Mohamed le « réfugié » poignarde 7 personnes : la Nouvelle-Zélande interdit les ciseaux !

A ne pas manquer Dhimmitude Publié le 9 septembre 2021 - par - 24 commentaires

 

D’après l’article de Daniel Greenfield

Après l’attaque au couteau dans un centre commercial néo-zélandais, perpétrée par un terroriste de Daesh qui vivait dans une mosquée le Premier ministre Jacinda Ardern a annoncé que l’attaque n’avait rien à voir avec l’islam.

Et certains supermarchés ont retiré les couteaux de leurs rayons.

Le djihad n’a peut-être rien à voir avec l’islam, mais il a beaucoup à voir avec les objets tranchants.

Après une fusillade dans une mosquée il y a quelques années, le gouvernement de gauche de Mme Ardern a interdit la plupart des armes à feu. Aujourd’hui, certains supermarchés et magasins interdisent les couteaux et même les ciseaux, car la meilleure façon d’arrêter le terrorisme islamique est de s’assurer que personne n’est capable de découper une enveloppe.

Mais il est plus facile d’interdire les ciseaux que de s’attaquer au vrai problème.

« Ce qui s’est passé aujourd’hui est méprisable. C’était haineux, c’était mal. Cela a été commis par un individu, pas par une foi, pas par une culture, pas par une ethnie, mais par une personne individuelle », a insisté Jacinda Ardern.

Et pourtant…

L’individu sans foi particulière, Ahamed Aathil Mohamed Samsudeen, vivait dans une mosquée avant de se rendre dans un centre commercial d’Auckland, de crier « Allahu Akbar » et de poignarder sept personnes. L’une de ces personnes est un homme de 77 ans. Une autre est une femme de 29 ans.

Mohamed, un étudiant sri-lankais portant le nom du prophète de l’islam, qui a obtenu -frauduleusement- le statut de réfugié en Nouvelle-Zélande, a passé une grande partie de son temps dans le pays à comploter pour tuer des mécréants pour Allah. [Il se vantait de vouloir tuer des « Kiwis », surnom donné aux Néo-Zélandais].

Lors de son procès, il avait prévenu : « Vous me mettez en prison parce que je suis musulman et que vous n’aimez pas ma religion, cela fait de vous un ennemi. Allah dit que vous serez punis. »

Comme le désir brûlant de Mohamed de tuer des non-musulmans n’avait rien à voir avec l’islam, on l’a envoyé vivre dans la mosquée El-Bilal pour le guérir de ses manières de djihadiste. Au lieu de cela, Mohamed a pris un train pour aller de la mosquée au supermarché et a commencé à essayer de tuer autant de non-musulmans qu’il le pouvait.

Le réfugié avait publiquement soutenu Daesh depuis au moins 2016. Soit trois ans après avoir reçu le statut de réfugié. Il n’a pas cessé de crier haut et fort qu’il promettait de tuer un maximum de citoyens du pays d’accueil.

Il y a cinq ans, il a dit à un camarade de mosquée qu’il allait poignarder au hasard un groupe de personnes en Nouvelle-Zélande. Lors de sa première arrestation, la police a trouvé des armes et de matériel de propagande de Daesh, mais il s’en est tiré avec une mise à l’épreuve et, en vertu des lois libérales néo-zélandaises sur la criminalité, un ordre de suppression de nom a été émis afin que personne ne puisse savoir qu’il avait été accusé de quoi que ce soit.

Lors de son procès, Mohamed avait affirmé qu’il s’intéressait à l’État islamique créé par Mahomet, son homonyme, le fondateur de l’islam, et qu’il collectionnait les hymnes de Daesh pour des raisons religieuses.

Dont un qui déclarait : « Nous boirons le sang des infidèles (non-musulmans) ».

Les autorités ont à nouveau tenté d’expulser Mohamed, qui a insisté sur le fait qu’il était un réfugié qui ne pouvait pas être expulsé parce que les Sri-Lankais pourraient être méchants avec lui. « J’ai très peur de retourner au Sri Lanka parce que j’ai peur des autorités là-bas », avait pleurniché Mohamed.

À ce stade, il aurait dû être parfaitement évident que les autorités sri-lankaises, à supposer qu’elles nourrissent une quelconque mauvaise volonté à l’égard de Mohamed, auraient eu de très bonnes raisons de le faire.

Non seulement Mohamed n’a pas été expulsé, du moins jusqu’à ce que les balles de la police l’expulsent de l’enceinte du centre commercial LynnMall et vers les confins de l’enfer les plus à même de l’accueillir, mais en tant que réfugié, son nom ne pouvait pas être divulgué même après qu’il se soit mis à poignarder pour Allah. Il a fallu du temps avant que sa photo puisse être enfin rendue publique, bloquée pour des raisons de protection de l’accusé.

