa gueule, et l’écartent de ses fonctions. Normal, c’est un cerveau. Et en France, pour ce qu’il en reste, les cerveaux doivent être considérés comme des salauds à abattre puisqu’ils disent la vérité, laquelle n’est jamais aimée des dictatures.

 

Et pourtant, il n’a pas mille fois raison, mais un milliard de fois !

 

Démonstration :

 

Le virus chinois ne cesse donc de faire progresser la médecine. On lui en est très reconnaissant. Depuis deux ans, il n’existe plus aucune autre maladie, ni accident, ni cancer, ni maladie génétique, enfin bref ni tout ce que vous voudrez, car tout cela est oublié et seul le virus chinois ne fait parler de lui depuis ces deux dernières années, 24/24, 7/7 j. C’est quand même une bonne nouvelle. En deux ans, la médecine a rattrapé des siècles de retard et de recherche.

Je pense que Macron pourrait prévoir de mettre le virus chinois au Panthéon. Rendez-vous compte, en deux ans, avoir trouvé tous les remèdes de toutes les autres maladies. À entendre les médias, on est dans ce cas-là.

Votre humble serviteur a un tout petit pépin de santé tous les ans au mois de décembre et ce depuis plus de 40 ans : il fait une énorme rhinopharyngite qui lui donne un peu de fièvre et le fait tousser, bien sûr, sa gorge étant complètement rouge comme une tomate. Bon, c’est comme cela depuis 40 ans comme susdit. L’évolution (favorable) est toujours la même, je vous passe les détails.

Et cette année, rebelote, même époque, même symptômes et, depuis maintenant 5 jours même évolution.

Comme l’explique notre cher Wikipédia auquel je ne vais jamais me référer par principe car gauchiste, mais sur ce coup, je cède à la facilité : « Les coronavirus existent probablement depuis au moins des centaines de millions d’années, mais du point de vue de l’épidémiologie et de l’histoire médicale et en tant que zoonose c’est au XXIème siècle qu’ils ont pris de l’importance« .

Ben, s’ils prennent de l’importance, c’est tout simplement parce que la recherche médicale les repère et maîtrise mieux. Comme des milliers d’autres virus.

Bien. On peut lire aussi partout que le coronavirus peut donner un simple rhume comme, dans ses formes les plus graves, aboutir au décès. Cela dépend du classement de ce facteur pathogène. En effet, le virus chinois est présent dans beaucoup d’infections largement maîtrisées depuis toujours.

Dont acte. Mais alors, mon énorme rhinopharyngite annuelle de plus de 40 ans que je connais par cœur et qui est en train d’évoluer bien favorablement comme depuis 40 ans ? Peut-être est-elle due au coronavirus qui s’invite comme dans beaucoup d’infections ?

Mon médecin, reconnaissant ma très grosse rhinopharyngite, me donne dans la foulée les médicaments ad hoc, et, puisqu’on y est, test antigénique. Je passe ledit test, boum, résultat positif et confirmé par le PCR (obligatoire dans un tel cas) qui précise qu’il s’agit du variant Delta. Ah ?

Loin, très loin de m’affoler, car sachant pertinemment ce que je fais, je vais jeter un coup d’œil sur la symptomatologie du virus chinois option variant Delta.

Le site gouvernemental indique :

Symptômes les plus fréquents :

  • Fièvre
  • toux en continue
  • fatigue
  • perte de l’odorat ou du goût
  • maux de gorge
  • maux de tête
  • courbatures
  • diarrhée

 

Symptômes graves :

  • difficultés à respirer ou essoufflement
  • perte d’élocution ou de motricité, ou état confusionnel
  • douleur au niveau de la poitrine

 

Ben, il se fait que je n’ai AUCUN, AUCUN, absolument AUCUN des symptômes sus-cités (à part la traditionnelle fièvre et gorge très rouge de la rhinopharyngite). Par contre, j’ai bel et bien ma très grosse rhinopharyngite, laquelle d’ailleurs va beaucoup mieux maintenant, au bout de 5 jours. Comme chaque année depuis 40 ans.

Il est évident que la rhinopharyngite que je fais a une base d’infection covidique comme on le retrouve dans de nombreuses autres infections. Si on m’avait fait ces mêmes tests 40 fois dans ma vie, j’aurais eu 40 tests positifs c’est une certitude.

Alors, à la pharmacie (antigénique) et au labo (PCR), j’ai fait part de mon étonnement en expliquant la régularité de ce que j’ai et l’absence ARCHI-TOTALE du moindre symptôme, tout en reconnaissant la positivité du test.

