La cruauté de l’islam dans le monde à travers quelques titres de presse de la semaine

Égypte : des enfants chrétiens coptes battus par des enseignants et des élèves parce qu’ils portent des croix.

Selon le groupe de surveillance de la persécution des chrétiens Open Doors USA, l’Égypte est l’un des 20 pires persécuteurs de chrétiens au monde.

Focus de la semaine.

Persécution des chrétiens en Iran : normal en islam.

L’Iran contraint les chrétiens à l’illégalité –   harcèlement et emprisonnement. 

Alors que 5 chrétiens ont été jetés en prison la semaine dernière pour purger leur peine, plusieurs ONG interpellent l’ONU sur le sort des chrétiens persanophones d’Iran.

  • Poussés à l’illégalité faute de lieux de culte autorisés, les chrétiens persanophones sont de plus en plus nombreux en prison. Ils sont 5 à avoir été incarcérés récemment. 
  • Seules quatre églises de langue persane sont ouvertes dans tout le pays.
  • Les églises sont étroitement surveillées – les nouveaux membres ne sont pas autorisés

Trois convertis jetés en prison :

Le 10 novembre dernier, Amin Khaki, Milad Goodarzi et Alireza Nourmohammadi ont été emprisonnés.

Ils vont devoir purger une peine de 3 ans pour leurs activités chrétiennes. Accusés de «propagande et enseignement déviants contraire à la sainte religion de l’Islam», ils étaient les premiers chrétiens à être inculpés sous le nouveau code pénal amendé.

Les chrétiens iraniens invitent à prier  pour eux.

Le 11 novembre 2020, des agents des services de renseignement iraniens ont perquisitionné les domiciles de Milad, Amin et Alireza, ainsi que ceux de plusieurs autres convertis, confisquant des bibles, des téléphones portables et des ordinateurs. Personne n’a été arrêté, mais les convertis ont continué d’être harcelés et ont reçu l’ordre de s’abstenir d’activités chrétiennes – ce qu’ils ont refusé de faire.

En juin, Amin, Milad et Alireza ont chacun été condamnés à une peine maximale de cinq ans de prison pour « propagande qui éduque de manière déviante contrairement à la sainte religion de l’Islam » et à une amende de 40 millions de tomans (environ 1 600 $ US). 

Le 25 août, les condamnations ont été confirmées en appel, mais les peines de prison ont été réduites à trois ans chacune.

Une première convocation en prison pour septembre a été reportée en raison d’une audience supplémentaire fixée au 16 décembre. Cependant, les trois hommes ont maintenant été informés que leur présence n’était pas requise à cette audience et ont reçu l’ordre de se rendre le 10 novembre pour commencer à purger leur peine.

https://www.meconcern.org/2021/11/08/iran-converts-summoned-to-prison/

Deux autres chrétiens jetés eux aussi en prison :

Les chrétiens Habib Heydari (à gauche) et Sasan Khosravi.

Le lendemain, Sasan Khosravi et Habib Heydari, brièvement libérés en mars, retournaient eux-aussi en prison. 

Ceci  pour achever de purger une peine d’un an pour «propagande contre l’État par la promotion du christianisme.» 

https://www.portesouvertes.fr/informer/actualite/iran-10-ong-en-appellent-a-l-onu

En bref, quelques autres ignominies de l’islam ces jours derniers.

Macédoine du Nord : Des passeurs musulmans arrêtés pour avoir abusé, torturé et extorqué… des migrants musulmans.

La véritable cruauté à l’égard des musulmans dans le monde est le plus souvent perpétrée par des coreligionnaires, même si les pays occidentaux sont régulièrement qualifiés d' »islamophobes » pour avoir dénoncé l’éventail des abus humains sanctionnés par la charia.

« Deux Pakistanais et deux mineurs afghans ont été arrêtés en Macédoine du Nord pour avoir abusé d’autres migrants « de manière extrêmement cruelle et humiliante ». »

Les quatre détenus sont soupçonnés de faire partie d’un réseau de trafic d’êtres humains. Les procureurs affirment que le groupe a mis en place des camps improvisés près de la frontière serbe où il hébergeait des migrants arrivés de Grèce dans l’espoir de rejoindre l’Europe occidentale.

