Inde : épidémie de crachats dans la nourriture des kouffars !

A ne pas manquer Islam Publié le 23 novembre 2021 - par - 29 commentaires

L’établissement mérite…un large détour ! 

Restaurant appelé « Muslim Hotel » à Loni, le cracheur a été arrêté : 

Des dizaines de cas…

Un religieux islamique déclare que cracher sur la nourriture est une tradition pour eux ; si vous refusez cette nourriture, vous êtes un « islamophobe ».

Le premier enfant qui naquit en Terre d’islam (c’est-à-dire à Médine) parmi les émigrants, fut `Abdullah bin Az-Zubair. Ils l’amenèrent au Prophète. Le Prophète prit une datte, et après l’avoir mâchée, mit son jus dans sa bouche. Ainsi, la première chose qui entra dans l’estomac de l’enfant, fut la salive du Prophète. Hadith 3910

 

Le 15 novembre, la vidéo (la première de l’article) d’un cuisinier portant un kufi (bonnet islamique) dans un restaurant crachant dans la pâte alors qu’il cuisait du tandoori rôti, un pain mince fait à la main commun sur le sous-continent indien, est devenue virale sur le réseaux sociaux en Inde.

On a rapidement découvert que le cuisinier était musulman et travaillait dans un restaurant appelé « Muslim Hotel » à Loni, Ghaziabad, dans la région de la capitale nationale de l’Inde.

L’Hindu Raksha Dal a déposé une plainte contre cet acte dégoûtant auprès du commissariat de police de Loni, et le cuisinier a été placé en détention pour être interrogé.

Il ne s’agit pas d’un cas unique. Il y a quelques mois à peine, une autre vidéo montrant un autre cuisinier crachant dans la nourriture dans un Dhaba est devenue virale, et là encore, après que des associations hindoues aient porté plainte auprès de la police, un musulman nommé Tamizuddin, qui travaillait comme cuisinier au Chicken Point du marché Panchvati Ahimsa Vatika à Gaziabad, a été arrêté.

En février 2021, un autre musulman nommé Naushad a été arrêté à Meerut pour avoir craché dans des rôtis tandoori lors d’un mariage. Après interrogatoire, il a été révélé qu’il fabriquait et crachait sur des rôtis tandoori depuis dix à quinze ans.

En mars 2021, deux musulmans, Mohammad Ibrahim et Anwar, qui travaillaient dans un restaurant de l’ouest de Delhi, ont été arrêtés par la police de Delhi après qu’un client les a surpris en train de cracher sur des rôtis.

La vidéo de Mohammad Khalik (ci-dessus) crachant sur des rôtis à l’hôtel Madeeena au nord-est de Delhi est devenu virale le même mois; prenant connaissance de l’affaire, la police de Delhi a arrêté le cuisinier.

Toujours en mars 2021, un musulman du nom de Mohammad Mohsin, qui avait été engagé pour faire des rôtis lors d’une cérémonie de fiançailles hindoue, a été arrêté après avoir été pris en flagrant délit de crachat sur la pâte.

Cette activité a été perpétrée par d’autres personnes que les cuisiniers préparant des rôtis : le vendeur de fruits Mohammad Farman a été surpris en train de cracher sur des tranches de pastèques et a été arrêté par la police de Muzaffarnagar.

De tels cas ont été signalés par dizaines dans cette région ; il y en a eu tellement qu’ils ne choquent plus les Indiens.

Cependant, ce qui est scandaleux, c’est l’insolence avec laquelle les gauchistes et les musulmans des médias se précipitent pour défendre ceux qui crachent sur la nourriture.

Lorsque Naushad a été surpris en train de cracher dans la pâte et a été arrêté, des apologistes islamiques renommés l’ont défendu, accusant les organisations de droite en Inde de cibler ces personnes uniquement parce qu’elles sont musulmanes, et prétendant que tout ce qu’elles faisaient était de « cuisiner avec passion. »

Ils se lamentent ensuite sur la façon dont les musulmans sont censés être emprisonnés en Inde sous Modi alors que les pauvres n’ont rien fait.

Voilà où nous en sommes arrivés. Les musulmans devraient être autorisés à cracher dans la nourriture cuisinée pour la consommation des non-musulmans, parce qu’ils sont une minorité religieuse dans le pays. Si vous vous y opposez et si vous refusez de manger de la nourriture sur laquelle on a craché, vous êtes un fanatique anti-islam !

Comment osez-vous ne pas manger un rôti sur lequel un cuisinier musulman a craché avec tant de passion ?

