Quels sont les droits de Macron ? Ceux de Don Quichotte dans une ville fantôme !

Macron Publié le 17 juillet 2021 - par - 11 commentaires

Quels sont vos droits Monsieur le Président

Selon la journaliste de franceinfo présente à cet entretien, le chef de l’État entend « laisser » à ceux qui ne souhaitent pas se faire vacciner « la responsabilité » de leur choix, mais leur dit également : « Vos droits ne peuvent pas être les mêmes parce qu’ils supposent des devoirs ». Pour lui, « la liberté de chacun dépend aussi du civisme de l’autre » et c’est cela être une nation. Source le Figaro.

Tiens, tiens !

Il est des gens qui se croient dépositaires d’une morale universelle, en droit de désigner le méchant ; ils répartissent les inégalités en fonction d’une loi absurde, d’un raisonnement abscons. Macron est l’exemple criant de cette infamie qui nous est servie depuis le début de son quinquennat.

Quels sont les droits d’un président qui se complait tous les jours dans la traîtrise, qui n’a que dédain pour l’histoire de son pays, qui fait semblant d’écouter le peuple, mais qui se fiche bien de ce que pense ce dernier et fait passer des lois en force, voire en catimini quand les vacances battent leur plein ?

Quels sont les droits d’un président qui accepte dans son gouvernement un certain nombre de ministres en phase avec des  députés qui, toute honte bue, ne cessent de remettre en question la France et son passé et qui de surcroît, n’ont aucune idée de ce qu’est l’honneur, la parole et l’amour de la patrie ?

Quels sont les  droits d’un président qui n’a de cesse de se prostituer devant la bête infâme qu’est Bruxelles et ses planqués ?

Quels sont les droits d’un président qui opprime une partie de citoyens mais regarde ailleurs quand certaines populaces arrivées sur notre sol, vomissent la France et profitent du labeur des Français sans reconnaissance ni gratitude ?

Vous prétendez nous donner des leçons de morale, vous le paria, veule et pleutre qui n’osera jamais entrer dans les zones de non droit mais qui accourt avec les FDO à son service pour arracher yeux et bras de manifestants en souffrance  qui se lèvent de bonne heure et triment comme des bœufs ? Vous êtes le joug de ces forcenés dont le soc alimente le système social,  qui en partie ira nourrir certaines bouches qui ne savent que cracher et vociférer leur ingratitude à la face de ces travailleurs de l’ombre. Quel est votre droit ? Dites-le moi!

Quel est le droit d’un président qui accuse son pays de crime contre l’humanité ? Il est vrai que vous avez été « enflé » à la sauce gauchisasse tout en nous faisant croire à un virage à droite.

Quel est le droit d’un président qui ouvre l’Élysée à des clowns en mal de talent ? Vous feriez mieux d’aller voir la France profonde négligée telle une pestiférée, accablée de charges au profit d’une mondialisation infâme qui ne dit pas son nom.

Vous offrez cette France sur l’autel de l’abject en faisant fi de ce que pense le peuple et la livrez à la vindicte d’une immigration, au risque d’un déséquilibre démographique qui, comme au Liban,  finira par avoir raison de notre existence.

Quel est le droit d’un président, qui depuis son arrivée à l’Élysée, ne finit pas de déconstruire ce que ses ancêtres ont gravé dans la roche ?

Quel est le droit d’un grand nombre de racailles – entrées illégalement – qui se croient tout permis au pays de Voltaire, qui revendiquent des droits et exigent d’être traités mieux que les autochtones qui sont accablés par des taxes et impôts à leur pomper toute envie de participer à cet effort collectif que vous sapez de jour en jour, effort que vous rongez comme un chien ronge un os au milieu des détritus ? Vous avez ôté toute alacrité, tout espoir à une grande partie de la France.

Vous parlez du vaccin comme d’une arme à notre disposition, mais que savez-vous des armes ?

