Perquisition du domicile de Cassandre Fristot : l’Inquisition dictatoriale est en marche

Les perquisitions domiciliaires abusives sont un nouvel aspect de la dictature macronienne, une véritable Inquisition est en marche.

Une certaine Cassandre Fristot aurait incité à la haine en portant une pancarte lors d’une manifestation contre le « pass sanitaire » avec des noms de Juifs occupant d’importantes responsabilités, Macron, la mention « traîtres » et la question « mais qui ? ».
Cette enseignante d’allemand sera suspendue. C’est déjà un début de mort sociale : suspendue pour ses opinions, sa vie personnelle et citoyenne et non pour des manquements professionnels.

Elle est de plus poursuivie pour incitation à la haine (mise en garde à vue prolongée… tout un programme).

Je n’ai pas de sympathie particulière pour elle.
Pour autant, j’ai envie de comprendre son opinion, au moins pour chercher des arguments qui lui donnent tort. Il me semble donc normal qu’elle puisse l’exprimer.

Ce besoin de comprendre l’autre est essentiel pour tout humaniste, pour tout être éclairé.
Comprendre pour juger du bien et du mal.
Comprendre pour pouvoir dire : « vous avez tort », ou « vous avez raison ».

Car s’interdire de débattre, c’est s’enfoncer dans l’obscurantisme, c’est perdre son Humanité car c’est fonctionner comme une machine.

Aussi je suis profondément choqué des poursuites dont elle fait l’objet et de la façon dont elles se déroulent.

D’abord, sa pancarte posait une question, ce ne pouvait être une incitation à la haine.

Question rhétorique, peut-être, mais justement, le langage est assez subtil pour qu’il puisse y avoir une conciliation entre le principe de la liberté d’expression qui a vocation à être le plus étendu et ses exceptions qui doivent être strictement interprétées (c’est un principe juridique : « les exceptions sont d’interprétation stricte »). Mais en Macronie, ce n’est pas le moindre des paradoxes avec un couple présidentiel censé être fin lettré (je commence à en douter), on n’a pas le droit d’utiliser les ressources du langage pour retrouver sa liberté d’expression. Être trop intelligent est une tare…

Cette pancarte n’avait rien d’explicite, sans doute parce qu’on ne peut plus dire grand-chose désormais, antisémite ou pas. Cassandre Fristot le savait sûrement, elle a fait en fonction. Je ne lui jette pas la pierre car je sais à quels abus judiciaire a pu donner lieu « l’incitation à la haine ».

Ce « mais qui? » qui serait devenu un mot de ralliement d’antisémites est une question, pas une affirmation, ni une incitation. Rhétorique, peut-être, mais ils ont le droit de la poser. Et on a le droit de leur répondre en donnant des exemples de Juifs bienfaiteurs de l’Humanité, utiles à la France, des Juifs patriotes, il doit bien y en avoir.

Qu’il y ait désormais un tabou à ce sujet au point d’assimiler deux mots à un acte criminel relève d’une folie collective.

Une étape vient d’être franchie, on est passés à un stade supérieur de dictature.
En effet, pour avoir porté cette pancarte, cette jeune femme voit son domicile faire l’objet d’une perquisition.

https://www.estrepublicain.fr/faits-divers-justice/2021/08/10/pancarte-antisemite-a-metz-qui-est-cassandre-fristot-la-jeune-femme-en-garde-a-vue

L’incitation à la haine, délit dont la compatibilité avec la Constitution est plus que douteuse, pour commencer, à la supposer avérée, ne peut être contenue que dans cette pancarte.
Ce n’est pas au domicile de cette femme qu’on trouvera une incitation qui aurait été faite lors de cette manifestation.
La police n’a donc rien à y faire.

Quel besoin d’aller mettre sans dessus-dessous le domicile de cette personne ?
Que recherchent-ils, à part l’humilier et violer sa vie, parce qu’elle pense autrement que d’autres, parce qu’elle est une opposante politique ?

Je ne sais pas si elle a tort ou raison. Mais son droit de tenter de convaincre relève de la démocratie, la liberté du débat et le pluralisme des courants d’opinion.

Le droit au débat est un droit fondamental véritable. C’est le droit de chercher la vérité et même celui de se tromper.
« L’erreur est humaine« , on le dit dans notre civilisation gréco-latine depuis l’Antiquité.

Cassandre Fristot a le droit d’être « complotiste », parce que le monde contemporain est une machine trop complexe pour qu’une seule lecture suffise à l’analyser.
Chacun a le droit de chercher la vérité suivant son intuition et de partager ses inquiétudes.

https://lesdefinitions.fr/maieutique

Ce n’est pas rendre service aux Juifs que d’interdire de parler d’eux, même en mal.

En effet, s’il est interdit de remettre en cause un Juif parce qu’il est Juif, il accède à un statut super-protégé qui alimente la suspicion voire la haine des complotistes antisémites. C’est contre-productif.

