A Bordeaux, Zemmour à guichets fermés ! Même Sud Ouest est resté dehors ;-)

Le Palais des Congrès de Bordeaux était trop petit pour les supporters d’Eric Zemmour, vendredi soir, à Bordeaux. Des centaines de personnes sont restées dehors. Cela a provoqué quelques petits mouvements de protestation… Le futur candidat à l’élection présidentielle est sorti pour s’excuser, lui même, de cette situation involontaire… A une centaine de mètres, quelques 150 gauchistes qui avaient promis d’empêcher la tenue du meeting, ont été contenus par la police. Les crasseux subventionnés se sont agités pour rien. Ils avaient appelé leurs activistes à saturer les inscriptions pour empêcher les soutiens d’Eric Zemmour de venir. En vain. Echec et mat.

SUD-OUEST EST RESTÉ DEHORS

Il n’y a pas que les gauchistes qui soient restés dehors. Même chose pour les journalistes de Sud-Ouest. Ils n’ont pas été admis. Le journal local présente, systématiquement, Eric Zemmour comme un « polémiste d’extrême droite ». Les lecteurs du seul quotidien local reçoivent un message mensonger. Pas surprenant que ces journalistes malhonnêtes soient persona non grata. Aujourd’hui ce sont les journalistes qui restent devant la porte, demain, après la victoire d’Eric Zemmour, la question des financements officiels, et occultes, devra être posée. Et cette presse d’Etat devra s’amender ou disparaître.

UN DISCOURS PRÉSIDENTIEL

Eric Zemmour a parlé 45 minutes. Un discours présidentiel dans lequel il a développé sa vision de la place des entrepreneurs et des libertés. Notons qu’il s’est montré tout a fait décomplexé sur la question des profits. Pour le journaliste les patrons doivent faire des profits et la France doit s’organiser pour permettre aux entreprises de se développer. Par exemple en sortant les Français de l’enfer des normes et contraintes administratives… Une sorte de discours à la Guizot : « enrichissez-vous ! ». Pour Eric Zemmour, la grandeur de la France est conditionnée par sa réussite économique. Pas de souveraineté sans puissance industrielle et scientifique. Il y a du Bonaparte dans cet homme là. L’intendance, c’est le nerf de la guerre...

PAS D’APPEL DE BORDEAUX.

Il n’y a pas eu de déclaration de candidature à Bordeaux. Ni de déclaration particulière. Le discours construit autour des préoccupations économiques a montré qu’Eric Zemmour a un projet pour la France et donc pour une présidence. La mobilisation des Bordelais a été exceptionnelle. On a vu beaucoup de jeunes, d’étudiants, ce qui montre qu’il y a un vrai engouement autour des idées et du projet.

Bordeaux s’est donné un maire « bobo-écolo-gaucho » dont la politique n’est que la prolongation de l’action médiocre d’Alain Juppé. Hier soir, nous avons vu que cette évolution sociologique n’est peut-être pas définitive. Nous assistons à un réveil. N’oublions pas qu’ici une partie de l’histoire de la France industrielle, scientifique, coloniale s’est jouée. Les jeunes Bordelais sont en train de ranimer la flamme. Bordeaux n’a pas dit son dernier mot !

 400 total views,  1 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. Bordeaux en a sans doute marre de la crasse de Juppé et de son imam.
    Bordeaux a compris que le vote écolo est un énième miroir aux alouettes, une resucée des socialopes et front républicain.

  2. La presse française???
    Même pas assez propre pour être accrochée au clou de la cabane au fond du jardin…
    Et à la botte des politiques.
    A Stenay, le « mairdeux » est intervenu pour faire interdire à la correspondante locale de l’est républicain de rédiger un article sur l’expulsion d’un ami en 2020 d’un terrain dont il est propriétaire.

  3. Pourquoi CENSURER Zemmour ? Dérange t il à ce point? Après la valse des guignols qui font de lapolitique une CARRIERE, un peu d’air frais est à entendre, écouter et critiquer si l’on en a fait une analyse objective et non partisane. Un réveil inopiné des lucides et des abstentionnistes et à prévoir et fout la trouille à la clique installé qui se pense dans le fromage. . . .de la « bien-pensence » traditionnelle.

