Pour faire voter les Français, promettre de mettre en taule tous les traîtres

Vous ne le saviez peut-être pas, mais la France, qui il y a trente ans brillait par son école de mathématiciens, est désormais l’avant- dernière dans le classement de l’enseignement des sciences et des maths, juste devant le Chili.

https://www.franceinter.fr/education/la-france-avant-derniere-du-classement-international-timss-sur-l-enseignement-des-maths-et-des-sciences

On rigolera en regardant le classement en s’apercevant que la Hongrie et la Pologne sont loin devant.
Ainsi la France a une classe politique qui préfère s’occuper des LGBT ainsi que de toutes les autres minorités-marginalités et stigmatiser la Hongrie qui a promulgué une loi pour interdire la propagande des sexualités qu’elle considère déviantes vers sa jeunesse, plutôt que de s’occuper de l’avenir professionnel et l’éclosion des talents des enfants de Marianne !!!

Nos ministres de l’Éducation nationale sont plus soucieux de gay pride, de sodomites, de Coran, de mosquées et de langue arabe que d’algèbre, de fonctions, d’équations, de trous noirs, de particules et de physique quantique.

Ce sont plusieurs générations de jeunes qui ont été sacrifiées sur l’autel des minorités qui parasitent le débat sur les questions cruciales de la Nation, et dont certaines associations ressortent davantage du parasitisme que de la production de richesse nationale, sauf à considérer « Sodome et Gomorrhe french Paris » comme un nouveau concept de parc d’attraction touristique susceptible de redresser notre balance des paiements en faisant venir de la devise étrangère.

Bien entendu je ferais mon mea-culpa si mesdames Hidalgo et Pécresse me démontraient que le tourisme LGBT dont notre classe politique bien-pensante fait la propagande jusque dans nos assemblées rapporte plus que les JO de 2024 pour l’Île-de-Rance…
Cette dérive n’est pas propre à la France d’ailleurs, une grande partie de l’Union européenne est bien entrée dans la spirale de la Rome délitée décadente dont les élites avaient rangé le glaive et l’esprit de conquête pour le remplacer par le cirque Maximus et les orgies mondaines dans les belles villas antiques.

Même une personne dont on vous dit qu’elle pense et réfléchit, comme madame Ursula Van der Leyen, se complaît sur le divan que lui désigne Erdogan au lieu de déclarer une guerre préventive dans le but de finir de démanteler un pays qui ne doit plus exister qu’en miniature, les Kurdes attendant depuis le Traité de Sèvres de 1920 le territoire qui, de droit international, leur appartient déjà.

Pourtant, selon un article du magazine Challenges du 12 mai 2021, l’avenir de l’économie mondiale sera bien drivé par la physique quantique : « La productivité pourrait doubler d’ici 2024 grâce à la numérisation. Le retour d’une croissance de la productivité pour les pays occidentaux comme celle des Trente Glorieuses est possible selon un rapport Mc Kinsey. Quelle mouche a donc piqué la productivité ? La mécanique quantique. ».

https://www.challenges.fr/high-tech/voiture-autonome-et-medecine-la-revolution-quantique_764553

Ainsi notre Déséducation nationale fabrique le crétin en masse alors que la compétition économique mondiale va requérir des compétences du niveau d’un physicien : « réservées à des profils ayant une solide culture scientifique – un diplôme d’ingénieur ou un master en sciences, si ce n’est un doctorat – les formations se mettent en place » nous renseigne l’article de Challenges, bien sûr avec un salaire qui peut faire rêver, de l’ordre de 600 000 $/an dans la Silicon Valley actuellement.

2024, c’est demain
Le miroir aux alouettes, c’est Bayrou, vous savez, celui qui est censé être au Plan, donc censé penser la France pour les trente prochaines années.
Celui qui veut plus de bébés et beaucoup plus de migrants alors que nous allons vers les 8 millions de chômeurs en 2022 qui vont, à de rares exceptions près, probablement rester une charge à vie pour la collectivité nationale vu, pour la plupart de ce volant de chômeurs, la formation initiale qui leur a été prodiguée.