Récemment, lors d’un débat télévisé, alors qu’on lui présentait des images de personnes portant le kufi léchant les assiettes et les cuillères de ce qui semblait être un restaurant, un religieux islamique a affirmé que ces personnes ne contaminaient pas les ustensiles avec de la salive.

Il a affirmé que ce qu’ils faisaient faisait partie de leur foi. 

ll a également affirmé que le vendeur de fruits Mohammad Farman ne crachait pas sur les fruits, mais les nettoyait.

Après l’indignation massive, la chaîne d’information a dû retirer le débat, mais une partie de celui-ci est toujours disponible sur les réseaux sociaux.

D’après ASHLYN DAVIS

Y a Mustapha

Y a Mustapha

Y a Mustapha…qui crache dans le rata !

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notifier de
guest
29 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Cachou
Éditeur
Cachou
il y a 5 jours

En ce qui me concerne, je trouve que la tradition de cracher est excellente…à condition qu’elle ne concerne que les nazis au pouvoir actuellement généreusement élus par les français, ainsi que tous leurs perroquets des plateaux télépoubelles.

Argo
Argo
il y a 5 jours
Reply to  Cachou

Ami Cachou, pas nouveau, au boulot, une employée se vantait de cracher dans le café du chef d’établissement parce qu’il l’avait engueulée, et à l’Armée, les cuistots faisaient de même dans le café destiné aux gradés, parfois ils agrémentaient le jus de ces messieurs en pissant dedans. Aimables traditions qui ont traversé toutes les époques. Les muzzs n’ont rien inventé !

GAVIVA
GAVIVA
il y a 5 jours
Reply to  Argo

C’est bien pour ça que je ne vais JAMAIS au restaurant ( bien avant ces histoires de pass) ni dans aucune cantine ou self. J’apportais mon repas ou sautait ce dernier. Pour vous dire, étudiante je travaillais dans un macdo, bien crade mais à mon avis encore dans la bonne moyenne.

Cachou
Éditeur
Cachou
il y a 5 jours
Reply to  Argo

🤣👍

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 5 jours

Il y a quelques temps, j’ai vu une vidéo qui montrait une femme étrangère qui crachait dans les plats d’un restaurant français…

Emilie
Emilie
il y a 5 jours

(Commentaire – Partie 1 sur 2)

Ewww… je ne vais certainement pas visionner les vidéos pour le moment : je ne veux pas commencer ma matinée avec ce genre de dégueulasserie!!

N’empêche… ce sont des p*tain de porcs!
Mais rien qui m’étonne : il y a bien une raison pour laquelle je me méfie des restaurants tenus par des individus type « Maghrébins »… (Raison étant : de mauvaises expériences!!)

Quand j’avais mangé un kebab – tenu par un « Maghrébin » – à Bagnols-Sur-Cèze, il y a quoi… 12-15 ans?
Malade comme un chien par la suite…
(Pourtant, les autres restaurants de la ville dans lesquels j’allais manger de temps en temps avec mes parents… ils étaient très bons!)

Baba
Baba
il y a 5 jours
Reply to  Emilie

Quand les français auront compris que bouffer dans un bouiboui muz est une abérration?
C’est se compromettre d’une part et leur apporter caution.
Hors on ne cautionne pas les gens de l’islam.
Alors que les « Kebabs » prolifères dans toute la france, fuyons ces empoisonneurs.
Idem pour leurs couscous…

Gloup la grenouille
Gloup la grenouille
il y a 5 jours
Reply to  Baba

Exactement. Il faut absolument boycotter ces établissements, d’autant plus qu’ils utilisent de la viande hallal.
L’immense majorité des livreurs de pizzas et plats cuisinés ne vaut pas mieux. Qui sait ce qu’ils font au produit avant de sonner chez le mécréant-client ?


Emilie
Emilie
il y a 5 jours

(Commentaire – Partie 2 sur 2)

Quand j’ai mangé dans un restaurant tenu – là encore – par un Maghrébin, à Montpellier… il y a quelques années…?
…Encore une fois : malade comme un chien par la suite.
(Le saumon qu’on m’avait servi n’était clairement pas frai, et… incroyablement dégueulasse!)

Bref… j’en aurai bien d’autres à raconter, mais ces deux cas m’ont particulièrement marquée…!

