Plus macroniste que Macron, le Sénat vote le départ à la retraite à 64 ans !

A ne pas manquer République et laïcité Publié le 17 novembre 2021 - par - 36 commentaires

Macron, pour cause de Présidentielle, a mis entre parenthèses sa réforme des retraites, à laquelle il tient comme à la prunelle de ses yeux, pensant « reculer pour mieux sauter » sans perdre trop de voix sur ce sujet ô combien sensible.

Mais nos bons sénateurs s’impatientent, alors ils ont pris l’initiative de voter le report de l’âge de la retraite à 64 ans !

L’année dernière ils avaient voté pour le départe à 63 ans… tous les ans une année de plus, Macron n’a même pas besoin de ses députés caniches, on est partis pour un départ à 67 ans… voire 70 ! C’est vrai, c’est quoi ces Français moyens qui, encore en forme, profitent de la vie avant le cimetière et osent enrichir Arnault, Bettencourt, Pinault, Drahi, Decaux, Bouygues et tous les autres au lieu de profiter de leurs petits-enfants !

Quand on a la chance d’aimer son métier, de faire un métier intéressant, passionnant… on n’a pas nécessairement envie de partir en retraite.  Alors que, dans ce cas, on repousse l’échéance, c’est normal et souhaitable. On a ainsi de nombreux médecins, qui, amoureux de leur métier, continuent bien au-délà de l’âge légal, pour le plus grand bien-être de leur clientèle et encore plus avec les déserts médicaux créés délibérément par Macron et ses prédécesseurs.

Mais quand, à cause des 35 h, à cause des exigences environnementales, des petits chefs qui sont sur votre dos et vous harcèlent, quand vous faites un travail dur, de nuit, à l’usine, dans les champs ou sur des chantiers de BTP… on est usé quand on arrive à 60 ans et on es souvent si abîmé physiquement et/ou moralement que l’on profite à peine du temps retrouvé.

D’ailleurs, de façon évidente, l’espérance de vie peut passer de 35 à 65 ans à un moment X selon ses diplômes, selon son emploi…

Cliquer pour agrandir les images

Quand, à 35 ans, on a une espérance de vie réduite de 6 ans par rapport à son voisin qui travaille avec d’autres conditions, partir en retraite à 64, 66 , 68… ans ça change beaucoup de choses et notamment ça interdit pratiquement de fait de « profiter » de la vie en étant encore suffisamment en forme.

Qu’on ne me fasse pas dire ce que je ne dis pas. Hors de question de jouer les gauchos et de pleurer sur l’injustice, sur les classes sociales… Des tas de gens d’origine modeste ou autre ont travaillé d’arrache-pied,, que ce soit à l’école, dans les entreprises, pour avoir un métier intéressant, agréable, qui use moins que d’autres.  A chacun sa vie, ses facilités, ses difficultés, ses chances, ses malchances… Je ne me situe pas à ce niveau. Je constate juste que ces sénateurs dont certains vivent sur la bête depuis des décennies, qui n’ont jamais vraiment mis la main dans le cambouis ont un mépris terrible pour le peuple et notamment pour les plus simples, les sans-dents !

Bande d’enflures ! Et ça au moment où on est submergés par l’invasion migratoire, par les travailleurs détachés qui créent une concurrence déloyale et font crever nos entreprises… et empêchent chacun d’avoir le nombre d’années nécessaires pour avoir une retraite correcte ! Bref, entre la mondialisation et les sénateurs et Macron, nos enfants n’auront même pas de retraite, ils finiront dans la rue, impotents, comme dans les bouquins de Zola.

D’aucuns me diront que Zemmour aimerait aussi faire passer la retraite de 62 à 64 ans : ce sera(it) tout autre chose, car ce serait dans le projet de relever la France, pour demander à chacun de remonter ses manches pour réindustrialiser, créer d’autres entreprises… bref, reconstruire la France, sans ses millions de gauchistes qui vivent sur la bête dans les associations  ni ses millions de clandestins et autres délinquants étrangers qui occupent nos prisons et nos rues.  Dans ce cas-là, même à 67 ans je serais disposée à reprendre le chemin du lycée pour y enseigner s’il le fallait.

