Deux viols collectifs par jour en Allemagne, les migrants afghans surreprésentés

A ne pas manquer Femme et islam Immigration Publié le 5 août 2021 - par - 26 commentaires

Merkel et ses protégés

Deux viols collectifs par jour !

L’islam au centre du problème, encore et toujours…

Chaque jour, en moyenne, deux filles ou femmes sont violées en Allemagne par des groupes d’hommes !

Le journal Bild brise un tabou et interpelle l’opinion publique sur les viols collectifs commis par des migrants en provenance de pays musulmans.

Explosif : selon de nouveaux chiffres de l’Office fédéral de la police criminelle, environ un suspect sur deux dans les viols collectifs n’est pas allemand. C’est beaucoup, si l’on considère que les non-Allemands sont beaucoup moins nombreux que les Allemands à vivre sur le territoire.

Ces chiffres choquants pourraient s’expliquer par l’image que les auteurs ont des femmes. 

En moyenne deux femmes ou jeunes filles sont victimes de viol collectif chaque jour. 

Les migrants constituent les auteurs présumés dans la majorité des cas.

Les chiffres se réfèrent à l’année 2020 lorsque 704 cas ont été enregistrés dans le pays.

 En 2019, le nombre était à peu près au même niveau avec 710 cas et 649 en 2018.

En lien avec le journal Bild-Zeitung révélant les chiffres, il est également rapporté que la moitié de tous les suspects de viols collectifs ne sont pas des citoyens allemands et viennent souvent de pays islamiques comme l’Afghanistan, l’Irak et la Syrie, mais aussi de pays subsahariens.

Selon le journal, les migrants afghans, en particulier, sont surreprésentés lorsqu’il s’agit de viols collectifs. Alors que le groupe ne représente que 0,3 % de la population, le groupe représentait 6 % de tous les suspects en 2018.

La plupart des viols collectifs ont été commis alors que les demandes d’asile des migrants étaient encore en cours de traitement. 

Dans le même temps, on ne sait pas quelle proportion des auteurs présumés sont nés en Allemagne avec des racines à l’étranger.

 

« Jeunes hommes frustrés »

Selon le criminologue Christian Pfeiffer, c’est toujours le même schéma.

– Des jeunes gens frustrés qui ne réussissent pas. Ils viennent d’une culture dominée par les hommes et vivent ici dans un rôle d’outsider, dit-il.

– Ils remarquent qu’ils ont des difficultés avec les filles. Ils ne trouvent aucun partenaire de leur culture car seules quelques femmes ont fui.

La militante des droits des femmes Necla Kelek affirme que le fait que l’immigration ait autant  contribué au viol ne doit plus être ignoré et que la recherche sur le terrain doit déterminer comment cela a été rendu possible.

– « Le viol collectif est la pire chose qui puisse arriver à une femme. Si la société les laisse seules avec cela, c’est l’âme qui est quasiment anéantie», dit Necla Kelek.

Le député de l’AfD (Alternative pour l’Allemagne), Martin Reichardt, déclare dans un commentaire que c’est la situation après 16 ans de règne du parti de Merkel, l’Union chrétienne-démocrate et que les vrais problèmes, en particulier la criminalité importée, sont minimisés, et que quiconque en parle est stigmatisé.

 

De nombreux jeunes hommes admis depuis 2015

 

Il faut dire les choses clairement, estime Geert Mackenroth. Il est le président de l’organisation de protection des victimes Weißer Ring en Saxe.

Il affirme que les viols collectifs se produisent également de manière récurrente en Saxe.

Comment se fait-il que les viols collectifs concernent souvent des non-Allemands ? Pour Geert Mackenroth, « les jeunes hommes étrangers sont occasionnellement ou fréquemment impliqués parce que, bien sûr, parmi la population qui nous est arrivée depuis 2015, nous avons accueilli un nombre disproportionné de ces jeunes hommes, qui sont souvent venus seuls, qui n’ont aucune attache. »

 

Juillet 2021 : une jeune fille de 16 ans sauvagement battue et violée collectivement par trois migrants.

