Sans pass, nos enfants seront bientôt privés de sport

Depuis quelque temps, on sentait l’étau se resserrer autour des non-vaccinés, le gouvernement et les médias se faisant de plus en plus agressifs et retors envers les récalcitrants à la piquouse Big Pharma.

D’abord, jouer sur la peur et paniquer les gens : il paraît que la situation s’aggrave aux Antilles; à croire que tout le monde va mourir là-bas ! En France, des nourrissons se retrouvent hospitalisés car le variant Delta semble avoir adopté une nouvelle stratégie en s’attaquant au bébés (Le Figaro) Malin et vicieux le virus tueur ! La presse a même sorti l’histoire d’un « Britannique antivax se réjouissant d’être contaminé par le virus… et [qui] en meurt quelques jours plus tard » (La Dépêche). On imagine les commentaires des provax aux anges : « ha ha ha, bien fait pour sa gueule ! » Ailleurs, voici le « témoignage glaçant d’un survivant du Covid sorti de réanimation » (Le Figaro) sans oublier, dans toute la presse, le décompte journalier, inquiétant ou macabre des « cas » et des morts…

Heu… les médias n’en feraient-ils pas trop dans l’hystérie et la parano covidistes ? Parce que, personnellement, je ne connais personne mort du Covid et le peu ayant attrapé ce qui ressemblait à une grippe s’en est sorti sans problème. Et c’est encore plus vrai pour les enfants.

Mais avec la peur et la stigmatisation, le gouvernement utilise également l’arme de la « persuasion » : une à une, les fédérations sportives sont invitées à rentrer dans le rang en obligeant leurs licenciés adultes à se faire vacciner mais aussi les plus jeunes et leurs parents.

Hier, c’était la Fédération française de foot, aujourd’hui, c’est la Fédération française de tennis (seconde par le nombre de licenciés). Pour les adultes, il est maintenant impossible depuis le 13 août, de jouer, même sur des terrains extérieurs, sans pass sanitaire.

Impossible aussi, d’accéder au club pour inscrire ses enfants ou de les accompagner à un tournoi. Et peu importe le nombre de personnes présentes, la notion de jauge à 50 personnes ayant été supprimée  le 9 août !

Impossible, sans doute également, de faire du tir à l’arc, du judo, de jouer au golf, au basket, de monter à cheval, de rejoindre le stand de tir (226 000 licenciés)…

Et à partir du 30 septembre, le pass deviendra obligatoire pour les 12-17 ans. Il est évident que la plupart des parents optera pour la vaccination pour ne pas faire subir un test intrusif tous les 72h à leur progéniture.

Il est clair aussi que sans pass, nos enfants seront bientôt privés de sport, de toute activité ludique et de vie sociale !

A-t-on déjà vu un gouvernement aussi vicelard ? Tout se fait progressivement, en catimini, en plein moins d’août, par le calcul, la tromperie et le chantage…

Il est fort à parier que TOUTES les activités sportives seront bientôt impactées par ces mesures totalitaires et discriminatoires. Nul doute également qu’elles seront étendues aux écoles de musique, d’art, de danse etc. Et, bien sûr, aux activités scolaires (sorties, section sportive, club de sport, ateliers etc.)

Ce que j’écris, je viens de le vivre puisque refoulé hier en accompagnant mes enfants à un tournoi sportif. Un type agressif répondit en ricanant à mon étonnement qu’il « fallait que je me dépêche de faire vacciner mes enfants si je voulais qu’ils continuent à jouer et à vivre normalement ».

Autour de moi, tout le monde est vacciné, je suis isolé et je sens le collet serrer de plus en plus le cou de mes enfants. Il va falloir choisir entre la roulette russe vaccinale et la mort sociale. Je ressens une haine irrémissible envers Macron, son gouvernement et ses médias inféodés.

Ha oui, aux dernières nouvelles, on annonce un variant colombien. Et puis que « les personnes éligibles garderont un passe sanitaire valable » (Le Figaro) même sans troisième injection, Pour l’instant…

« Tous vaccinés, tous protégés » (vu 15 fois, affiché sur l’autoroute) ? Voire…

Le passe sanitaire requis dans les clubs, établissements et structures habilitées FFT

Pour accéder à toute activité, de compétition, encadrée ou libre, pour l’ensemble des disciplines FFT et dans toutes nos structures, le passe sanitaire est désormais requis.
 