 

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2022, le Sénat a voté vendredi soir le report de l’âge de départ à la retraite à 64 ans.  

Le Sénat, dominé par l’opposition de droite, a voté dans la nuit de vendredi à samedi 13 novembre en faveur d’un report progressif de l’âge légal de la retraite de 62 à 64 ans, jugeant qu’il y a urgence. Lors du précédent budget de la sécu en 2020, les sénateurs avaient voté pour un report à 63 ans.

Dans son allocution mardi dernier, Emmanuel Macron a estimé que les conditions n’étaient pas réunies pour relancer le chantier de la réforme des retraites, qu’il a reporté à 2022, autrement dit vraisemblablement à un autre quinquennat.

Vendredi soir, lors de l’examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2022, la majorité sénatoriale de droite a anticipé. « Ce déficit (de la branche vieillesse) il est là. Tout le monde en est convaincu. Tout le monde dit qu’il faut faire des choses […] Mais nous, on le fait », a exposé René-Paul Savary (LR), corapporteur du texte en présentant un amendement qui prévoit une conférence de financement réunissant les partenaires sociaux et chargée de formuler des pistes pour parvenir à l’équilibre financier des régimes de retraite à l’horizon 2030.

En l’absence d’accord, le texte prévoit l’entrée en vigueur à partir du 1er janvier 2023 d’une série de mesures, dont le report progressif de l’âge d’ouverture des droits à la retraite à 64 ans à compter de la génération 1966, et une convergence des régimes spéciaux avant 2032.

« On ne peut continuer à procrastiner comme l’a fait le gouvernement pendant cinq ans », a abondé la rapporteure générale Élisabeth Doineau (centriste).

« Ces propositions, on les connaît M. le rapporteur que ce soit les vôtres ou celles du gouvernement. Elles s’adressent toutes aux mêmes personnes, aux salariés à qui on va demander de faire des efforts supplémentaires », a fustigé la sénatrice PS, Monique Lubin par ailleurs membre du conseil d’orientation des retraites (COR).

Le gouvernement par la voix d’Adrien Taquet, secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles, a émis un avis défavorable. « Réformer notre système de retraite implique de répondre à d’autres enjeux que la question financière, notamment des enjeux de simplicité, des enjeux de lisibilité, des enjeux d’équité […] Une telle réforme ne peut être engagée qu’une fois la situation sanitaire totalement sous contrôle et doit être soumise à un intense débat démocratique », a-t-il fait valoir.

L’amendement a été adopté par 196 voix contre 134.

La refonte du système des retraites a été interrompue début 2020 en raison de l’épidémie du covid-19. La réforme visait à supprimer les régimes spéciaux en harmonisant les règles entre public et privé et en faisant en sorte qu’au terme d’une carrière complète, aucune pension ne puisse être inférieure à 1 000 euros, tout en « encourageant le travail au-delà de l’âge légal ».

 

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/retraites-le-senat-vote-le-report-de-l-age-legal-a-64-ans-191168

Print Friendly, PDF & Email
36 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Joël
Joël
il y a 11 jours

Pourquoi toujours parler d’âge alors qu’un nombre de trimestres plancher suffit.
Quel que soit l’âge où l’on entre dans la vie active, il existe la possibilité de rachat de trimestre.
Ah mais oui, ça permet à l’état de récupérer du pognon sur ceux qui bossent.
Pour ma part, j’ai cotisé 180 trimestres, retenu 172 comme le prévoit la loi.
Soit 8 trimestres (2 ans) dans les fouilles de l’état. Motif de l’URSAAF : 8 trimestres sont insuffisants pour établir un décompte.

