Kyle Warner, vététiste professionnel, atteint de péricardite, tachycardie etc. après l’injection Pfizer

Etats-Unis, Kyle Warner, 29 ans

 

Merci à Pikachu pour l’information

Source, mise à jour 13 nov.

La combativité de Kyle Warner, professionnel vététiste de montagne, n’est plus à démontrer. Le coureur d’enduro professionnel a connu bien des difficultés dans le passé et doit faire face aujourd’hui aux effets secondaires du vaccin Pfizer. Loin de se morfondre, il décide de parler et de témoigner sans relâche, il le fait comme un devoir envers ses semblables. L’homme de 29 ans a révélé sur Instagram comment le vaccin Pfizer a détruit sa carrière après la deuxième dose.


Une semaine et demie après sa deuxième injection, une grosse fatigue et des problèmes cardiaques sont apparus soudainement. « Je n’arrivais pas à faire descendre ma fréquence cardiaque en dessous de 120 bpm (battement par minute), alors que j’étais au repos dans ma maison. Ça oscillait autour de 140-150 bpm. La fréquence cardiaque s’est accompagnée de beaucoup de douleurs articulaires et de maux de tête. Tout a commencé environ une semaine et demie après ma deuxième dose du vaccin Pfizer et dure depuis environ trois semaines. » 

Les médecins lui diagnostiqueront une péricardite (inflammation de la paroi externe du cœur), un syndrome de tachycardie posturale (PoTS) et une arthrite réactionnelle.

Lien original de cette vidéo : https://twitter.com/DictatureFr/status/1457153526694567936?s=20

Le jeune homme originaire de Chico en Californie n’en est pas à sa première épreuve. Enfant de parents divorcés, sa mère en invalidité pour maladie dépressive, ils vivront un temps sans domicile fixe, dans une maison abandonnée. Adolescent, il travaillera à 16 ans dans un magasin comme mécanicien de vélo au (Chico Bike and Board/ Greenline Cycles ) de 2008-2013, un job qui changera le cours de sa vie. Il tombera amoureux du 2-roues et les victoires s’enchaîneront : championnat nord-américain d’enduro en 2014, 2015 et 2016…

Malheureusement,  sa carrière s’arrête net après sa vaccination.

Cela fait quatre mois que Kyle ne peut plus pratiquer sa passion.

Aujourd’hui il s’oppose fermement aux vaccins anti-covid.

Lors d’une table ronde qui s’est tenue au Capitol Hill à Washington, organisée par le sénateur du Wisconsin Ron Johnson — qui avait donné la parole à la maman de Maddie de Garay, 12 ans, en fauteuil roulant à cause du vaccin Pfizer — , Kyle Warner s’est exprimé devant des politiciens pour dire son opposition aux obligations de vaccination :

« La péricardite (inflammation de la paroi externe du cœur), le syndrome de tachycardie posturale (PoTS) et l’arthrite réactionnelle ont complètement mis fin à la vie telle que je la connaissais. Cloué au lit, incapable de travailler et incapable de faire de l’exercice pendant des mois. Je crains que ma carrière soit officiellement terminée. […] Nous pouvons avoir une honnête discussion sur les risques, car je crois que là où il y a un risque, il doit y avoir un choix. Et ne pas reconnaître que les gens sont gravement atteints et meurent, cela rend un très mauvais service aux Américains. On estime que Moderna et Pfizer gagneront environ 60 milliards de dollars de revenus cette année, il semble aussi que cela soit en grande partie destiné à être un revenu récurrent. Nous devons créer un fonds avec une partie des recettes pour aider à guérir les Américains malades et indemniser les familles qui ont perdu des êtres chers en raison de complications du vaccin. »

Il partagera aussi son expérience vaccinale avec le Dr John Campbell. La vidéo cumule actuellement 1 700 000 vues [en anglais, 40 minutes].

Message sur Instagram du 9 novembre 2021 de Kyle Warner, un garçon ordinaire

« Beaucoup d’entre vous me connaissent comme un gars assez raisonnable, attentionné et je n’ai jamais eu l’intention de faire partie de toute cette histoire.

Cependant, après mon expérience de cet été et en écoutant des milliers d’histoires similaires à la mienne, j’ai l’impression que je dois défendre les personnes qui ne peuvent pas ou n’ont pas accès à la même visibilité.