En tous cas, si vraiment cette pancarte réalise une incitation à la haine, sans être aucunement explicite – Macron serait-il juif ? on ne croit pas le savoir et pourtant il y est nommé – il n’est pas besoin de chercher des éléments de preuve au domicile, ce qui est le but d’une perquisition (dans le cadre d’un vol par exemple où l’on espère retrouver ainsi l’objet volé ; pour un viol ou un meurtre, on espère trouver des traces ; pour de la pédopornographie, on cherche des ordinateurs, là c’est légitime s’il y a des indices permettant objectivement d’inculper un individu).

Ils ont fait la même chose pour l’homme qui a donné une gifle à Macron et c’est encore plus choquant parce que dans ce dernier cas, il n’était même pas possible de prétexter que l’intention de l’auteur devait être éclairée pour savoir s’il avait commis l’infraction reprochée (encore que ce soit un sophisme même dans le cas de Cassandre Fristot car ce qui compte, ce n’est pas tant de savoir ce que pensait l’auteur de la pancarte que la façon dont son message serait perçu).

Quels éléments de preuve espéraient-ils trouver au domicile de cet homme ?
Aucun !
La baffe avait été donnée, volontairement, les faits étaient constitués à l’instant T, point barre.
Pas besoin de connaître le contexte propre à ce jeune homme.

https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/emmanuel-macron-gifle-lors-d-un-deplacement-dans-la-drome/emmanuel-macron-gifle-le-profil-de-l-agresseur-intrigue_4657487.html

Le domicile de celui qui avait été filmé a aussi été perquisitionné. Et, paraît-il, on aurait trouvé des armes et Mein Kampf.
Ben voyons.
Qu’est-ce qui nous dit que ce n’est pas la police qui, sur les ordres d’un haut gradé, aurait placé ces éléments au domicile de l’intéressé pour nous convaincre que seule une crapule peut gifler Macron ?
Y a-t-il une raison de faire une confiance aveugle au pouvoir, à la presse, aux forces de l’ordre, au sujet de ces « découvertes » ? C’est bien une situation où l’on peut dire : « je ne crois que ce que je vois »…

Et puisqu’il n’avaient rien à y faire, là encore…

https://www.ouest-france.fr/politique/emmanuel-macron/emmanuel-macron-gifle-des-armes-et-un-exemplaire-de-mein-kampf-retrouves-chez-un-des-suspects-b1150f86-c901-11eb-92a7-471bc47816ec

Le domicile est sacré, il fait partie de la vie privée protégée comme un droit fondamental.
Les exceptions à ce principe doivent être limitées et strictement justifiées par l’intérêt général, à savoir la recherche des preuves d’un crime ou délit.

Le site du gouvernement lui-même reconnaît que le but de la perquisition est la recherche d’une preuve :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32326

 

Dans le cadre d’une incitation à la haine, le message étant le seul support possible de l’incitation, la preuve ne peut qu’être INTRINSEQUE, c‘est-à-dire qu’elle ne peut résulter que du support lui-même, seul messager de l’idée partagée.

La perquisition du domicile n’a donc pas lieu d’être en République, elle relève d’une Inquisition ou d’une chasse aux sorcière digne d’une dictature.

Il en va de même pour les coups et blessures.

La preuve d’une gifle interdite résulte de la gifle, il n’y a pas besoin d’un Hercule Poirot dans ce domaine.

Macron s’est pris une claque, c’était filmé, tout le monde l’a vue et basta. Mais non, il y a ce besoin de « certains » de s’acharner, d’humilier celui qui a eu le culot d’en venir aux mains.

Nous sombrons en dictature dans l’indifférence la plus générale. Ce n’est pas du complot, mais du simple bon sens.

74 Commentaires

  1. Chrétien par le baptême, j’ai parmi mes relations un ami juif, excellent ami au demeurant, ouvert, amusant, sincère, généreux… Il possède un exemplaire de Mein Kampf, acquis pour tenter de comprendre la démarche de l’illuminé qui l’a écrit ( profitant d’une visite chez lui, j’ai d’ailleurs tenté une démarche similaire et… je l’ai refermé très vite : c’est imbuvable tellement c’est mal écrit et carrément assommant ) … Le simple fait de posséder un tel livre ne fait pourtant pas de lui et par définition un antisémite ! A ce rythme il faudra bientôt brûler tous les écrits qui déplaisent au(x) pouvoir(s) en place… l’Inquisition et Hitler avaient en leur temps fait de même. Mais toute ressemblance avec des évènements passés ou à venir ne serait que fortuite et involontaire.

  2. moi, je suis étonné que les organisations juives n’aient pas réagi pour dénoncer l’absurdité du comportement gouvernemental devant ce qui est une simple remarque relevant de la liberté d’expression. Je suis sûr que tous ces pleureurs, juifs, de gauche, gouvernementaux et bien pensants, avaient applaudi Costas Gravas et son « Z » alors qu’ils se comportent ici de pire manière que les organisateurs des procès de Prague.

  3. Très bon article, rien à ajouter sur le fond.
    On pourra dire aussi que trop de juifs se font remarquer en général par un silence assourdissant dès qu’un de leurs représentants autoproclamés décrète que tel ou tel goy est antisémite, donnant par là même raison à ceux qui les critiquent.

  4. Merci le CRIF LICRA, LDH!! celui qui ne se sent pas bien en France parce qu’il n’est pas gaulois, qu’il la quitte on ne va pas le retenir! il faudrait peut-être nous lâcher la grappe, car ça commence à bien faire !!!

