Disparu des écrans…

Le chichi, difficile de le suivre à la trace…

Celle qu’il a laissé, la voilà qui s’efface.

Quant au maKron, n’en parlons pas,

ce sera avant son trépas,

que l’Histoire l’aura poussé dans la disgrâce…

PACO. Circulez, y’a plus rien à voir ! Héééé Hoooo Toi, là-bas ! Le MasKKe !

12/08/2021.

 136 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

    • Kebab pour ses amis et protégés !!!……….il leur sera utile une dernière fois !

  1. Pour l’avoir rencontré une fois, Chirac paraissait être, en dehors de la politique, un brave type. Remis dans le contexte politique, c’était un roublard, un maquignon, menteur, avide de pouvoir et prêt à tout pour le conquérir et le garder. Mon père m’avait entraîné dans une réunion du RPR où il militait. À Tulle plus exactement. Sa Majesté, ayant un château dans la région, était venue. Il n’était pas encore président ni maire de Paris. Je me suis trouvé en face de lui, peut-être à dessein, les membres de la cellule locale pensant ainsi me recruter. Je n’ai pas donné suite. C’était une personne affable, je ne puis le nier; mais quelque chose chez lui me dérangeait : le désir de plaire à tous et à tout prix. Mon opinion ce jour-là fut qu’il était capable de s’allier avec le Diable pour parvenir à ses fins, et qu’il était aussi capable de renier ses convictions de la veille pour arriver au sommet. Ce en quoi je ne pense pas m’être trompé en le jugeant. D’ailleurs, mon père a quitté le RPR quelques temps après.

Les commentaires sont fermés.