La vie des réfugiés de Daesh compte beaucoup plus que celle des habitants qui se font poignarder par eux.

 

Les élites occidentales ont applaudi lorsque le premier ministre Ardern a répondu à la fusillade dans une mosquée en interdisant les armes à feu. Maintenant, elle peut essayer d’interdire les couteaux et les ciseaux. Bien que Mohamed ait prouvé que cela ne fonctionnerait pas.

 

Le jour suivant la libération de Mohamed après sa précédente arrestation, il est sorti et a acheté un couteau de chasse. La police a fait une descente chez lui et a trouvé une vidéo d’instruction de Daesh sur la façon de tuer les non-musulmans en leur tranchant la gorge.

Une fois de plus, il a été relâché.

Après des années de tentatives infructueuses d’expulsion, Mohamed a finalement commis l’attentat djihadiste qu’il avait annoncé haut et fort pendant cinq ans.

L’attaque à l’arme blanche dans le centre commercial est l’attaque terroriste la moins surprenante et la plus télégraphiée qui soit.

Après la fusillade dans une mosquée (Christchurch), Mme Ardern avait lancé un appel à l’action sans précédent, exigeant une censure massive d’Internet et la suppression des extrémistes définis.

L’appel à l’action de Mme Ardern n’est pas resté en Nouvelle-Zélande. Plusieurs gouvernements ont suivi.

Alors que l’administration Trump a rejeté ses mesures dangereuses et anticonstitutionnelles, l’administration Biden a jeté la Déclaration des droits par la fenêtre et s’est empressée de suivre le mouvement. Comme je l’avais prévenu plus tôt cette année, Big Tech avait transformé l’appel de Christchurch en une liste de personnes interdites  sur Internet.

L’appel à la censure d’Ardern a été utilisé pour censurer les Occidentaux et des millions de personnes dans le monde.

Après la série de coups de couteau de Mohamed, y aura-t-il un appel à l’action à Auckland ? Ou Jacinda Ardern va-t-elle rehausser un peu son piédestal de plâtre en demandant l’interdiction des ciseaux ?

Opération « Foulards pour l’harmonie » en 2019, après Christchurch :

Le Premier ministre néo-zélandais Jacinda Ardern participe au rassemblement en souvenir des victimes de Christchurch vêtue d’un voile. 

Pendant que Jacinda Ardern faisait son show suite à la fusillade de la mosquée de Christchurch, son système n’a pas réussi à arrêter Mohamed. Peu importe à quel point Mohamed s’est livré à des complots terroristes et à des louanges de Daesh, malgré le fait qu’il était un réfugié qui détestait clairement son nouveau pays, personne n’a pu l’arrêter.

Ou plutôt, ils ont choisi de ne pas le faire.

Tandis que le réseau de censure d’Ardern se répandait dans le monde entier, le système défaillant de la Nouvelle-Zélande censurait l’identité d’un comploteur djihadiste déterminé, de sorte que les voisins de la mosquée El-Bilal à Glen Eden ne pouvaient même pas savoir qu’ils étaient en danger ou avoir une idée de qui il fallait surveiller.

L’appel à l’action d’Auckland devrait commencer par le droit des gouvernements à expulser les djihadistes, même s’ils se plaignent de persécutions politiques et religieuses dans leur propre pays.

Au lieu de censurer le nom d’un terroriste, on devrait le diffuser dans le monde entier.

Et on devrait se débarrasser une fois pour toutes des excuses habituelles (la famille de Mohamed invoque, comme on pouvait s’y attendre, la maladie mentale) et traiter les croyances djihadistes avec sérieux plutôt que de les considérer comme une réaction à un échec de l’intégration, à des problèmes financiers, à une instabilité mentale, à la consommation de marijuana ou à tout autre prétexte.

Mohamed croyait au meurtre des non-musulmans. Il a conservé cette croyance pendant 5 ans après des enquêtes policières, des arrestations et des raids répétés, jusqu’à ce qu’il meure finalement en essayant de tuer des non-musulmans pour Allah.

Au lieu de répéter les mêmes vieux mensonges, par exemple « un individu, pas une foi, pas une culture », nous devrions reconnaître que Mohamed, comme ses homologues talibans, était un membre sérieux et engagé d’une communauté religieuse qui était prêt à consacrer sa vie au triomphe de ses croyances.

Les Occidentaux qui ont sous-estimé les talibans ne prennent pas au sérieux les djihadistes comme Mohamed pour la même raison. Ce ne sont pas des cas dont il faut avoir pitié, ce sont des ennemis jurés. Si nous refusons de comprendre cela, nous finissons par regarder à la télévision la chute de Kaboul ou des attaques à l’arme blanche dans un centre commercial local.

Jusqu’au jour où nous ne les regardons plus à la télévision, mais où nous les vivons en direct.

