L'exemple d'Israël démontre qu'il vaudrait mieux avoir le Covid que de se faire vacciner !!!!

Regardez les graphiques vers le bas de l’article en particulier:
– comparaison du nombre de nouveaux cas entre vaccinés et non-vaccinés
–  charge virale pour vaccinés et non-vaccinés, etc.
Remarque: plus la charge virale est élevée plus on risque de faire la maladie et de la faire gravement.
En d’autre termes, ces vaccins ne servent strictement à rien si ce n’est à faire du fric pour l’industrie pharmaceutique et à foutre en l’air les défenses lymphocytaires des vaccinés.
On ne peut que conseiller aux gens de faire en sorte d’être contaminés et de faire leur Covid-19.
Il y a un désir de nuire et une grosse corruption qui se cache là-dessous….
.

Israël : le taux d’infection le plus élevé au monde

Israël : le taux d’infection au coronavirus le plus élevé au monde ( OWD )

Mise à jour : 14 septembre 2021
Publication
: 2 septembre 2021
Partager sur : Twitter / Facebook

Israël se signale comme ayant  le taux d’infection à coronavirus le plus élevé au monde, ni les vaccins ni les « passeports vaccinaux » ne sont des moyens appropriés pour limiter ou mettre fin à la pandémie.
Israël a été un pionnier mondial dans les vaccinations de masse contre le covid ainsi que dans l’introduction du très controversé « passeport pour les vaccins » (Green Pass). Néanmoins, depuis fin août 2021, Israël a signalé le taux d’infection à coronavirus le plus élevé au monde (voir le graphique ci-dessus).
 

Le cas isolé montre clairement que ni les mandats de vaccination contre le covid ni les « passeports vaccins » ne sont des moyens appropriés pour limiter ou mettre fin à la pandémie. En effet, les vaccins contre le covid sont incapables de réduire les infections et la transmission des coronavirus , et ils perdent une grande partie de leur efficacité même contre les maladies graves en quelques mois, un fait médical déjà connu des vaccins contre la grippe.

Il est à noter que même en Israël les vaccins covid continuent d’apporter une certaine protection contre l’hospitalisation et les maladies graves ( environ 50% ). Néanmoins, les citoyens israéliens doublement vaccinés seront à nouveau comptés comme « non vaccinés » et auront besoin d’ une troisième dose . Il se pourrait bien, cependant, que les « injections de rappel » aient en fait augmenté les récentes infections à coronavirus ( « pic post-vaccination » ).
Des données israéliennes confirment que l’immunité naturelle, lors d’une infection antérieure, est beaucoup plus forte et durable – offrant une protection jusqu’à 27 fois supérieure à la vaccination – ouvrant ainsi une voie réaliste pour sortir de la pandémie. Selon les pays, entre 5% et 75% de la population a déjà acquis une immunité naturelle.
En outre, Israël a été le premier pays à confirmer le profil de sécurité plutôt troublant des vaccins contre le covid, signalant une « vague trouble de crises cardiaques » et une augmentation de la mortalité toutes causes confondues – même chez les jeunes – déjà en mars et avril 2021. À l’heure actuelle, les événements indésirables graves et mortels cardiovasculaires et neurologiques du vaccin contre le covid ont été bien documentés ( voir l’aperçu mis à jour ). À l’échelle mondiale, les vaccins contre le covid ont peut-être déjà tué ou gravement blessé plus de 100 000 personnes.
Face à l’échec manifeste des « passeports vaccinaux », plusieurs pays ont déjà dû les retirer. En Espagne, la plus haute juridiction a arrêté leur utilisation , les qualifiant d’« inefficaces et inconstitutionnels » ; au Danemark , le gouvernement a subi des pressions pour les supprimer ; en Suisse , le vote sera obligatoire en novembre ; dans certains États américains , ils ont déjà été interdits ; en Suède , la mortalité par covid est restée inférieure à la moyenne européenne sans aucune restriction majeure, de toute façon.
(Ironiquement, la Suède vient d’ interdire aux citoyens israéliens – même s’ils sont vaccinés – d’entrer dans le pays.)
 
En revanche, les gouvernements de pays comme la France, l’Italie, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, le Canada et certains États américains (par exemple, New York) n’ont pas encore abandonné leurs programmes de « passeport vaccinal » , les exigences pour les événements culturels, les restaurants, les transports publics ou même les achats. . Au Pakistan, les personnes sans « certificat de vaccination » ne peuvent plus utiliser les autoroutes ni même les téléphones portables . Dans bon nombre de ces lieux, les citoyens ont répondu par de grandes manifestations et par la désobéissance civile (voir les vidéos ci-dessous).
 
Parallèlement, l’ OMS a récemment publié un document , parrainé par la Fondation Gates et la Fondation Rockefeller, détaillant les spécifications techniques pour la mise en œuvre mondiale des « certificats vaccinaux ». Les critiques prolongées depuis longtemps que les « certificats vaccinaux » pourraient bien être un premier pas vers l’introduction d’un système d’identification biométrique numérique mondial qui pourrait ensuite être étendu à un système de contrôle de la population à « crédit social » de style chinois (regardez une vidéo à ce sujet ).
 