Je n’ai jamais eu aucun problème à manger dans un restaurant tenu par des individus dits « caucasiens »…
En revanche… à CHAQUE fois que j’ai été malade après un restaurant, c’était quand le restaurant était tenu par un « Maghrébin »!
(Coïncidence…?)

GAVIVA
GAVIVA
il y a 5 jours
Reply to  Emilie

Et vous y retourniez? Autant sauter un repas, au final c’est plus sain!

Emilie
Emilie
il y a 5 jours
Reply to  GAVIVA

Ah non : moi, j’apprends ma leçon!!
Mais ce n’était jamais le même restaurant, alors je ne pouvais pas toujours savoir à quoi m’attendre…
De plus, c’était toujours sur invitation que j’y allais : autrement, je préfère ne pas « gaspiller » mon argent dans des restaurants… 🙂

La toute dernière fois que j’avais été dans un restaurant tenu par un « Maghrébin », c’était bien à contrecœur : suite à un long trajet, on m’avait invité à manger dans un restaurant – près de Gui de Chauliac
Rien qu’à voir l’état – SALE – du restaurant ET de son patron… je savais déjà à quoi m’attendre…

…Ca aurait été mal venu de ma part de faire part de mes préjugés concernant le restaurant à la personne qui m’y avait invitée…
Mais après coup, j’avais regretté – bien comme il faut – d’avoir fermé ma bouche…!

Emilie
Emilie
il y a 5 jours
Reply to  GAVIVA

Tout ce que j’en retiens de MES expériences personnelles dans les restaurants que j’ai fréquenté, ce sont ces deux points :

  • dans 100% de ceux tenus par des individus types « caucasiens » : j’ai été satisfaite de ce que j’ai trouvé dans mon assiette;
  • dans trop de ceux tenus par des individus « Maghrébins » : j’ai été écoeurée par ce qu’on m’a servi, et j’ai en plus été malade par la suite…

J’ai donc bien appris ma leçon.

Last edited il y a 5 jours by Christine Tasin
GAVIVA
GAVIVA
il y a 5 jours
Reply to  Emilie

a chacun ses expériences, mais méfiez vous, de plus en plus de restaurants ont des français à l’avant et des clandos à l’arrière.

Ralbol
Ralbol
il y a 5 jours

Et vous pensez que ça ne se fait pas aussi en France ou des muzz sont à la cuisine ? C’est certainement de rares exceptions mais avec le manque de main-d’œuvre dans les restaurants, il n’est pas dit que cette « coutume » va s’amplifier avec la racaille qui va travailler aux cuisines. Pensez-y quand vous irez manger un « bon » couscous ou tout simplement un plat bien de chez nous avec mouloud aux casseroles….

Baba
Baba
il y a 5 jours
Reply to  Ralbol

Bien vu!

Kafka
Kafka
il y a 5 jours
Reply to  Baba

Chers ralbol et baba, ce que vius dites est abso’ument vrai !! Au dela de la degueularisserie de la chose, je profitte tout de meme que toutes les bacteries, virus, champignons sont systematiquement detruits oar la cuisson( hautes temperatures). De mm que les saloperies de mucus et proteines degoutantes contenues dans leur crachat sont egalement systematiquement detruites par la cuison cad totalement denaturees. Enfin n oubliez pas que vous avez un systeme immunitaire extremement puissant qui finit de detruire totalement et d eliminer toute particule etrangere ! En revanche, cela n enlevera rien a leur haine satanique pour les koufars. Le feu purifie tout quoiqu il en soit et ca ne l oubliez pas.

Ralbol
Ralbol
il y a 5 jours
Reply to  Kafka

D’accord avec vous pour la destruction des bactéries, mais c’est le « geste » qui compte ! c’est pour ça que je ne vais jamais dans une gargotte (mot employé dans l’Algérie de mon enfance pour les restos muzz ). Bien évidemment ça n’empêche pas quelqu’un de le faire en douce dans n’importe quel restaurant pour se venger du patron ou d’un client odieux…

Julie
Julie
il y a 5 jours

Ce qui me révolte le plus, ce sont ceux qui les défendent.

gamma
gamma
il y a 5 jours

D É G U E U L A S S E!!!!! Une des pires bassesses à laquelle l’être humain peut s’adonner. A vrai dire ce n’est plus un humain ce n’est pas un animal, il faudra trouver un néologisme à ce genre de comportement de crapules nuisibles. Aller dans un restaurant, c’est livrer sa confiance sans retenue ni appréhension. C’est le top de la confiance. Aussi pour cela, j’aurai puni ce genre de saloperie de 30 ans de prison, car la confiance trahie, la mise en danger d’autrui – si la personne est malade – l’intention de nuire à des gens sans défense qui vous font confiance est lune des pires choses que ces ordures appliquent sans conscience ni honneur. Honte ! Mais il ne faut absolument pas généraliser, mais savoir où l’on met les pieds. Au passage, je salue nos inspecteurs d’hygiène en restauration qui font un travail admirable en toute conscience et professionnalisme.

