Zemmour est un homme fort, de la trempe d'un Churchill !

Zemmour prouve qu’il est un homme fort, n’en déplaise aux pleureuses 

Je suis inquiet de voir certains de mes amis commencer à critiquer Éric Zemmour qu’ils soutenaient inconditionnellement jusque-là.

Lors de son interview chez Pascal Praud, il a été attaqué sur son article « La terre et les morts » dans son dernier ouvrage, article où il analysait lucidement le comportement de la famille Sandler dont les enfants ont été assassinés froidement par Mohamed Merah. Il critiquait la famille qui avait fait inhumer ses enfants à Jérusalem.

Une interview grotesque d’un Sarkozy caricatural versant des larmes de crocodile venait étayer la thèse que Zemmour était un monstre sans cœur, insensible à la douleur de la famille éplorée.

Zemmour a parfaitement justifié son attitude.

Si à titre personnel, il compatit avec la douleur de la famille, il a cependant raison d’envisager les choses sur un autre angle en prenant de la hauteur :
La famille donne une preuve de communautarisme en envoyant les cendres de ses enfants en Israël.

Il a pourtant démarré son article par « Ce n’est pas le massacre des innocents qui me donne à réfléchir », montrant ainsi qu’il faut aller au-delà de l’émotion légitime (le cœur), pour analyser pleinement la portée de l’événement (la raison).

Chez Praud, il explique une fois de plus : « Si vous voulez, il y a deux choses. Il y a deux étapes chez chacun d’entre nous.
Il y a d’abord l’émotion, la sincère émotion au sujet de la souffrance de ces gens, ça c’est une chose. Et après il y a l’analyse rationnelle des événements. Ce n’est pas la même chose. Si l’on n’a plus le droit d’analyser un événement parce qu’il est horrible, monstrueux, il faut le dire. Pour moi, analyser, ça ne veut pas dire mépriser, mésestimer ou ignorer la souffrance de ces gens. C’est une évidence ».

Zemmour lutte contre le communautarisme juif, tout comme il lutte contre le communautarisme musulman pour préserver la Nation et c’est tout à son honneur.
Il est parfaitement logique avec lui-même et son raisonnement est absolument cohérent.

Un vrai homme d’État ne doit pas confondre ses sentiments personnels et l’intérêt supérieur de la Nation

Il me revient un épisode de la seconde guerre mondiale. Je n’ai pas su retrouver les données bibliographiques sur le Web, mais je vais citer de mémoire ce que m’avait enseigné un de mes profs d’histoire voici presque 50 ans. Je serais très reconnaissant à un des lecteurs de Résistance Républicaine s’il pouvait retrouver les références exactes de cet épisode tragique. [Note de C.Tasin : je n’ai, quant à moi, jamais entendu parler de cette affaire, qui me semble peu crédible, et qui à mon sens serait plutôt une histoire de Churchill qui aurait dit qu’il était même prêt à faire cela si la victoire était à ce prix mais d’autres lecteurs pourront peut-être infirmer ou confirmer].

Churchill aurait fait parachuter sur la Hollande un commando de soldats britanniques avec pour mission d’aller inspecter les plages pour y préparer le débarquement.
Parallèlement, il aurait demandé à un de ses agents sur place de livrer le commando à la Gestapo.
Le coup était à deux bandes :
– D’une part les membres du commando ont fini par avouer sous la torture le but de leur mission avant d’être fusillés. Cette intox visait à brouiller les pistes sur le lieu réel du futur débarquement.
– D’autre part celui qui les avait dénoncés jouissait de la confiance et de la reconnaissance des Allemands et a pu jouer le rôle d’agent double.

Je trouve cette opération totalement monstrueuse : envoyer sciemment les siens à la boucherie est inqualifiable.
Certes !
Mais si cette opération avait fait basculer le destin en permettant le succès du débarquement et sauvé des centaines de milliers de vie ?
.
Un vrai homme d’État dans des circonstances dramatiques doit pouvoir prendre ce genre de décision sans que sa main ne tremble. Il lui faut savoir faire la part de ses sentiments personnels et des intérêts supérieurs du pays. L’empathie devient un luxe inutile, voire un boulet. La sensiblerie est un handicap fatal.