Vous trouverez ici les précisions utiles sur ses modalités de mise en œuvre. C’est ensemble que nous préserverons la pratique et vaincrons le virus !

La loi du 5 août 2021 et le décret du 7 août 2021, complétés par une communication du ministère des sports, ont précisé les modalités de déploiement du passe sanitaire jusqu’au 15 novembre prochain.

Où et quand le passe sanitaire est-il requis ?

Le passe sanitaire est désormais requis pour accéder à toutes les structures FFT, qu’elles soient de plein air ou couvertes, quel que soit le nombre de personnes accueillies.

Toutes nos activités et pratiques sportives (entraînements, stages, opérations de rentrée, compétitions, accès aux centres d’entraînement pour nos jeunes et leurs entraîneurs, etc.) sont concernées et ce quel que soit l’objet de la visite dans le club (pratique sportive, passage au club-house, inscriptions et besoins administratifs, accompagnement…)

[…]

Qu’est-ce qu’un passe sanitaire valide ?

Pour accéder aux infrastructures, il convient de présenter l’une des 3 preuves suivantes :

un test PCR ou antigénique ou un auto-test (réalisé sous la supervision d’un professionnel de santé) négatif de moins de 72h ;

un cycle vaccinal complet* ;

un certificat de rétablissement à une contamination COVID (test positif datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois).

*La preuve vaccinale n’est valable que si elle concerne les vaccins reconnus par l’Agence européenne du médicament (Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson&Johnson).

L’accès au club est autorisé pour les personnes justifiant d’une contre-indication médicale à la vaccination délivrée par un médecin. Ils n’auront donc pas à présenter de passe sanitaire, ni à réaliser de test pour accéder au club.

Qu’en est-il du port du masque ?

Le port du masque n’est pas obligatoire pour les personnes ayant présenté un passe sanitaire valide. Il peut néanmoins le devenir sur décision préfectorale ou sur décision de l’organisateur de l’événement ou exploitant de l’établissement…

Comment s’effectue le contrôle du passe ?

Le contrôle du passe sanitaire est à réaliser de façon systématique à l’entrée du club ou de la structure. Le passe peut être présenté sous format papier ou digital.

Le contrôle, qui doit être réalisé par des personnes expressément et nominativement habilitées par le responsable des lieux ou l’organisateur de l’évènement (via la tenue d’un registre dédié lien), peut être facilité par l’utilisation de l’application mobile « TAC- Vérif » (Android ou Apple).

La FFT encourage ses dirigeants de club à nommer un nombre élargi de personnes habilitées pour réaliser les contrôles, afin de permettre à ces personnes de se relayer ou de se répartir la tâche. Le registre doit indiquer les jours et les heures des contrôles effectués.

La structure doit contrôler le passe mais pas l’identité de la personne. Le processus de vérification n’autorise pas la collecte ni la conservation des données personnelles et médicales. En cas de refus de présentation du passe sanitaire, l’accès ne peut être autorisé.

Quels risques encourent le club, la structure ou le tournoi en cas de défaut de contrôle ?

En cas de défaut de contrôle, la responsabilité de la structure peut être engagée mais la loi prévoit un régime progressif :

– au premier manquement constaté, l’autorité administrative mettra en demeure le gestionnaire de la structure de se conformer aux obligations dans un délai maximum de 24 heures ;

– au deuxième manquement constaté, le lieu pourra être fermé pour 7 jours maximum dans l’attente de la mise en conformité ;

– en cas de manquement à plus de 3 reprises sur 45 jours, le gestionnaire s’expose à un an d’emprisonnement et 9 000 euros d’amende.