Les suspects « détenaient les migrants dans les camps par la force et leur confisquaient leurs téléphones portables et leurs documents personnels, rendant impossible toute communication en dehors du camp. »

Les victimes dénoncent les passeurs en Serbie

Selon les procureurs, les quatre suspects ont également abusé physiquement de leurs victimes et envoyé des photos aux familles des victimes afin d’extorquer de l’argent pour leur libération.

Ils ont traité les résidents des camps « d’une manière extrêmement cruelle et humiliante », y compris par des abus sexuels, ont déclaré les fonctionnaires….. Source Deutsche Welle

 

Indonésie : un membre du Conseil des oulémas arrêté pour avoir collecté des fonds pour le groupe djihadiste à l’origine du massacre de Bali 

Ahmad-Zain-An-Najah. Source : Jakarta Post

Un père palestinien : « Je suis si heureux que mon fils soit mort en martyr ».

La culture occidentale (et Israël) est si éloignée de la culture de mort palestinienne qui glorifie le martyre islamique que les stratégies pour tenter d’affronter cette culture font souvent défaut. La « résistance » palestinienne est bien connue dans les territoires palestiniens, ainsi que dans les pays islamiques qui soutiennent leurs frères palestiniens. La haine des Juifs est endémique et constante au cours des 1400 ans d’histoire de l’islam, comme elle est soutenue par les textes islamiques.

Les enfants sont également endoctrinés pour combattre la soi-disant « bonne cause » et participer à la « résistance » contre l’État d’Israël.

Écoutez ici l’un des nombreux papas qui est fier que son propre enfant soit mort en « martyr » :

Ce qui est le plus horrible, c’est que la « résistance » palestinienne est devenue une cause favorite dans les collèges et universités occidentaux.

« Père du garçon mort : « Je suis si heureux que mon fils soit mort en martyr et que je le conduise aujourd’hui en tant que marié ».

L’Autorité palestinienne encourage les jeunes Palestiniens à participer à des confrontations violentes avec les forces israéliennes et à risquer leur vie « pour la Palestine »,

L’Autorité palestinienne incite également les parents à se réjouir lorsque leurs enfants sont tués lors de ces affrontements. Voici un exemple de la glorification par l’AP de la mort d’un enfant et de la réaction « correcte » du père de l’enfant selon les normes de l’AP. Il embrasse la mort de son fils de 13 ans, déclare qu’il est heureux et fier, considérant les funérailles de son fils comme son cortège de mariage en tant que « marié ». Les funérailles d’un martyr sont considérées comme son mariage avec les 72 vierges du paradis dans l’islam.

Journaliste officiel de la télévision de l’AP : « Notre peuple à Naplouse a accompagné à l’enterrement de l’enfant martyr Muhammad Da’das, qui est monté au ciel [tué] par les balles de l’occupation hier pendant les affrontements… »

Père de Muhammad Da’das : « Au nom d’Allah le Miséricordieux, c’est une source de fierté pour nous. Cela a relevé nos têtes. Une source de fierté pour nous, pour la Palestine, et pour le soutien aux prisonniers… Je suis très reconnaissant. Je suis tellement étonné et heureux que mon fils soit mort en martyr et que je le conduise aujourd’hui en marié. Il va rencontrer les prophètes, les Martyrs et les justes. Les anges le porteront et diront : « Nous t’avons amené un martyr aujourd’hui. » C’est incroyable comme le sentiment et la joie des prophètes et des martyrs sont bons. »

[Journal télévisé officiel de l’AP]

Source : Palestinian Media Watch

Burkina Faso : Le bilan  du  massacre de la police militaire par des djihadistes s’élève à 53 morts.

VOA News

Égypte : Des enseignants et des élèves battent des enfants chrétiens coptes parce qu’ils portent des croix.

Enfants coptes

 

Dans aucun pays occidental, ni en Israël, il ne serait acceptable qu’un enseignant et ses élèves frappent des élèves d’une autre religion, des enfants d’âge primaire de surcroît. Il y aurait un tollé mondial si des enseignants juifs ou chrétiens battaient des élèves musulmans parce qu’ils sont musulmans.

