Parle à mon cul… Ils veulent surveiller mon caca…

Billets d'humour et d'humeur Les dégénérés Publié le 28 septembre 2021 - par - 13 commentaires

Parle à mon cul…

 

Ils veulent me connaître, mieux que je ne me sais.

Voilà donc l’édicule psycho-socio-w-c

Ça fait chier, ils sauront tout,

avant la descente à l’égout…

Chez les bobos, ces gogues, auront un franc succès…

PACO. Tirer la chiasse !

27/09/2021.

Empreinte Anale : Ils veulent maintenant surveiller vos selles pour s’assurer qu’elles sont conformes aux normes sanitaires

Si vous pensiez qu’ils ne viendraient pas renifler votre caca, vous apprécierez beaucoup plus confiance en ces gens que nécessaire.

Via Le Gardien :

Depuis 10 ans, Sonia Grego réfléchit aux toilettes – et plus précisément à ce que nous y déposons. « Nous sommes concentrés sur l’analyse des ventes » , explique la professeure de recherche de l’université Duke, avec toute la décontraction d’une personne habituée à parler des fonctions corporelles. « Nous pensons qu’il existe une incroyable opportunité inexploitée pour les données de santé. Et ces informations ne sont pas exploitées en raison de l’aversion universelle à avoir quoi que ce soit à faire avec ses selles. »

En tant que cofondatrice de Coprata, Grego travaille sur des toilettes qui utilisent des capteurs et une intelligence artificielle pour analyser les déchets ; elle espère avoir un premier modèle pour une étude pilote dans les neuf mois . « Les toilettes que vous avez chez vous n’ont pas changé fonctionnellement dans leur conception depuis qu’elles ont été commencées, dit-elle, dans la seconde moitié du XIXe siècle. Bien sûr, il existe aujourd’hui des loos avec des capacités de lavage des organes génitaux, ou des sièges chauffants, mais cela reste basique comparé à ce que Grego envisage. « Tous les autres aspects de votre vie – votre électricité, votre communication, même votre sonnette – ont des capacités améliorées. »

[…]

La technologie des toilettes développée par le laboratoire universitaire de Joshua Coon est axée sur l’urine, car elle est plus facile à échantillonner et à analyser. Joshua Coon se décrit lui-même comme un « passionné de toilettes intelligentes », plutôt que comme quelqu’un qui se lance dans un cours à la commercialisation d’un produit, même s’il affirme être en pourparlers avec des leaders de l’ industrielle. « Il y a plusieurs milliers de petites molécules différentes connues qui existent dans l’urine et elles vous donnent un aperçu de ce qui se passe », explique M. Coon, qui est professeur de chimie et de biochimie à l’université du Wisconsin-Madison .

[…]

Des développements similaires ont été réalisés ailleurs. En 2018, Panasonic a lancé en Chine des toilettes intelligentes qui testaient l’urine et suivaient la graisse corporelle. Cette année, lors de l’influent Consumer Electronics Show annuel, le fabricant japonais Toto a annoncé ses « toilettes bien-être » – un concept, mais quelque chose a choisi sur lequel il travaille (il a déjà développé une toilette qui analyse le flux d’ urine). Ses capteurs – dont l’un pour les odeurs – viseraient à détecter les problèmes de santé et les conditions telles que le stress, mais aussi à faire des suggestions de style de vie. Dans une image fournie par l’entreprise, elle imagine que les toilettes vous envoient une recette de salade de saumon et d’avocat.

Des chercheurs de l’école de médecine de Stanford ont travaillé sur une technologie capable d’analyser les matières fécales (y compris le « temps de chute des selles ») et de suivre la vitesse et la couleur de l’urine, ainsi que de la testeur. Selon un article paru ce mois-ci dans le Wall Street Journal, les chercheurs se sont associés à Izen, un fabricant coréen de toilettes, et espèrent disposer de prototypes d’ici la fin de l’année. Afin de différencier les utilisateurs, Izen a mis au point un scanner capable de reconnaître les caractéristiques physiques de la personne assise sur les toilettes – ou, selon les termes des chercheurs, « les caractéristiques distinctives de son anoderm » (la peau du canal anal) . Apparemment, votre « empreinte anale », comme vos empreintes digitales, est unique .