La structure ne peut être tenue responsable des fraudes commises par les personnes contrôlées. Elle doit demander la présentation du passe mais n’a pas à l’exiger ; les personnes qui s’y refuseraient ne doivent en revanche pas être autorisées à accéder au club…

 193 total views,  1 views today

image_pdf

41 Commentaires

  1. – La culture de la mort est installée progressivement. Les sacrifices d’enfants des psycopathes, presque à notre insu. Ouvrez les yeux : Létalité des vaxxins (qui s’attaquent aux organes réproductifs entre autres), avortement jusqu’à 9 mois en France !, euthanasie, théorie du genre, etc…

    – Les criminels pro-IVG sont furax. Le film #Unplanned va être diffusé sur C8 ce lundi à 21H00. Pourquoi ont-ils peur ? Que cherchent-ils à cacher ? En 106 minutes, leur propagande mensongère sur l’#IVG qui dure depuis plus de 40 ans va s’écrouler. Voilà pourquoi ils sont furax.
    https://mobile.twitter.com/JeunessedeDieu/status/1426969724114673664

  2. l’ordure de l’Elysée veut la guerre !!! il l’aura …..
    Cet anti-FRANCAIS, fossoyeur de la FRANCE doit disparaître.
    Cette pourriture doit être empêchée de nuire !!
    Je refuse la piqûre de la MORT et tous les RR doivent refuser pour survivre

  3. Le gouverne-ment « le pass sanitaire n’affectera pas le quotidien des Français ». Tu parles, Charles !
    Et les parlementaires des deux chambres – députés et sénateurs – traîtres au peuple se sont couchés, ceux :
    – Pour le passe sanitaire (à ce propos j’ai cru comprendre que certains auraient voté « pour » en ne comprenant rien à ce qu’implique ce passe sanitaire comme conséquences. Bonjour les dégâts !)
    – absentionnistes
    – absents à ce vote

    Ces deux dernières catégories les plus lâches, à mon humble avis. À inscrire sur la même liste que les premiers.
    Nous sachant qu’ils se sont tous exonérés des obligations du passe sanitaire, et sûrement aussi pour leur progéniture, mais bon pour les Gueux.

  4. Désolée , si mes enfants étaient encore en âge scolaire je préférerais qu’ils soient privés de sport plutôt que de vie et 6 pieds sous terre ! Révolution et destitution du dictateur fou !

  5. Petite info passée discretos, en sournois façon macrouille
    PAS DE PASSE SANITAIRE POUR LES FAMILLES DE TAULARDS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Eh oui, quand on sais de QUOI se compose l’essentiel de ces cloaques on ne s’étonne pas

    https://mobile.twitter.com/GilbertCollard/status/1426883312040218627

    Deux poids, deux mesures, toujours dans la gueule des français.
    Voir mamie en EHPAD, niet pas de passe pas de visite.
    Visiter le gentil fiston forcément innocent, pas de passe qui tienne, faut MAINTENIR LES LIENS FAMILIAUX, éviter la désocialisation pour que ces chérubins puissent se RECONSTRUIRE!
    Nous on peut crever, mais ça on le savait déjà

    • ah ! le gouv craint les émeutes en taule.
      Et en mm temps, on connaît la tendresse du YETI envers les déchirés de la vie.
      J’espère qu’un de ces quatre, un de ces chérubins lui déchirera le cul

  6. mon gamin n’es pas sportif il est autiste et refuse le vaccin, moi aussi, j’ai mes raisons, et je le respecte (c’est son choix) et le soutien aussi. gare celui qui viendrai le tourmenter moi je vaccine aussi avec du plombs gare au saturnisme.

  7. Mais bandes de couillons, n’avez vous pas compris que plus rien ne sera comme avant où il était possible de faire tout ce qu’on voulait ?
    Gamin ou pas, si vous voulez survivre et préparer une vie dans un monde meilleur faites du sport en trav aillant votre potager, en construisant votre bicoque, en quittant vos villes sales et saturées de conneries inutiles pour parvenir à l’épanouissement.
    Étudier les grands penseurs, philosophes qui nous ont précédé.
    Arrêter de copuler comme des malades et multipliez vous moins au profitde la qualité.

    • Tout à fait d’accord avec vous, je pense exactement la même chose, malheureusement force est de constater que la bétise humaine est un puits sans fond.