Dans les temps tourmentés qui nous attendent, je ferais totalement confiance à Zemmour car il se comporte en vrai homme d’État. Laissons le pathos aux Sarkozy, Macron ou autres guignols du même acabit. Ils ont fait leurs preuves : ils savent bien jacasser mais sont incapables d’agir.

Ce n’est pas en faisant du « en même temps » que l’on pourra redresser la barre. Une fermeté absolue est un prérequis pour le président qui aura peut-être à gérer une guerre civile.
Imaginez alors un Hollande ou un Macron aux manettes: c’est la partition assurée, c’est la capitulation avant la bataille.

Alors, chers amis qui pouvez être choqués par les propos de Zemmour, ne mettez pas son attitude à son débit, mais à son crédit.

Le doux confort moral dans lequel nous nous sommes endormis depuis la fin de la guerre est un luxe dont nous devons absolument nous affranchir si nous ne voulons pas disparaître.

N’oublions pas l’essentiel. Même si Zemmour peut vous paraître arrogant et manquer d’empathie, l’enjeu n’est de moins que l’avenir de notre civilisation.

On ne bâtit durablement que sur le roc.

 3 total views,  1 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


29 Commentaires

  1. Entièrement d’accord.
    Je lui fais confiance pour analyser les situations et pour s’entourer de personnalités spécialisées dans leur domaine respectif.
    Il ne peut pas être pire que  » Rantanplan Hollande  » et notre petit minus actuel.

  2. « Laissons le pathos aux Sarkozy, Macron ou autres guignols du même acabit. Ils ont fait leurs preuves : ils savent bien jacasser mais sont incapables d’agir. » Non, ils sont capables d’agir mais CONTRE ceux qu’ils sont censés protéger ainsi que contre les intérêts supérieurs de la Patrie.

  3. Je ne comparerais pas Zemmour à Churchill, dit Winny. J’ai étudié la vie de Churchill, et elle n’est pas édifiante. J’ai lu nombre d’ouvrages qui en traitent, et l’idée qui s’en dégage est que c’était un personnage peu recommandable. Fourbe, traître envers ses alliés, manipulateur. Sa vie privée ne valait guère mieux. Zemmour est lui-même et rien d’autre, ce qui est tout à son honneur!

    • Bonjour Argo!
      Certes, Churchill n’était pas un modèle à tous points de vue.
      Vous connaissez la petite devinette:
      Il est temps d’élire le Président du monde, et votre vote sera déterminant. Voici les données concernant les trois principaux candidats:
      – Le candidat « A » est associé à des politiciens véreux et consulte des astrologues. Il a eu deux maîtresses. Il fume comme une cheminée et boit huit à dix martinis par jour.
      – Le candidat « B » a déjà été viré deux fois, il dort jusqu’à midi, fumait de l’opium au collège et boit un quart de litre de whisky chaque soir.
      – Le candidat « C » est un héros de guerre médaillé. Il est végétarien, boit une bière occasionnellement et n’a jamais eu d’histoires extra-conjugales.
      Parmi ces trois candidats, lequel choisiriez-vous (honnêtement)?
      les candidats sont: A: Roosevelt, B : Churchill, C : Hitler.
      Même si celui qui peut sauver la France n’est pas paré de toutes les vertus, je vous avoue que je m’en fiche royalement pourvu que le job soit fait.
      Amitiés républicaines,
      Raoul

      • Je ne choisirais pas Hitler! Il avait des relations incestueuses avec sa nièce, qui s’est suicidée par la suite. En plus d’être une belle pourriture! Pour les deux autres non plus, je ne tranche pas. Je m’abstiendrais.

    • Bonjour Argo, Si Churchill a été traitre avec ses alliés, on peut en dire au moins autant de ceux-ci à son égard. Et sans Churchill avec lequel il avait des relations houleuses, jamais de Gaulle ne serait devenu de Gaulle … A mon avis, l’occident a une dette de reconnaissance envers le « vieux lion ».

  4. C’est difficile de se forger une opinion objective sur les grandes figures du passé puisque nous n’avons que les interprétations des historiens sur lesquelles pouvoir baser notre jugement. Concernant Churchill, se sont ses écrits qui nous renseignent le mieux sur ce personnage que je trouve hors du commun avec, certes, de nombreux travers. Mais aussi du courage et du génie.