bernard
bernard
il y a 10 jours
Reply to  Joël

moi aussi, j’ai commencé à bosser dés l’âge de 16 ans, normalement j aurais du être en retraite grâce à mes trimestres mais  » ils  » m’ont dit qu’il y avait 2 sortes de trimestres (ben oui) les validés et les (je ne sais plus d’ailleurs) c’est une catastrophe ce pays, et le paradoxe, moi qui veut un complément de salaire, ben pas le droit car je suis presque à bosser déjà presque 48 h par semaines … ce pays ne veut pas que tu réussisses dans la vie, ne veut pas que tu bosses d’ailleurs tout est fait pour t’assister …

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 11 jours

Pourquoi pas ????? déja pour tout les politique qui eux n’ont presque jamais travaillés, et tout ceux qui sont arrivé dans la vie active a 30 ans ou plus !! je sais que l’on peut devenir vieux con ,mais le cerveau s’use moins vite que les bras et jambes de travailleurs manuels !

durandurand
durandurand
il y a 11 jours

Saloperie de sénateurs , j’ai envie de les tarter ces saloperies de senatoches fantoches qui nous coutent un pognon monstre et qui n’en branle pas une ,ni ne défende le peuple bande d’ordures Soyez en sûr le peuple souverain ne vous oubliera pas empaffer !

Julie
Julie
il y a 11 jours

M. Zemmour dit 64 ans mais aussi le nombre d’années travaillées. Car quelqu’un qui rentre sur le marché du travail à 16 ans, c’est pas pareil que celui qui y rentre à 25 ans. Et puis, la pénibilité du travail, ça compte aussi. On ne peut pas tout égaliser.

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 11 jours
Reply to  Julie

je suis absolument de ton avis……………………………. bien qu’a 80 ans cela ne me concerne plus!

Maxime
Maxime
il y a 11 jours
Reply to  Julie

j’ai toujours trouvé que c’était un raisonnement spécieux. Ce n’est pas parce que vous commencez à cotiser à 23 ans comme beaucoup de gens qui ont un master 2 que vous n’avez rien fait en termes d’effort professionnel entre temps.
Bien au contraire, avec le sacrifice des études de plus en plus lourd car surenchère des diplômes.
J’en sais quelque chose car j’ai sacrifié toute ma vie de jeune adulte pour mes études et puis vous dire que je suis bien plus tranquille maintenant que je travaille que pendant mes études !

Julie
Julie
il y a 10 jours
Reply to  Maxime

On peut racheter les années d’étude.

Argo
Argo
il y a 11 jours

J’espère que tout le personnel politique, ayant atteint cet âge, le jour où cette mesure sera appliquée, sera mis d’office en retraite. Il n’y a aucune raison pour que cela ne le concerne pas. Et pour éviter qu’il ne cumule retraites et emplois, mettre un seuil à partir duquel il ne peut y prétendre.

Jean Pierre
Jean Pierre
il y a 11 jours

Les sénateurs s’en foutent de notre pomme, ils ont leur cagnotte eux !

LambertJ
LambertJ
il y a 11 jours

Une fois de plus ce pays de baltringues l’a eu dans le Q. En même temps, comme dirait l’autre poudré, c’est bien mérité !

bouillot
bouillot
il y a 11 jours

QUE TOUS CES ENFOIRES DE SENATEURS ET DEPUTES PRENNENT LEUR RETRAITE A 64 ANS EGALEMENT. QU IMS MONTRENT L ECEMPLE CAR QUAND ON LES VOIT RONFLER A L ASSEMBLEE

Emilie
Emilie
il y a 11 jours

(Commentaire – Partie 1 sur 3)

Non… moi, je suis contre l’âge de la retraite à 64 ans, et même à 62 ans…
Et ce n’est pas parce que je suis « jeune et fainéante », parce que la retraite… j’avouerai que je ne me sens pas même concernée, vu je doute atteindre l’âge d’y arriver…

