Zut, le variant « mu » résisterait aux vaccins ! L’OMS aux cent coups et Macron sort la 3ème dose !

Je ne sais pas ce que sont devenus les variants situés entre Delta et Mu, je n’ai pas vu passer les 7 lettres de l’alphabet grec les séparant, epsilon, dzèta, êta, thêta, iota, kappa, lambda... que sont nos variants devenus que j’avais de si près tenus ???

Oui, je sais que ce ton léger peut choquer, et notamment ceux qui ont perdu des personnes aimées à cause du Covid, vaccinées ou pas. Ce ne sont pas les souffrances, les morts… que je traite par-dessous la jambe, surtout pas, c’est la propagande et les manipulations que nous infligent depuis un an et demi les politiques qui ont refusé de soigner et qui, par leur impéritie ont tué et continuent de tuer en nous prenant pour des cons, nous prenant à témoin de fausses hospitalisations, de manipulations à coups de « cas », de PCR qui ne veulent rien dire… et de vaccins plus dangereux que rassurants. Alors j’avoue que l’inquiétude de l’OMS à propos de Mu n’a rien de drôle parce qu’ils ont interdit partout dans le monde les traitements pour vendre leur saloperie de vaccins mais les voir le bec dans l’eau face à un variant (né des vaccins vraisemblablement) résistant aux vaccins a quelque chose d’une farce, d’une farce du destin.

Bref, voici que Mu est actif en Colombie et en Equateur… et a mis les pieds en Europe de façon tonitruante : 7 résidents en maison de retraite, tous vaccinés, dans une maison de retraité belge fin juillet… sont morts après contamination de Mu.

Nous aurions donc un mutant variant résistant aux vaccins (voir ciblant tout particulièrement les vaccinés ? ) qui arrive…

Que vont faire Macron-Véran ? Avouer que le vaccin ne sert à rien, le pass non plus puisque les vaccinés sont tout aussi (voir plus ) contaminants que les non vaccinés et revenir à la vie normale, où chacun consulte et où les médecins sont priés de soigner à coups d’hydroxychloroquine, d’Azythromycine, d’Ivermectine, de cortisone, de zinc etc  ? 

Chacun de vous, amis lecteurs, connaît la réponse. La réponse sera « encore plus de doses, encore plus de vaccin, on va demander à Pfizer de bricoler en urgence une petite modification de son vaccin, comme ils le font pour la grippe et, pour mieux lutter contre le variant MU, on va déclarer la vaccination obligatoire pour tous et notamment les enfants qui ne nous ont rien fait.

 

Après le variant Delta, à l’origine d’une quatrième vague du Covid-19 qui se propage dans le monde, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) surveille un nouveau variant du coronavirus, baptisé « Mu ». Celui-ci a été identifié pour la première fois en Colombie en janvier, a-t-elle indiqué dans la nuit de mardi à mercredi.

Actuellement, l’OMS considère que quatre variants sont préoccupants, dont les variants Alpha, présent dans 193 pays, et Delta, présent dans 170 pays, tandis que cinq autres variants sont à suivre (y compris Mu).

L’OMS précise que le variant présente des mutations qui pourraient indiquer un risque d' »échappement immunitaire » (résistance aux vaccins), et souligne que des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre ses caractéristiques.

[…]

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) surveille un nouveau variant du coronavirus, baptisé « Mu », qui a été identifié pour la première fois en Colombie en janvier, a-t-elle indiqué dans la nuit de mardi à mercredi.

Le variant – B.1.621 d’après la nomenclature scientifique – a pour l’instant été classé comme « variant à suivre », a précisé l’OMS dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire sur l’évolution de la pandémie.

L’OMS précise que le variant présente des mutations qui pourraient indiquer un risque d' »échappement immunitaire » (résistance aux vaccins), et souligne que des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre ses caractéristiques.

Tous les virus, y compris le SARS-CoV-2 responsable du Covid-19, mutent avec le temps. La plupart des mutations n’ont que peu ou pas d’incidence sur les propriétés du virus. Cependant, certaines mutations peuvent affecter les propriétés du virus et influer, par exemple, sur la facilité avec laquelle il se propage, la gravité de la maladie qu’il entraîne ou l’efficacité des vaccins, des médicaments, des outils de diagnostic ou des autres mesures sociales et de santé publique.

Sept morts, des personnes toutes vaccinées, dans une maison de retraite belge

Ce variant identifié pour la première fois en janvier en Colombie a fait sept morts en seulement deux semaines fin juillet dans une maison de retraite de Belgique.

Le variant Mu a été signalé dans d’autres pays d’Amérique du Sud et dans d’autres pays en Europe. « Bien que la prévalence mondiale du variant Mu parmi les cas séquencés ait diminué et soit actuellement inférieure à 0,1%, sa prévalence en Colombie (39%) et en Equateur (13%) a constamment augmenté », a expliqué l’OMS.

Le variant C.1.2 inquiète les scientifiques sud-africains

Des scientifiques sud-africains surveillent un autre nouveau variant possédant un taux de mutation inhabituel et dont la fréquence a graduellement augmenté ces derniers mois. Le variant, connu sous le nom de C.1.2 a été signalé la semaine passée par la Plateforme de recherche, d’Innovation et de Séquençage du Kwazulu-Natal (Krisp) dans une étude pas encore publiée. Alors que la majorité des infections par le Covid-19 en Afrique du Sud sont actuellement provoquées par le variant Delta – identifié pour la première fois en Inde -, C.1.2 a attiré l’attention des scientifiques car il mute presque deux fois plus vite que les autres variants déjà observés.