    • Ce sont les travers qui me gênent. Je ne suis pas plus tendre avec De Gaulle, Staline, Roosevelt et les autres. C’est vrai que je suis peut-être trop exigeant avec nos élites. Je vois ami Gigobleu que votre logo est le portrait de Churchill, ce qui n’enlève rien à votre sagacité, vos avis toujours très pertinents, votre grande culture. Il est vrai que j’ai choisi Verlaine comme logo, Verlaine à côté duquel Churchill est un parangon de vertus. J’exige beaucoup de nos élites, étant au dessus du commun des mortels, ils se doivent de donner l’exemple. Quand je m’aperçois que mes idoles ne correspondent pas à l’image que je m’en faisais, Churchill en fait partie, je suis horriblement déçu et j’ai la dent dure. Cela provient sûrement de mon côté parfois trop puritain. Est-ce un défaut? Amitiés!

      • Tous les hommes de l’Histoire sans exception ont des travers, sauf un qui ne m’a jamais déçu en rien: Jésus-Christ. Et Churchill avec sa lucidité et humour ravageur l’avait bien compris: « Nous sommes tous des vers mais moi je suis un vers luisant »
        Comme l’a dit son ami Sir Desmond Morton, alors que Churchill « ne croyait pas que le Christ était Dieu, il le reconnaissait comme le plus beau personnage qui ait jamais vécu ». 

  5. Zemmour a beaucoup de qualités, du cœur du courage, de l’intelligence, du charisme, du charme, etc.
    L’essentiel c’est qu’il reste lui-même, et qu’il garde le cap.
    A la différence des médiocres qui ne supportent pas l’intelligence et les qualités des autres, je suis sûr qu’il saura, le moment venu, s’entourer de personnes capables, intelligentes, et dévouées à la France.

    • Bravo ! vous avez fait le tour de la question.
      On n’attend ni un Saint, ni un ange, ni un robot de perfection,
      Il nous suffit d’avoir un homme déterminé, honnête, qui veut sauver la France, et surtout qui ne nous trahisse pas comme toutes les lavettes que nous avons élues jusqu’à présent.
      Qui ne retourne pas sa veste, une fois élu, ZEMMOUR sera-t-il celui-là ?

    • Je fais la même analyse que vous. Pour l’avoir beaucoup écouté, il respire le vrai ! Je ne l’ai jamais pris en défaut.
      Et à mon avis, il a déjà une idée très précise de son équipe. Je ne pense pas qu’on puisse partir au combat avec seulement une fleur au bout du fusil de plus factice…surtout quand on a et son amour du pays et sa culture historique !
      Le mauvais comédien actuel n’a pas eu à constituer quoi que ce soit puisque ses commanditaires ont tout prévu et tout fait.

  6. Pour Éric ZEMMOUR seule compte le destin de la FRANCE, seules comptent les décisions qui sauveront la FRANCE. C’est ce qui le place largement au dessus de la mêlée des magouilles des politiciens de partis.

  7. Le problème c’est que nombre de personnes veulent un candidat qui colle parfaitement à leurs opinions. C’est impossible, il y a toujours des différences, quelques trucs qui déplaisent, alors ils s’abstiennent d’aller voter, favorisant en cela ceux qui nous plombent depuis des années. Et à cause d’eux on continue de s’enfoncer . Alors critiquer, oui, mais il y a un moment où il faut bien qu’ils comprennent qu’il faut enfin prendre position pour avancer.