  8. Au Québec, mon père était notre animateur-entraîneur en sports. Il se passionnait pour le ski de fond, ski alpin, canoë, kayak, camping sauvage. Il nous apprenait les bons mouvements et la sécurité et avait tout l’équipement et nous avions accès à des parcs nationaux sauvages. Il y avait quand même le bureau d’inscription pour signaler notre présence au départ du camping sauvage ou le remonte-pente pour le ski alpin. Nous mangions à notre faim et nos vêtements étaient souvent de seconde main.
    En France aujourd’hui, il faut trouver les endroits sans barrière d’accès contrôlée par Pfizer.
    Il reste le yoga et le taïchi, les assouplissements et la musculation à la maison ou dans les parcs à partir d’instructions dans les livres et les vidéos. La marche. En prenant soin de ne pas se blesser. C’est la guerre.

  9. Et alors…..pour faire du sport, il n’y a pas que des clubs……un parc,un tour à la campagne,un pré,un vélo, un ballon,2/3copains et on se dépense……un enfant a besoin de bouger,pas plus…..c’est vrai que les clubs servent de garderie, mais ça…..

    • @Jojo

      Pardon mais je n’ai pas inscrit mes enfants en club et en école de musique pour qu’ils fassent « garderie ».
      Vous dites quoi à un jeune faisant de la compétition et ayant besoin d’équipements spéciaux, à celui désireux de retrouver ses copains au rugby ou d’apprendre le piano avec un professeur ?
      Qu’il arrête le sport de haut niveau, qu’il n’a qu’à nager dans le ruisseau d’à côté, faire des matches avec 3 gus dans une friche et se limiter à courir autour du pâté de maison ? A la retraite, à la campagne, à 70 ans, sans gros besoins de vie sociale, c’est possible. A 40 ans, ça l’est déjà moins. A 12-18 ans, c’est presque carrément impossible de vivre dans l’isolement complet (n’oublions pas que l’enseignement à la maison va être interdit).

      On peut évidemment tout arrêter : le piano, l’équitation, la fréquentation des stades et des piscines, les musées, le ciné, le resto, le train, le boulot, les études, les soins médicaux etc. Bravo aux résistants (perso, je résiste parce que j’en ai les moyens, pour l’instant) mais attention à ne pas jeter la pierre à ceux qui ne peuvent pas faire autrement avec des yakafokon, des anathèmes et des insultes… Cela pourrait se retourner contre le mouvement antivax/anti-pass sanitaire.

  10. Le tyran veut nous tuer à petit feu. Tous les jours une saloperie de plus.

  11. LE PASS UNE GRANDE FUMISTERIE ORGANISEE PAR LES OLIGARQUES DE L’ETAT PROFOND

  12. Il y a des recours, il faut se rejoindre aux association exemple: bonsens, reaction19 du maître Carlo Brusa,parents en colère ,Maître Di Vizio ,etc.
    Obliger le gens à se faire injecter un produit qui est en étape d’experimentation en plus qui a des risques serieux contre la santé .
    Il faut se battre et il est tout à fait possible mais pas paniquer et rester dans son coin.
    Non seulement ces injections sont inútiles et dangereux à n’importe quel àge mais surtout pour les enfants et les jeunes

  13. Le combat antivaccin est perdu d’avance. Il ne va plus rester qu’une poignée de réfractaires. Je sui prêt à parier que la majorité des commentateurs RR est vaccinée elle-aussi. Je peux en parler, je ne le suis pas.

    • Vous avez raison, mais qu’est ce qui empêche qu’ils soit vaccinés ? c’est leur choix et RR au départ avait un autre combat ! après, certes il y a eu des avertissements, de bons articles, cela n’empêche qu’ils sont libres même si ils ont à RR . Et oui l’étau se resserre, cela va se compliquer !

      • Défiler contre le pass et être vacciné est une aberration. Quand on est vacciné on accepte implicitement le pass; sinon la vaccination n’aurait aucun sens.

        • Pas d’accord avec vous @Argo

          Car nous risquons de nous retrouver de moins en moins nombreux si nous commençons à pointer du doigt les vaccinés (qui peuvent d’ailleurs très bien combattre le pass sanitaire).
          Notre contributeur Maxime s’est fait vacciner : faut-il lui interdire d’écrire des articles dénonçant la dictature sanitaire ?

          Qui vous dit que vous ne serez pas obligé un jour de céder ? Croyez-vous vraiment que la Macronie s’arrêtera là ?

          L’adversaire, c’est Macron et son équipe de fous-furieux. Pas le Français ne pouvant pas faire autrement pour garder son emploi ou suivre des soins réguliers.