La Nouvelle-Zélande et le reste du monde méritent un appel à l’action d’Auckland qui balaie les mythes absurdes d’Ardern et traite de la dure réalité du Jihad contre la civilisation.

Print Friendly, PDF & Email
24 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Maxime
Maxime
il y a 14 jours

Punaise, cette Jacinda est pire que Macron ! Je ne croyais que ça existait.
Quel étrange sentiment ce constat me procure : c’est comme si c’était un peu réconfortant… Pire que Macron, ça existe.

GAVIVA
GAVIVA
il y a 14 jours
Reply to  Maxime

elle lui ressemble phsyiquement aussi, mêmes yeux de taré

Argo
Argo
il y a 14 jours

Interdisons aussi les tournevis, tous les outils susceptibles de servir pour blesser ou tuer, les fourchettes, les rouleaux à pâtisserie, les cordes qui peuvent servir à étrangler, interdisons tout! C’est tout simplement ridicule! Les dirigeants occidentaux sont des lâches ! Ils ne leur manque plus que se convertir à l’islam; à moins que ce ne soit déjà fait, ce qui expliquerait leur attitude faite de mensonges et de laxisme.

Frejusien
frejusien
il y a 14 jours

Il est clair que la majorité des occidentaux ne comprennent rien à l’islam, ni au djihad,
Cette bonne femme croit qu’en embrassant une ou deux fatmas, elle va rétablir l’ordre et l’harmonie.
Les peuples doivent se garder de mettre de telles écervelées au pouvoir,
Ceci devrait nous servir de leçon

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 13 jours
Reply to  frejusien

Ecervelées ou stipendiées grassement ?

Christian Jour
Christian Jour
il y a 14 jours

C’est une honte, cette femme est une honte pour la Nouvelle-Zélande. Je ne pensais pas que être autant lèche cul de l’islam pouvait existé pour un premier ministre. La Nouvelle-Zelande est islamisée, il ne reste plus qu’à imposer le voile à toute les femmes. Ouais cette jacinda est pire que notre roi minus, ce qui est difficile à croire.

Laurent P
Laurent P
il y a 14 jours

Faites savoir CONCRÈTEMENT à la gourdasse Première Ministre de Nouvelle Zélande, Jacinda Ardern, que vous partagez pleinement l’opinion exprimée à son sujet dans cet article :
IMPRIMER la version d’origine en langue Anglaise de cet article et l’ENVOYER par La Poste à l’ADRESSE POSTALE PUBLIQUE de la gourdasse que vous trouverez en colonne de gauche dans l’encadré « Contact Details » sur la page
https://www.parliament.nz/en/mps-and-electorates/members-of-parliament/ardern-jacinda/
(N’oubliez pas de rajouter le pays : « Nouvelle Zélande »)
Pour imprimer facilement l’article d’origine, c’est simple avec « Print Friendly » :
https://www.printfriendly.com/p/g/g5BU5C
Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir Taille de texte 100% et Taille d’image 100 %
Ceci fait, cliquer sur l’icône PDF.
Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur (ou bien cliquer sur Imprimer, et choisir Destination = Enregistrer au format PDF).
Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version PDF de 4 pages, en deux feuilles : la première feuille imprimée recto-verso avec les pages 1 & 2 et la deuxième feuille imprimée recto-verso avec les pages 3 & 4.
Dans l’espace blanc au bas de la page 4, vous pouvez optionnellement écrire le petit commentaire suivant, en anglais :
« In France we have a saying that perfectly suits your attitude in front of Islam :
Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. »
(Traduction : En France nous avons un adage qui correspond parfaitement à votre attitude face à l’islam)
Vous pouvez signer à la suite avec votre prénom et ville (inutile de bêtement donner vos coordonnées complètes à une collabo…).
Pour envoyer : Mettre dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer au tarif « Monde » (ou plus simplement légèrement sur-timbrer en collant deux timbres tarif France) et poster.
Voilà, faire savoir à la gourdasse qui sert de première ministre à la Nouvelle Zélande que même à l’autre bout de la planète, en France, on sait qu’elle est une gourdasse finie, ça ne coûte au maximum que deux timbres.

Filoxe
Filoxe
il y a 13 jours
Reply to  Laurent P

Oui c’est bien tout ça mais où trouver la version d’origine ?

Filoxe
Filoxe
il y a 13 jours
Reply to  Laurent P

Pas de problème, j’ai trouvé et j’envoie le courrier à cette conne.

Paco
Paco
il y a 14 jours

Alors qu’il suffit d’interdire….les cerveaux !