Vik Kashyap affirme que nous sommes prêts pour cela (enfin, peut-être pas pour les scanners – dans l’étude de Stanford sur l’acceptation des utilisateurs, « le module le moins apprécié est l’empreinte anale«  ). La société de Vik Kashyap, Toi Labs, travaille dans le domaine des toilettes intelligentes depuis une vingtaine d’années et s’intéresse depuis longtemps à la santé intestinale (il a réussi à traiter sa propre colite ulcéreuse en ingérant des vers parasites). Il a vu les tentatives d’autres entreprises pour créer des toilettes intelligentes, mais il pense que le moment est peut-être venu. Non seulement il est devenu normal de suivre nos données à l’aide de dispositifs portables tels qu’une Apple Watch ou un Fitbit, mais nous sommes également moins dégoûtés. M. Kashyap attribue ce phénomène à l’intérêt croissant pour le microbiome et la santé intestinale, y compris le caaca, ainsi qu’aux recherches lancées dans ce domaine, qui « ont rendu ce sujet moins tabou ».

[…]

Kashyap a mis au point un siège de toilettes, TrueLoo, qui peut être fixé à des toilettes existantes et reconnaît l’utilisateur grâce à son téléphone (une enquête a révélé que la majorité des Britanniques emportent leur téléphone aux toilettes) ou à une combinaison de paramètres physiologiques : « Quel est leur poids ? Comment sont-ils assis sur le siège ? » Il analyse ensuite les excréments « en utilisant des méthodes optiques, en regardant des choses comme le volume, la clarté, la cohérence, la couleur. Il s’agit essentiellement de comprendre quand quelqu’un présente des schémas anormaux, puis il est capable de documenter ces schémas et de fournir des rapports qui peuvent être utilisés par les médecins pour aider au traitement d’une variété de conditions. »

[…]

Les informations provenant des échantillons de ventes et d’urine peuvent fournir toutes sortes de renseignements – votre risque de maladie, votre régime alimentaire, votre niveau d’exercice, la quantité d’alcool que vous buvez et si vous prenez des drogues . Même le suivi de quelque chose d’aussi trivial que le moment de la journée où vous allez aux toilettes – régulièrement la nuit, par exemple, ce qui indique une insomnie – pourrait révéler des conditions telles que la dépression ou l’anxiété.

Où cela s’arrête-t-il ? La police ou d’autres acteurs de la surveillance pourraient-ils vous suivre par empreinte anale, via les toilettes publiques et domestiques intelligentes que vous fréquentez ? Pourrait-on vous demander de fournir une empreinte dans un poste de police ?

Oui, ils peuvent aussi s’assurer que vous mangez vos insectes, que vous évitez la viande et que vous n’ingérez pas d’ivermectine.

Il est très, très important que vous ne preniez pas de médicaments anti-parasitaires.

Traduction google

https://www.aubedigitale.com/empreinte-anale-ils-veulent-maintenant-surveiller-vos-selles-pour-sassurer-quelles-sont-conformes-aux-normes-sanitaires/

 

Print Friendly, PDF & Email
13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
palimola
palimola
il y a 28 jours

Vous allez voir que dans quelques années plus besoin de carte d’identité , il suffira au policier de nous renifler le cul comme les chiens !

Emile
Emile
il y a 28 jours
Reply to  palimola

Ah, ah! La mienne n’est même plus valable, de carte d’identité.
Je dois la refaire, mais j’ai peur qu’on m’oblige à en avoir une numérique, alors… je laisse traîner! (Parait que ce n’est pas obligatoire d’en avoir une, de toute façon? Je ne suis pas sûre, mais…)

Le coup des chiens « renifleurs de Covid », ils nous l’ont bien fait! …Ne leur donnez donc pas l’idée des POLICIER renifleurs : ils vont fantasmer dessus jusqu’à les avoir!

raslebol
raslebol
il y a 28 jours
Reply to  palimola

Bonjour,
Les flics ne vont pas s’emmerder à faire le travail du chien loin de là, de plus leurs syndicats ne vont accepter ce taf supplémentaire !!

