Eric peut gagner grâce aux gens de gauche qui se sentent orphelins

Eric Zemmour est bien parti pour réaliser l’union des patriotes et de la droite. Mais je ne suis pas convaincu que les personnes qui se disent à gauche (à part les Mélenchonistes les plus zélés, Mélenchon s’étant déclaré ennemi de Zemmour, les électeurs de Poutou et autres anarchistes plus dangereux les uns que les autres) se précipiteraient pour voter Macron au nom du prétendu « front républicain », réplique au « front national », en cas de second tour Macron / Eric.

Tous les gens de gauche ne sont pas des gauchistes dégénérés.

Eric Zemmour peut donc aussi gagner grâce à l’indifférence et peut-être au ralliement de gens de gauche qui n’ont pas été convaincus par l’évolution de leur parti au cours de ces dernières années, sans pour l’instant lui en tenir rigueur au point de s’abstenir ou voter pour un candidat qui n’en est pas issu dès le premier tour.

Dans mon entourage de « gauche », ceux qui votent normalement « vert » ou « socialiste », par exemple, regardent le phénomène Zemmour avec amusement ou circonspection, mais n’ont pas pour lui la haine réelle ou affichée par conformisme que suscite le nom Le Pen.

Ils ont appris à ne pas voter le Pen, d’abord le père, à cause de ses déclarations de mauvais goût qui lui permettaient d’être sûr de ne jamais être élu président, puis la fille de façon irrationnelle cette fois-ci, parce qu’elle est la fille de son père.

L’extrême-gauche a réussi à déborder sur la gauche comme une rivière inonde une plaine, mais en laissant sur sa route de nombreux naufragés qui ne reconnaissent plus dans les délires de leur parti habituel, celui qu’ils ont choisi parce qu’ils sont soucieux de la préservation de l’environnement ou de la justice sociale.

Le parti socialiste et les Verts ont dégénéré en faisant la promotion de la tiers-mondisation de la France et en déconstruisant les structures sociales qui entourent la vie civile et trahissant les principes républicains qui régissent la vie politique.

La Macronie, en tant que réplique bâtarde (mâtinée de droite) de ces partis et leurs avatars (parti radical, modem…) a sombré dans le même écueil.

Il reste donc des gens de gauche orphelins, plutôt d’une ancienne génération, qui continuent à voter pour leur parti habituel, faute de mieux, et pour Macron au second tour en 2017, par défaut, tout en trouvant bizarres leurs élucubrations.

J’en connais quelques-uns. Ces Messieurs et Mesdames Durand ont donné des prénoms français à leurs enfants et trouveraient étonnant voire ridicule que leur fille appelle l’enfant qu’elle a eu avec un Monsieur Dupont Mohammed, Jihad ou Marwan.

Alors, ils s’amusent à dénicher les prénoms désuets sur le calendrier, prénoms qui devraient revenir à la mode si les autres venaient à ne plus pouvoir être attribués. Cela passe plutôt pour une idée loufoque que pour une idée « fasciste ».

Eux-mêmes ont pourtant bien donné à leurs enfants des prénoms issus de ce calendrier…

Zemmour peut réveiller la conscience politique de ces gens de gauche qui, au fond, vivent très chrétiennement sans oser se l’avouer, étant imprégnés, peut-être inconsciemment dans leurs mœurs et leur mentalité des valeurs civilisationnelles de la France.

Authentiques Français, ils n’ont pas pris la mesure des changements qui affectent notre monde.

Ils continuent à rouler en Peugeot, Renault ou Citroën, même s’ils auraient les moyens d’acheter de luxueuses allemandes, parce qu’ils ne conçoivent pas d’acquérir un véhicule qui ne soit pas d’une marque française et aussi en raison d’une humilité qui fait partie de leur culture et leur éducation.

Et pourtant, que reste-t-il de français dans ces voitures bien souvent fabriquées à l’étranger au détriment de la main d’oeuvre française ? Pas grand-chose…

Bref, ils sont restés au milieu du gué, ils n’ont pas encore franchi le pas de rompre avec des partis auxquels ils restent fidèles par routine, sans être des dégénérés bons à enfermer.