  5. J’aimerais entendre l’avocat de cette « victime » de harcèlement judiciaire, d’abus de droit manifeste des services de Darmanin et Moretti, il a peur de parler ou quoi ?

  6. j’espère que nous allons pouvoir lire ici les attendus du jugement de cette « criminelle  » car du point de vue juridique ce sera interessant ; les juges vont devoir justifier que le fait d’ écrire  » c’est qui  » est antisémite et en plus avec incitation à la haine !!
    Ils vont dire que c’est ainsi qu’il faut interpréter cette simple interrogation alors que je me moque ce ce que cette dame à voulu dire puisque c’est un langage codé .
    je dis ici ‘ c’est quoi ‘et je me tiens à la disposition du procureur au cas où il y verrait une attaque sournoise contre la président ou je ne sais quelle communauté .

  7. Il m’a semblé qu’une opinion aussi universelle que l’antisémitisme, ayant fleuri dans tous les lieux et dans tous les temps, avant l’ère chrétienne et après, à Alexandrie, à Rome et à Antioche, en Arabie et en Perse, dans l’Europe du Moyen Âge et dans l’Europe moderne,en un mot, dans toutes les parties du monde où il y a eu et où il y a des Juifs, il m’a semblé qu’une telle opinion ne pouvait être le résultat d’une fantaisie et d’un caprice perpétuel, et qu’il devait y avoir à son éclosion et à sa permanence des raisons profondes et sérieuses…

    Si cette hostilité, cette répugnance même, ne s’étaient exercées vis-à-vis des juifs qu’en un temps et en un pays, il serait facile de démêler les causes restreintes de ces colères;mais cette race a été, au contraire, en butte à la haine de tous les peuples au milieu desquels elle s’est établie. Il faut donc, puisque les ennemis des Juifs appartenaient aux races les plus diverses, qu’ils vivaient dans des contrées fort éloignées les unes des autres, qu’ils étaient régis par des lois différentes, gouvernés par des principes opposés, qu’ils n’avaient ni les mêmes mœurs, ni les mêmes coutumes, qu’ils étaient animés d’esprits dissemblables ne leur permettant pas de juger également de toutes choses, il faut donc que les causes générales de l’antisémitisme aient toujours résidé en Israël même et non chez ceux qui le combattirent.

    Bernard Lazare 1894

    • Un parallèle, qui n’est qu’une mise en perspective, et je sais bien que comparaison n’est pas raison, mais quand même; pour y avoir vécu, je peux dire qu’en Indonésie, à Java en tout cas, beaucoup de commerces sont (étaient ?) tenus par des Chinois. Leur intelligence, leur travail, leur organisation, leur sens du commerce et de l’économie, leur sens de la communauté, ont fait que peu à peu cette situation s’est faite. Réaction des Javanais, en tout cas à certains moments : jalousie, envie, racisme, et pour finir massacres (et quand on parle de massacres, avec les Javanais, ça rigolait pas …)

  8. voltaire, un bienpensant souvent cité par les bienpensants a dit entre autre…
    « si vous ne savez pas qui vous dirige, regardez du côté de ceux que vous ne pouvez pas critiquer »

    par ailleurs si malgré les scandales à répétition « on » peut se maintenir au pouvoir et y jouir d’une impunité totale, alors oui on peut se poser des questions…

    oui c’est la dictature, la même qu’en russie en 1917 avec les mêmes à la manoeuvre

  9. Je trouve écœurant ces méthodes miliciennes de vouloir faire porter le chapeau à une femme seule , qui va servir de bouc émissaire.

    Il me semble improbable qu’une professeur se risque à défiler avec une pancarte ouvertement anti sémite, les profs sont cons parfois, mais pas à ce point là.
    Il existe un doute évident sur le sens de la pancarte puisque les noms de gens non juifs y sont écrits.
    Il est pervers et malhonnête de l’accuser de ce crime qu’elle n’a pas exprimé, puisqu’on ne tient compte que d’une partie de l’affiche,
    C’est comme tronquer un texte pour le déformer, et sortir une partie de phrase de son contexte,
    les pourris savent le faire et l’utilisent jusqu’à plus soif

  10. Ces perquisitions qui constituent des abus de pouvoir, sont devenues légales suite aux magnifiques lois anti-terroristes, et on voit peu de temps après à quoi elles servent.
    Le despote resserre ses griffes et nul n’y trouve à redire,
    les clapets sont positionnés de plus en plus serrés, de plus en plus haut.
    A quand la potence pour les responsables ????
    Quand allons-nous retrouver notre LIBERTE ?

  11. Maxime,
    vous auriez pu éviter d’écrire au début de votre article que « vous n’avez pas de sympathie particulière pour elle ». J’ai trouvé ça mesquin : cette jeune femme est dans une situation pas possible et elle est en droit d’attendre un soutien bien plus chaleureux !

    • Je me contente de dénoncer la procédure de perquisition et je pense que c’est plus crédible en restant relativement neutre sur le fond du message véhiculé, qui ne suscite de ma part ni adhésion ni rejet.

