Nous sommes aujourd’hui à un tournant de civilisation, allez-vous abandonner vos enfants ?

A quoi en sommes-nous aujourd’hui ?

Probablement à un tournant de civilisation, il semble de plus en plus clair que cette « pandémie » était une fausse pandémie avec sa non-surmortalité, son déni de soins, son catastrophisme.

En effet cette « pandémie » a été soit l’occasion, soit un plan mûrement planifié et réfléchi pour accélérer la mondialisation, le grand remplacement et la mise sous contrôle des peuples.

Ne nous voilons pas la face : aujourd’hui, nous avons « perdu » la démocratie, la justice autonome, l’indépendance des médias majoritaires, la science qui doute et cherche et les scientifiques qui peuvent se questionner et remettre en question le dogme.

Aujourd’hui nous devons mener ce combat pour sauver notre liberté ; oui notre liberté et celle de nos enfants, il ne s’agit plus seulement de petites attaques politiciennes, il s’agit bien de nos vies, de celle de nos enfants, de nos libertés au sens où nous l’entendons dans la civilisation occidentale.

Jusqu’à ce jour leur plan, quel qu’il soit,  mondialisation, contrôle des peuples, grand remplacement ou génocide pour garantir la part du gâteau à certains et les esclaves encore nécessaires. Se déroule à leur avantage.

En bref, peuples occidentaux levez-vous, battez-vous, ne lâchez rien, sinon le monde que vous connaissez est mort et presque enterré.

Regardez en arrière, voyez comme ils nous ont menti, comme ils mentent encore tous les jours, comme ils nous imposent étape par étape leurs contraintes et leurs plans vers cette société que nous ne voulons pas.

Imaginez-vous en 2019 et posez-vous ces questions :

  • Aurais-je accepté de vivre masqué, alors que la science a prouvé que mis-à-part les masques FFP2 ou 3 pour les personnes à risques, ils ne servaient à rien ?
  • Aurais-je accepté de vivre en quarantaine, alors que la science a prouvé que c’était contreproductif et dangereux pour la santé mentale (entre-autres) ?
  • Aurais-je accepté un couvre-feu, comme si le virus avait des horaires de dangerosité ?
  • Aurais-je accepté la fermeture de certains commerces, au risque de tuer l’économie pour un risque minime ?
  • Aurais-je accepté de mettre en danger l’éducation, déjà si mise à mal, de mes enfants, alors que la science a prouvé qu’ils n’étaient pas vecteurs et pas à risques ?
  • Aurais-je accepté de laisser mourir de solitude ou de chagrin mes parents ou grands-parents alors que dans leur grande majorité, ils nous disaient « à mon âge, je préfère prendre le risque de vous voir que de mourir seul » ?
  • Aurais-je accepté de me faire piquer par une thérapie génique en phase de test, alors qu’il existe des traitements sûrs et bon marchés ?

Si vous répondez, ne serait-ce qu’une seule fois non à une de ces questions, alors vous êtes maintenant dans l’obligation de vous poser les questions suivantes :

  • Puis-je accepter le Pass sanitaire et la discrimination qu’il induit, en sachant qu’on me ment sur les chiffres, les thérapies géniques, les bénéfices risques, la surcharge des hôpitaux, etc. ?
  • Puis-je accepter que l’on pique mes enfants avec cette thérapie génique alors qu’ils ne risquent rien, pour éventuellement « protéger » les 0,05% des personnes dites à risques ?
  • Puis-je accepter l’obligation de se faire piquer pour qui que se soit, par cette thérapie génique en phase de test, en sachant qu’à chaque obligation apportée à une classe de population, ils préparent l’obligation pour la catégorie suivante ?

Si vous répondez, ne serait-ce qu’une fois non à une de ces questions c’est que vous avez identifié qu’il y avait un problème.

 

Alors, nous sommes dans la dernière ligne droite, pas vers la victoire, mais avant le mur, si aujourd’hui nous ne résistons pas avec la plus grande des énergies, notre civilisation est morte, morte et enterrée.

 

Ouvrez les yeux, faites ouvrir les yeux aux sceptiques et aux moutons, entrez en résistance, manifestez, boycottez, confrontez vos élus, faites grève, car si nous craignons aujourd’hui de perdre de l’argent, du temps, du confort, demain c’est bien notre liberté, notre vie et surtout la vie et la liberté de nos enfants qui est en jeu.

En une phrase : Si nous nous battons pas maintenant, cette « guerre » est finie, il sera trop tard nous, devrons dire à nos enfants : nos ancêtres se sont battus pour la liberté, la justice, la démocratie, la science, le progrès social et moi mon enfant, je t’ai livré et trahi, par lâcheté, par refus de voir le danger.

 65 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Je garde en moi une phrase qui est gravé sur la socle de la Croix du Parachutiste en forêt de Serent (56 Morbihan -Maquis de Saint Marcel) , « L’esprit de sacrifice des Parachutistes et de ceux qui combattirent les ennemis de la Liberté ne doit jamais périr » . En mémoires et par respect pour ceux qui se sont sacrifier pour la Liberté je tiendrais même si cela doit augmenté sérieusement le nombre de mes ennemis.

  2. Faisons un calcul simple plutôt que de brasser du vent.
    Si 75% des 50 millions de vaccinés (!) refusent la troisième injection il viendront grossir les rangs des SANS PASSE. Donc 17 m + 37 m = 54 m soit 13 m de gens qui suivront le programme vaccinal.
    Le flot des mécontents va tout simplement EXPLOSER.
    La balance va vite pencher du côté mis en cause ces dernières semaines.
    Il suffit d’attendre l’après mi-septembre avec son cortège de gens menacés de perdre leur emploi par exemple MAIS aussi l’obligation vaccinale des médecins, dentistes, kinés, …
    + les ENFANTS…
    Cela va faire vraiement beaucoup.

