Quand Libé crachait sur Joséphine : «Le spectacle sent le pipi de chat et la vieille rosette» (1975)

L’icône « antiraciste » etc. encensée en 2021 était en 1975 un «vestige du passé » !

2021 : une France « plurielle » !

Les propos tenus dans un  article 1975 sont nettement moins élogieux que ceux publiés ces jours-ci, pour l’entrée au Panthéon de l’artiste, quarante-six ans après sa mort !

1975 : à vomir : 

«Et le cirque commence, avec des boys en Marine et des girls avec un bouquet de plumes dans le cul», commente l’auteur, raillant le show «cocardier», «ringard» et «réac» de Joséphine Baker, «vestige du passé et gaulliste notoire».

 «Le spectacle sent le pipi de chat et la vieille rosette», renchérit-il plus loin, avant de signer d’un pseudonyme : André Viso K.

Cet article a bien été publié dans les pages du journal le 5 avril 1975.

Il relate la cérémonie organisée pour la commémoration de la mort de Georges Pompidou, où Joséphine Baker a fait une apparition.

«Le dernier show de Joséphine Baker : ses funérailles»

Le papier du lendemain, signé JP Géné, est un reportage dans la foule qui se presse devant la Madeleine pour «le dernier show de Joséphine Baker : ses funérailles», raille l’auteur.

Le public du dernier hommage : des «Chapeaux à plumes embaumant la naphtaline»

L’auteur  poursuit : 

«Public âgé tenant mal en équilibre sur les marches du temple, hérissé d’incroyables chapeaux à plumes embaumant la naphtaline et cherchant à s’abriter sous les parapluies aux baleines agressives chaque fois que la pluie menace.» 

Il fuit avant la fin de la cérémonie en affirmant que ce spectacle est «au-dessus de ses forces».

Quel beau retournement de veste de la gauche bien pensante !

2021 : un hommage sélectif,  pas un mot sur Brigitte Bardot

Beaucoup ont oublié l’appel de Brigitte lancé à la radio à l’époque pour aider Joséphine Baker (l’inverse du burkini, elle aussi, que défendent les islamo-gauchistes !).

En 1964, BB a bien été la seule dans le show-biz à faire quelque chose.

Vidéo ici

et là

 

 

 

 840 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Joséphine Baker bien assimilée et patriote d’accord mais de là à la faire entrer au Panthéon je trouve que c’est un peu exagéré non ? Elle a montré ses charmes sur toutes les scènes de Paris, ensuite de la résistance en tenue militaire, c’était quel type de résistance exactement, de l’espionnage ? pour moi c’est plus de la discrimination positive encore une fois, si elle avait été blanche, elle ne serait jamais entrée au Panthéon ?

  2. « la maladie mentale » expliquée par Abauzit est bien ancrée dans les gênes de ces gens là depuis la révolution!

  3. C’est le gros handicap de Libération pour la 1ère place au clou rouillé de la cabane au fond du jardin: il sent la merde AVANT d’avoir servi…

  4. La gauche essaie bien par des exercices de grand écart de récupérer l’auréole de Joséphine BAKER, mais il y a tout de même un os, et de taille, Joséphine était une fervente patriote et une amoureuse de la France, et vraiment très reconnaissante de l’accueil chaleureux dont elle avait bénéficié .
    Difficile à avaler pour cette gauche traitresse et putassière qui crache sur les valeurs patriotiques et qui veut détruire la France.

  5. Les journaleux de L’Aberration ne sont pas à leur première ignominie ! Les communistes bien pensants pactisaient avec Hitler en 1940 avant de s’allier aux américains contre Adolf !
    Les gauchos ne croient en rien et n’ont aucune réelle conviction, sinon le plaisir de détruire.

  6. Libé, c’est comme les résistants de la 25ème heure. Quand on fouille un peu dans les bouges de ce torchon, on prend conscience de son hypocrisie et de ses mensonges, toujours prêt à « retourner sa veste du bon côté ».

    Aujourd’hui, il est politiquement correct de se vautrer dans l’anti-colonialisme, la cancel-culture et le wokisme, alors les journaleux de Libé, toujours imbibés de leur gauchisme snobinard, se vautrent avec ceux qui veulent détruire notre civilisation en vantant la négritude de cette américaine qui s’est battue pour la France.

    Ci-dessous, un lien où Libé essaie de justifier cet article de 1975 par les positions pro-gaullistes de Joséphine Baker et le soutien du « monde de la variétoche » de l’époque…Un bel exercice de faux-cultisme !

    https://www.liberation.fr/checknews/pipi-de-chat-et-vieille-rosette-comment-liberation-parlait-de-josephine-baker-en-1975-20211201_26UCILKOAZHPBKUC6LABK3N57Y/

    • Bonjour,

      Merci pour le lien Baribal.

      Ces crapules, crapuleux depuis leur fondation, s’enfoncent …

Les commentaires sont fermés.