Scandaleuse décision à Toulouse : les « juges » de gauche ont encore frappé, relaxe de l’imam radical qui appelait au meurtre des Juifs !

Justice Publié le 19 septembre 2021 - par - 25 commentaires

Scandaleuse décision à Toulouse : les « juges » de gauche ont encore frappé, relaxe de l’imam qui incitait au meurtre des Juifs !

«L’infraction n’est pas caractérisée» : le tribunal correctionnel de Toulouse a relaxé mardi un imam qui était jugé pour «incitation à la haine raciale» après un prêche en arabe diffusé sur les réseaux sociaux en 2017.

Le ministère public avait requis fin juin six mois d’emprisonnement avec sursis, considérant que l’allocution de Mohamed Tataïat, l’imam de la Grande Mosquée de Toulouse, comportait «des stéréotypes antisémites».

«Le tribunal ne retrouve pas dans les propos tenus par Mohammed Tataïat de volonté de provoquer à la haine ou à la discrimination», a indiqué le président du tribunal. «Les propos ont pu être tenus imprudemment mais pas dans une volonté de discriminer», a-t-il insisté.

L’avocat se félicite de la décision du tribunal

L’un des avocats de l’imam, Jean Iglesis, s’est félicité que le tribunal ait retenu «la personnalité de M. Tataïat, un imam de paix et modéré, exerçant à Toulouse depuis 30 ans, et qui a toujours entretenu des liens étroits et d’amitié à l’égard de l’ensemble des communautés».

L’imam avait été signalé en 2018

Le parquet de Toulouse avait ouvert une enquête préliminaire en 2018 après avoir reçu un signalement visant une vidéo dans laquelle on voit l’imam Tataïat prêcher devant des fidèles en langue arabe.

Selon le texte traduit lors de l’enquête, l’imam cite un hadith proclamant: «le jour du jugement ne parviendra que quand les musulmans combattront les juifs, le juif se cachera derrière l’arbre et la pierre, et l’arbre et la pierre diront «oh musulman, oh serviteur de Dieu, il y a un juif derrière moi, viens et tue-le»».

Près d’une dizaine d’associations s’étaient portées partie civile. Lors du procès, Me Michaël Bendavid pour la Licra avait soutenu que Tataïat avait «fait un choix lorsqu’il a construit son prêche», déplorant notamment l’évocation du «martyr» Ahmed Yassine. «C’est le choix de citer une personne à la fondation d’un mouvement terroriste, le Hamas, sans aucune distance critique», avait-il affirmé.

Cet imam a été détaché en France par le ministère des Affaires religieuses algérien qui le rémunère, d’abord à la Grande Mosquée de Paris de 1985 à 1986, puis à Toulouse en 1987.

L’imam de la Grande Mosquée de Toulouse appelle les musulmans à tuer des juifs

Un prêche de décembre 2017 de l’imam Mohamed Tatai appelle les musulmans – en citant un hadith – à tuer des juifs. Il a été traduit et mis en ligne par l’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (MEMRI).

Le 26 juin, l’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (MEMRI) a mis en ligne la traduction d’un prêche de l’imam Mohamed Tatai tenu le 15 décembre 2017. Dans ce «discours» prononcé dans la mosquée Ennour à Toulouse, l’imam cite un «hadith» qui appelle tout simplement à tuer des juifs. Voilà le hadith en question cité par Mohamed Tatai :

«[Le Prophète Muhammad] nous a parlé de la bataille finale et décisive: ”Le Jour du Jugement ne viendra pas jusqu’à ce que les Musulmans combattent les Juifs, les Juifs se cacheront derrière les pierres et les arbres, et les pierres et les arbres diront : Oh musulman, oh serviteur d’Allah, il y a un Juif qui se cache derrière moi, viens le tuer.»

L’imam n’en est pas à son coup d’essai. Cela fait plus de trente ans –il est arrivé d’Algérie en 1987 – qu’il prêche uniquement en arabe. Un prêche du 4 février 2011 repéré et traduit par Islamineurope constitue une attaque directe contre notre régime politique : la démocratie est qualifiée de «religion bizarre» qui «sert à protéger les châteaux et à garder le dictateur». L’imam explique clairement attendre le retour du califat et défend la domination et la gouvernance des musulmans : «c’est la communauté à qui Allah a promis le retour du Califat, de la justice, de la victoire et de la gouvernance. C’est la communauté supérieure, Allah a dit : ‘Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants.’» Rappelons que le retour du califat signifie la mise en place d’un Etat islamique dont le système juridique équivaut à la charia… Et tout ceci est prôné en France !