 

Comme il n’existe plus aucune autre maladie que celle du COVID 19, et que tout le monde devient complètement fou dans cette affaire, tout étant fait du côté du gouvernement pour cela, plus personne ne cherche à comprendre quoi que ce soit (à part le médecin que j’ai consulté). Positif, vous entrez systématiquement dans le sens donné aujourd’hui au Covid 19 c’est-à-dire le plus grave. L’existence des autres maladies même ultra répétitives et sans aucun danger n’impressionne plus personne.

 

C’est très curieux, car d’autant plus que n’importe quel étudiant en médecine et n’importe qui réfléchit un tant soit peu, sait parfaitement que tout diagnostic médical est basé sur des symptômes. PAS DE SYMPTÔMES, PAS DE MALADIE. Quand votre médecin ne vous trouve rien, il vous dit que tout va bien.

Alors, on m’a répété :

– pour les cons et les aveugles > « Vous avez mal à la gorge ? Ben voyez, vous avez le coronavirus« .

– pour les moins cons et un peu moins aveugles : « Vous faîtes une forme asymptomatique ». Le problème, c’est qu’une maladie asymptomatique n’existe JAMAIS.

La maladie sans symptômes n’existe pas. Je mets au défi quiconque me citera une maladie qui ne présente aucun symptôme du début à la fin. Bien entendu il existe des maladies dont les symptômes existent mais qui ne sont pas décelés suffisamment tôt (cancer par exemple). Mais arrive un moment où les symptômes apparaissent et on attaque le traitement.

En médecine, le concept de maladie a été inventé, uniquement par l’existence de symptômes. C’est con à rappeler, mais avec tous ces gens complètement fous, il faut rappeler des bases pareilles !!

Alors, comme tout doit être basé sur le COVID 19 et rien d’autre, lorsqu’une personne comme votre humble serviteur est totalement asymptomatique des signes suscités, mais positif au test, et bien on a inventé pour la première fois dans l’histoire de la médecine la maladie sans symptômes.

 

Donc, médecins, pharmaciennes et labos me disent : « Vous faites une forme asymptomatique ».

« 

 

Mes tests sont positifs certes mais j’ai cette colossale rhinopharyngite qui me donne un peu de fièvre, certes aussi. Mais l’endoctrinement est tel que l’on ne cherche plus à différencier les maladies. Tout test positif est systématiquement le virus chinois dans sa version actuelle, donc potentiellement la plus grave. Ce dernier est l’énorme train qui cache tous les autres derrières, lesquels autres existent pourtant depuis des siècles !.

Alors, badaboum, coup de fil de la sécu pour me poser les questions habituelles. Et on m’a.demandé de ne pas sortir avant le vendredi 17 décembre.

Quand les tests ont été faits, il y avait déjà près de quatre jours que je traînais cette énorme rhinopharyngite.

C’est ainsi que, encore une fois et on doit le remercier, le virus chinois a encore fait avancer la recherche médicale en ayant démontré qu’une maladie pute exister sans aucun symptôme du début à sa fin.

J’espère que toutes les facultés de médecine de la planète entière qui forment leurs médecins en essayant de leur expliquer afin de comprendre, de repérer les symptômes afin d’en déduire la maladie et la soigner, vont revoir leurs méthodes et leur expliquer qu’ils devront désormais soigner des maladies dont aucun symptôme n’existe.

 

 

Et vous, amis patriotes, sachez que vous pouvez , à l’instant même où vous me lisez, et grâce à cette découverte fantastique de la maladie totalement asymptomatique, être porteur d’une bonne centaine de maladies. Conseil d’ami: aller voir votre médecin et dites-lui que vous n’avez aucun symptôme nulle part mais que vous êtes malade. Vous repartirez avec une centaine d’ordonnances.

Calogero, dans une de ses chansons, « Drôle d’animal », il y a pas mal d’années maintenant, terminait son texte par « À quoi me sert mon cerveau ? » Force est de constater que cette question est toujours largement d’actualité.

Et pour terminer, côté français :

Mettre ici photo intitulée : « covid-assymp-05 »

 

Et le nouvel européen :

 

 2,336 total views,  2 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Excellent texte ! je dois être dans le même cas, car depuis des années j’ai un rhum en automne et un autre au printemps!j’ai donc eu plus d’une centaine de covid dans ma vie, alors côté immunité je suis au top !!!!

    • Le coronavirus est comme tous les virus. Il va de la forme très légère à la forme très grave qui peut être mortelle.
      La grippe fait bien 10.000 morts par ans (enfin avant ces deux dernières années car maintenant elle « n’existe plus » !).
      C’est le virus de la grippe comme des centaines d’autres.
      La dramatisation n’est qu’une propagande des mondialistes pour installer leur dictature nazie, là où ils ont le pouvoir.