Ils parlent de politique pendant 5 minutes à table devant le JT, avant d’aller bouquiner ou jardiner pour se changer les idées et tenter d’oublier ce monde qui devient fou…

 

Pour autant, ils pourraient voter Macron car Macron passe encore pour quelqu’un de sérieux. Beaucoup trouvent qu’il aurait dû rendre le vaccin obligatoire et donc loin de lui en vouloir, pensent qu’il ne va pas assez loin. Macron impressionne encore beaucoup de gens parce qu’il est un bon comédien.

Mais cette façade de garçon bien élevé s’effondrerait en cas de scandale d’Etat telle que la preuve d’une corruption massive par les laboratoires en faveur des « vaccins » anti-covid, ou par les rois du pétrole en faveur de l’islamisation par exemple.

Dans ce cas-là, ils préféreront voter Zemmour que pour un individu qui aurait perdu leur confiance.

 

Aujourd’hui j’ai l’impression que l’opposition Macron / Zemmour pour une partie de l’opinion publique, indécise, est donc l’opposition du sérieux à la bête de curiosité, au « polémiste », mais non au fascisme, alors que l’opposition Macron / Le Pen était vécue comme une opposition du libéralisme, dans tous les domaines, à son opposé, la restriction des libertés tant économiques que civiles (à tort)…

Dans tous les cas, ces gens de gauche qui ont un train de retard ne se déplaceront pas forcément pour voter au second tour en faveur de Macron.

Ils ont besoin de se créer un monde rassurant avec des repères habituels. Or, ni Macron, trop « hors sol » et haineux vis-à-vis du peuple, ni Zemmour ne sont des repères habituels du paysage politique français. Devant choisir entre les deux, ils devront se poser les bonnes questions et enfin apporter la bonne réponse. A moins que désorientés, ils préfèrent s’abstenir.

Ils ne se sentiront pas culpabilisés par ce que les gens pourraient penser d’eux s’ils n’allaient pas voter au second tour parce que ce ne serait pas Le Pen mais Zemmour qu’affronterait Macron et qu’il n’y a pas autour de Zemmour, lui-même issu d’une « minorité », le soufre qu’évoque le nom « le Pen ».

N’étant pas persuadés que Zemmour, pas plus que Marine d’ailleurs (mais rendez-vous compte, c’était une « Le Pen »!), est un danger pour la France, ils peuvent permettre la défaite de Macron et la victoire d’Eric.

 162 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Je viens de regarder par curiosité sur BFMTV les 5 membres concurrents les seuls intéressants sont Ciotti et Juvin riche d’une expérience variée alors que Barnier rien de tel pour retrouver dans le même individu macron et un vieil éléphant politique d’europe bon à rien si ce n’est augmenter les 3000 milliards de dette publique de France sans contrepartie pour les travailleurs.

  2. bIEN AU CONTRAIRE, ils préféreraient voter pour Zemmour parce qu’il est plus proche de la gauche que ne l’est Marine ou un LR.

  3. Lors du débat de 2017, j’étais sur la route, avec la radio. Quand je suis arrivé, j’ai dit à ma femme : c’est foutu ! Elle était de mon avis…le lendemain, j’ai regardé la vidéo : catastrophique, encore pire que le simple dialogue ! J’ai pensé qu’il s’agissait d’un sabordage comme le père les pratiquait…
    Alors, je suis de l’avis de Zemmour, c’est une tache indélébile. Ce n’est pas pour nous le nom de Le Pen mais une incapacité. Le nom compte bien sûr pour certains électeurs mais pas seulement !
    on vote Le Pen non pour elle mais au moins pour marquer notre opposition aux autres candidats du système. S’abstenir c’est voter pour celui qui est élu.

    Je doute que gauchos et bobos puissent voter Zemmour, ce n’est pas dans leurs gènes…Par contre, le réservoir d’abstentionnistes est plein et il est plein parce que le panel de candidats identiques et faux est plein alors que Zemmour respire le vrai ! ils peuvent donc voter…et il peut l’emporter. Espérons !

  4. Christine Tasin vous ramenez tout à Zemmour malgré que évidement je l’adore ce n’est pas un messie il n’a pas de baguettes magique en matière vaccin pass sanitaire etc etc il ne c’est jamais prononcé contre il est même très flou sur le sujet

    • Je ne vois pas pourquoi, certains viennent sans cesse remettre sur le tapis l’histoire du pass sanitaire.
      ZEMMOUR a dit clairement qu’il était contre.
      Il s’est fait vacciné et a lui-même un pass pour pouvoir se déplacer facilement, mais ça ne veut pas dire qu’il tient à l’imposer aux autres. Il est obligé de subir comme la majorité des Français, il n’est pas encore président pour supprimer le pass.
      Le problème crucial reste l’invasion musulmane, est-ce que vous voyez le problème ???