Dans ce même prêche, l’imam s’emploie aussi à une victimisation des musulmans. L’Occident est accusé de «falsifier la géographie et l’histoire» de la ville de Jérusalem. «Vous cherchez à emprisonner l’Islam, à l’enterrer, à le tuer», lance-t-il à destination de l’Occident. Loin, bien loin de l’Islam de la tolérance et de la paix…

Une drôle de coïncidence quand on sait que l’imam est le président du Cercle de dialogue civilisationnel, l’association porteuse du projet de construction de la Grande Mosquée de Toulouse. Cette dernière a été inaugurée samedi 23 juin dans le quartier d’Empalot. Le discours de l’imam Mohamed Tatai invoquait la paix et jugeait que la mosquée devait être un rempart contre l’extrémisme. Un double discours préoccupant…

Lire aussi :

https://www.europe-israel.org/2021/09/scandaleuse-decision-a-toulouse-les-juges-de-gauche-ont-encore-frappe-relaxe-de-limam-radical-qui-appelait-au-meurtre-des-juifs/

Print Friendly, PDF & Email
25 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
jojo
jojo
il y a 1 mois

des juges corrompus, menaces ou antisemites ?

vade mecum
vade mecum
il y a 1 mois

de toute façon, tout le coran est antisémite. Quant à l’appel à la haine, les juges font 2 poids 2 mesures selon qui tu es. Rien de nouveau en fait !

Samia
Samia
il y a 1 mois

Ah bravo !🤮

Gouverneur Pierre
Gouverneur Pierre
il y a 1 mois

Il est évident que l’Islam, idéologie de paix et d’amour, respecte toutes les croyances, …, que, dans les pays musulmans, ceux qui ne le sont curieusement pas, vivent en toute liberté et sécurité, … que, jamais, un Imam n’invite, au nom d’Allah, de soumettre, de massacrer, de décapiter …., ceux qui osent dénoncer, ou s’opposer à, leur idéologie totalitaire suprématiste, inégalitaire …
Il est pourtant insensé de ne pas constater que cette idéologie, aussi conquérante que rétrograde, développe les mosquées dans les pays qui se laissent conquérir, et en profite pour transformer des basiliques en mosquées, tel Erdogan …
L’épée de leur prophète tranche, dès que l’on lui permet de la sortir de son fourreau. Une fois la tête coupée, son esprit parvient rarement à renaître …

Hollender
Hollender
il y a 1 mois

Le crétin…..( Pardon Chrétien) fait une course perdue d’avance…..grâce au pêche originel, il doit tendre l’autre joue et pardonne d’avance à tous ceux qui lui feront du mal…..
Il n’a pas encore réalisé qui sont ses ennemis malgré les 260 millions de morts depuis que les successeurs du vieux pédophile ont pris la relève.
Tout commencera à changer quand les Chrétiens ne considérera plus l’islam comme une religion, mais pour ce qu’elle est: UNE SECTE !
Mais pour cela il faut un énorme courage…….Comme Eric Zemmour.

Pierre
Pierre
il y a 1 mois
Reply to  Hollender

Vous pouvez le dire: les crétins chrétiens qui croient encore à leur vivre ensemble… quand ils se tapent et se tuent entre eux dans leur propre pays ………… ils se réfugient ici que pour mieux nous « manger » voulaient dire égorger……..avez vous vu une civilisation qui apprennent aux enfants comment égorger …………….

Van Dunord
Van Dunord
il y a 1 mois

Voilà ce qu’on hérite de cette invasion migratoire.
Et il y en a des milliers comme lui.

Gisèle
Gisèle
il y a 1 mois

L’état soutient l’Islam radical sinon il n’autoriserait pas le voile et la nicab dans l’espace public ! Et il ne relâcherait pas des imams radicaux par l’intermédiaire des juges. On le savait déjà mais ça se confirme !

Argo
Argo
il y a 1 mois

Les juges devraient être poursuivis pour complicité d’incitation au meurtre. J’encourage toutes les personnes poursuivies pour des faits similaires mais dans l’autre sens, style incitation à la haine contre des musulmans, d’exciper du fait que les décisions des juges toulousains constituent un acte de jurisprudence. Avec un bon avocat, ils pourront obtenir la relaxe.