      • Bien compris votre réponse : il s’agissait d’une sorte de figure de rhétorique finalement. Mais je pense que c’était assez artificiel car, si vous n’éprouviez pas de réelle sympathie pour cette Cassandre (un prénom prédestiné vraiment !), vous n’auriez jamais écrit cet excellent article. C’est un peu comme un bon avocat : il n’est pas contradictoire de défendre très brillamment son client et par ailleurs de déclarer sa sympathie pour lui.

    • Faut arrêter avec cette stupidité !
      L’Eglise a quelques responsabilités sur ce plan, d’ailleurs si je comprends bien l’affaire, il fallait que le dit Jésus soit dénoncé et crucifié pour le pardon des pêchers des hommes !
      Autrement dit l’Eglise est allée contre son propre enseignement en chargeant les juifs du déicide, c’est l’affaire de tous les hommes !

      • Bonjour JPSM
        Ô je ne peut être que d’accord avec votre réponse l’ami

  12. certes ce n’était pas la meilleure façon de dénoncer les conflits d’intérêts, les magouilles, la corruption, sur le dos des français : mais ce n’était en aucun cas un appel à la haine ou autre – c’est toujours la même rengaine, tout ce qui vient de la RESISTANCE et des PATRIOTES est détourné de son sens et diabolisé – des pancartes ouvertement antisémites se retrouvent dans les défilés de l’extrême gauche sans qu’aucun de ceux qui hurlent actuellement ne le relève

  13. Manœuvre de diversion: La pancarte abjecte et nauséabonde est le dernier sujet qui mobilise la macronie. Voici un petit jeu pour faire travailler vos cellules grises patriotiques. Remplacez les pointillés par ce que vous jugerez bon. Faites des phrases. « Haro sur le baudet Cassandre »; mais pendant ce temps-là, on ne parle plus de… , et de… , et de….
    Un point pour chaque bonne réponse. Pour vous aider, voici un exemple: « Haro sur le baudet Cassandre »; mais pendant ce temps-là, on ne parle plus de Sarah Halimi, lynchée et jetée par la fenêtre par un barbare « irresponsable pénalement », car pris d’une « bouffée délirante ». Vous perdrez des points, si vous bouchez les trous avec « Messi entre au PSG… » ou « Martine Aubry lance un appel aux dons pour accueillir des réfugiés afghans à Lille… ». On en parle, mais ce sont des hors-sujets.

  14. Ils sont venu alors qu ils la detenaient ! Elle n a pas pu gueuler « la republic c est moi »

  15. Une plainte contre Darmalin devrait être possible, le motif de l’interpellation de Cassandre ne tient pas debout et par conséquent la perquisition non plus. Accuser à tort c’est aussi de la diffamation, Le moussa devra nous expliquer en quoi ce qui est écrit sur la pancarte peut correspondre à de l’antisémitisme, Le Darmalin est bien entendu très lié avec la liste, c’est en train de lui monter à la tête.

  16. En France et surtout en Seine-Saint-Denis, tous les jours les sous-merdes parasitaires crachent, insultent, tuent des FRANÇAIS et personne ne leur dit quoi que ce soit. Même les rats beurre dans leurs CD de merde le crient. Pas de poursuite pour ces espèces protégées.

  17. La secrétaire de l’association Vigilance hallal a elle aussi été perquisitionnée très brutalement à 6 h du matin. Ce couple de retraités a été très perturbé et rendu malade par la violence illégale de cette action. L’association a porté plainte, mais aucune suite ni enquête …

    • Parce qu’ils ont porté plainte en France…… Normal qu’il n’y ait ni suite, ni enquête

  18. Bonjour,

    Pas du tout d’accord avec votre article, Maxime.

    Sans doute les méthodes de Macron peuvent sembler disproportionnées.

    Mais nous avons déjà connu de telles dérives antisémites dans notre Histoire, dans des conditions analogues.

    Par exemple, au moment de la Peste Noire, vers 1358, où l’on accusait les Juifs.

    Il s’est trouvé un pape, Clément VI (un Corrézien !) pour excommunier les Cassandre Fristot de l’époque.

    L’excommunication, une vraie mort civile à l’époque, et ce n’était pas Macron …

    • @Antiislam

      Il faut quand même raison garder. D’abord parce que nous ne sommes plus au Moyen-Âge et qu’aucun anti-pass sanitaire, si complotiste et antisémite soit-il, n’ira provoquer un pogrom en accusant les juifs d’empoisonner les puits au Covid19 ou d’enlever des petits chrétiens pour tester le nouveau Pfizer.

      Ensuite, nous ne savons rien des intentions de cette Cassandre. Je remarque juste qu’en 2021, on peut se prendre 48h de garde à vue pour une pancarte « antisémite » ou 4 mois de prison ferme pour avoir souffleté Jupiter tandis que l’incendiaire de la cathédrale de Nantes circulait libre comme l’air. Et pour cette Cassandre, quelle célérité du procureur, quelle rapidité de la justice pendant que le quidam peut attendre des années la réparation (ou pas) d’une agression par la « diversité ».