…J’ai bien plusieurs raisons pour lesquelles je suis contre augmenter l’âge de la retraite, mais mes deux PRINCIPALES sont celles-ci :

  • 1 : si on ne devait pas loger et nourrir ceux qui refusent de travailler – et on comprendra que je vise là une certaine communauté, et non pas ceux qui ont de réelles difficultés -, alors il n’y aurait guère besoin pour les travailleurs de travailler plus pour « relancer l’Economie du pays »;
  • 2 : il est très probable que l’espérance de vie des « vaccinés » Covid soit réduite, et que peu de gens « vaccinés » – donc : la majorité des gens – atteignent l’âge de la retraite… ce qui signifierait donc que les citoyens travailleraient jusqu’à leur MORT, sans jamais connaître « les joies de la retraite ».
Emilie
Emilie
il y a 11 jours

(Commentaire – Partie 2 sur 3)

…Si on se débarrassaient de certains parasiteset je ne vise pas là n’importe qui! -… on n’aurait plus besoin de les supporter ET de les assumer financièrement…

…Si on arrêtait de donner l’argent des travailleurs aux étrangers ET aux pays étrangers… on pourrait rendre une partie de cet argent à ces mêmes travailleurs, et l’autre partie aux Services Publics…

…Si on rendait à l’Ecole Française ses compétences et ses valeurs – dont l’autorité des enseignants! -… on pourrait ENFIN rendre aux plus jeunes leurs « chances d’avenir » dont on les a privés…

…Si on logeait TOUS les Français SDF – comme ça en est notre DEVOIR, et comme on le POURRAIT si on ne logeait pas en priorité les « migrants » -… alors on pourrait leur permettre – de par la stabilité qu’un logement leur procurerait – de participer activement à l’Economie du pays (en ayant plus de chances de trouver un emploi stable… entre autres!)…

…Etc…!!!!

Emilie
Emilie
il y a 11 jours

(Commentaire – Partie 3 sur 3)

Il y a tellement de choses que l’on pourrait faire pour relancer l’Economie SANS toucher à l’âge de départ à la retraite, et en permettant aux Français – dont les retraités – de vivre dignement…!

…Offrir des serres COSTAUDS pour les plantations des fruitiers (du climat, entre autres), ET les exempter d’impôts… et on pourrait ainsi protéger nos fruits, améliorer les récoltes (qualités ET productions)… et les vendre moins chers au final!

Créer de grands réservoirs d’eau avec filtres... et on pourrait ainsi utiliser l’eau de mer – que nous avons quand même à disposition illimitée! -, et ne plus empêcher les paysans d’hydrater champs, récoltes, et bêtes… lors des « périodes de sécheresse »! (Ce qui boosterait les productions des paysans…!)

…Je vais m’arrêter là, mais… ouais : ce que je veux dire, c’est que si on voulait redresser la France et améliorer la vie des Français… on le pourrait FACILEMENT. (Et ce, sans obliger les Français à travailler plus ou plus longtemps…)
Simplement… il faudrait prendre les bonnes décisions, ET arrêter de voler les Français. (Fin des cotisations prélevées chez les retraités, par exemple… Fin de la taxe foncière ET de la taxe d’habitation également…)

Armand Lanlignel
Administrateur
Armand Lanlignel
il y a 11 jours
Reply to  Emilie

Si l’eau de mer était utilisable facilement pour arroser, cela serait fait depuis longtemps. Malheureusement, le sel est un poison difficile à extraire de l’eau de mer, les usines de dessalement coûtent cher en fonctionnement. En Egypte et ailleurs, des catastrophes ont eu lieu à cause d’emploi d’une eau un peu saumâtre rendant les sols impropres aux cultures pour longtemps car difficiles à régénérer.