Last edited il y a 1 mois by Armand Lanlignel
Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 mois

Avec ces ordures de juges là, c’est pas touche à l’islam.

vieux bidasse
vieux bidasse
il y a 1 mois

On tremble à l’idée que ça aurait pu être un prêtre….

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 1 mois

Justice pourrie à tous les niveaux!!!

La moutarde me monte au nez et LREM me fait gerber
La moutarde me monte au nez et LREM me fait gerber
il y a 1 mois

il ne fallait pas s’attendre à autre chose de la part des lâches du mur des cons,
ou des cons du mur des lâches, c’est comme on veut.
Dans cette justice, il n’y a que le mur qui est propre!

hello
hello
il y a 1 mois

incroyable : « propos tenus imprudemment » – comment une justice peut t’elle avancer de tels arguments qu’elle n’emploierait pas dans un cas contraire ? il y a vraiment un grand nettoyage à opérer dans ces instances collaborationnistes qui tuent la france

Bouillot
Bouillot
il y a 1 mois

J espère qu on les jugera ces juges gauchos . Des assassins de nos victimes en France…

Roland K
Roland K
il y a 1 mois

Pendant ce temps , ailleurs ils condamnent a 10 000 € un honnête Français pour une burlesque affiche avec le dictateur, la justice de ce pays par peur ou volontaire adhésion est corrompue par islam .inutile d’en dire plus, faute d’être censuré ,seul un chaos civil pourrait redonner à la France ces vrais valeurs. cela irréalisable dans ce pays principalement peuplé de lâches dégénérés qui soutiendront toujours le régime totalitaire.

gigobleu
gigobleu
il y a 1 mois

Incontestablement, l’Islam est la religion de paix et d’amour des cimetières …

jeanlg75
jeanlg75
il y a 1 mois

Et bien entendu le « Parquet » ne fait pas appel de ce jugement. Faut dire que le l’avocat général (Parquet) est au ordre direct du ministre de la Justice et, en plus, le juge est certainement encarté au syndicat d’extrême gauche « Mur des Cons » : pas de vague à 7 mois de l’élection présidentielle : déplaire aux électeurs musulmans binationaux et à l’extrème gauche car chaque voix compte.

Billon
Billon
il y a 1 mois

scadaleux

Juste
Juste
il y a 1 mois

et ils l’ont armé à la sortie du palais ? Non ? font toujours tout à moitié !!! Immondes pourris !

DURADUPIF
DURADUPIF
il y a 1 mois

Que n’a t’on laisser ces individus étrangers rentrer chez nous diffuser leur secte polico-religieuse intolérante et fasciste ? Il embrigade en France payé par son Pays !!!??? Au fou !

Folavoine
Folavoine
il y a 1 mois

Il n’est pas dit dans l’article que cette engeance a eu besoin d’un traducteur pour sa défense, alors qu’il vit en France depuis 30 ans.
Lu sur un autre journal. Est-ce vrai ? Sérieusement en voie d’intégration le bougre !

Dorylée
Dorylée
il y a 1 mois

« …Le tribunal ne retrouve pas dans les propos tenus par Mohammed Tataïat de volonté de provoquer à la haine ou à la discrimination… » On peut donc écrire :  » Le jugement dernier n’interviendra pas tant qu’on aura pas éliminé les musulmans… » sans provoquer à la haine ou à la discrimination ou bien cela ne vaut-il que pour les muzz à l’endroit des Juifs. La justice serait-elle une boîte à plusieurs vitesses ?

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

si « viens et tue-le, » c’est pas assez clair, alors il faudrait parler en charabia ou en langage ET.
Par contre pour Cassandre Tristot qui avait écrit QUI, sur un carton, ça, c’est un appel à la haine.
Voilà encore un bel exemple de régime totalitaire aveugle qui détourne le droit en fonction de son idéologie

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois
Reply to  frejusien

En réalité, plus on parle du coran, plus les gens se mettent à le lire et plus nos marionnettistes (politiques, juges et media) ont peur que tout un chacun découvre la VERITE,
Non, l’islam n’est pas une religion d’amour et de tolérance,
oui, l’islam est un dogme intolérant, violent , expansionniste et rétrograde,
OUI, l’islam est un appel au meurtre de tous ceux qui ne sont pas musulmans

Lire Aussi