Jusqu’ici, C.1.2 a été détecté dans toutes les provinces sud-africaines, ainsi qu’ailleurs dans le monde, notamment en Chine, à Maurice, en Nouvelle-Zélande et au Royaume-Uni.

De variant « à suivre » à variant « préoccupant »

L’apparition, fin 2020, de variants qui présentaient un risque accru pour la santé publique mondiale a conduit l’OMS à caractériser des variants à suivre et des variants préoccupants, afin de hiérarchiser les activités de surveillance et de recherche au niveau mondial.

L’OMS a décidé de nommer les variants à suivre ou préoccupants à l’aide de lettres de l’alphabet grec, afin d’éviter toute stigmatisation d’un pays en particulier et de permettre au grand public de prononcer les noms plus facilement.

Actuellement, l’OMS considère que quatre variants sont préoccupants, dont les variants Alpha, présent dans 193 pays, et Delta, présent dans 170 pays, tandis que cinq autres variants sont à suivre (y compris Mu).

https://www.latribune.fr/economie/france/le-variant-mu-potentiellement-resistant-aux-vaccins-preoccupe-l-oms-891527.html

 190 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. La bonne nouvelle est que l’on est passé directement de delta à mu. Après mu, si ma mémoire est bonne, il y a nu (ah oui ?) et sans doute omicron. Avec un peu de chance on passera directement à oméga et on aura la paix !

  2. Rien ne sert de « vacciner » durant une pandémie, cela trouble/ra toutes les données numériques, effets du vaccin/immunité « collective » (je le disais, il y a déja un an). Qui dit thérapie dit cure’vax/curative. J’ai la mauvaise impression qu’on veut nous soigner d’un virus, en mode sida et cancer. Des fois, la logique basique, c’est plus puissant qu’une science aléatoire. Faudra l’admettre, les gus doctorants, oui ! Autant de puissance à mon égo personnel.

  3. Marrant que l’OMS reconnaisse enfin l’échappement immunitaire provoqué par le vaccin,
    ça fait des mois que les épidémiologistes et biologistes moléculaires de renom nous l’avaient annoncé,
    perso, ce sont ces personnes intègres et expérimentées que j’ai crues dès le début

  4. Le professeur Mégarbane qui espère être un jour ministre de la santé, a dit en substance, dans une ‘interview de Laurence Ferrari sur CNews : « Le variant Delta cherche les personnes non immunisées pour les infecter, et, à l’inverse, dès qu’il voit une personne qui a un système immunitaire qui le reconnaît, il dévie sa route. » Et celle-ci a répondu : « Ah bon, il a un radar ? » Donc la covid « cherche et voit ». Vous pourrez retrouver la vidéo sur facebook ou autre site.

  5. si seulement toute celle clique pouvait « muter » elle aussi et disparaître de notre champ de vision – que vont t’ils encore trouvé comme excuse bidon pour de nouveau affoler les populations afin de renforcer la promotion de leur substance aussi inutile que dangereuse ? car jamais ils n’avoueront leurs erreurs avec ce pseudo vaccin, principalement du fait de ce qu’ils reçoivent généreusement de BIG PHARMA

  6. Ma chère Christine il va falloir que tu retournes à l’école, l’alphabet gréco-macronesque n’est plus celui d’antan ! Cela s’appelle la « mise à niveau ».

  7. Et bien sur les frontières restent ouverte, et les traitements interdit. Merci dictateur on s’en rappellera.

  8. Macron vient de découvrir l’eau tiède et  » MUE  »
    comme le nouveau variant du Covid !!!

  9. Les élus ne reconnaissent pas leurs erreurs, il se cache derrière leur injuste immunité.
    Les médecins et autres universitaires ne les reconnaissent le plus souvent qu’après leur retraite.

  10. Et après mu il y en aura d’autres, la biologie se fout des intérêts politiques et commerciaux des pourritures à la Macron/Véran. On a ici l’éclatante démonstration de l’inefficacité de ce pseudo vaccin devant un virus qui a un fort taux de mutation ainsi que le prédisaient tous les scientifiques et médecins intègres à qui Macrocon et sa bande de pourris essaie de fermer le clapet. Ils peuvent toujours essayer de mentir et de museler les gens sensés mais le virus n’obéit pas aux décrets et arrêtés macroniens, pas plus qu’aux manœuvres d’intimidation d’un pouvoir qui a perdu tout sens de l’honneur et de l’éthique.
    Je l’ai déjà dit ici, patience ça va leur péter méchamment à la gueule tout ça, la vérité biologique et scientifique n’a rien à foutre des préoccupations malsaines de pourritures du genre de celles qui nous gouvernent actuellement

  11. Attention, la semaine prochaine arrive le variant « Travolta » : il donne la fièvre, mais que le samedi soir !

  12. Sortir pour me promener dans les bois, pas besoin de pass.
    Ardennais, les sangliers sont mes amis.
    Pas les chasseurs.
    En encore moins, les « lrem »!!!

    • Parfaitement, tout est cousu de fil blanc. Ledi’jecgrd morts ou handicapés n emeuvent pas ces corrompus avides très presses d accroître leur pouvoir et leur nuisance il n’y a pas une once d humanité chez ces monstrueux criminels.

Les commentaires sont fermés.