A Toulon, toujours plus de manifestants, remontés contre Macron et contre les collabos de Var Matin !

dictature sanitaire Les Résistants Publié le 20 septembre 2021 - par - 17 commentaires

Est-ce l’effet pastis ? Est-ce l’effet aïoli ? Est-ce l’effet des 300 jours d’ensoleillement annuel de la région qui tape sur le système des Toulonnais et environs ? Toujours est-il qu’à Toulon malgré les semaines et les mois qui passent la mobilisation est toujours puissante.

Il n’y a pas besoin de réfléchir 107 ans pour deviner qu’une telle mobilisation est entièrement tournée contre les nazis au pouvoir, et leurs troupeaux de moutons bêlants et de mouches à merdes qui vrombissent autour de la merde macronienne, de La République en Marche (arrière) qui veulent anéantir d’un revers de main, envers et contre toutes les lois existantes et contre le peuple, nos libertés que l’on a mis des siècles à obtenir et au prix du sang.

Effectivement, chez nous sur la Côte d’Azur, comme partout ailleurs en France pour les 10 % de la population de ce pays qui est réveillée, nos libertés, on y tient ! Ici, sur notre belle Côte d’Azur, on rêve de voir en prison le freluquet et toute sa clique d’imbéciles dégénérés au pouvoir. Voir en prison…pour ne pas dire plus…vous avez compris. À Toulon, il y a la plus grande corderie de France qui pendant des siècles fabriquait les cordes nécessaires aux voilures des vaisseaux à voile. Je vous laisse faire le rapport entre corderie et Macron. Sachez que toutes pensées de mauvaises intentions sont à proscrire dans ce modeste article.

Alors, bien sûr, combien étions-nous ? Probablement pas plus de 500 pour Var Matin qui va consacrer un petit encart de 10 cm de côté à la huitième page concernant cette manif, mais je pense que nous étions entre 25 et 30 000. Pas garantie pur porc, comme dirait Mohamed avant une bonne choucroute, ceci n’étant que mon humble impression.

À propos du torchon de Var Matin, comme nous Gaulois patriotes résistants sommes des artistes, nous avons fait des petites décorations sur la devanture de ce papier de chiotte. En voici quelques-unes ci-dessous.

Bon, chers amis Gaulois patriotes réfractaires complotistes alarmistes et assassins de ne pas être vaccinés, je vous laisse regarder les petits documents faits hier, le 18-09-2021 à la manif. Comme tous les samedis à 14 heures sur la place de la Liberté (vous remarquerez qu’elle porte bien son nom) à Toulon, on remettra ça samedi prochain.

Queue de la manif. Ca bouchonne dur en avant !

Enfin, il n’est pas question de terminer ces quelques modestes lignes, sans rendre un hommage immense à nos soignants de toutes professions. Il y a quelques mois ils étaient applaudis par la population et par ceux qui sont au pouvoir, aujourd’hui ils sont méprisés, écrasés, traînés dans la boue par les mêmes qui ont le pouvoir, et totalement ignorés aujourd’hui par la même population qui les applaudissait, et s’ils ne se font pas injecter ce poison dont on connaîtra les conséquences dans les années à venir, on leurs supprime tout simplement leur salaire, sans chercher à savoir comment ils nourriront femmes et enfants. Quand je pense qu’il y a encore des gens qui ignorent que nous sommes en dictature !

Une dernière chose, depuis 68 ans que le créateur me permet de vivre, à chaque fois qu’une réforme pourrait (je ne dis pas « fera en sorte que », mais « pourrait ») baisser le pouvoir d’achat des salariés de 0.1 % et ce sans aucune atteinte à l’intégrité physique et à la santé, nos sympathiques syndicats organisent dans les 48 heures des défilés dans la rue qui attirent 300 000 ou 400 000 personnes. Bennnn, dans le cas présent ce sont plusieurs milliers de salaires qui seront purement et simplement annulés laissant dans la panade la plus totale des dizaines de milliers de personnes qui refusent de se faire empoisonner sur ordre du psychopathe. Allo, les syndicats, vous êtes là ? Toujours vivants ?

Cachou

Print Friendly, PDF & Email
17 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Céline
Céline
il y a 1 mois

Bonjour et merci. Oui nombreux sont les traîtres et encore plus nombreux les trouillards. Ce vent de révolte se transforme en ouragan et les médias nous annoncent une légère brise matinale. Je n’ai plus de mots pour exprimer ma haine envers tous ces enfoirés et je ne vous dis pas quand je dois en soigner un qui tient un discours collabo, c’est l’horreur! J’ai juste envie de leur donner du laxatif et de leur boucher tous les orifices pour qu’ils s’étouffent avec leurs sécrétions nauséabondes.

GAVIVA
GAVIVA
il y a 1 mois

On peut discuter de tout sauf des CHIFFRES qu’y disent…Ben je vais me gêner!
comment image

Padsou
Padsou
il y a 1 mois
Reply to  GAVIVA

Tout est dit dans cette affiche.

GAVIVA
GAVIVA
il y a 1 mois
Reply to  Padsou

Des chiffres, des chiffres, des chiffres!
Ceux-là qu’il ne faut ni montrer ni mentionner, ça fait le jeu des complotistes surtout quand ils ONT RAISON 😉
https://echelledejacob.blogspot.com/2021/09/nombre-de-morts-inocules.html

Paco
Paco
il y a 1 mois

Bravo Cachou, très bel article. Grand merci.

Bouillot
Bouillot
il y a 1 mois

Macronpeut se faire du souci. Il a voulu Zemmour sur CNEWS. Il a remonte les gens…..

Bouillot
Bouillot
il y a 1 mois

Allez un peu de vaseline pour que les gauchos ne s étouffent pas en voyant cela….

Argo
Argo
il y a 1 mois

Var-Matin, en changeant deux lettres, on pourrait lire Darmanin. Peut-être que ce n’est pas une simple coïncidence puisque le sinistre de l’Intérieur divise ses comptages par deux ou trois ou pire afin de décourager les manifestants. Réponse à faire à un provax qui nous pose la question, à savoir si on est vaccinés : ça va pas, t’es pas un peu piqué, des fois…

Padsou
Padsou
il y a 1 mois

Maintenant vous aller comprendre que les syndicats sont vendus aux politiques de tous bords.

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

Merci pour ce compte-rendu fidèle, que nous n’aurons jamais sur TVMacron, ou BFMerde

LANGLOIS
LANGLOIS
il y a 1 mois

les manifs ne suffisent plus !! il faut se débarrasser du fossoyeur macron et de sa bande de tueurs. ces salopards poursuivent leur oeuvre de destruction et d’extermination avec leur piqûre de la MORT; bien sûr, les lâches et poltrons courent muselés à l’abattoir ….

Lire Aussi