Bayrou, celui qui devrait comprendre que l’économie de demain, ce sont des usines avec quelques dizaines d’ingénieurs, scientifiques et techniciens qui drivent des ordinateurs quantiques qui eux-mêmes drivent des chaînes automatisées.

Donc des lieux de production de masse sans masse d’ouvriers ni de salariés, juste quelques grouillots de base qui chargeront les produits primaires en début de chaîne, puis qui seront chargés de stocker et emballer les produits finis en fin de course avant expédition.
Bref, les méga-factories de 10 000 ou 20 000 salariés, c’est le passé.

Toutes les importations de population actuelles seront pour grande partie promises à un non-emploi à vie, avec le risque de rester à la charge de la collectivité pour une soixantaines d’années vu l’espérance de vie par chez nous, sauf à être livreur de pizzas, tailleur de pipes ou gigolo pour parties fines LGBT des zélites françaises qui pourront se servir dans les arrivages d’Afrique s’ils veulent de l’exotique pour un soir d’extase.

Notre Déséducation nationale est donc en train de tuer irrémédiablement notre pays , incapable d’enseigner quoi que ce soit à qui que ce soit, elle est en train de nous fabriquer du chômeur à vie à tour de bras, des illettrés, des sans histoire de France, des haineux qui vont mélanger lutte des classes et lutte contre le Blanc, elle est en train d’usiner à grands guides le frustré de demain qui ne s’exprimera qu’avec le couteau puisqu’il ne saura pas trouver les mots pour s’expliquer en civilisé comme on commence de le voir tous les jours que les faits divers font.

Seules quelques filières d’exception, plus ou moins privées, préparent à l’emploi de demain : INRIA ou ENS-Saclay par exemple.
En enseignement général, la France n’est pas en reste de délitement : en 30 ans notre pays a été ramené au niveau des pays sous-développés, « Notre système scolaire programme l’illettrisme » titrait Le Point en 2018 :
https://www.lepoint.fr/education/notre-systeme-scolaire-programme-l-illettrisme-18-09-2018-2252162_3584.php

Valeurs Actuelles titre sur l’organisation de la faillite de l’école française, ce qui laisse entendre qu’il y a à l’œuvre une véritable volonté politique de détruire :
https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/edito-brighelli-la-desinstruction-nationale-ou-comment-les-pedagogistes-ont-organise-la-faillite-de-lecole/

De nombreux ouvrages sont publiés sur la faillite de l’école française qui témoignent du malaise pour rester par un mot euphémique politiquement correct (Thierry Desjardins pour « Le scandale de l’Éducation nationale ou pourquoi et comment l’école est devenue la fabrique du chômeur et de l’illettré», Michel Fize pour « l’école à la ramasse » par exemple).
Il serait temps que les candidats à la présidentielle 2022 s’emparent du sujet qui est d’intérêt national essentiel comparé aux états d’âme accessoires des minorités et des LGBT dont les pékins moyens qui s’estiment normaux se branlent comme de l’an pèbre.

Une source d’économie que les candidats de la présidentielle de 2022 devraient proposer serait d’indexer les salaires du corps enseignant de notre pays sur celui du pays qui est immédiatement inférieur dans les classements internationaux : ainsi, actuellement, un enseignant français ne devrait pas percevoir un salaire supérieur au salaire d’un enseignant chilien.

Ça les motiverait un peu pour rehausser le niveau national au plan mondial, car aujourd’hui c’est une gabegie de deniers publics pour un résultat nul.
Voilà une idée de référendum à creuser, car il devient de plus en plus patent que les Français paient trop d’impôts et taxes par rapport aux services rendus par les administrations de tout poil, justice et police également au premier rang desquels les retours sur investissement sont en zone néant par rapport au montant de nos prélèvements obligatoires : l’insécurité est telle que plus un seul Blanc de France n’est assuré de revenir vivant de la boulangerie où qu’il habite dans l’Hexagone ; on voit donc que la plupart des services rendus aux citoyens ne sont ni faits ni à faire, et on se demande bien si tout ce pognon ne va pas plutôt directement en Afrique.