C’est dans cet immeuble de Leer (Basse-Saxe), devenu un piège pour la victime,  que trois jeunes hommes (18, 20, 21)  ont brutalement battu et et violé à plusieurs reprises une jeune fille (16 ans) dans la nuit de samedi à dimanche 24 juillet 2021.

 

Les trois hommes (18, 20 et 21) sont originaires de Syrie et d’Irak.

Les trois hommes ont attaqué le jeune fille de 16 ans dans le salon de l’appartement de trois pièces (70 m²). Une amie du même âge l’a trouvée après le crime et a donné l’alerte.

C’est un acte qui laisse stupéfait et suscite la  colère.

Un magistrat les a d’abord libérés (!), puis un autre les a envoyés en prison : après les querelles juridiques concernant les violeurs collectifs de Leer, deux Syriens et un Irakien, Wolfgang Bosbach (69 ans) parle sans détours à BILD Live :

 

« Tous ceux qui viennent chez nous ne voient pas notre pays comme un lieu de refuge. Un certain nombre d’entre eux la considèrent également comme une scène de crime. »

« Quiconque reste en Allemagne est soumis à nos lois, à notre système de valeurs, et nous ne négocions pas à ce sujet. (…) Et ceux qui ne peuvent pas s’y conformer doivent retourner chez eux. Nous avons peur de le dire car nous craignons d’être immédiatement classés à droite. »

« Un rapatriement en Syrie et en Irak est bien sûr juridiquement difficile si les personnes concernées disent que nous sommes venus en Allemagne pour des raisons politiques parce que nous étions persécutés là-bas. (…) Bien sûr, de tels arguments doivent être pesés, mais l’intérêt public que les criminels ne restent plus ici devrait être pondéré plus haut que l’intérêt individuel des criminels condamnés. »

L’avocat Alexander Stevens a interrogé de nombreux auteurs et victimes de viols.

L’avocat Dr. Alexander Stevens (40 ans) de Munich est un expert en droit pénal sexuel. Les auteurs qui sont venus en Allemagne en tant qu’immigrés et ont commis des viols ici lui ont dit qu’un « non » de la part d’une femme était difficile à accepter « parce que vous seriez considéré comme faible, surtout parmi vos amis ».

En raison de l’absence de réelles perspectives en Allemagne, beaucoup avaient développé l’attitude suivante : « Je me fiche des règles en vigueur ici. »

Dans l’affaire du viol collectif à Leer, le suspect (21 ans) se moque du système judiciaire allemand.

Face à ce crime  horrible, le  suspect Mustafa, s’est montré tout à fait détendu par rapport à la situation.

Pour les victimes, un viol collectif est « particulièrement traumatisant », explique le Dr Christian Lüdke (61 ans), traumatologue à Lünen :

« Avec un agresseur isolé, vous avez peut-être encore la possibilité de vous défendre, mais avec un viol collectif, c’est presque impossible. C’est une dégradation et une humiliation inimaginables pour la victime. »

Sources :

https://www.mdr.de/nachrichten/deutschland/gesellschaft/gruppen-vergewaltigung-nicht-deutsche-tater-100.html

BILD : on notera que c’est le journal qui a demandé et obtenu les chiffres auprès  de l’Office fédéral de la police criminelle. Inimaginable en France, où les statistiques-pourtant payées par nos impôts- sont tenues secrètes : il ne faut pas « stigmatiser » l’islam.

https://www.bild.de/politik/inland/politik-inland/vergewaltigung-manche-sehen-deutschland-nicht-als-zufluchtsort-sondern-als-tator-77232312.bild.html

Photo d’illustration : montage de Samnyt

Print Friendly, PDF & Email
26 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Argo
Argo
il y a 1 mois

Ah les euphémismes, particulièrement traumatisant! Ça détruit la personne! Et on leur trouve des excuses ! Je serais président je j’accepterais plus que des eunuques sur mon territoires et encore personne, c’est le mieux! Chacun chez soi et la grosse Betty sera bien gardée !