Emilie
Emilie
il y a 10 jours

Mais l’argent, on l’a bien.
Il suffirait d’arrêter d’arroser les étrangers ET les pays étrangers avec… pour le garder pour les Français ET les infrastructure françaises.
Si on fait tout bien comme il faut, au bout de quelques années, on y est gagnant question fric

Je prends l’exemple des poulailler Omlet : https://www.omlet.fr/
Ils sont CHERS, mais d’une qualité telle… qu’au bout de plusieurs années, ça nous coûte au final MOINS CHER : entre autres, avec ces poulaillers… on n’a plus besoin de cramer les poulaillers en bois – qui peuvent coûter bien chers eux aussi – du fait d’une infestation de poux rouges…! (Et nos poules ne meurent plus – faute aux poux rouges – du coup…)
Et en plus, ils durent très, très longtemps… ces poulaillers Omlet. C’est du costaud…!
(Pardon… je ramène ENCORE aux animaux, mais j’ai l’excuse de n’être qu’à ma première tasse de café!)

Je dis peut-être une bêtise pour ces réservoirs filtrant l’eau de mer, mais ce serait bien de penser à un système équivalent?
(…J’ai pris cet exemple, vite-fait, par rapport à Israël : il me semble – mais je me trompe peut-être – qu’ils ont ce genre de réservoir…?)

Hoplite
Hoplite
il y a 10 jours
Reply to  Emilie

En France on n’a pas de pétrole mais on a de bonnes idées… qu’on ne met jamais en application. On préfère jeter l’argent par les fenêtres en arrosant certains pays dont on a que foutre. On est les cons de la terre entière depuis des lustres. Il faut commencer par bannir les mots ´subventions’ ´aide au développement’ ´prêt non remboursable ‘ etc…

Phil2
Phil2
il y a 10 jours
Reply to  Emilie

Bravo à vous Émilie pour ce long partage….et d’accord sur TOUT !

les planqués !
les planqués !
il y a 11 jours

Les sénateurs donnent l’exemple …! des véritables travailleurs de force !, des bourreaux de travail qui suent sang et eau sur leurs dossiers jusqu’à 80 balais et même plus ! Eux , faudrait une loi pour leur foutre la retraite à 100 piges ! c’est vrai qu’il doit pas y avoir beaucoup d’accidents de travail ni de maladies professionnelles dans ce secteur !! c’est pas vraiment ce qu’on peut appeler des travailleurs indispensables !, y seraient pas là …, qu’on s’en apercevrait même pas !

Hoplite
Hoplite
il y a 10 jours

´ c’est vrai qu’il doit pas y avoir beaucoup d’accidents de travail ni de maladies professionnelles dans ce secteur !! ´

Vous oubliez les indigestions, les cirrhoses, les infarctus, l’obésité qui devraient être considérées comme maladies professionnelles pour les sénateurs

denise
denise
il y a 11 jours

trop trop d’injustices s s ; je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi ce gouvernement et les précédents , ne veulent pas mettre un terme à la fraude sociale sur toutes ses formes, et préfère « interroger  » Mr Pratts ! si vous allez manifester le samedi , n’hésitez pas à produire des documents , c’est le moment !

Machinchose
Machinchose
il y a 11 jours

« « Et Dieu dans tout ça », la question culte de Jacques Chancel à …

et le gros Gégé, dit l ‘archer dans tout ça ???? a quand la flèche qui lui sera décochée par les somptueux menus du Sénat ?

PMatthiote
PMatthiote
il y a 11 jours

Ce qui est gênant c’est que malgré une inflation forte qui s’annonce sur fond de crise économique, voire de krach depusi le temps qu’on en parle? Les retraités vont toucher de plus en plus des clopinettes, beaucoup seront même morts avant (de toucher quoi que ce soit) et pendant ce temps on fait venir des millions de débiles sous développés à QI à 2 chiffres, dangereux qui plus est, pour vous remplacer au boulot (enfin certains boulots) ou tout simplement dans la vie.
Y’aurait pas comme un os avec les tatas qui squattent ce pays de blatringues ?

durandurand
durandurand
il y a 10 jours
Reply to  PMatthiote

vous dîtes « pays de baltringues , j’ajoute et de pantins .