Incidemment, si le RN espère arriver au pouvoir en 2022, je lui proposerais de mettre dans son programme un audit des flux financiers de nos administrations publiques sur les trente dernières années, et le cas échéant prévoir la mise en préventive de l’ensemble de la classe politique qui a participé, directement ou indirectement, aux différents gouvernements pendant ce laps de temps, le temps justement que les choses soient tirées au clair, et par souci de sécurité, faire une saisie conservatoire sur l’ensemble de leurs biens propres ainsi que sur le patrimoine de l’ensemble de leur groupe familial.

Il est possible que promettre l’incarcération de la classe politique qui a ruiné le pays, l’a livré aux hordes allogènes et à l’insécurité entraîne un sursaut démocratique et pousse les gens à voter en masse pour le parti qui propose cette mesure.

Pour en revenir aux impôts et taxes qui frappent le citoyen, dans notre société du spectacle, il ne paraît pas anormal du tout pour ce dernier de demander à se faire rembourser sa place quand les prestations sont si minables qu’elles sentent le frelaté. On frise l’escroquerie quand on établit une comparaison entre tout le pognon prélevé et le service rendu, le consentement constitutionnel à l’impôt s’est littéralement mué en vol caractérisé déguisé en obligation nationale par une mafia politique qui a peur, en perdant son poste, que l’on découvre l’étendue des prébendes.

Pour en terminer avec l’éducation, vu la situation criminelle de notre système scolaire à rares exceptions près, on est en droit de penser que des parents qui voudraient assurer l’avenir de leurs enfants devraient dès maintenant se poser la question de créer des collectifs d’enseignement entre eux, retirer leurs enfants de la Déséducation nationale qui crée le crétin futur avec son apprentissage forcé du Coran et de l’arabe, et assurer les cours eux-mêmes.

Ils ne peuvent de toutes les manières pas faire pire que les Blanquer de France qui ont le tropisme des écoles coraniques et sont en train de ruiner l’avenir de générations entières de jeunes qui n’auront que la haine pour vivre demain dans les files d’attente de Pôle emploi.
Oh les beaux lendemains que nous préparent les Blanquer d’aujourd’hui, ainsi que tous ses prédécesseurs depuis trente ans !

Si c’est pas du sabotage voulu, alors je me fais moine moi…
Non, je déconne, là, vous seriez capables de vous mettre en meute pour tenter de montrer que j’ai tort et que ce n’est pas du sabotage voulu…

https://ripostelaique.com/pour-faire-voter-les-francais-promettre-de-mettre-en-taule-tous-les-traitres.html

 50 total views,  2 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Il faudra plutôt se débarrasser de tous ces traîtres par la pendaison, cela afin d’ éviter leur retour, nombre de français étant capable de les faire revenir au pouvoir !!!

  2. Cette histoire du classement PISA est complètement biaisée à de nombreux niveaux.
    Par exemple c’est une étude sur les élèves de 15 ans scolarisés donc dans les pays ou la scolarisation à 15 ans est très sélective évidemment les résultats sont meilleurs.
    Les enseignants subissent des directives qu’ils désapprouvent très souvent, ils pourraient se révolter mais ils ne sont pas plus courageux que les autres c’est tout; donc indexer leur salaire sur des résultats analysés sur l’échelle bidon des modules PISA est complètement à côté de la plaque.
    Ceci dit le niveau baisse c’est vrai mais rejeter toute la responsabilité sur les enseignants « gauchistes » est ridicule ça vient tout autant du politique, des parents, de l’idéologie ambiante, de la société qui n’a plus besoin de compétences intermédiaires que des enseignants.
    Les parents sont aussi capables de créer des « crétins » que les enseignants.
    Une société produit ce dont elle a besoin pour survivre, actuellement elle a besoin de poissons rouges.

    • @Nabucco

      On peut critiquer effectivement le classement PISA mais il faut remarquer que dans les pays asiatiques, les élèves bossent très fort, qu’en Finlande ou en Suisse (qui oriente sans pitié les élèves dès 12 ans), le bac n’est vraiment pas donné (30-40% d’une classe d’âge).