Argo
Argo
il y a 1 mois
Reply to  Argo

Bertha au lieu de Betty! Je hais ce correcteur de ma tablette! Aussi horripilant que Macron !

Xavier
Xavier
il y a 1 mois
Reply to  Argo

Le nom de Bertha donné à Merkel lui va comme un gant. Il fait allusion à « La Grosse Bertha » (en allemand : Dicke Bertha), tout l’opposé de la frêle Greta, une très grosse pièce d’artillerie de siège utilisée par l’armée allemande lors de la Première Guerre mondiale. Le nom de Bertha a été donné au canon allemand pour honorer Bertha Krupp, la fille de l’industriel allemand, constructeur de ces engins de mort. La France disposait elle du canon de 75, connu comme « notre glorieux soixante quinze ».

denise
denise
il y a 1 mois
Reply to  Xavier

merci , avec le temps on en oublie la signification des expressions .

Filouthai
Filouthai
il y a 1 mois

Les allemands ont voulu accueillir leurs frères musulmans de Syrie ou d’Afghanistan !
Et bien qu’ils assument leurs choix !

Je ne parlerai pas de la France ou le frère Moussa, chef de la Police, poursuit de façon acharnée les violeurs présumés blancs et âgés …. sans résultat pour l’instant, les auteurs de viols étant jeunes , plutôt bronzés et en provenance de pays pratiquant l’Islam !

Samia
Samia
il y a 1 mois

Il faut être fou, barge, inconscient pour laisser rentrer des Afghans sur son territoire. Ils s’affolent, pour une grande part d’entre eux, à la vue du plus petit début de morceau de peau féminin. Une ineptie voire une bombe à retardement… Et malheureusement, les faits sont là pour le prouver mais ça ne suffit pas, on laisse rentrer en masse ce genre de sauvages !!!!!🤬😡

denise
denise
il y a 1 mois
Reply to  Samia

Mais oui Samia, et quand j’ai vu ces cargos arriver avec « leur marchandise » , je me suis dit que personne ne pourrait contrôler les faits et gestes de ces gens à cause du nombre bien entendu ..et du genre ! mais c’est juste le peuple qui subit, ceux qui ont décidé sont à l’abri ! alors le peuple devrait bouger et ne le fait pas car nous ne sommes pas assez « actifs « , nous qui savons !!

Jojo
Jojo
il y a 1 mois

C’était peut-être le rêve de Merkel d’être la proie d une tournante…..malheureusement ce sont les autres qui trinquent…..et la vengeance dans tout ça ????

palimola
palimola
il y a 1 mois
Reply to  Jojo

Ben c’est a dire que merkel ….faut avoir envie ….même un afghan …

Joël
Joël
il y a 1 mois

En parlant de Syriens, même au camping, ils foutent la merde :

« Tout est anéanti » : Chaos au camping d’Avèze, la cohabitation se passe mal avec les nouveaux, des Belges d’origine syrienne.
Propriétaire du terrain, la mairie a pris un arrêté mardi pour fermer le camping pour raisons sanitaires. Ce jour-là, une quarantaine de personnes sont arrivées au camping municipal, de manière légale. Ce serait des résidents belges d’origine syrienne, venus ensemble.

https://www.fdesouche.com/2021/08/04/tout-est-aneanti-chaos-au-camping-daveze-la-cohabitation-se-passe-mal-avec-les-nouveaux-des-belges-dorigine-syrienne/

En 3 jours, ils ont déjà réussi à boucher les chiottes !