  8. On est tous d’accord, sur ce site, pour nous réjouir d’avoir, enfin, trouvé notre homme, qu’on attendait depuis trop longtemps, Eric Zemmour !
    Il rassemble large autour de lui, et de plus en plus, il progresse chaque jour, et tant mieux, mais ça ne suffit pas, il faut absolument qu’il gagne !
    Et ce n’est pas encore assuré, il ne faut pas qu’on s’endorme, pensant que le rouleau compresseur, Zemmour, va tout faire.
    Imaginons l’horreur … qu’il soit au 2ème tour et que finalement il ne gagne pas, à quelques % près, parce que trop auront finalement eu peur, trop auront voulu ‘faire barrage’.
    On ne pourra pas se dire ‘bon c’est pas si grave, il gagnera en 2027’. ça ne sera pas possible, 2022 c’est la dernière chance, avant l’enclenchement de l’effondrement et de la disparition de la France et des Français.
    Il faut qu’on l’aide, chacun à son niveau, il faut qu’on lui fasse gagner encore et encore des électeurs.
    Il ne faut pas se demander ‘qu’est-ce que Zemmour peut faire pour nous ?’, on le sait déjà, il l’annonce clairement dans tous ses discours, mais se dire ‘qu’est-ce que je peux faire pour Eric Zemmour ?
    Edmond le Tigre nous a donné les liens pour rejoindre les amis de Zemmour, et personnellement je me suis inscrit.
    Mais je crois qu’il faut, autour de nous, convaincre les indécis, convaincre les timorés, rallier ceux, nombreux, qui se disent, « s’il est élu ça sera la guerre civile, je ne veux pas ça, je veux garder mon confort, ma sécurité, mes biens ».
    On en connait tous, ce sont les mêmes qui se sont fait vacciner, non pas par obligation, mais pour leur petit confort, pour pouvoir sortir, aller au restaurant, aller au ciné etc. C’est tous les frileux qui disent ‘pas de vagues’, et qui se mettent la tête dans le sable.
    Chaque fois qu’on peut, en toute occasion, il faut qu’on parle de Zemmour, et de la situation de bascule dans laquelle on se trouve.
    On ne réussira pas à chaque fois, c’est sûr, mais chaque fois qu’on aura pu convaincre, ne serait-ce qu’une seule personne, ce sera une contribution, et c’est toutes ces contributions, rajoutées patiemment les unes aux autres, qui feront la différence.

  9. Absolument d’accord avec votre article Raoul Girodet !
    D’autant plus que cette attitude d’ Eric Zemmour est pour moi un soulagement …
    En effet, il m’est arrivé d’écrire une fois sur ce site, dès lors que la candidature de celui-ci à la Présidence n’était même pas encore une prophétie, mais un simple songe fait alors qu’on est encore tout éveillé, que notre champion messianique ne se présenterait pas malgré son amour de la France à la de Gaulle, son intelligence et son immense culture, parce que trop tendre, trop respectueux de l’adversaire au cours de ses débats politiques contradictoires, pas assez inquisiteur envers eux, et pas aussi bon en meeting, comparé au tribun Mélenchon, qui, lui, est à ses antipodes politiques !
    Ce qui me fait encore un peu peur, pour Eric Zemmour, c’est la souffrance que risque de lui imposer cette maladie comportementale du débat démocratique, façon spectacle télévisuel, héritée des américains qui tourne bien souvent plus en dispute politicarde qu’en duel d’honneur , ou pire les provocations grossières et physiquement menaçantes d’un nouveau et oripilant Bernard Tapie face à un contradicteur convaincu de sa thèse !
    Mais, s’ il se drape une fois élu dans la dignité sévère d’un disciple Gaullien, avare d’ apparitions lassantes pour cause de communications non efficientes, et surtout applique avec ferveur et volonté son magistère de redressement national, tous les espoirs seront pour le moins permis à notre Patrie dont les enfants sincères ne pourront que lui être profondément reconnaissants.

  10. Certains disent que les corps des enfants exécutés par Merah ont été inhumés en Israël pour éviter que leurs sépultures ne soit profanée. Je tiens à préciser que dans de nombreuses villes il y a des cimetières uniquement réservés aux juifs ; ils sont propriétaires des terrains et ils les gèrent. Je ne pense pas que les portes soient ouvertes à tous, donc il serait difficile de profaner les tombes.
    Bien entendu certains juifs se font enterrer tout de même dans les cimetières municipaux et n’ont jamais demandé de carrés spéciaux contrairement aux musulmans.

  11. E ZEMMOUR est sûrement l’homme providentiel et le seul pour redresser notre Pays qui n’est plus qu’un champ de ruines après le passage du fossoyeur macron !!!
    Mais il y a URGENCE et la FRANCE ne peut attendre 2022…
    L’autre pourri poursuit son oeuvre de destruction ..

  12. Tout à fait d’accord….au Mexique, lorsque DeGaulle était passé en 1969, après son passage au Québec, et son fameux « VIVE LE QUÉBEC LIBRE ! », il avait été surnommé  » EL MACHO » qui veut dire en langage actuel : « LE COUILLU », pour sa position. á l’époque face à l’Oncle Sam……Je pense que ZEMMOUR mériterait cette « distinction ».