Créons des Comités liberté et virons l’extrême-gauche des manifs !

Les Résistants Publié le 20 juillet 2021 - par - 11 commentaires

Collectif Liberté

Le Gouvernement est parti pour un affrontement contre les sceptiques du vaccin anti-covid. Il veut créer une atmosphère de troubles qui serait favorable à un vote « légitimiste » en faveur de Macron.

Ce contexte sera propice à une radicalisation. Et donc à un rapprochement des forces populaires d’opposition. Nous devons nous y préparer.

Les manifestations ont de fortes chances de se succéder. Tous les samedis, comme les actes des gilets jaunes. La pseudo épidémie avait stoppé l’enchaînement des manifs. Macron, à l’approche de l’élection, assez incertaine pour lui, semble décidé à jouer la carte de la peur et d’un rôle de sauveur pour sa personne. Donc, il va pousser à des incidents et à une ambiance de guerre civile. Dans ce contexte, une partie de la population va se radicaliser, au moins celle qui ne vote plus.

 

L’extrême gauche va vouloir exploiter ce climat. Elle y sera poussée par le pouvoir. Comme pendant les évènements des gilets jaunes. Elle sera soutenue et instrumentalisée par les Gouvernement (pas de répression des casseurs, l’impunité). Nous devons tout faire pour l’exclure de la protestation populaire. D’où l’idée de créer des « Comités Liberté », à Bordeaux, mais dans toute la France, qui auront vocation à éviter les dérives « gauchistes ». Pour chasser les antifas des manifs, et pour cantonner les slogans, et revendications au thème de la liberté, et de la vérité sur la pandémie.

 

A court terme, il est urgent d’obtenir des différentes composantes de l’opposition patriote qu’elles se rassemblent sur ce thème minimum qu’est la liberté. Nous devons convaincre les différents leaders de mettre leurs égos et ambitions dans leur poche, pour constituer, ensemble, une force de mobilisation suffisante pour contrôler les manifs et en chasser les « antifas » et autres « islamo-gauchistes ». C’est un objectif tout à fait à notre portée. La sociologie des manifestants est à mille lieu des gauchistes. La diversité y est très rare. Très peu de crasseux, et autres anarchises. Ce sont nos amis qui se révoltent ? C’est bien à nous de les organiser.

Comme actions à court terme, il faut créer des comités liberté dans chaque région,

-battre le rappel individuellement auprès des responsables locaux ;

-créer un Facebook sur ce thème (ou un VK?) ;

-éditer tracts, affiches, et stickers…

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Argo
Argo
il y a 16 jours

Ils laissent les blacks blocks piller et casser pour discréditer tous les mouvements de contestation! Ce sont des ordures!

durandurand
durandurand
il y a 16 jours
Reply to  Argo

Tant qu’il n’y aura pas dans les manifestations du peuple un service d’ordre musclé pour casser la gueule aux blacks blocks qui voudront s’infiltrer dans le cortège , ces merdes de crasseux continueront à discréditer les manifs en cassant en pillant . Rappelez -vous il n’y a pas si longtemps que cela sans encenser la cgt qui avait mis en place un service d’ordre musclé avec des manches de pioches ,les casseurs et autres saloperies qui ont essayer de s’infiltré dans le cortège ont été sortie manu militari du défilé . Nous devons faire la même chose et s’il le faut casser du black block et autres saloperies , alors cassons les !

RODRIGUE
RODRIGUE
il y a 15 jours
Reply to  durandurand

Entièrement d’accord! S’ils savent que ce ne sont pas les flics qui vont les chasser mais nous, ce sera une toute autre histoire pour eux car leur modus operandi est toujours le même! Ils passent avec complicité les barrages et s’équipent, puis en ordre dispersé, ils focalisent sur des flics et commencent la castagne entre flics et GJ. Une fois que ça chauffe bien, ils se tirent et laissent les GJ se faire embarquer discréditant le mouvement ! Ils faut donc les choper avant et les éjecter fermement et méchamment pour qu’ils ne reviennent plus sans risque de se faire vraiment abîmer !

jojo
jojo
il y a 16 jours

tout à fait d’accord…..
j’espère que les partisans pour la Liberté seront moins cons que les GJ,et accepteront des comités pour les « chapeauter »…….et pourtant , j’en ai laissé de l’énergie pour essayer de rassembler pour cette cause……..

Bouillot
Bouillot
il y a 16 jours

De beaux salopards ces extrêmes gauchos

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 16 jours

Bonjour,

Exellente idée !

Anne-Marie G
Anne-Marie G
il y a 16 jours

Bonne idée mais l’application sera peut-être difficile. Car si les manifestants sont de tous horizons, dont certains même vaccinés, certains parmi eux pourraient s’opposer à un tel ostracisme appliqué aux gauchos qui bénéficient d’un succès d’estime souvent, notamment grâce à la tradition révolutionnaire et à la propagande médiatique qui s’appliquera à dénoncer « le fascisme » (qui ne doit pas passer, comme chacun sait). Je me souviens que lorsque les GJ semaine après semaine n’obtenaient du pouvoir rien d’autre que des bastons policières de plus en plus brutales, beaucoup s’étaient laissés séduire par les gauchos, bien organisés et qui… savaient si bien tenir la police loin d’eux.
Mais je suis sans doute très pessimiste de nature, j’ai cru discerner dans la foule manifestante beaucoup de personnes soucieuses avant tout – et tout à fait à juste titre- de la santé de leur personne et de leur famille. Iront-elles jusqu’à souffrir pour la liberté si le pouvoir se fait plus pressant et « convaincant » avec l’appui des medias et autres « élites » ?
Tous les combats menés devraient être dans la conscience de l’importance de la solidarité des patriotes, car il en va de l’avenir de la France, de la civilisation européenne et de son identité, menacées par la folie immigrationniste, utilisée comme le fer de lance de la destruction des nations occidentales.
A quoi bon sauver sa peau et celle de sa famille si c’est pour voir sa culture et son identité disparaître dans moins d’une génération ?

RODRIGUE
RODRIGUE
il y a 15 jours
Reply to  Anne-Marie G

Seules les guerres non menées sont perdues d’avance ! Un peu de courage pour les générations futures, on leur doit bien ça !

Anne-Marie G
Anne-Marie G
il y a 15 jours
Reply to  RODRIGUE

En effet ! Quant au courage, on fait ce qu’on peut !
Pour ce qui est du souci des générations futures, relisez mes derniers alinéas !
Néanmoins, « les générations futures », pour ce qui me concerne la précédente et celle de la jeunesse actuelle, elles doivent d’abord elles-même se prendre en main. Si elles ne le font pas, elles seront les premières responsables de leur futur (proche).

Bruno Jarczyk
Bruno Jarczyk
il y a 15 jours

Oui😉👍 l’analyse est juste.,Du reste, Florian Philippot,dans sa toute dernière vidéo nous enjoint pour éviter malentendus et dérives a n’avoir qu’un seul slogan sur les pancartes et autres ; LIBERTÉ !
Pour le prochain rassemblement du 24/07.

Frejusien
frejusien
il y a 15 jours

En effet, ils vont certainement chercher à s’infiltrer, ce qu’il nous faut absolument éviter,
que l’expérience des GJ nous serve à quelque chose.
Ils sont très facilement repérables, et ils vont être protégés par les FDO,
un service d’ordre pour chaque ville qui manifeste

Lire Aussi