GAVIVA
GAVIVA
il y a 1 mois

https://envahis.com/allemagne-les-non-vaccines-ne-seront-bientot-plus-autorises-a-entrer-nulle-part/
y’en a qui s’en fiche, ils se croient autorisés ( de fait ils le sont vu le laxisme judiciaire qui n’a rien à envier au « nôtre » à entrer partout. Y compris DANS la population autochtone;
Lesdits autochtones en revanche

Xavier
Xavier
il y a 1 mois

Un seul fait suffit à résumer ce qui se passe aujourd’hui en Europe.
Le corps de Léonie, 13 ans, a été retrouvé étouffé à mort près d’un arbre dans le quartier de Donaustadt à Vienne (Autriche) le 26 juin dernier. La veille, elle avait été amenée de ruse dans un appartement où elle fut victime d’un viol collectif par quatre Afghans. Ces Afghans se sont par la suite vantés du viol commis auprès de leurs amis. Trois d’entre euxs, âgés de 16, 18 et 25 ans, ont été assez vite arrêtés pour le viol et le meurtre de l’adolescente. Un quatrième, âgé de 22 ans a réussi à quitter d’Autriche et était recherché. La police pensait qu’il s’était enfui vers l’Italie, mais le criminel a finalement été arrêté jeudi dernier à Londres. Les quatre Afghans vivaient naturellement dans l’illégalité en Autriche après le rejet de leur demande d’asile – notion qui ne veut hélas plus rien dire aujourd’hui. L’Afghan de 22 ans, désormais arrêté, signalé auparavant à la police à six reprises depuis 2016 pour de nombreux actes criminels a été incarcéré. Il a été libéré de prison début 2021 après avoir purgé une peine de neuf mois. La mère de Léonie, Mélanie, a vivement réagi dans une interview qu’elle a donnée à la presse: « Pourquoi ce type n’était-il pas encore derrière les barreaux? Pourquoi n’a-t-il pas été expulsé après sa sortie de prison? Que font les politiciens ? » La mort de l’adolescente de 13 ans aurait pu être évitée – comme bien d’autres, si ces criminels avaient été interdits d’accès en Europe ou expulsés comme ils auraient dû l’être. La cas de Léonie n’est pas unique et il est plus qu’utile de le rappeler dans le contexte de l’article de Jules Ferry, même si on me dira « Oui en effet le l’avais lu quelque part ».

vergnaud
vergnaud
il y a 1 mois
Reply to  Xavier

les politiciens ne valent pas mieux que les afghans ; je me souviens avant l’invasion par l’urss du lycée français de kaboul on nous rabattait les oreilles de son excellence ; déjà il y en avait qui débloquait.

Sitting bull
Sitting bull
il y a 1 mois

les castrer chimiquement et les renvoyer chez eux purger leurs peines

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 1 mois
Reply to  Sitting bull

La castration chimique n’est pas absolument efficace, car elle n’annihile pas le désir, et ils violent avec un manche de pelle, un cul de bouteille, n’importe quoi, rendus encore plus sauvages et encore plus furieux du fait de leur impuissance.

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 1 mois

Ah les afghans, la crème des crèmes, cela me rappelle l’affaire Jyoti Singh, cette indienne violée et tuée sous prétexte futile, ces dégénérés qui se servent de l’excuse morale pour assouvir leurs pulsions primitives de domination des femmes.

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

un petit découpage du costume trois pièces, comme de la dentelle, et hop ! plus de récidive

Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 mois

Ils attendent quoi pour faire le ménage. Une merde, ça s’écrase ou on l’enlève avec une pelle. C’est pas moi qui le dit c’est Harry Callahan
https://www.youtube.com/watch?v=y9m1HSlIbQw&ab_channel=PhilippeMichel

Folavoine
Folavoine
il y a 1 mois

Que font les pères, frères, cousins, amis, voisins, des victimes ? Ils attendent que ce soit le tour de leurs filles, leurs femmes, leurs copines pour éliminer ces incendiaires avec la queue en feu.
Il faut les envoyer s’occuper d’angela, si elle les a fait rentrer c’est qu’elle avait une idée qui la titillait.
C’est la même chose en France avec des squatteurs de pays différents mais tout aussi mal éduqués.
Macron et brizitte doivent les accueillir et leur  » donner les codes « … ou autre si plus d’affinités.