Une arme négligée, mal entretenue, non homologuée, finit par exploser à l’œil du tireur. De même, ce vaccin pour lequel nous n’avons aucun recul, qui est toujours en phase de tests – contrairement à ce qu’affirme le ministre de la santé – pourrait exploser dans nos entrailles tant que l’étude n’a pas assis un minimum de garanties ; en somme, vous jouez à la roulette russe, d’autant plus que vous voulez contraindre des gosses de 12 ans à la vaccination. Parents ! En êtes-vous conscients ?

Quel est le droit d’un président qui envoie ses ministres mordre la pierre dans les Hauts de France, à s’en briser les dents, lesquels ministres se sont vautrés comme des ânes sur une plaque de congère mais demeurent à leur poste, même désavoués sans équivoque ?

Tel un marteau piqueur insistant, vous n’arrêtez pas d’humilier les Français qui n’approuvent pas votre politique qu’elle soit intérieure ou étrangère, comme au Liban où vous allez donner des leçons à des gens encore sonnés par une explosion sans précédent !

Quel est le droit d’un président qui a promis un comportement exemplaire mais dont certains collaborateurs trempent dans des scandales de toutes sortes ?

Vous avez placé comme garde des sceaux un homme qui est outré que l’on prenne comme cobayes des criminels et ennemis de la République Française mais qui n’est pas outré quand on prend les citoyens pour des rats de laboratoires. Comment peut-on nommer cet homme ?

Je ne suis pas antivax, mais dans le doute je m’abstiens. Nous ne sommes pas fous, nous ne croyons pas que les vaccins tuent à toutes les sauces, quand ils ont sauvé l’humanité des virus et maladies qui nous guettent. Mais  pourquoi ne parlez-vous pas de ce que les gens mettent dans leurs assiettes puisque vous êtes très enclin à défendre leur santé? Et que dire des médicaments qui ont prouvé leur efficacité; par un tour de magie, ils sont retirés du marché!

On dit que, enfin, vous auriez fait preuve d’autorité. Si ce n’était la gravité de la situation, j’aurais eu les quatre fers en l’air. Preuve d’autorité sur des Français qui respectent les lois. Vous défoncez des portes ouvertes, un Don Quichotte dans une ville fantôme. L’autorité eut été la bienvenue si vous aviez fait respecter le confinement dans les zones de non droit ! Seulement vous compensez votre  couardise en sanctionnant des patriotes.

Vous avez dissous Génération Identitaire, des jeunes qui n’ont fait aucun mal à part dénoncer vos manquements, vos failles, mais les trafics d’armes et de drogues en tout genre sont légion.

Vous avez pourri le mouvement des gilets jaunes en bridant les FDO lorsque des déchets se sont infiltrés en détruisant tout sur leur passage en diffamant l’Arc de Triomphe.

Vous n’avez cessé de diviser la France. Maintenant ce sont les vaccinés contre les antivax et vous prétendez être le gardien de l’union nationale ?! Il faut être culotté au plus haut degré pour venir nous donner des leçons de morale, vous qui avez piétiné la morale et la vertu. Nous devenons la risée du monde. Les lumières se sont éteintes. L’obscurantisme est en marche.

De quelle intelligence vous réclamez-vous, quand vos manigances se voient comme le nez au milieu de la figure ?

Après l’énumération de tous les vices dont vous et votre équipe êtes les architectes, j’aimerais savoir :

Quels sont vos droits Monsieur le Président?

 

Print Friendly, PDF & Email
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Gisèle
Gisèle
il y a 3 mois

La stratégie de Macron c’est diviser pour régner ! Tout en disant haut et fort qu’il ne veut pas diviser les français !

vieux bidasse
vieux bidasse
il y a 3 mois
Reply to  Gisèle

NON, sa stratégie, c’est faire crever l’originaire pour faire venir les bateaux, et sans oublier qu’ils sont en train de fabriquer de quoi remplir le puits sans fond.

Jules Ferry
Jules Ferry
il y a 3 mois

Texte magistral ! Que cela fait du bien !