  3. A ce niveau là, c’est plus de la connerie, c’est de l’art contemporain !

    « Si vous faites vacciner vos enfants, vous commettez un crime! »
    Courte intervention du PR SUCHARIT BHADKI pour démontrer à tous ces adultes qui, par conviction, incompétence ou cynisme, veulent faire vacciner les enfants pour la rentrée scolaire.#manif4septembre #touchepasamesgosses 
    pic.twitter.com/S6QV22u7p4

    De nouvelles données du @CDCgov sont sorties et ce n’est pas très bon. 
    Les 18-24 ans ont un risque 20 fois plus élevé de contracter une myopéricardite qu’en temps normal. 
    Inquiétant, car tous les chiffres en dessous de 50 ans sont mauvais.
    https://pbs.twimg.com/media/E-Lu7HeVEAA21L1?format=jpg&name=small

  4. Les musuls ne vivent pas d’une manière individuelle, car ils ne décident rien par eux-mêmes, mais alimentent depuis 1400 ans un esprit collectif par leur communautarisme dont ils dépendent et qui les relient ensemble. Nous Français libres, sommes tellement individualistes, et cherchons à l’être, sommes des petits esprits devant leur esprit collectif, nous sommes petits car non unis spirituellement ou mentalement…
     
    C’est pourquoi, avec le temps qui passe, les
    musuls seront maîtres de tout sur Terre et c’est irréversible…
     
    C’est de cela que les députés devraient
    parler à l’assemblée…. car c’est très grave…. et irréversible…. le grand
    remplacement se fait et se fera complètement, car les non musuls ne sont pas
    unis ensemble spirituellement ou mentalement, mais s’opposent
    la plus part du temps pour une question d’ego, ce que cherchent les musuls , à
    foutre la zizanie entre ceux qui ne sont pas comme eux…. Pour éliminer leur
    pouvoir, il faudrait tous s’unir contre eux, et constituer un esprit collectif
    d’opposition à leur esprit collectif qui grossit chaque jour qui passe.. et
    nous, nous le constatons, sans pouvoir rien faire… Seule l’union fait la
    force… C’est ce que les cathos avaient fait du temps de Charles Martel…
    aujourd’hui les cathos n’ont plus de puissance d’influence sur la société… et
    à terme ils vont disparaître…
     
    Pour ma part, je ne souhaite en rien cela…
    mais je le vis depuis de nombreuses années, en ayant constaté l’évolution
    fulgurante de la force d’emprise collective des musuls, qui leur permet de se développer
    partout où ils vont. Leur mentor se sert d’eux pour mener un combat pour
    imposer leurs volontés, cela dans l’invisible, en écartant les gêneurs …
    jusqu’au jour où tout sera clairement visible
     
    Seul un président ou présidente opposé aux
    musuls, un souverainiste… pourra entrainer dans son sillage une force
    collective d’opposition à l’esprit collectif des musuls.. Mais c’est utopique
    de penser qu’un président serait voté en disant ouvertement de combattre la
    religion des musuls afin qu’ils ne récitent plus les versets de leur culte de
    violence, mais les textes de loi des droits de l’homme et du citoyen…

  5. Le jour où le gouvernement arrêtera / diminuera les aides Où les frigidaires se videront, les Français monteront au créneau !

    • Exact tant que la grande majorité pourra remplir le frigo , faire ses activités sportives partir en vacances ,aller bouffer du mc do, ou au resto (j’en connais qui se sont fait injecter le poison pour aller bouffer au resto ,les cons ) etc etc , enlever leur tout ça et dans la journée qui suit ils seront tout dans la rue entrain de tout casser !

  6. On y est, les parents de mon petit fils qui à 15 ans, ont reçu un mail sur leur téléphone en leur disant que il serait vacciné ce mois ci et la deuxième en octobre. Il n’y a aucune obligation, mais il pourrait ce voir refuser les stages en entreprise, car les patrons exigent le pass sanitaire.Le père dit non et va remplir la feuille en ne donnant pas l’autorisation. la mère je verrais ce soir Voilà le gros enfoiré qui hante l’élisée met les bouchées double et va, par ses saloperie de manipulation vacciné NOS enfants.
    Il y en a qui vont pleurer car on ne les a pas vu dans la rue pour faire le poids face aux gros pourris salopards qui sont enfermés bien à l’abris derrière un escadron de CRS.
    Révolution.

  7. Vous avez 1000 fois raison, votre démarche est fort louable, mais nous savons depuis des années que la plupart des français quand ils ne sont pas sourds à ne vouloir rien entendre demeurent réfractaires à toutes révoltes et sensibles à toutes les peurs qu’on leur impose, quand ils ne sont pas en proie à tous les doutes. Il faudrait un tremblement de terre pour les voir bouger, j’en doute encore. Ajouter à cela que le manque de bon sens n’arrange rien face à des individus qui savent parfaitement comment les manipuler. Il est très difficile de convaincre une personne endoctrinée par le biais de notre système médiatique et de l’aider à sortir d’une idéologie formatée et entretenue pendant des années. Si vous insistez vous arrivez à les fâcher. L’approche didactique et pédagogique ne suffit pas.
    Chacun mène le combat qu’il peut avec ses propres moyens en se heurtant souvent à une indifférence quasi programmée. Se regrouper pour manifester reste une bonne chose, encore faut-il que ce soit fait intelligemment.

  8. Le peuple de France devient de plus en plus soumis aux ambitions personnelles et idéologies suprématistes. Seule l’union des français de coeur et d’esprit de toute origine peut stopper ce virus qui les détruit.

Les commentaires sont fermés.