Hier nous étions 600 à Vannes, plus que jamais déterminés à ne pas céder à la dictature

Ce fut une magnifique manifestation, nous avons déambulé dans tout le centre ville de Vannes pendant près de 3 heures, en chantant, en criant des slogans de liberté.

C’était la France, la vraie, la France profonde qui était là, celle que Zemmour appelle à lui, loin des appareils, loin des magouilles et manigances. La France faite et de gens qui ont fait comme on dit « de grandes études » et la France d’en bas, celle qui, avec son certificat d’études d’il y a 50 ans, écrit mieux que nos bacheliers incultes qui ne savent même pas qui est Clovis, celle qui n’a jamais reculé devant les tâches ingrates, le boulot dur mal payé… C’était, de façon évidente, la France du bon sens, tout simplement. Bien plus intelligente, bien plus droite, bien plus saine que celle des Véran, Delfraissy et autres vendus à Big Pharma.

J’ai cru revoir hier dans de nombreux participants mon grand-père décédé il y a près de 50 ans, charpenté, noueux, aux larges épaules, bûcheron ayant travaillé comme un damné pour élever ses 7 enfants mais continuant de rire, de jouer de l’accordéon ou de l’harmonica pour faire danser les jeunes le samedi soir… enfant de la DASS il avait été placé comme valet de ferme à 7 ans, n’allant à l’école que par intermittence, c’était avant la guerre de 14… Elevé à la dure, vivant à la dure, mais il ne faisait pas de faute, il n’insultait pas les patrons ni ses voisins, il n’avait pas fait de grandes études mais il avait un solide bon sens. Hier il revivait à Vannes, dans tous ceux qui lui ressemblaient, souriants mais déterminés, forts de leur bon sens, de leur sens de la justice, de la droiture, dans leur souci de préserver les leurs, leurs enfants, nos enfants, dans leur haine de Macron. Oui, nous haïssons Macron comme jamais je crois nous n’avons haï un dirigeant, même le traître de Lisbonne, Sarkozy, même la lope assassine Hollande. Tous ceux que j’ai rencontrés, avec qui j’ai parlé, que ce soit l’ingénieur, le médecin, la fleuriste, l’ouvrier, le retraité, l’infirmière…. tous nous exsudions une haine incroyable pour Macron et ses pareils. Haine et mépris. Parce que ce petit monsieur n’est qu’une merde néfaste et criminelle. Pardon pour la grossièreté mais rien ne peut mieux dire qui est l’usurpateur de l’Elysée.

Et je peux vous assurer que rien ne saurait arrêter la horde sauvage s’ils voulaient aller encore plus loin et vacciner nos gosses…

Ce fut une manifestation particulière, il y avait une force, une joie d’être ensemble, une détermination incroyable. Nous avons rencontré des automobilistes qui nous applaudissaient, des masqués qui nous toisaient, 2 patrons de commerce qui, nous prenant pour des blackblocs ont baissé précipitamment le rideau de fer et se sont enfermés à double tour dans leur magasin. Je suis habituellement polie et respectueuse, je n’ai pu m’empêcher, sur le coup, de leur faire des gestes obscènes… pas de quartier pour les cons !

On a donc tourné, retourné dans la ville, découvrant de nouvelles rues, revenant sur la grande place des Lices au milieu des cafés pour y faire une minute de silence pour les victimes du Bataclan, magnifiquement terminée et saluée par l’ami à la trompette qui a joué la sonnerie aux morts. Je n’ai pas dégainé mon téléphone à temps pour enregistrer ce moment fabuleux, c’est mon seul regret.

Et nous avons ensuite entonné la Marseillaise… Plus loin, de retour près du port, quelques prises de parole que n’entendaient que les personnes proches, et pourtant les centaines de manifestants qui n’entendaient que des bribes sont restés près d’une demi-heure  silencieux, patients… comme quoi la bonne éducation est bien chez nous et pas chez les macronistes, ces fachos qui veulent nous soumettre et nous exterminer !

Lire aussi Ouest France et le Télégramme.

Il semble bien que, partout en France, les manifestants ont continué à dire leur opposition au Pass Sanitaire, à la dictature. Plus de 3000 à Paris, un 13 novembre, c’est pas mal !

 

 

 133 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Philippot attire de plus en plus de monde.
    Cela fait un moment que je n’ai pas défilé avec les gilets jaunes mais il semble que leur défilé soit aussi de plus en plus suivi…

  2. Actuellement, suite à des problèmes de santé, j’ai réduit certaines activités à regrets dont ma participation au défilé à Charleville-Mézières contre le paSS.
    Cependant, je n’ai pas de couronne sur la tête comme Mémé aux multiples chapeaux et je dois cuisiner et entretenir mes slips et autres vêtements…
    Dès que possible, je retourne retrouver des Français dont certains étaient présents lors du mouvement des Gilets Jaunes.

  3. Il faut, par le biais de collectifs de citoyens, faire appel à l’Armée pour mettre fin à toute cette foutaise et déclencher des élections anticipées, sinon, on risque de défiler dehors encore longtemps

  4. Quelque 300 personnes à La Rochelle hier, beaucoup d’habitués, rencontres intéressantes, bonne organisation, mais majorité de retraités, des trentenaires et peu de jeunes malheureusement … Les nombreux jeunes qui se promènent nous regardent passer avec petit air narquois … des baffes qui se perdent …

    • entièrement d’accord , les jeunes sont absents des manifs
      a part leurs « smrtphon , la 5G , les jeux vidéos , sortir au resto , au ciné et le reste , c’est tout ça qui les intéresse

  5. Merci Christine, merci Pierre, animateur infatigable de cette manifestation.
    La colère monte, hier 600, demain des millions.
    Ne lâchons rien car EUX iront jusqu’au bout.

Les commentaires sont fermés.