          • Maintenant c’est trop tard, la vaccination de masse est enclenchée. Je ne blâme pas les vaccinés, mais il fallait refuser dès le départ. Je fais une distinction entre les vaccinés la fleur au fusil et consentants, et les malgré-eux. Malheureusement dans les cortèges, nombreux sont les consentants qui hurle contre le pass. Leur attitude est incompréhensible puisque ce sont eux les responsables de ce fiasco. Les autres ont dû suivre pour des raisons qui sont tout à leur honneur : protection de leurs familles, etc. Je pense que c’est fichu. Il y a 52 millions de primo-vaccinés, ne reste que 15 millions d’individus récalcitrants qui sont désormais minoritaires. Les gens auront beau défiler, Macron s’en contrefiche. Quant à ma petite personne, ça ne compte pas eu égard à la multitude. Chacun fera ce qu’il jugera utile pour sa sauvegarde. Quant à ceux qui veulent encore résister, ils ne seront pas nombreux, eu égard aux mesures de rétorsion à venir. La dictature est en marche, et ce pour les décennies à venir.

          • @Argo

            Je ne parlais évidemment pas des provax et fiers de l’être, heureux de présenter 10 fois par jour leur QR Code. Sur les 15 millions d’individus, il faut également retrancher les – de 12 ans non soumis au pass (mais pour combien de temps ?)

            Effectivement, Macron se fiche de tout. Il a les médias pour lui, le Conseil d’Etat, le Conseil constitutionnel, l’Assemblée, le Sénat etc. Certains hurlent aux caricatures de Macron en Hitler, Pinochet ou Pétain; moi, je trouve que cela correspond bien au personnage.

          • Il ne dégagera pas ! Il a déjà dû commencer les magouilles style USA ! Il faut l’éjecter par la force
            !

          • ce qu’il veut instaurer les votes par correspondance afin de magouiller comme cela a été fait aux usa

          • @revelli

            Je n’ai pas écrit cet article pour proposer quelque chose mais pour témoigner d’une situation cornélienne (vécue par nombre de Français pour leurs enfants, suivre des soins ou voir leurs proches en EHPAD). Je suis contre l’obligation vaccinale et le pass sanitaire mais face à ce dilemme, je suis frappé par le fait que certains déforment aussitôt mes propos ou voient en moi un futur « traître ».

        • Exact, montrer sa désapprobation au vax dans les défilés avec une muselière et une piqouse au culo est un non sens, voire une collaboration.

          • vous vous trompez complètement, on peut se faire vacciner parce qu’on croit à l’efficacité de ce produit , et être complètement opposé à un contrôle systématique, ne pas avoir à transporter partout son smartphone, ne pas avoir à montrer ses données confidentielles à n’importe quel type jamais vu, jamais connu, en bref ne pas avoir à se plier à ce nouveau système TOTALITAIRE qui s’installe de contrôle continu et d’obligations dictatoriales.

            Il y a de plus en plus de personnes autour de moi qui sont vaccinées,
            je ne connais aucun mort du covid, ni aucun mort du vaccin non plus.
            J’entends parler de dcd de l’année passée, quelques personnes très âgées.

    • J’ai lu votre commentaire, j’ai 49 ans pas de tout vacciné et j’assume les conséquences

    • Bonjour, je suis vacciné car habitant à l’étranger, je n’ai pas le choix. Tôt ou tard, le citoyen qui se rebelle va se trouver dans une situation délicate comme celle décrite dans l’article. Les ordures au pouvoir le savent et comptent les jours sur leur calendrier.

      • Je ne blâme pas les vaccinés, mais j’affirme que si tout le monde avait refusé le vaccin en même temps nous n’en serions pas là aujourd’hui. Le premier mouton qui se jette à l’eau entraîne le reste du troupeau. La lâcheté des uns fait le malheur des autres.

        • il y a aussi tout ces « nouveaux cas », dont on nous rabâche les chiffres. Ils peuvent être inventés de toutes pièces ou correspondre à tous les moutons qui sont allés se faire « dépister » parce qu’ils flippaient tout bonnement et ce dès le départ.

      • vous avez raison, elle est belle la France avec ces salauds au pouvoir !

Les commentaires sont fermés.