  4. https://www.dreuz.info/2021/11/philippe-bas-denonce-le-culot-tout-a-fait-stupefiant-demmanuel-macron-254870.html Philippe le Bas a bien raison de ruer dans les brancards macroniens :Avoir monopolisé les chaines d’info pour sa campagne électorale c’est faire montre d’un culot machiavélique !!Et les journaleux suivent et les gogos regardent sans réagir ce qui s’appelle une entourloupe bonne seulement pour « ceux qui ne sont rien!! » Il s’est gargarisé de ce qu’il a entrepris = du vent » pour un pays qui n’en est pas un à ses yeux et qu’il méprise depuis le début de son arrivée funeste car mondialiste européiste et anti France!!!DEHORS et VIVE ZEMMOUR!

  5. Il faudra M. Zemmour faire très attention à toute cette oligarchie dominante qui ne voudra rien perdre de ses acquis. Si vous aimez la France et les Français vous gagnerez mais nous devons nous méfier du vote par correspondance et si vous vous présentez, il faudra exiger un vote en présentiel!

  6. Boutry commence à « dégueuler » vraiment sur notre Zemmour ! Un article en réaction serait le bienvenu !

  7. Oui, le grand bassin d’emploi il est là, à proximité, dans les villes, dans les villages, au coin de la rue, artisans, commerçants, exploitants, maraîchers… Libérez-les des contraintes et des tracasseries inutiles. Lâchez les brides administratives et fiscales. Laissez-les s’installer, vivre et faire vivre nos bourgs, nos rues, nos quartiers. Ce lien social dont la gauche parle sans le connaitre ni le comprendre, il est là, il est français, il parle français, il se lève tôt et il travaille dur. Bravo à Eric Zemmour d’en parler.

  8. Attention au contre-sens : « …Il n’y a pas que les gauchistes qui soient restés dehors. Même chose pour les journalistes de Sud-Ouest. … » autrement dit :  » Il n’y a pas que les gauchistes qui soient resté dehors. Même chose pour les gauchistes… »

    • D’autres sont restés dehors pour cause de salle pleine !!! et l’on surement compris tout en le regrettant !! alors que les pourris de journalistes avec leurs cartes de presse  » grand ausvich  » se la sont misent dans le cul !! et sont restés dehors, de toute façon a l’intérieur ou a l’extérieur, il serviront la même soupe qui leur est servie par le gouvernement, ils n’ont pas besoin , ils ont juste a reproduire le discourt qui leurs est fourni !

      • En tout cas, Zemmour, en sortant voir ses soutiens, qui n’ont pas pu rentrer faute de place, a fait preuve de savoir vivre, et de respect pour ses ‘troupes’. Un vrai général, qui sait gagner le dévouement de ses soldats.

  9. brav oEric, nous comptons sur vous. il va falloir que vous fassiez votre annonce car les gauchos n’arrêtent pas de baver leur haine…

  10. Est-ce enfin l’hallali de la main mise socialo bobo sur le grand sud-ouest?
    Il y a comme une bonne odeur de fronde et de liberté sur notre beau pays.
     » A que ça ira que ça ira les socialo à la lanterne.
    A que ça ira, que ça ira, que ça ira
    tout les socialos on les pendra! (avec leur propre bêtise).
    Rien n’est à sens unique, même pas les révolutions…
    Wallace

  11. Nos bulletins de vote lui sont acquis.
    Les têtes d’abrutis on les a assez vues et subies.
    Toujours leurs mêmes salades FANÉES à vendre, ils ne songent même pas à renouveler leur offres.
    Avec eux c’est la mort du pays.

    • que vous puissiez faire des émules, est mon voeux le plus chère! Pour moi c’est fait! Vive la vraie France !

    • @ Hollender Claude
      « (…) mêmes salades FANÉES à vendre, ils ne songent même pas à renouveler leur offres. »
      Je dirais davantage, « ils ne songent même pas à renouveler leurs stocks périmés. Ou, sinon, à faire de la contrefaçon des discours de Zemmour  » 😉

Les commentaires sont fermés.