Argo
Argo
il y a 14 jours
Reply to  Paco

Surtout les cerveaux lents!

pier
pier
il y a 14 jours

Cette connasse est l ‘équivalent du trudeau au Canada

MOI DE FRANCE
MOI DE FRANCE
il y a 14 jours

ET APRES les ciseaux les couteaux les kalachs
faudrait commencer par ceux qui les font rentrer en europe

Mauve
Mauve
il y a 14 jours

Jacinda Ardern me semble être une marionnette du système mondialiste et ce qu’elle livre comme marchandise dépasse les rêves les plus ambitieux des patrons du great reset. Extrémisme covidiste, jihadophilie absolue. Elle a les caractéristiques physiques clichées caricaturées de la mode: mince, visage de piranha avec grande bouche pleine de dents offensives comme les mannequins que le système sataniste chérit. Elle me fait penser à Alexandra Ocasio Cortez, mince avec visage aux caractéristiques caricaturales de dessin animé, qui elle a été choisie sur des milliers de candidates parait-il. L’apparence physique qui obnubile les femmes peut être utilisée pour subjuguer les foules.

Frejusien
frejusien
il y a 13 jours
Reply to  Mauve

Serait-ce l’incarnation de Cruella ?

GAVIVA
GAVIVA
il y a 14 jours

Je crois que l’univers de cette folle se résume à ceci. Et elle est loin d’être la seule!comment image

hello
hello
il y a 14 jours

pas étonnant que cela se soit produit dans un pays gouverné par la gauche alliée de l’islamisme sur tous les continents : voile sur la tête, pleurnichant avec les islamistes, ils sont gâtés en NZ avec une telle collabo au pouvoir: espérons que la population de ce pays se réveillera !!

Adalbert le Grand
Adalbert le Grand
il y a 14 jours

C’est trop facile d’accabler ainsi les autorités né-zélandaises, et en particulier la lucide et clairvoyante Jacinda Ardern.

Comment en effet aurait-on pu deviner cet acte de folie soudaine qu’absolument aucun signe n’annonçait?

Bien malin qui aurait pu deviner que cet homme débonnaire et à l’abord sympathique, qui présentait bien (il était musulman, pratiquant fervent de cette religion pacifique et apaisante, comme disait si justement quelqu’un sur un plateau tv) pouvait commettre une telle folie, un tel acte de désespoir, sans doute un appel au secours ?

Trêve d’ironie. Le doute n’est plus permis : les malades mentaux ont pris le pouvoir. Des gens qui vivent mentalement dans une réalité, ou plutôt une irréalité parallèle. Un tel aveuglement ne peut être que le fruit d’une volonté délibérée : on l’a laissé faire malgré toutes les évidences

Un mystère demeure : pourquoi l’oligarchie mondiale a-t-elle décidée de promouvoir l’islam et de laisser les musulmans s’en prendre impunément au reste de l’humanité? Un plan de destruction généralisée de celle-ci?

JEAN
JEAN
il y a 13 jours

Comme tous les objets métalliques peuvent servir à tuer, ils seront interdits, nous mangerons donc avec les doigts
Mais il y a aussi le feu, il génère du CO2, les écolos nous attendent de pied ferme, nous mangerons donc avec les doigts notre viande crue
Mais que faire pour les pierres et morceaux de bois pointus
Les Djihadistes se trouvant fort dépourvus risquent de s’en servir, que faire ?, couper tous les arbres, mais avec quoi ?, interdire la possession de pierres ?
Mais ne vous inquiétez pas, j’ai la solution !
On fait un gros tas et on fout tout ça dehors, sans oublier les politiques
Imaginez la suite, les petits oiseaux qui chantent sur un fond de ciel bleu, des impôts tellement réduits que l’on ne s’apercevra même pas du prélèvement, se promener sans risque
étonnant, non ?

Alain Bertrand
Alain Bertrand
il y a 13 jours

Le sommun de la connerie ils faut leur envoyer tous les afghans et immigrés de tout poil à ces idiots ou alors les gardes rouge de la Chine

Malou30
Malou30
il y a 13 jours

Cette garce devrait allé vivre en Afghanistan, où tout autre pays musulman , elle verrait , si elle n’est pas totalement conne , ce qu’est l’islam !!

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 13 jours

On peut se demander lequel des deux est le plus déséquilibré.

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 13 jours

Dans une société occidentale rendue de plus en plus violente à cause d’un islam incompatible, on cherche à absorber toute cette violence par l’humanisme mais c’est une grosse erreur, la seule réponse à donner à une idéologie invasive et néfaste est une réponse proportionnée, oeil pour oeil, dent pour dent, on ne peut pas considérer un musulman comme un occidental dans la mesure où il n’accepte pas les règles areligieuses.

Folavoine
Folavoine
il y a 10 jours

Laissons les armes à feu, les couteaux, les ciseaux, en vente libre; Interdisons de gouvernement les Kons et Kones de cet acabit.
Les familles des victimes devraient porter plainte contre cette tordue. Une seconde trudeau ?

Lire Aussi