      Enfin, pointer du doigt cette femme en donnant identité et photo, la suspendre de sa fonction (pour être virée ensuite ?) et le jeter en pâture avant même de connaître ses intentions, vaut excommunication (=mort sociale). J’ajoute que l’Église pouvait lever l’excommunication alors qu’un Français accusé « d’extrême-droitisme » appartiendra ad vitam æternam au « camp du mal ». La preuve : Zemmour n’est JAMAIS invité par les médias officiels et, pourtant, il est juif ! D’ailleurs, dans ce cas, ne pourrait-on pas accuser les médias d’antisémitisme ?

      Si cette Cassandre s’avère effectivement une antisémite « d’extrême-droite » ou une « soralienne », je n’aurai évidemment aucune sympathie pour elle. Mais pour autant, faut-il hurler avec les loups macroniens ?

      Parce que bientôt, partant de ce principe, nous n’aurons plus le droit de critiquer certaines personnes (Buzyn, BHL, Soros…), une autre religion (l’islam, et ses fidèles) ou, tout simplement, la « diversité » (Obono, Traoré) ou le « genre ». On ne pourra juste que cracher sur les catholiques blancs hétérosexuels.

      • Bravo ! partant de ce principe …une personne a été décapitée !!!!! alors , on continue ???

      • Bonjour,

        Merci François pour ta réponse.

        Les structures archaïques de l’Homme restent toujours les mêmes.

        Moyen-âge ou pas.

        Et il assez évident que cette fille est une « soralienne » comme tu le dis.

    • Je vous trouve un peu « hors sujet » , car en effet les dérives antisémites, voir plus évidemment, ont existées ..il faut être vigilants …si c’est possible , car aujourd’hui tout est mis à l’envers ..et bientôt ce seront les français, catho qui seront mis à l’index et cela a déjà commencé …Alors 1358 oui , mais aujourd’hui , pourriez vous me dire si il n’y avait que des juifs sur la pancarte ? En ce qui me concerne, et vous le savez, ceux qui étaient mentionnés sur la pancarte ont un rôle prépondérant sur le devenir de notre pays et c’est cela qui a été dit ! je ne connais pas cette personne, mais savez vous si elle est antisémite alors ? Il y a de très bons médecins juifs … et d’autres professions…mais ces personnes mentionnées sur la pancarte, dont je ne sais pas du tout si elles sont juives, je sais qui elles sont dans le rôle qu’elles jouent dans la dégradation de notre pays …il ne faut pas se diviser, car l’enjeu devient très grave …

      • Bonjour,

        Merci Denise pour votrer réponse.

        Nous pouvons nous cacher les yeux : il est assez évident, pour moi, que cette fille est ce que François appelle une « soralienne ».

        • OK pour Soralienne.
          Mais au final est ce que parmi les gens qu’elle nomme les juifs et les non juifs sont des partisans de la vaccination obligatoire et du pass dit sanitaire.
          Ça devrait être ça la question,, pas de savoir si elle est Soralienne, ce qui est faire un bien grand honneur à Soral d’utiliser ce concept.
          Soral occupe une niche ni plus ni moins, il ne pourrait pas en sortir même s’il le voulait. Et si Soral dit qu’Attali et BHL sont des mondialistes et bien Soral a raison que ces deux la soient juifs ou pas d’ailleurs (ils le sont en l’occurence) et que Soral soit Soralien ou pas.

    • Bonjour,
      Je ne vois absolument pas le rapport avec l’époque. Des dérives, certes il y en a. Il y en a partout et il ne faut pas laisser passer. Mais dans le cas qui nous intéresse vous ne croyez pas que vous faites d’un grain un dôme ?

      • Bonjour,

        Merci Gamma

        Je pense qu’il y a des constantes dans le psychisme humain et que nous avons des leçons à tirer de l’Histoire.

        Déjà, sur de nombreux sites, il y a des abrutis pour écrire des « qui ? » à tout bout de champ.

        Il n’y a pas à se leurrer sur la signification de cette interrogation qui se veut faussement naïve.

        De même que la quenelle, sous des aspects volontairement anodins, porte une vision politique dont je ne veux pas pour notre France.

        • Merci à vous Antiislam,
          Cependant je suis toujours pas d’accord avec votre point de vue, non sur l’antisémitisme – bien sûr je suis d’accord avec ce que vous avancez – mais sur cette affaire que l’on monte en épingle. Ce « Qui ? » serait plus que suspect s’il n’y avait que des juifs de cités. Mais pour moi – peut-être naïf – ce « qui ? » serait du genre qui nous tiens ? Qui se fout de nous , ou, qui sont ces gens qui font la pluie et le beau temps. Nous ne pouvons pas juger sur l’intention tant qu’elle n’est pas claire. Pour ma part, j’aurais demandé à cette dame que voulez-vous dire par qui ? Or ce qui en découle est un procès d’intention, et si des juifs se trouvent dans le groupe de ce « qui », on y peut rien. Ce qui ne veut pas dire que la faute est aux juifs ou quoique ce soit de ce genre à moins que cette dame nous le confirme clairement. Donc procès d’intention. Ceci posé je ne connais pas le passé de cette personne et ne peut juger que sur son affirmation. Je pense qu’il se trouve des choses nettement plus graves qui méritent qu’on s’y attardent. Je serai le premier à dénoncer le racisme et l’antisémitisme si quelqu’un dans nos rangs venait à s’en vanter; je l’ai déjà fais sur RR comme sur RL notamment en défendant Zemmour.