      En comparant la scolarité de mes parents, la nôtre et celle de nos enfants, on se rend bien compte de la baisse de niveau. Et en même temps, tout le monde a son brevet ou son bac, les notes ne veulent plus rien dire, on ne mise plus sur les apprentissages élémentaires ou la culture générale mais on ajoute des enseignements sur « l’islam, empire de la foi », « le réchauffement climatique et le tri sélectif », « un monde de migrations » ou la culpabilité/repentance sur « l’esclavagisme et le colonialisme » etc.

      J’ai un enfant, parce qu’il était très bon l’année dernière, qui a été placé dans une classe médiocre cette année « pour qu’il aide les autres en difficulté »… Résultat : plus aucune motivation pour lui, pas d’émulation et l’ennui…
      J’ai un autre enfant qui a fini son année avec 18 de moyenne et eu son brevet avec mention Très bien, comme 33% de ses camarades. Très bien pour lui parce qu’il le mérite ayant beaucoup travaillé.

      Mais moi, j’ai passé le brevet dans les années 80 et personne, même le génie de la classe, ne pouvait obtenir 18 de moyenne et très peu une mention Très bien.

      Les parents sont aussi responsables de cette fabrique du crétin. Mais comment fait-on pour lutter contre l’EN qui vous impose des tablettes qui RENDENT crétins les enfants ? Je n’accuse pas les enseignants mais ils votent à 85% pour cette gauche qui détruit l’école…

      • Surtout le contrôle continu, quand ce sont les grands frères ou les parents qui font les devoirs de leur progéniture.

  3. il va falloir agrandir les prisons parce que des traîtres il y en a un sacré paquet. Pour les grands et très gros traîtres seul la méthode Clemenceau permettra à la France de s’en sortir sans qu’ils reviennent par la porte de derrière. Donc un Nuremberg II sera nécessaire pour nous permettre de soigner toutes ces ordures anti France et anti français.

  4. Il est urgent de faire payer d’une manière ou d’une autre tous les politicards qui ont démolis et ruiné la France depuis trente ans !

    • Il faudra leur reprendre tout ce qu’ils nous ont piqué, et ils vont se retrouver ruiner, mais c’est pas grave.

  5. Mais qui achètera les produits si plus de boulot? Ça c’est une équation irréductible! Quant à Bayrou, mettre haut commissaire au plan un type qui se prend pour Henri IV, je ne sais pas si c’est opportun ! Bayrou, ses chevaux et son tracteur, un petit air de Fillon! M comme mauvais, O comme Opportuniste, D comme dingue, E comme entubé, M comme M…. Voilà le Modem!

    • Bayrou, commissaire au plan chargé de penser la France du XXIIeme siècle., alors qu’il n’est pas fichu de lacer ses chaussures tout seul.
      Bon, quand on sait que Modem est l’abréviation de Modulateur/Démodulateur, on a tout dit.

  6. Bonjour, il n’y a rien á ajouter á votre propos oh combien lucide. Souvenons-nous de la première  »bataille » contre la vaccination pour le fameux h1n1 cher á notre  »Roselyne nationale’. Ce fut grâce au net que nous avons pu contrecarrer leurs plans. Son idole de l’époque, le successeur de Chirac, ayant compris la chose et conscient du risque encouru á fermer l’accès au net comme le pratiquent les Chinois,a saisi que l’illettrisme du Peuple serait l’arme la plus efficace pour mettre fin à la puissance des réseaux sociaux. Voilà pourquoi il a mis rapidement en place avec la complicité des pseudos élites de tous bords la  »désinstruction » des nouvelles générations. Ses successeurs ont continué l’œuvre commencée, l’actuel élyséen élevant cette anéantissement á son paroxysme. Après ces générations sacrifiées, il en faudra plusieurs autres pour retrouver un niveau digne de notre Pays et á condition que nous trouvions des enseignants eux mêmes á un niveau suffisant pour relever le défi. Triste, très triste. Je crains qu’une fois le coup de balai donné dans ce pannier de crabes nuisibles, ce ne soit á nous autres, les  »vieux inutiles » de reprendre le flambeau. Pour les beaux yeux de Marianne et pour nos petits nous le ferons sans compter. Belle journée á vous.

Les commentaires sont fermés.