Marre des mecs sympas qui rejoignent le camp des collabos covidistes

Les dégénérés Uncategorized Publié le 21 juillet 2021 - par - 8 commentaires

Je l’avoue, je ne les supporte plus, encore moins quand leurs saloperies viennent de personnes qui, sur d’autres sujets, peuvent se conduire correctement. Et j’ai envie de gifler les salauds qui se servent de l’antisémitisme pour insulter, comme ils l’ont fait lors du mouvement des Gilets jaunes, les centaines de milliers de Français qui ont manifesté contre le passe sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants d’abord, et de tous les Français ensuite.

Hier, aux Grandes Gueules, ils avaient osé inviter Florian Philippot ! Celui-ci dut faire face à l’hostilité à peine masquée du collabo covidiste de service, Olivier Truchot, qui fit le coup de l’étoile jaune pour discréditer le mouvement.

Florian Philippot, qui au RN était un chaud partisan de la dédiabolisation, la joua malin, croyant bon, pour ne pas perdre du temps avec ce sujet polémiste, de se démarquer de ceux qui osent faire des parallèles entre les pratiques nazis et les Juifs, et les pratiques des covidistes et des non vaccinés. Disons-le franchement, même si nous comprenons la subtilité du chef des Patriotes, nous refusons de tomber dans cette dictature du politiquement correct.

Face à lui, Florian avait Stella, l’anti-Diallo, qu’on a connue meilleure, et qui peinait à masquer son hostilité au chef des Patriotes, sans parvenir à expliquer clairement les raisons de son désaccord. Et il y avait le covidiste gaucho de service, l’ineffable Porcher, qui avait du mal à faire le poids, et à trouver des arguments convaincants.

Comme pour se faire pardonner leur audace de la veille, les Grandes Gueules avaient sorti, ce mardi, l’artillerie lourde. La stupide Marie-Anne Soubré, dont chaque mot appelle la gifle, l’ineffable Doktor Herr Marty, que les manifestants avaient représenté en nazi, lui qui aime traiter ainsi tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui, juste retour des choses, et l’avocat Gilles-William Goldnadel.

Je l’avoue, autant j’apprécie cet avocat quand il pourfend les islamo-gauchistes et le racisme anti-blanc, autant je le trouve imbuvable, puant de mépris, quand il parle du vaccin et des manifestants, ne pouvant cacher le mépris de classe que le peuple rebelle lui inspire.

Il s’en fout donc de la faillite de centaine de milliers de petits commerçants, de la mort de nos vieux, dans des conditions sordides, du premier confinement inutile, de l’interdiction de nous soigner, de la persécution des médecins qui refusent la logique du tout-vaccinal, du couvre-feu, du million d’amendes à 135 euros reçues par les Français, du masque humiliant, de toutes les interdictions imbéciles que nous avons subies ! Il en demande encore plus !

Et il vient nous faire la leçon sur l’antisémitisme, comme lors du temps des Gilets jaunes, alors qu’en Israël, cette comparaison n’est absolument pas taboue.

https://twitter.com/lisaclugny31/status/1417174932497305602/photo/1

Ils s’en foutent qu’à cause d’eux on torture nos gosses dès la naissance avec le barbare test PCR !

https://twitter.com/ThorDeplorable/status/1417126243829489669

Goldnadel rejoint parfaitement, dans ce registre, Michel Onfray et Robert Ménard, qui, eux aussi, se disent du côté du peuple et contre le système et qui, sur ce dossier, sont devenus de parfaits caniches macroniens.

C’est à cause d’eux qu’en face, ils se croient tout permis !

Quant à la comparaison entre la discrimination causée par les nazis contre les Juifs et celle causée par le passe sanitaire contre les non-vaccinés, nous persistons et nous signons, et apprécions les précisions apportées par Serge Federbusch sur CNews.

Et nous approuvons les manifestants, n’en déplaise aux adeptes du point Godwin, qui ont affiché ces symboles forts, ce samedi.

Et merde aux collabos déguisés en patriotes, qui, pour sauver leur rond de serviette sur les plateaux télévisés, crachent sur le peuple qui refuse le pseudo-vaccin obligatoire et le passe sanitaire !

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Argo
Argo
il y a 15 jours

Rendre la vie impossible aux non-vaccines, leur interdire l’accès à certains endroits publics, si ça n’est pas du nazisme, c’est quoi?

Céline
Céline
il y a 15 jours
Reply to  Argo

Nous sommes au delà du nazisme. Plus sournois encore et totalement assumé, c’est de l’ultra nazisme! Comme nous avons eu les ultra droite, ultra gauche et même ultra jaunes pour les gilets…. Ils détestent cette comparaison alors continuons. Ils nous provoquent sans cesse, on ne vas pas se gêner. Restons droits dans nos bottes!😉 Eux gardent la moustache qui leur va tellement bien. Quand on aura perdu notre boulot on aura encore plus de temps pour se foutre de leur gueule alors il faut qu’ils s’habituent.

GAVIVA
GAVIVA
il y a 15 jours

Lui est sympathique et ne semble pas prêt de virer de BORD.
Il pose les bonnes questions.
https://twitter.com/LAFITTEMarie1/status/1416877254626402306

GAVIVA
GAVIVA
il y a 15 jours

Celle ci, vous pouvez l’ajouter à la liste des carpettes Bigpharma.
https://www.youtube.com/watch?v=TPupbd5Yp_g

Julie
Julie
il y a 15 jours

Même le ciel est d’accord avec la caricature !

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 14 jours

Excellent, le parallèle, du travail rend libre du camp avec le vaccin rend libre d’aujourd’hui, nous n’avons pas la même notion de ce qu’est la liberté, certains sont prêts à mourir pour cette vraie liberté.

GAULOIS EN COLERE
GAULOIS EN COLERE
il y a 14 jours

Je viens de découvrir que le musée des Blindés de Saumur exige le paSS nazitaire. Je le boycotte jusqu’à retour à la normal et pour ma cotisation à l’association et bien ils vont s’asseoir dessus et je vais la donner à l’association « FACE DE CRAIE ET FIER DE L’ETRE » qui luttent contre le racisme anti blancs.

gavotte
gavotte
il y a 14 jours

Hier 20 juillet, sur CNews, j’ai vu la haine dans le regard et les éructations de Julien Dray face à Gabrielle Cluzel.
En cause quelques étoiles jaunes brandies dans une manifestation contre le passe sanitaire.
Pensant alors à mes 5 grands-oncles « tués à l’ennemi » dans la grande guerre, à mes 2 grands-pères revenus du front gazés, je me dis que s’ils voyaient cette France actuelle, ce remplacement de population élaboré par l’oligarchie mondialiste sans frontière, comme en représailles, alors ces ancêtres nous diraient : on croyait mourir pour la France et c’est devenu ça ?

Lire Aussi