    • Bonjour Antiislam,
      l’objet principal de mon article, c’est la perquisition, que ce soit pour la gifle à Macron ou pour la pancarte qui invite à réfléchir sur le rôle que des Juifs éminents jouent dans les dérives actuelles, Juifs qui seraient davantage représentés dans les médias et les instances politiques que dans le reste de la société civile.
      Dans les deux cas, il n’y a rien qui justifie que le domicile des personnes poursuivies soit perquisitionné. C’est là qu’on bascule dans l’Inquisition.
      On veut savoir ce que pensent C. Fristot, le gifleur et même le mec qui a filmé le gifleur (présenté comme « complice », comme si filmer relevait de la complicité qui suppose une aide dans l’organisation d’une infraction ; pour donner une gifle, on n’a pas besoin d’aide, on ne peut pas avoir de complice).
      Ce n’est pas normal, la liberté d’opinion est garantie par la Déclaration de 1789.
      D’ailleurs, à cette époque, les Juifs n’étaient pas trop aimés même des « Lumières »… https://www.lepoint.fr/livres/la-face-cachee-de-voltaire-02-08-2012-1494397_37.php

      • Bonjour,

        Merci Maxime.

        Un commentateur de RR a posté un diorama où l’on voit une liste de journalistes juifs des médias.

        Y figurent, entre autres, Elisabeth Lévy et BHL qui pensent, terme à terme, exactement le contraire sur la majorité des sujets actuels.

        Voilà la logique ultime des soraliens …

  19. Le prof de Montpellier a raison quelque part, les flics sont des fils de pute !

    • Pas d’accord ! Les flics sont aux ordres.

      Un travail que je ne pourrai pas pas faire : quand quelque chose va contre mes convictions…..

      Je pose la question : ont-ils une Ame, une Conscience ?

      • Article 35 de la constitution de 1792
        « Quand le gouvernement viole le droit des peuples, l’INSURRECTION est pour le peuple et pour chaque portion du peuple( on pourrait y inclure les forces de police et de gendarmerie) le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

        « Quelle chance pour les gouvernements, que les hommes ne réfléchissent pas » vous me permettrez de ne pas citer l’auteur

  20. Je n’ai pas appris grand chose. J’ai lu quelque part que la communauté juive en France était estimée à environ 1%. ( ce jour, Google donne 0,74% ) Et qu’avec ce pourcentage, la France est en tête sur toute la planète ( hormis Israël, bien sûr ) Combien de français connaissent ce chiffre ?

  21. Si j’ai bien compris, dire que des juifs riches,très riches ont financé Hitler, serait passible d arrestation ?????

  22. Quand le Juif Posternak sur Morandini Cnews, hurle sur le général Delawarde « c’est qui? ».
    On ne luit dit rien, car en tant que Juif, il est victime et donc protégé.
    Quand Cassandre Frissot, brandit une pancarte avec différents noms, pas tous Juifs d’ailleurs, avec l’inscription « mais qui ? ». Elle est poursuivie, car non-Juive et donc non-protégée.
    J’ai compris que Cassandre Frissot, voulait surtout dénoncer les mondialistes. Ceux qui comme Attali, par exemple, (il le dit lui-même), veulent installer un gouvernement mondial.
    Le Gouvernement veut casser le mouvement, des anti-passe, et ils ont trouvé le point faible. Maintenant ils vont s’acharner sur elle. De façon à décrédibiliser le mouvement.
    Macron qui est très impopulaire, mais qui malgré tout va sûrement se représenter, veut donner des gages à l’électorat Juif.
    Ils ont cherché des poux dans la tête, à ce mouvement citoyen, et ils ont trouvé. Pour eux c’est du pain béni.
    La pauvre Cassandre Frissot va certainement prendre cher.

  23. Sachant que le mot Qui ? est devenu le variant DELTA de la Quenelle et ne tardera pas à faire l’objet d’une surveillance généralisée et d’une traque sans merci lors des prochaines manifestations. Si jamais, je m’aventure à afficher WHO ? ou WER ?, juste pour voir, croyez-vous que je m’expose à une garde à vue ? Est-ce qu’afficher POURQUOI ? peut être interprété comme un geste de solidarité détourné envers cette personne ? On a pas fini…

  24. Ce n’est pas de l’indifférence générale, les gens voient bien ce qui se passe, mais ne savent plus quoi faire
    Le vote ?, celui de 2005 a été annulé en 2008 avec l’aide des représentants du peuple, et dans l’indifférence des partis politiques
    Vous avez vu pour les impôts, ils font la déclaration à notre place et prélèvent le montant directement sur le compte bancaire, ce n’est pas innocent, il nous retirent par ce fait un moyen de pression
    A propos du vote justement, qui choisi les candidats qui iront en final ?, le peuple ?, laissez-moi rire
    D’ailleurs il est probable que le gagnant de 2022 est déjà choisi, les médias feront le reste
    Après on critique les gens qui ne votent plus, ça vous donne envie de voter à vous ?
    Personnellement j’avoue que j’en ai marre de participer à ce simulacre de démocratie

  25. Je remercie Maxime de s’être emparé du sujet.

    En villégiature, j’ai décidé de m’éloigner un peu des écrans, de l’information AFP et de l’actualité BFMerde. Cela fait d’abord un bien fou et permet de revenir à la vie réelle, au contact de vrais gens.