  2. Ce samedi,à Raon l étape,Vosges,st Nicolas positif au covid,120 enfants testés en urgence d aprés Vosges matin.Un moyen aussi,peut être, de saper nos belles fêtes chrétiennes dans l esprit de nos enfants et petits enfants,

    • La dictature touche maintenant de plus en plus à nos enfants.
      Mais bon sang, quand est-ce que ce peuple de zombies dégénérés va se réveiller ?
      Au prochaines chambres à gaz pour non vaccinés? Même dans ce cas, ils ne bougeront pas ces cons !

  3. Cher Cachou, j’ai dévoré ton excellent article, mais je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer…

    • Merci de l’intérêt que tu portes à ce humble article.
      Comme tu le sais bien, on ne peut qu’en pleurer, hélas……. tant des populations entières sombrent dans cette folie suite à l’extrême puissance de la propagande mis en place, en plus des peurs paniques incontrôlées qu’elle engendre volontairement.

  4. Ami Cachou, je suis allé voir notre Diafoirus familial pour renouvellement de médicament. Un médoc bénin pour ma prostate, du Tadenan, à base de prunier d’Afrique. Je refuse toute médication chimique, sauf en cas d’urgence. J’étais enrhumé. Ah, m’a-t-il dit, vous êtes sûr que ce n’est pas le COVID? Il me prend la température avec un thermomètre frontal (ouf!) 35degrés huit. J’ai toujours froid, même en été.Il faut dire que j’ai une température de reptile. La tension onze sept. Votre poul est de 55 me dit ce cher homme. J’ai l’habitude, chez moi ce sont des chiffres normaux. Je vais vous donner des médicaments pour régulariser votre tension. Inutile de dire que j’ai jeté son ordonnance. En plus il m’a fait deux tests COVID, le premier n’étant pas très probant. Négatif au deuxième. Vous avez du pot, m’a déclaré Purgon, mais ça risque de ne pas durer. Vaccinez-vous, je vous fais ça vite fait. Dans un quart d’heure je vous laisse partir. Désolé docteur, la pharmacie ferme dans dix minutes, j’y cours. Il a bien failli m’avoir! Tout bien portant est un malade qui s’ignore, même de maladies imaginaires. Mon toubib s’appelle Charlot, même pas Knock, tout un programme ! Meilleure santé à toi!

    • La société d’aujourd’hui a rajouté un « politiquement correcte » à celui déjà existant.
      Celui existant est de ne pas critiquer l’immigration. Sinon on est que racistes, inhumains, salauds, homophobes, etc…
      Le nouveau est que tout doit être covid : celui qui dit qu’il peut avoir une autre maladie entre dans la catégorie des cons, complotistes, dangereux, assassins, etc…
      Pour être bien vu par les 90 % des français, donc d’abrutis, il faut être pro-islam et pro-covid.

  5. Alors je vais peut-être vous choquer, mais pourquoi alors que vous savez ce que vous avez, aller vous faire tester ?

    Cette rhinopharyngite semble, au vu de sa répétition annuelle, provenir d’une allergie saisonnière. Si vous la traitiez comme telle avec un comprimé d’Aérius ?

    • Effectivement, je ne comprends pas pourquoi Cachou s’est fait tester, c’est vraiment apporter le bâton pour se faire battre !

      • ça lui a permis d’apprendre des choses, et ces choses, il les a partagées avec nous.
        Merci@Cachou

        • Exactement ami patriote frejusien ! Voir ci-dessus plus de détail dans ma réponse sur cette question.

    • Merci, ami patriote baba, de tes observations. Ne t’inquiète pas, un débat est là pour échanger en toute amitiés.
      « …mais pourquoi alors que vous savez ce que vous avez, aller vous faire tester ? »
      C’est le médecin qui l’a proposé. J’aurai pu refuser, il ne m’a pas forcé. Mais j’ai trouvé que l’expérience pourrait être intéressante. Le Professeur PERRONNE a dit « Attrapez un rhume, vous serez positif au Covid », ce qui est une façon de dire que le coronavirus se trouve dans de très nombreuses infections, et ne présente aucun danger dans ces cas-là.
      Bien m’en a pris, car j’ai vérifié, sur le terrain, les propos du Professeur PERRONNE !! J’ai une rhinopharingite, et je suis positif !
      =-=-=-=-=-=
      « Cette rhinopharyngite semble, au vu de sa répétition annuelle, provenir d’une allergie saisonnière. Si vous la traitiez comme telle avec un comprimé d’Aérius ? »
      Allergie, pas allergie, coup de froid ? Je ne sais pas.
      Quand au « Aérius », je ne connaît pas.

Les commentaires sont fermés.