  5. Ben non y pourra pas
    Quelqu’un de gauche ne peut pas voter pour Zemmour
    sauf s’il arrête d’être de gauche, un peu comme un musulman il peut devenir compatible s’il arrête d’être musulman.
    sauf peut être par desespoir .
    Ensuite en ce 11 novembre enflammé de patriotisme, la bourgeoisie patriote sur laquelle veut s’appuyer Zemmour elle a surtout participé à la mort inutile de millions d’hommes ça devrait faire réfléchir les « patriotes ».

    • Comment ‘classer’ les patriotes qui se soucient de justice sociale ? Des patriotes de gauche ! Il y en a. Zemmour le sait bien, et son programme économique ne les oublie pas. Mais il reste réaliste, il ne peut pas promettre du ‘social’ inatteignable.
      Bon d’accord tous les gens dits de droite, ne sont pas non plus forcément pour l’ultra capitalisme débridé et l’uberisation de la société, telle que Micron la laisse faire.

      • Sur les patriotes de gauche, pourquoi pas mais sur les patriotes qui de façon récurrentes sont dupes des manoeuvres guerrières de leurs dirigeants (c’est ce dont je parlais) j’ai peu d’espoir.

  6. Je ne suis pas forcément fan du soralien Lapierre, mais là, quelle belle publicité, que ces sans-papiers caricaturaux, pour Eric Zemmour!

  7. La victoire sera possible,s´il parvient a mobiliser les personnes.qui s´abstiennent depuis longtemps-C´est la la decision.

    • Ceux qui s’abstiennent sont ceux qui « gueulent » le plus.
      Lors d’une élection où les deux candidats retenus au second tour étaient de gauche, je suis allé voter et j’ai fait un vote blanc.

  8. « Ils continuent à rouler en Peugeot, Renault ou Citroën »

    Là on parle des naïfs, on est bien d’accord ?

    • Citroën Xantia de 2000.Excellente voiture avec 200000 kilomètres au compteur.
      Citroën Traction Avant de 1955.Un plaisir et un rêve d’enfance réalisé.
      Une 206+ Peugeot de 2010 qui montre déjà des points de corrosion au hayon.
      La seule voiture que j’ai possédé en « étrangère », ce fut une « Golf de Type 1 ».
      Un tape-cul et le prix des pièces détachées hors circuit!!!

  9. Heureusement que son arrivée sur les ondes est annoncée trois semaines à l’avance… De cette façon j’ai le temps de préparer mon propre programme.
    En 2017, je n’ai pas voté et cet énergumène à surgit dans mon paysage politique comme un lapin de garenne dans les phares de ma bagnole.
    Depuis, et chaque jour un peu plus, ce type me fait peur. Notre pays est desindustrialise, les « cerveaux » sont partis offrir leurs services aux étrangers.
    Il ne prévoit rien, ne connaît rien de notre pays et réagit dans l’instant selon ses propres idées.
    5 ans… C’est suffisant pour construire une dizaine de centrales nucléaires classiques sur des sites existants, mais monsieur « je sais tout » mieux que tout le monde ne connaît RIEN des Gaulois, aux enjeux que représente (représentait) une source d’énergie 100% nationale, décarbonnée.
    Il faut très vite dresser la liste des erreurs, des conneries que cet abruti, gériatre à ses heures à pondu depuis 5 ans et la donner à E. ZEMMOUR avant les débats et les cataractes de fiel qui vont se déverser sur lui pendant 5 mois.
    S’il est réélu ce psychopathe est capable de deglinguer EDF et de vendre Airbus à Boeing…….

    • Il est déjà en train de vendre Air France.
      A qui ?
      Au Qatar !
      Après avoir vendu les chantiers de l’atlantique à la mafia italienne et à son bras droit Al Caponne Kohler

    • Si vous n’avez pas voté en 2017, continuez à fermer votre g…!!!
      Marre de ceux qui critiquent tout et n’ont pas assez de couilles
      pour défendre leur pays au bord de l’agonie.

Les commentaires sont fermés.