Jérusalem : vidéo-choc de l’attaque au couteau commise par un terroriste palestinien

Photo : évacuation de la dépouille du terroriste

Jérusalem. Vidéo-choc de l’attaque au couteau commise par un terroriste palestinien sur un juif orthodoxe puis de sa neutralisation par les forces de l’ordre également attaquées

Un jeune homme ultra-orthodoxe de 20 ans a été poignardé samedi après-midi vers 16h30, dans une attaque au couteau, perpétrée porte de Damas dans la Vieille Ville de Jérusalem.

Le terroriste de 25 ans, originaire de Palestine, a également tenté de poignarder un garde-frontière qui se trouvait sur les lieux avant d’être abattu.

La victime qui se trouve dans un état grave a été transportée à l’hôpital.

Police et réalités

Les forces israéliennes ont arrêté dimanche le frère d’un terroriste palestinien présumé qui a perpétré une attaque à l’arme blanche à Jérusalem, a confirmé l’agence de sécurité Shin Bet.

Le frère de Muhammad Salima, qui est soupçonné d’avoir eu connaissance de ses intentions de commettre un attentat et de l’avoir possiblement aidé, a été arrêté à son domicile dans la ville de Salfit en Cisjordanie.

Salima, 25 ans, a poignardé un civil israélien près de la Vieille Ville de Jérusalem samedi après-midi avant d’être abattu par des agents de la police des frontières, selon les autorités israéliennes.

Dimanche également, un juge a ordonné qu’un chauffeur de taxi soupçonné d’avoir transporté Salima soit maintenu en détention pendant au moins cinq jours supplémentaires.

L’homme, un habitant du « triangle » des villes arabes du nord d’Israël âgé d’une quarantaine d’années, est soupçonné d’avoir aidé Salima.

L’unité d’enquêtes internes du ministère de la Justice a ouvert une enquête sur l’incident après que la vidéo de la scène a montré les officiers tirant sur le suspect à plusieurs reprises alors qu’il était déjà couché sur le sol, mais toujours en mouvement.

La police a ensuite publié une vidéo de l’ensemble de l’incident, montrant que les agents n’ont pas immédiatement tiré sur le terroriste, mais seulement après qu’il s’est jeté sur eux à plusieurs reprises.

Le ministre de la Sécurité publique Omar Barlev et le Premier ministre Naftali Bennett ont exprimé leur soutien aux deux gardes-frontières.

« Les [agents] ont agi comme il se doit », a déclaré Barlev au site d’information Ynet. « Il n’y avait pas de place pour le doute quant à savoir si le terroriste avait une ceinture explosive ou non, ils ont donc agi correctement ».

Les officiers ont déclaré qu’ils craignaient qu’il soit encore dangereux lorsqu’ils ont tiré sur lui, et qu’ils ne savaient pas ce qu’il tenait ou dissimulait sur lui.

Les deux officiers ont tué le terroriste présumé après qu’il a poignardé Avraham Elimelich, un homme ultra-orthodoxe, dans le cou, puis a tenté d’attaquer les officiers. L’incident a eu lieu dans une rue près de la porte de Damas de la Vieille Ville.

TIMES OF ISRAEL

[Note : Coran : Les mécréants, frappez-les au cou]

 3,816 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. je me suis laissé dire par un copain israelien, travaillant en boucherie, que les cochons adorent la chair de terro palos

    il arrive a en chouraver un peu grace a un Narabe qui bosse aux pompes funèbres

    braves Cochonous……..qui ne comprennent pas qu on puisse enterrer tant de bonne chose! et juste avant les fetes de fin d’ années

  2. pas d’autre choix que d’abattre ces barbares là où ils se trouvent : c’est eux ou nous

  3. en Belgique aucun média n en parle , merci Christine , Au moins celui la ne viendra pas chez nous nous faire chiez comme ces frères

  4. Il faut abattre ces terroristes sans sommations. Un pouce jaune pour la police israélienne !

  5. Ils l’ont abattu comme l’ennemi qu’il était.
    Aucune raison de le garder en vie, pour avoir un procès qui chercherait à déterminer les raisons de son acte, le pourquoi et le comment, l’expertise psychiatrique et les malheurs de son enfance.

  6. En Israël les forces de l’ordre ne font pas semblant.
    J’espère que la victime s’en sortira.
    … et que le palos crèvera.

    • J’espère que quand tu parles de victime, tu parle de celui qui à été poignardé !!

  7. J’ai pas bien compris, la Palestine a toujours été un mythe, autant que je sache, donc ce n’est pas un palestinien, vu que la Palestine n’a jamais existé sauf pour Adrien en l’an 134 qui va surnommer Israël; « Syria Palestina » sans demander à personne, et puis Palestina en grec = apatride, il faut être con pour se faire surnommer « palestinien », mais neuneu AFP aime bien gogoler et soumettre par ses neuneuteries soumettantes intellectuelles.

  8. Pour éviter d’engorger nos prisons et les récidives quasi-certaines, nos policiers seraient bien inspirés de vider leurs chargeurs sur ces saloperies, même à terre !…En France,il y a trop de rescapés !

Les commentaires sont fermés.