RADISSON CHRISTOPHE
RADISSON CHRISTOPHE
il y a 3 mois

COUR PÉNAL INTERNATIONALE (CPI) VENDREDI, 02 JUILLET 2021

Le CSAPE vous informe qu’une plainte contre des dirigeants français vient d’être déposée à la CPI avec demande d’ouverture d’enquête pour crime contre l’humanité, atteinte à la dignité humaine, servitude et génocide sous le numéro OTP-CR-271/21
Nous rendons publique la plainte et nos découvertes au niveau mondial et nous vous incitons à vous associer à l’action du CSAPE en déposant également plainte avant que la situation ne devienne irréversible pour cause d’absence de résistance effective. Il s’agit de l’avenir de l’humanité dont nos enfants.  

VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER LA PLAINTE ET LA NOTE DE DIFFUSION ICI

https://www.dropbox.com/s/geurx0dqarhck3e/PLAINTE%20CSAPE-FRA-CRIME%20CONTRE%20HUMANITE.pdf?dl=0

https://www.dropbox.com/s/0nmyendhnfo4zog/NOTE-DIFFUSION-PLAINTE-CSAPE-CRIME-CONTRE-HUMANITE.pdf?dl=0

mise en demeure du gouvernement et administrations

https://www.dropbox.com/s/cd4t84u18wsw5k8/02-03-2021-CSAPE%20mise%20en%20demeure%20chef%20du%20gouvernement.pdf?dl=0

Ici vous trouverez l’information sur la mise en demeure pour crime à l’encontre de notre gouvernement avant la plainte à la cour pénal internationale. Vous verrez comment le gouvernement vous a menti sur la crise cov19 et que vous êtes des cobayes

https://drive.google.com/drive/folders/15p8urv_iJT3EisYYZ-_mPND4PNbqeHMM?usp=sharing

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 3 mois

Il pourrait déjà commencer par bien se comporter lui-même, ce qui est loin d’être le cas pour donner des leçons de morale, menteur, voleur, malhonnête, tricheur, versatile, contradictoire, calculateur, égoïste et la liste est longue.

vieux bidasse
vieux bidasse
il y a 3 mois
Reply to  PASCAL ALEVEK

Il ne vaut même pas de gaspiller une corde.

Fomalo
Fomalo
il y a 3 mois

Très bon texte de rappel (mieux que la 2ème piquouse) . Merci Gamma !
Mais perso, je serais Plantu l’inénarrable, j’aurais inscrit sur la bannière du maqueron : « Emmanuel Dark », tout le monde aurait compris. Mais peut-être est-ce de la kabbale phonétique?? (ou faune étique??)

Argo
Argo
il y a 3 mois

Je ne suis pas antivaccin non plus, pour ceux qui veulent se faire vacciner. Chacun fait ce qu’il veut. Personnellement j’éprouve de grandes réticences face à un vaccin qui est suspecté de créer des thromboses, des SGB, des myocardites, ou autres pathologies. Quand je vais devoir subir une anesthésie, un examen, je signe un document sur lequel on m’informe des risques encourus. Là, rien! En plus les laboratoires se sont vu exonérés de toutes poursuites en cas d’accidents. Cela ne donne pas confiance. Quant à la responsabilité de l’État, on ne pourra jamais prouver que c’est le vaccin qui nous a causé des séquelles. Tout est verrouillé. J’ai entendu une journaliste dire que l’on était pas en dictature, qu’il y avait des instances démocratiques, Conseil d’État, Conseil constitutionnel, le Sénat, l’Assemblée nationale pour corriger les dérives de Macron. Qui peut croire cela? Du pain contre le vaccin, c’est du chantage. Pourrir la vie sociale de ceux qui ne veulent pas se faire vacciner pour X raisons, c’est du chantage! Voir Castex s’extasier de constater le nombre de vaccinés ou de prise de rendez-vous, c’est pitoyable. Les malheureux Français ont peur ; peur de ne pouvoir se nourrir, se vêtir, d’accéder aux pharmacies, etc. C’est un chantage ignoble, digne d’une dictature.

coupendeux
coupendeux
il y a 3 mois

Il n’existe donc pas plus malade que lui?
Le plomb n’est pas cher.

Folavoine
Folavoine
il y a 3 mois

Ce président a les mêmes droits que n’importe quel abruti : faire sa valise, se tirer du domaine qu’il squatte avec sa momie, partir la queue entre les jambes et fermer la porte et sa gueule.

Lire Aussi