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 1 mois

Ben voyons, les pôôôvres ! Ils ne connaissent pas les codes des pays civilisés .Et puis ils n’ont pas de femelles à leur disposition.

jeanlg75
jeanlg75
il y a 1 mois

Citez moi une seule immigation musulmane significative dans un pays non musulman, qui constitua un enrichissement, qu’il soit culturel scientifique, sociétale, n’engendra pas d’un surcroit de crimes et delits ou simplement de tensions sociales?

contento
contento
il y a 1 mois

«  »Chaque jour, en moyenne, deux filles ou femmes sont violées en Allemagne par des groupes d’hommes ! » »

Ca n’est pas beaucoup.

Ca n’est pas assez.

En la France, alors ? Nos femmes ne leur
plaisent-elles donc pas ?
Pourquoi et pas la France ?
Hein ?
A moins …….que l’on ne nous dise pas tout….

Alexcendre62
Alexcendre62
il y a 1 mois

En matière de viol la Merkel ne risque pas grand chose ! sauf une décoration pour l’affamé qui ferait une t’elle démarche si sont troupeau de chèvres se serait un peu éloigné . Malheureusement mon humour déplacé n’enlève rien aux horreurs que de nombreuses femmes subissent chaque jour et que le blabla politique n’apporte aucune réponse , courage a vous .

Jim Lebrun
Jim Lebrun
il y a 1 mois

C’est assez simple à comprendre c’est écrit dans les livres d’histoire. Les musuls prient et vénèrent depuis 1500 ans comme un dieu un homme qui avait une quinzaine de femmes, dont l’une avait 6 ans lorsqu’il s’était marié avec, pour avoir du sexe avec cette enfant lorsqu’elle avait 9 ans… Je ne pense pas que cette très jeune fille de 9 ans avait été consentante …. ce qui fait que depuis 1500 ans, le modèle du prophète prié par les musuls est celle d’un pédophile, d’un violeur…. entre autre..

Etrange que nos dirigeants acceptent tout ce qui veut rentrer chez nous pour exprimer et perpétuer le modèle du violeur qu’ils vénèrent et prient comme un dieu…. Rien d’étonnant que dans 1000 ans, si les musuls continueront à avoir naturellement et spirituellement assisté des besoins de viols des femmes….. ils le font au sein du couple…. spirituellement assisté….

Ce qui est déplorable, c’est que nos dirigeants responsables de ce qui rentre sur notre territoire ou en Europe, continuent à accepter une pratique dite religieuse qui n’est autre que de la violence, de la soumission, du conditionnement où les pratiquants n’ont aucune liberté que celle de suivre ce prophète violeur.. et ses préceptes depuis 1500 ans….

Je dit stop aux religions , cela au nom de liberté de penser que nous sommes en train de perdre… et vivre les droits de l’homme partout sur terre….

Ce sont nos dirigeants qu’il faut changer, car ils ne pensent qu’à l’argent, et pas au bien-être et à la sécurité de la population de leur pays… autrement ils interdiraient le culte musuls dans leur pays, car il ne ramène que des problèmes très graves…. et ne comprennent pas que les religions surtout celle des musuls est le seul réel danger pour la démocratie….

Salomon
Salomon
il y a 1 mois

Espérons que les talibans reprennent Afghanistan ,et qu’ils instaurent leurs régime , nous n’aurons plus de migrants afghans ,car toutes tentatives de fuire le pays et punie de mort.

Diogene le paien
Diogène
il y a 1 mois

La mentalité de « ces chances pour l’Europe » est celle-ci :

Ce n’est pas notre pays, ce n’est pas notre culture, alors on fait ce qu’on veut on se sert sans scrupule, qu’est-ce qu’on risque ?
Les dégénérés mous qui nous accueillent bras ouverts sont des décadents, des faibles, et ils nous trouveront toutes les excuses possibles !

Retour au pays d’origine des violeurs après passage à tabac et demande d’indemnisation des pays d’origine de ces abrutis…

Lire Aussi