La mission des suprémacistes islamiques est d’islamiser partout et de proclamer une seule religion dominante : L’islam.

Les coptes, qui représentent environ 10 % de la population égyptienne, sont les descendants d’une longue lignée d’anciens Égyptiens qui se sont convertis au christianisme au début du premier siècle.

Les croyants de la communauté copte d’Égypte se font souvent tatouer une croix sur le poignet ou portent des colliers ou des bracelets avec une croix, mais le directeur de l’école Al-Thawra, dans la région d’Ezbat Beshri, a ordonné à tous les élèves chrétiens d’enlever ces bijoux, selon l’International Christian Concern, un organisme de surveillance de la persécution basé aux États-Unis.

Lorsque certains élèves coptes ont refusé d’enlever leurs bijoux, ils ont été battus par leurs camarades et leurs professeurs, a ajouté le groupe.

Citant un de ces incidents survenus début novembre, l’ICC a déclaré qu’une enseignante avait attaqué un élève chrétien, puis encouragé d’autres élèves à faire de même et à prendre son pendentif en forme de croix pour le détruire.

Christian Post

 

New-York  : Un activiste musulman dénonce un prêtre comme un « chien chrétien » pour avoir critiqué l’islam.

Bahgat Saber, militant des Frères musulmans basé à New York, menace le prêtre copte Zakaria Botros, un « chien chrétien », et l’analyste politique égypto-américain Magdi Khalil : « La punition pour avoir insulté le prophète Mahomet est la décapitation » : il fait le geste de couper la tête dans la vidéo, employant des termes extrêmement grossiers.  MEMRI
Capture d’écran :
[…]

 302 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. N’oublions pas la cruauté à l’égard des animaux.
    Pour changer des moutons égorgés à vif :
    « Les troupeaux devaient attirer notre attention, puisqu’ils forment un des principaux éléments de la richesse publique en Algérie. Le pays qui avait donné à l’Espagne la belle race des moutons-mérinos ne livrait plus au commerce que des laines courtes, pleines de jardes, de sables et d’épines. Cette laine ne pouvait être employée par les filateurs et ne servait qu’à des usages domestiques. La première amélioration a consisté à substituer les cisailles à la faucille pour la tonte. Le procédé dont se servaient les indigènes martyrisait les malheureux animaux et dépréciait la laine. Avec les cisailles, l’opération est plus régulière elle marche plus vite elle sauve la vie à un grand nombre de jeunes bêtes qui succombaient aux blessures faites par la faucille. »

    (Georges Voisin, “L’Algérie pour les Algériens”, chapitre III ; Éd. Michel Lévy frères, Paris, 1861, p. 110.)

  2. Merci à l’auteur d’avoir décrit concrètement ce qui se passe actuellement et qui n’est qu’un rappel de ce qui s’est toujours fait depuis le septième siècle. Certains textes de l’islam sont totalement criminels et sont appliqués lorsque l’occasion est favorable. Et souvent avec cruautés et tortures comme le pratique le groupe Boko Aram chaque fois qu’un commando va tuer des villageois chrétiens. Même entre musulmans, comme en Algérie dans les années 1990 – 2000 où des groupes d’assassins sont allés massacrer et torturer de paisibles villageois innocents.

  3. Et la police elle attend quoi qu’il passe à l’acte ? Il devrait être puni de 10 ans d’emprisonnement pour ses propos. Que veut l’Occident disparaître ?

  4. et dire que l on nous traite d islamophobe , les ignorants devrait venir sur ce site pour ouvrir les yeux

  5. Allah le miséricordieux? Je rêve, plutôt Lucifer assoiffé de sang! C’est une religion luciférienne !

    • Pseudo-religion, inventée par des psychopathes, à destination de psychopathes, et dont le texte fondateur a été écrit et réécrit pendant trois siècles par des scribes stipendiés par des califes.

  6. Lisez le livre L’ENVIE de Helmut Schoeck et vous comprendrez tout le problème des musulmans……
    NB. Les 72 vierges ne sont pas dans le Coran; il s’agit d’une mauvaise traduction/interprétation….. et lisez le Coran!

Les commentaires sont fermés.