Eric
Eric
il y a 11 jours

Bon, là ou je réside la retraite officielle est à 65 ans. Mais, on peut obtenir une pré-retraite à partir de 57 ans si on a cotisé 40 ans. Moi même qui a 63 ans, je suis en retraite depuis 4 ans. Donc la retraite en France à 64 ans ne me choque pas!!!

vergnaud
vergnaud
il y a 11 jours

et tous les étrangers sur notre sol qui perçoivent sans jamais avoir cotisés ; chercher l’erreur

Phil2
Phil2
il y a 10 jours
Reply to  vergnaud

👍👍👍👍👍👍👍

Mountain
Mountain
il y a 10 jours
Reply to  vergnaud

Exact et tous ceux qui repartent au bled et quand ils décèdent la famille ne le signale pas et continue de toucher la retraite des retraités soi disant centenaires

Hoplite
Hoplite
il y a 10 jours
Reply to  vergnaud

Pas seulement sur notre sol….

Filouthai
Filouthai
il y a 10 jours

Le parti LR ce n’est qu’une des faces du Macronisme. La preuve , l’ancien premier ministre de Macron, un dénommé Eduardo, était LR.
Un ramassis de gens peu soucieux de la protection de la France et des français.

LANGLOIS
LANGLOIS
il y a 10 jours

les sénateurs, ces gros lards engraissés par nos contributions ne sont pas pressés de partir en retraite … la place est bonne !!!!

Dorylée
Dorylée
il y a 10 jours

64 ans, soit sept ans plus tard que Juppé ! On aura du mal a me faire croire que ce canard était usé par le travail. Je ne suis même pas certain qu’il connaissait le mot. Et pourquoi retarder l’âge de la retraite alors qu’il n’y a aucun problème de financement. Macron ! Hou hou, Macron ! Elle est où notre cagnotte de 140 milliards d’euro de nos caisses de retraite ??? En Afrique ??? Il va falloir penser à rendre le pognon, Macron !

durandurand
durandurand
il y a 10 jours
Reply to  Dorylée

Bonsoir Dorylée malheureusement les 165 milliards que nos caisses de retraites avaient mises de coté , je pense que la firme black rock a déjà du y toucher , puisque foutriquet en confié la gestion à cet empire « mafieux mondialiste  » alors que cet argent ne leurs appartiennent pas c’est l’argent des salariés et des entreprises française. Black rock qui n’est pas blanc comme neige puisque des salariés de lehman brothers et de first boston y travaille , son pdg fondateur le sulfureux larry fink et son associé ralph schlosstein (blackstone ) au début ,cette société est devenue black rock , elle est un repaire de truands en col blanc , certains ont eu par le passé maille à partir avec la justice de leur pays . Et je pense qu’ a terme cette pieuvre mafieuse ponctionnera toutes les caisses de retraites françaises, et cela grâce à notre salopard d’assassin foutriquet , ce pantin satanique mondialiste mérite de passer sur la Bascule à Charlot comme tant d’autres qui sont avec lui et qui nuise à la France et au peuple souverain !

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 10 jours

Ils nous coûtent combien, ces séniles grabataires par an???
Je veux bien fournir la corde pour les pendre à la porte!!!

xav
xav
il y a 10 jours

Moi je pense qu’il faudrait compter en heure pour la retraite et tout le monde pareil aujourd’hui j’ai 58 ans j’ai toujours fait des heures sup qui sont cotisées mais ne compte pas pour la retraite et aujourd’hui je pourrai partir donc si je ne peu partir dans quatre ans je ferai un abandon de poste pour toucher le chomage en attendant la retraite .

Lire Aussi