Ce n’est pas politique, c’est personnel. Je veux le meilleur pour le monde et pour l’humanité et cela me brise le cœur de voir des gens souffrir de quelque manière que ce soit. La semaine dernière à Washington a radicalement ébranlé ma vision du monde, et cela m’a fait réaliser à quel point, nous, en tant qu’êtres humains moyens, avons besoin de nous rassembler et de nous défendre les uns les autres. Veuillez écouter mon message avant de juger ou d’étiqueter. Je suis juste un gars qui se soucie des autres et veut que le gouvernement reconnaisse et soutienne ce qui se passe réellement. »

Dans un plaidoyer sincère enregistré par vidéo, Kyle Warner  déclare qu’« il doit y avoir une responsabilité » et qu’il n’y a « aucune responsabilité » pour les fabricants des vaccins COVID-19. Il poursuit en disant qu’il a de la chance, car bien qu’il soit blessé, il connaît six personnes qui se sont suicidées dans son groupe de récupération du vaccin COVID-19 au cours du mois dernier.

Le joueur de 29 ans  déclare :  C’est une question de responsabilité, où est la responsabilité ici ? Et quand quelqu’un gagne de l’argent avec tout ça, il doit y avoir une responsabilité, point final.

Et j’ai de la chance. Sur le groupe de récupération du vaccin COVID-19, six personnes se sont suicidées au cours du dernier mois environ. C’est une chose réelle. Il n’y a personne à qui parler, il n’y a personne à qui s’adresser. Et tout est censuré.

Tout cela, c’est une question de responsabilité, et quand quelqu’un gagne de l’argent avec quelque chose, il doit en prendre la responsabilité, c’est simple, parce que ma vie est maintenant terriblement altérée, et j’ai de la chance.  Sur le groupe de récupération du vaccin Covid-19, six personnes se sont suicidées ces derniers mois. Le problème, c’est qu’il n’y a personne à qui parler, il n’y a personne à qui s’adresser. Tout est censuré, j’ai essayé d’être celui qui s’exprime, j’ai eu un rendez-vous chez le médecin ce matin, j’ai craqué, je n’ai pas pu continuer, je ne veux pas tout revivre encore .

Traduction de Rochefortaise pour Résistance républicaine

 180 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Et combien d’anonymes ont les mêmes effets secondaires???
    Là, véran, tu fermes ta sale gueule de lrem…
    Tu vas le payer cher!!!
    Un jour, comme tous les lrem.

  2. Je n’ai quUN corps, pas de « corps  » de secours. Donc c’est pas touche au miens !!
    La seule personne qui le touche c’est mon épouse. Et elle n’est pas vaccinée non plus.
    On se fera livrer de la bouffe s’il le faut, mais ils ne nous injecteront pas leur saloperie. sous la peau. Durant 75 ans , j’ai parcouru la planète, travaillé dans plus de 30 pays avec toutes sortes de climats; du cercle arctique à Bornéo, du désert Yéménite au Mexique. Ma dernière injection, c’était contre la fièvre jaune et c’était un vaccin FRANCAIS.
    On estime que Moderna et Pfizer gagneront environ 60 milliards de dollars de revenus cette année.
    Le fournisseur du fameux gaz ZIKLON B de l’entreprise NAZI I.G. Farben devenu Bayer après 1945 peut être fier de ses  » descendants ». Bayer vient de racheter MONSANTO, inventeur du Glyphosate.….. Hugo Boss fabriquait les uniformes NAZI et ceux des SS…….aujourd’hui , les fringues BOSS sont  » tendance »
    La planète continue de tourner, les dictateurs continuent de dicter… les milliardaires sont de plus en plus milliardaires et les jeunes ont tellement leur nez collé sur leur  » smart fun ».
    qu’ils en deviennent myopes avant 10 ans .
    Quelqu’un a dit un jour que celui qui ignore les leçons de l’histoire est condamné à la revivre.

  3. Et la réponse des médecins : mais ça devait arriver, voyons, ça n’a rien à voir avec le vaccin.

  4. Bizarre ,encore un . Plus d’une centaine de « sportifs » haut niveau sont dcd sans compter les effets secondaires handicapants à vie
    fiser= génocide !

  5. Evidemment il y a tous ceux qui sont inconnus.
    Ceux-là, on n’en parle pas mais ils sont légions.
    Il faut transmettre tous ces articles à nos proches, à nos amis, à nos voisins Etc…
    Je sais, certains se ferment comme une huitre dès que l’on parle négativement du « Vaxxin ». Mais c’est le prix à payer (au minimum) si l’on veut que l’Information se propage suffisamment pour avoir un réel impact sur les « décideurs ».

    • Nos proches s’en foutent ! J’ai deux filles dans la quarantaine et trois petits enfants;
      J’ai cessé d’essayer de leur conseiller quoi que ce soit. ELLES SAVENT .

Les commentaires sont fermés.