Armand Lanlignel
Administrateur
Armand Lanlignel
il y a 5 jours
Reply to  gamma

Dans toutes les professions, il faudra exiger un serment analogue au serment d’Hypocrate pour les médecins et prévoir des sanctions dissuasives pour les fautifs.

Maxime
Maxime
il y a 5 jours

Hippocrate ! Il n’était pas en-dessous de tout 😉

GAVIVA
GAVIVA
il y a 5 jours
Reply to  gamma

Faut être bien naïf ou imprudent pour MANGER DANS LA MAIN parce que cela revient à ça, de n’importe qui, n’importe où à n’importe quel prix. Je réduis les risques, j’en ai trop vu.

GAVIVA
GAVIVA
il y a 5 jours

Je vous le demande, mais je le sais, qui sont encore LES CRETINS pour embaucher des crades ? Mais en plus quand tu es kouffard ils en rajoutent. Que ce soit en Inde, ou ces saloperies de kebabs c’est à boycotter. Par principe dans tous les sens du terme.

Last edited il y a 5 jours by Christine Tasin
Boronlub
Boronlub
il y a 5 jours

L’Inde, nationaliste, hindouiste, ayant retrouvé ses racines, devrait régler le problème de l’islam sur son sol. Déjà ils en font pas mal, en ne se laissant plus abuser par l’islam, en remettant au jour, dans les manuels d’histoire, toutes les horreurs perpétrées par l’islam, en démolissant des mosquées, mais ce n’est pas encore assez.

Hagdik
Hagdik
il y a 5 jours

Il y a bien longtemps que j’ai appris qu’il ne fallait pas bouffer de kébabs où ils crachent dedans voire pire dans la sauce blanche qui va avec … si vous voyez …

Eslafin
Eslafin
il y a 5 jours

Ce n’est pas seulement en Inde.
Dans les prisons françaises, des détenus non musulmans choisissent la nourriture hallale : les « auxis » (détenus qui font le service) et aides de cuisines sont réputés souiller volontairement (crachats, urine, morve, etc.) le non-hallal.

La Berre
La Berre
il y a 5 jours

Dans ma jeunesse j’ai travaillé dans un hôtel. Une fois le cuisto algérien a fait tomber toute une gamelle de chou-fleur par terre. Je m’attendais à ce qu’il sauve le plus gros de la marchandise en ramassant ce qui n’avait pas été en contact avec le sol, et bien non il a consciencieusement tout ramassé et remis dans la gamelle et ça a été servi aux clients.
Moi j’avais mangé avant le service donc je n’ai pas eu à refuser mais je n’en aurais pas mangé. Une autre fois il a allumé la cuisinière à gaz avant le déjeuner. Sentant le gaz je lui ai dit qu’il avait loupé l’allumage. Pas eu le temps de rien lui dire d’autre, il a rallumé une allumette et là Boum ça a pété. Le fourneau de 300 kg lui est retombé sur les pieds, le ventilateur de la fenêtre pendouillait au bout de son fil et il y a eu la porte d’entrée à 20 m qui a cassé. Quand je vais dans un restaurant et que je vois du personnel non blanc, je m’excuse et je repars. Si on me demandait pourquoi je dirais que j’ai oublié ma carte bleue.

Chat Bleu
Chat Bleu
il y a 4 jours

Ces gens-là ne vivent pas comme nous. On voit les différences abyssales, de culture.

PERONNET
PERONNET
il y a 4 jours

Alors que j’étais en visite chez un ami qui habitait en haut d’un petit resto chinois à Nouméa et dont il avait une vue sur les cuisines, nous avons aperçu le cuisinier patron non pas cracher dans les plats et se dégager le nez dans ceux-ci ! Mon ami a observé le même manège les jours suivants. Du coup, non seulement il n’a plus été s’y restaurer, mais en plus il a déménagé vite fait !!! Du coup, quand moi, je veux manger chinois, j’improvise moi même des plats et au moins je sais ce qu’il y a dedans !!! Pour moi, les restos chinois, c’est fini !!!

Lire Aussi