Melita
Melita
il y a 28 jours

Les chiens sont donc plus intelligents qu’ eux ,ils ont trouvé ce moyen de faire connaissance, bien avant eux ….il ne nous restera plus su’ à nous soulager dans la nature ou derrière un arbre en ville …. » certains  » le font déjà !!!!
Horreur !

Argo
Argo
il y a 28 jours

J’IRAI PLUS AU PETIT COIN

J’irai plus aux toilettes,
Mais pas pour les odeurs,
Parce qu’on m’étiquette
Avec tous leurs capteurs!

À l’aide de l’urine,
Du produits des croupions,
On juge notre mine
Et de nos convictions.

La police des chiottes
Viendra nous arrêter
Une fois vu nos crottes.

Pour moi c’est bien plié
Je m’en vais déserter
J’irai à la feuillée !

PS : la feuillée, c’est l’endroit champêtre où les gens d’antan allaient se soulager, bois, buissons, et s’essuyaient avec des feuilles, pas de houx bien sûr. Les promeneurs et touristes y vont encore! Merci ami Paco pour ces informations et ton poème qui m’a mis de bonne humeur! Et excuse-moi pour celui-ci qui verse dans la scatologie mais que je te dédie avec toute mon amitié !

Horizon
Horizon
il y a 28 jours
Reply to  Argo

Les feuillées… C’est un mot toujours pluriel !

Argo
Argo
il y a 28 jours
Reply to  Horizon

Chez nous en Corrèze, on dit à la feuillée, ou sous les feuilles, qui n’a rien à voir avec les feuillées, toilettes ou édicules provisoires. C’est un particularisme local. Cela fait référence de la manière dont les gens s’essuient, avec une feuille, de châtaignier, ce sont les meilleures!

Gabriel Bellion
Gabriel Bellion
il y a 26 jours
Reply to  Argo

Ont est poète ou ont ne l’est pas, peu importe le texte.

Hoplite
Hoplite
il y a 28 jours

En cas de détection de rhume, suppositoire direct dans le trou de balle.
Si constipation… gros gode 😱😱😱😱

Hoplite
Hoplite
il y a 28 jours

Ils auraient au moins pu recycler les avions renifleurs

Baribal
Baribal
il y a 27 jours

Ces personnes ont du caca à la place du cerveau. Il faut absolument qu’elles aillent consulter un psy. Freud a longuement disserté sur le stade anal chez l’enfant. Je pense qu’il y en a qui ont eu des problèmes dans leur enfance…

Folavoine
Folavoine
il y a 27 jours

Cet article m’a donné l’envie de vomir. Je l’ai lu jusqu’au bout car j’avais l’estomac vide.
Jusqu’où vont ils aller dans leurs conneries ?
Peut-être vont-ils incorporer un vibromasseur spécial pour personnes constipées ?
Un « tire-urine « , comme il existe un  » tire-lait  » ?
Les gens qui se lèvent la nuit pour aller aux toilettes « cela peut révéler de l’insomnie, de la dépression, de l’anxiété  » mais pas une vessie pleine ?
J’ai hâte de sortir de ce monde de cinglés.
Vous êtes priés de ne plus filer votre pied au cul d’une personne qui vous emmerde ; vous risquez de détériorer définitivement son empreinte anale qui peut être très utile si elle est manchote !!

Dorylée
Dorylée
il y a 27 jours

Les Honneurs à la trompe de chasse :
 » Connaissez-vous cette aimable manière
Dont se saluent nos bons amis les chiens ?
Ils se reniflent d’abord le derrière
Au lieu de se serrer la main.

  • – Comment vas-tu, sens donc mon cul.
  • – Je vais très bien, sens donc le mien…..

Lire Aussi