Mais comme le montre l’exemple en Israël, les « passeports vaccinaux » ont déjà perdu leur justification.
??
Mise à jour : le directeur de l’OMS pour l’Europe a reconnu que les vaccins contre le covid n’atteindraient pas une «immunité collective». Le gouvernement islandais – qui malgré un taux de vaccination record de 90 % a connu sa plus forte vague de covid – a admis que c’était « une erreur »d’avoir privilégié les citoyens vaccinés. En octobre, Singapour et la Lituanie, pionniers du « passeport vaccin », atteignaient des taux d’infection record .
??

Israël : les vaccinations de masse n’ont pas réussi à limiter les infections

Les personnes vaccinées et non vaccinées ont presque le même taux d’infection. ( FT )
 
Israël : même taux d’infection chez les personnes non vaccinées et complètement vaccinées ( Financial Times )

 

 Vaccinés ou non vaccinés : même charge virale
  Les personnes vaccinées et non vaccinées sont également contagieuses. ( Étude )
Vaccinés ou non vaccinés : même charge virale et infectiosité ( Riemersma et al )

Protection contre le covid sévère jusqu’à environ 50%

Chez les seniors israéliens, la protection contre les maladies graves est tombée à environ 50 %. ( Ministère de la Santé )

Efficacité du vaccin Pfizer contre une maladie grave, par mois de la deuxième dose, 65 ans et plus ( ministère de la santé israélien ).
Suède : mortalité, 1990 à 2021
La Suède sans confinement a une surmortalité de 10 % depuis mars 2020.

Suède : Mortalité de 1990 à 2021, d’août à juillet ( SCB )

Traduction google

9 Commentaires

  1. malgré tous ces chiffres et ces tests grandeur nature macron et ses sbires continuent à TUER les FRANCAIS !!!!
    l’ordure de l’Elysée poursuit son oeuvre de destruction et les FRANCAIS muselés se précipitent à l’abattoir pour recevoir leur …. 3ème (et bientôt 4 ème) piqûre de la MORT

  2. Je le dis tout haut, je n’aurai pas les moyens d’acheter autant de bougies pour « plus jamais ça » quand les victimes massives de troubles génétiques apparaitront chez les futurs enfants de parents « ARNisés ».

  3. Moderna temporairement banni pour les doses de rappel en France | 16.10.2021

    

    Suivant l’exemple de plusieurs pays scandinaves où le vaccin de Moderna a été suspendu ou fortement déconseillé aux plus jeunes vu des risques accrus pour la santé, la Haute Autorité de Santé (HAS) fait de même pour les doses de rappel en France.

    …/…

    Peut-être la raison

    Moderna prévoit de construire une usine de vaccins à ARN messager en Afrique | 07/10/2021

  4. La protection vaccinale en ce qui concerne le covid, même la grippe, est illusoire.

    • Ca a en tout l’air, en effet…!
      …La seule fois de ma vie que je choppe la grippe, c’était aussi la seule fois de ma vie où je me suis fait vacciner contre la grippe…
      (J’ai alors appris ma leçon.)
      J’ai pris connaissances de nombreux témoignages de cas comme le mien, alors même si je ne suis pas une anti-vaccin (de terme général : je ne pense pas être suffisamment renseignée sur les différents vaccins « courants » – d’injections individuelles j’entends! – pour me faire une opinion définitive), j’ai mes réserves concernant le vaccin contre la grippe.
      (Pour être un peu plus honnête : je ne fais pas du tout confiance aux vaccins anti-grippe. L’expérience…)
      Les « vaccins » à ARN anti-Covid, eux, ne peuvent pas déclenchée la moindre protection vaccinale puisque – techniquement – ce ne sont PAS des « vaccins » : ce sont juste des thérapies géniques (aussi dénommées « génothérapies »)…!
      Ainsi, nous n’avons AUCUNE raison d’accorder la moindre confiance à ses prétendues capacités de protection (qui n’ont, par ailleurs, TOUJOURS PAS fait leurs preuves jusque là… et ça commence, quand même, à faire bien long)!

  5. Nous voyons encore là que c’est le fric qui commande et non pas la logique et le bon sens , dans ma rue ( 2km )et les deux d’à coté c’est zéro mort où est donc la fameuse épidémie ? Cette pandémie est avant tout gérée par la peur car je ne suis pas vacciné ( chez moi personne ne l’est ) le voisinage plus personne ne me parle mais je m’en fout ! je ne suis pas payé pour éduquer les cons .

    • Si les « vaccinés » savaient ce qu’il y avait dans les génothérapies qu’ils se sont fait inoculés… ils chieraient de peur et regretteraient TOUS leurs choix de se faire injecter ces m*rdes!
      Je remets là le lien de quelques courtes vidéos, à voir ABSOLUMENT : https://twitter.com/SandyMe99066678/status/1447752807445061634
      (Je ne sais plus qui a d’abord partagé ce lien ICI, mais franchement merci.)
      Il faut faire partager ces vidéos : c’est très effrayants, ce qu’il y a dans ces « vaccins », et ce que les « vaccinés » ont donc dans leur corps!!!

  6. Merci Cher docteur pour ce commentaire. J’ai écouté hier, sur Radio Courtoisie, Mme Alexandra Henrion Caude ; EDIFIANT !

Les commentaires sont fermés.