    Je remarque d’abord que la plupart sont furieux contre ce pass sanitaire qui touche encore plus durement villages et bourgs de province (petits restaurateurs, fêtes, bibliothèques…) et que tout le monde se fout de cette pancarte sibylline brandie par une inconnue dans une manifestation généralement bon enfant.

    Comme le pass sanitaire n’a plus rien à voir avec la santé, cette polémique alimentée par les médias et Darmanin n’a rien à avoir avec la lutte contre l’antisémitisme.

    Ces derniers se foutent totalement du sort des juifs comme de leur premier vaccin, c’est juste un contre-feu pour tenter de faire oublier la responsabilité du gouvernement dans l’affaire du rwandais pyromane assassin d’un prêtre et sa gestion de l’immigration.

    C’est également le moyen de discréditer le mouvement anti-pass sanitaire en tentant de l’amalgamer (comme avec les GJ) avec une certaine mouvance antisémite « d’extrême-droite » qui, certes, existe mais reste ultra-minoritaire et, de toute façon, peu active.

    Mais qui menace réellement la vie des juifs aujourd’hui (comme d’ailleurs celle des chrétiens) ? Qui a torturé et tué Ilan Halimi, Sarah Halimi, Mireille Knoll ? Qui provoque l’exil/alya des Français hors de certains quartiers ? Qui est capable de tuer à bout portant des enfants de l’école Ozar Hatorah parce que juifs ? Qui peut mitrailler des innocents attablés à la terrasse d’un café ou dans une salle de concert ? Qui agresse, vole, viole, assassine quotidiennement dans l’indifférence des médias et de la Macronie ?

    Oui, qui ?

    A suivre Darmanin, Dupond-Moretti et sa « justice » pourrie, celui qui pose cette question devra bientôt répondre « du délit de provocation publique à la haine raciale par affiches ou placards», lui faisant encourir 48h de garde à vue, un an d’emprisonnement, 45.000 euros d’amende, la diffusion de son identité et de son visage, le chômage et la mort sociale.

    La vérité, c’est qu’il y a une élite occidentale (juive, protestante ou catholique) qui a choisi le mondialisme ultra-libéral et « progressiste » contre les peuples et leur identité. La preuve : ils appliquent leur idéologie aussi bien au Royaume-Uni, en France qu’en Israël.

    Avec la gauche et Macron, sur tous les sujets, il n’y a plus de débat, plus de liberté, plus de libre expression/opinion, plus de raisonnement et de logique.

    Pire que le quinquennat « pour rien » de Hollande, ce gouvernement, secondé par les médias subventionnés, ne repose que sur le vice, le mensonge, le cynisme, la haine et la division de la France et des Français.

    • Après, les médias et les fraudeurs vont élire « la première femme noire présidente de la république (petit r) et les bobos gauchistes vont exploser de joie,, les pipoles vont adorer !!

      • Une femme noire présidente … bah, comme dit dans une chanson : »Dieu est une femme, et elle est noire ! » C’est pas une affirmation que les islamos apprécient (de toute façon, ils n’apprécient rien)

    • Quand vous demandez « oui, qui ? »

      Ayez la décence de répondre : les Islamistes

      • Les islamistes sont responsables de beaucoup de choses mais pas du pass sanitaire ou bien alors de très très loin.

    • Tout ce que vous dites est frappé du bon sens, j’ai écrit aussi sans avoir vu votre post au préalable ..et en effet, à chaque fois qu’il y a un évènement dramatique mettant en cause le gouvernement, il y a un contre feu c’est .très juste, comme de vouloir décrédibiliser les manifestations ! On monte d’un cran et la personne qui est à l’oeuvre, comme pour les identitaires dissous , c’est Darmanin , qui a les dents longues et qui était UMP !
      Maintenant je suis toujours très mal de savoir que personne ne soutient les personnes en difficulté comme cette femme et d’autres ..c’est une façon de  » casser  » individuellement les protestations et surtout le mental de ces personnes dont on entend plus parler après ..
      Nous avons eu une » vague « de professeurs qui dénonçaient l’islamisation , puis plus rien …
      Tout cela est difficile, il nous faut beaucoup en parler autour de nous …

  26. Merci Maxime pour cet article qui illustre à quel point le pouvoir tiens absolument à submerger les gens de propagandes perverses. C’est un contre-feu que le pouvoir fabrique appuyé sur ses chiens de garde les médias et autres associations de dégénérés. Je ne vois pas en quoi cette pancarte véhicule un message de détestation et de haine. Comme dit Pierre Cassen, peut-être maladroit, mais en quoi cette pancarte stigmatise les juifs ? Nous savons très bien que ces arguments éculés sont toujours utilisés pour décrédibiliser les opposants. Aujourd’hui, la mode c’est « antisémites ou islamophobie ». Certes, je rejette tout racisme primaire, et ce que j’appelle l’effet « panier », tous de le même panier. – l’islamophobie c’est autre chose – Mais une perquisition, comme vous l’exprimez bien, se justifie-t-elle ? Oui, nous somme dans une dictature, et il serait intéressant de s’intéresser aux auteurs spécialistes de la propagande d’état, qui vise à influencer des pans de peuple, endoloris par leurs sempiternelles antiennes. Rien qu’à voir Macron, ni président ni chef, mais un vulgaire VRP tombé au plus bas de la technique publicitaire.

