La bidenolâtre Lady Gaga interdit à ses fans d’écouter un vieux duo avec R. Kelly poursuivi pour viol

J’adorerais détester Lady Gaga. J’ai longtemps refusé de m’y intéresser, à cause de ses frasques, partant du principe que plus on en fait, moins on mérite le détour. Qu’elle avait besoin de ça pour cacher un manque de talent.

Malheureusement, celle qui est devenue une icône musicale mondiale mérite le détour. Ses chansons tantôt très énergiques, tantôt émouvantes sont devenues incontournables.

Innovante et percutante en tant qu’artiste, intelligente sans nul doute, Gaga a cependant la bêtise de se mêler comme bien d’autres stars ou starlettes américaines de politique.

Et dans ce domaine, son intuition est bien moins avisée qu’en matière de création musicale…

La chanteuse qui a porté une robe en viande roule pour Jo Biden, le président insipide des Etats-Unis qu’elle n’a cessé de soutenir durant sa campagne électorale, menant en sa faveur une véritable campagne.

https://www.lefigaro.fr/musique/lady-gaga-arme-de-seduction-massive-de-joe-biden-20210121

Et comme toute démocrate qui se respecte, Lady Gaga est liberticide à sa façon en se croyant ouverte d’esprit et progressiste.

C’est tellement « has been » d’être démocrate, comment peut-on être démocrate au XXIème siècle, comment peut-on détester Trump quand on aime les USA ?

Comment peut-on faire campagne pour le mou et insipide Jo « Bedaine » comme je le surnomme, non qu’il ait physiquement de la bedaine mais parce que le mot renvoie bien à tout ce qu’il y a d’inconséquent et de flasque dans la politique démocrate par rapport à la détermination musclée et ferme d’un Trump ?

Cette « bidenolâtrie », cette campagne politique en faveur de Biden lui ont valu le droit de chanter l’hymne national lors de l’investiture de Biden.

 

Une confusion des genres qui n’est pas de tous les goûts. Je préférerais ne pas savoir pour qui Gaga vote, et encore moins pour qui elle veut que j’aie une bonne opinion politique.

Puisque sa musique n’est pas engagée, Lady Gaga se doit en tant qu’artiste de s’adresser à tous sans discrimination politique. Son public pro-Trump peut légitimement se sentir rejeté par un engagement qui, de plus, est insignifiant puisque Gaga n’est pas reconnue pour ses analyses politiques mais pour sa musique.

L’étape suivante est dans la continuité de cet état d’esprit faussement libéral des démocrates.

Le chanteur R. Kelly avec qui elle avait enregistré un duo pour l’album « Artpop » il y a une petite dizaine d’années se trouve pris dans la tourmente judiciaire et médiatique à la suite d’accusations de viols et agressions sexuelles.

Cédant à la pression de groupuscules réclamant que le chanteur de RNB qui a vendu 100 millions d’album soit banni des ondes à tout jamais, Lady Gaga retire des plateformes de téléchargement la chanson « Do what you want » qu’elle a chantée EN 2013 !!! avec lui !

http://www.chartsinfrance.net/Lady-GaGa/news-109087.html

Pourtant, R. Kelly n’a pas été encore jugé, il est donc présumé innocent.

Qui plus est, en quoi la vie privée de cet homme sans doute très courtisé (il est loin d’être unijambiste et le succès est un atout de séduction…) aurait-elle un rapport avec sa production musicale, sa profession autrement dit ?

On sait que les accusations dans le domaine sexuel sont de plus en plus nombreuses, souvent intéressées, surtout aux Etats-Unis où l’accusé pour peu qu’il ait de l’argent peut payer des sommes astronomiques afin que la victime ou prétendue telle retire sa plainte et qu’on en reste là…

De nos jours, ce qui est plutôt étonnant pour un millionnaire ou un milliardaire américain connu, c’est de n’avoir jamais été accusé de viol. C’est devenu rare.

Bref, ceux qui appréciaient cette chanson n’ont plus le droit de l’écouter, alors qu’elle a été rendue publique en 2013 et qu’elle a pu être sincèrement appréciée par son auteur comme par son public.

L’enregistrement sonore détache la voix de son interprète, l’isole d’un contexte tant personnel que politique pour se concentrer sur l’essentiel : l’émotion musicale.

Cette émotion, la bidenolâtre Gaga veut en priver son public… Quel manque de respect pour ceux qui ont aimé ce titre sorti il y a 8 ans !

On a un peu les mêmes en France, qui ne ne se contentent pas d’offrir en toute neutralité à leur public dans toute sa diversité de la musique pour exprimer des sentiments universels, dans laquelle tout le monde peut se retrouver, mais qui se mêlent de ce qui ne les regarde pas et voudraient que l’appréciation qu’on porte sur un artiste dépende de son comportement ou de ses opinions extraprofessionnelles.

La présomption d’innocence est d’ailleurs un principe constitutionnel dans tous les pays occidentaux. Il n’y a que les pays barbares dont ceux de charia qui ne l’appliquent pas.

Quant à la séparation des sphères, politique et artistique, personnelle et professionnelle, on voit bien qu’elle pose de sérieux problèmes à ceux qui soutiennent des politiques bien souvent chaotiques. La confusion et l’anarchie des idées qu’ils défendent trouvent un prolongement naturel dans ce mélange des genres qu’ils pratiquent sans vergogne…

 

10 Commentaires

  1. Chaque fois que j’entends parler de viol dans le show-biz j’éclate de rire ! Et que ça se passe aux états unis ou ici ! ..C’est comme cette histoire ou une cruche emmenait elle même sa fille de 14 ans poser pour des photos « artistiques » légèrement vêtue chez un grand photographe , plusieurs années après ça portait plainte pour attouchements ….En ce qui concerne Lady gaga elle a le même défaut que les peoples de chez nous c’est a dire se mêler de tout alors qu’on leur a rien demandé et en plus on s’en branle de leurs opinions a la con ce sont des lèches culs pour la plupart !

  2. Faites la « chanter » sans auto tune et il n’y a RIEN. Gaga comme Madonna zéro talent naturel

  3. Je trouve aussi que c’est une très grosse erreur pour un artiste de se mêler de politique, s’il veut véhiculer des idées il doit le faire avec sa musique ou autre chose sinon c’est comme détruire son immunité d’artiste, on se place dans champ de pensée limitée et on se ferme à beaucoup de gens. Prenons le cas de (Gseul) elle pense aider la cause des noirs mais comme elle est très mauvaise en communication et désordonnée dans ses idées, elle montre sa vraie nature et sa médiocrité intellectuelle. Sa musique qui pouvait faire rêver avant ne peut plus s’accrocher à quelque chose d’universelle, elle devient une propagande pour racialiste.

  4. Lady Gaga aussi conne que Madonna qui promettait une gâterie aux mecs qui voteraient pour Hillary Clinton.

    • J’appréciais dans une certaine mesure la Madonna du début des années 80 ..mais au fil des décennies c’est devenu de pire en pire ..et dans le vulgaire par exemple Nina Hagen était pas mal non plus..mais bon les goûts et les couleurs

    • J’espère que personne n’a donné suite, à leur place, j’aurais eu peur de contracter une MST! De toute façon, elle est gaga!

Les commentaires sont fermés.