4 Commentaires

  1. Comme les variants sont issus d’erreurs de duplication du virus dans l’organisme porteur, on peut supposer que les vaccins, y participent activement. Si la vaccination ralentit les ravages du virus en accélérant l’apparition de variant, les vaccinés pourraient bien être à l’origine d’une catastrophe planétaire. En fait un tour de passe-passe. Le signal sera donné par le variant epsilon.

  2. Je ne vois toujours pas le bénéfice/risque du vaccin, très peu efficace, il permet la retransmission du virus avec des risques secondaires mortels à court et long terme.

  3. De la même engeance qu’un certain Nullachier, diva des plateaux qui veut faire vacciner tout le monde, sauf ses enfants…

  4. Encore un médecin-collabo. C’est pour cela qu’il a droit à la parole. C’est lui qui avait parlé de « boite à claques », et encore lui ce n’est pas le pire.
    Enfin il fait preuve de grande naïveté, c’est peut-être voulu. C’est difficile de résister aux sirènes de la célébrité, surtout que depuis des décennies, ils sont méprisés par le pouvoir politique, qui leur reprochent de trop dépenser.

Les commentaires sont fermés.