    • cette pancarte mais aussi les Identitaires qui ne véhiculaient pas la haine, et d’autres…il y a une chasse aux sorcières …quand certains rappeurs eux n’ont pas de soucis à se faire malgré les paroles ahurissantes de leurs « oeuvres/déchets  » !
      Je n’ai pas compris dès le début, en quoi cette pancarte véhiculait la haine des Juifs, elle nomme certes,des personnes que l’on voudrait voir ailleurs qu’au pouvoir ! il n’y a qu ‘une raison, elle est pourtant connue, depuis le temps, 4ans et demi, c’est , après l’islamophobie et autres balivernes , LA DIVISION, !!! Il faut se mettre dans la tête qu’il y a cette volonté depuis pratiquement le début du quinquénat , et c’est bien normal puisqu’elle permet de « mieux régner « ..; c’est évident , mais il faut que les français le comprennent ! il y a eu déjà matière avec les gilets jaunes, il y a eu et est encore, les militaires , les retraités qui gagnent plus que les jeunes alors qu’il ne met pas en parallèle tous ces jeunes immigrés qui ne travaillent pas, il y a l’épineux problème avec l’ Algérie, le Rwanda, l’immigration incontrôlée qui met le bazar dans le pays par le nombre de malades psychiatriques et d’hommes qui ont une culture misogyne ( mais on subventionne des assoc et on a une ministre pour les droits des femmes !!) ….n’en jetez plus , nous avons un président qui aime diviser comme cela n’a jamais été ! RIEN , absolument rien n’est à sa place dans un pays soi disant évolué ; j’en ai pour preuve, encore hier, au sujet de la mort de ce prêtre, que l’ON ne maintient pas les malades dans les hôpitaux psychiatriques parce qu’il n’y a pas de place !! qu’ils vont donc en prison où ça n’est pas leur place mais qu’ON finit par relacher car il n’y a pas de place !! Avez vous compris ?? Il y a des personnes, » comme ça », qui ne sont pas à leur place non plus ..

  27. « Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.
    Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.
    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.
    Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »
    Martin Niemöller

    • Les propos sont connus et à ressortir et ressortir.
      Très intéressant aussi, le tract du groupe de jeunes étudiants de « la Rose Blanche ». on sait facilement changer les termes « allemand » par « français »et le résultat est cinglant.
      En ce qui concerne l’incitation à la haine raciale ou autre, il faut reprendre la théorie. On n’incite pas à la haine en posant une question, on incite à la réflexion.
      Quant à l’incitation en elle-même, c’est une affaire d’incitant. Quand un média vient avec une Noire pour présenter la météo et rend les gens furieux suite à cette racialisation, ce média ne doit pas déposer plainte pour incitation à la haine raciale, l’incitant, c’est lui qui l’a proposé et s’il en rajoute en plaçant son outil racial à la présentation d’une émission de grande écoute, c’est bien la preuve que le coupable est le méda.

      • Je ne connais pas les etudiants de la « Rose Blanche » donc je ne connais pas leurs propos. Merci de m’eclairer.

  28. Oublier désormais « Liberté, Egalité, Fraternité » maintenant c’est « Dictature, Tyrannie, Soumission ».
    Jamais un président n’a fait vivre un enfer à son peuple comme le salopard qui crèche à l’Élysée, jamais.

      • Je suis persuadée que des femmes assez idiotes l’ont élu pour son physique comme Kennedy le fût à son époque. On voit le résultat.

        • Elles ne se sont pas aperçues que le petit merdeux n’avait pas fini de muer…..On l’entend très bien quand il se prend pour Adolph H. lors de quelques discours durant sa campagne.

  29. Il fallait bien trouver un prétexte puisque c’est, selon Actu.fr, une ex-élue FN. En réalité, elle y a bossé 2 mois chez Alliot. Pas de quoi remplir un CV.

    Je ne vois pas où est l’antisémitisme sur sa pancarte, alors que les réponses sont écrites autour de la question. Il y a certes quelques juifs (connus) dans le lot mais pas que.
    Et ces gens sont connus pour leur mondialisme anti-France, anti-nation, anti-peuple.

    Bientôt, répondre au téléphone en disant « Allô, c’est qui ? » vous vaudra une rafle et mise en examen.
    Le grand n’importe quoi atteint l’échelle des Nobel.

    • Vous avez raison Joël !
      Et puis ceux qui Niquent la France, donc tous les français, juifs et pas juifs ne risquent rien !!!…..

    • Exact!! …dans la liste ils ne sont pas tous juifs…en revanche, ne sont-ils pas Franc-maçons??? mais le motif d’antisémitisme était facile et à la mode..

Les commentaires sont fermés.