Véran : au 15 septembre, les soignants non vaccinés «ne seront plus payés»

Il y a un an, après avoir confiné les Ehpad et interdit les traitements (ou alors un Doliprane ou un Rivotril), gouvernement et médias affidés applaudissaient le personnel soignant allant au charbon, sans masque ni protection.

De nombreux patients sont morts, sans même avoir pu dire un dernier adieu à leurs proches, des soignants, épuisés, ont été atteints tant physiquement que psychologiquement.

Évidemment, en janvier-février 2021, personne n’allait culpabiliser la moitié du personnel soignant non vacciné… Ce n’était pas le bon moment.

Mais désormais, les 35% de soignants non-vaccinés (pour quelle raison ? Aucun média ne s’y intéresse…) peuvent être montrés du doigt.

Ceux-la sont désormais accusés par la Macronie et les médias d’être responsables par avance de la quatrième vague, du reconfinement et des morts à venir. Comme si nous vivions au temps de la peste noire qui tuait, au XIVe siècle, 30-50% de la population européenne !

Après l’allocution de Macron sur la vaccination obligatoire du personnel soignant, Véran menace donc : « les soignants non vaccinés au 15 septembre ne pourront plus travailler et ne seront plus payés».

Du jamais vu dans la Ve République et même avant : aucun pouvoir, aucun régime, n’avait décidé de virer ou de ne plus payer les salaires des modestes serviteurs de ce pays. Si le personnel soignant résiste… par qui les remplacer et, comment, à partir de la rentrée, ce quinquennat finira-t-il ?

Se dirige-t-on vers une seconde crise des Gilets jaunes ?

Vaccination : Les soignants non vaccinés au 15 septembre « ne seront plus payés », annonce Olivier Véran

Les sanctions se précisent du côté du gouvernement. Les personnels soignants qui ne seront pas vaccinés au 15 septembre ne pourront plus travailler et « ne seront plus payés », a annoncé ce lundi Olivier Véran.

« A partir du 15 septembre, si vous êtes soignant et que vous n’êtes pas vacciné, vous ne pourrez plus travailler et vous ne serez plus payé », a déclaré le ministre de la Santé sur LCI, après l’annonce par le président Emmanuel Macron​ d’une obligation de vaccination pour cette catégorie de population, avec sanctions à la clé.

Un peu plus d’un million de personnes à vacciner

Les employeurs – agences régionales de santé, directions d’établissement, assurance maladie – « seront habilités à effectuer des contrôles comme ça existe déjà dans le droit commun pour d’autres maladies, notamment l’hépatite B », a détaillé le ministre. Il a appelé les soignants à se faire vacciner « dès ce soir, dès demain », même s’ils disposent encore d’un mois.

Olivier Véran a ajouté qu’il s’agissait « d’un public d’environ 1,5 million de personnes, de professionnels de santé, du soin, dans les hôpitaux, les Ehpad, au domicile, des pompiers… ».

https://www.20minutes.fr/sante/3082723-20210712-vaccination-soignants-non-vaccines-15-septembre-plus-payes-annonce-olivier-veran

 238 total views,  1 views today

image_pdf

58 Commentaires

  1. Je penserais plus à une manœuvre politique le raisonnement étant que des lits d’hospitalisation ferment c’est sans compter les démissions qui s’enchaîneraient ils réduisent les structures de santé publique le personnel avec vers l’acheminement de la privatisation c’est une feuille de route qu’il doit poursuivre n’oublions pas la réforme des retraites de l’assurance chômage il a récemment reçu blackRock le plus grand gestionnaire d’actif qui lorgne sur les caisses de retraite et JPMorgan Chase et qui a son siège à Paris néanmoins il doit achever sa mission malgré son suicide politique à venir ? bien entendu à tort ou à raison cela va de soi

    • Attention nous avons déjà un Jack, contributeur de RR, nous ne pouvons pas en avoir un autre. Je vous invite à modifier votre pseudo, ça peut être Jack2 et à prendre un avatar qui vous distingue clairement de Jack premier qui écrit chez nous depuis 2013. Merci d’y veiller dorénavant.

  2. Et pourtant, ils font tout pour avoir leur REVOLTE…
    Mais certains indécrottables ne comprendront jamais.

  3. Qu’il se rassure , lui aussi comme tous les autres dégénérés du régime eux aussi le 15 septembre ne seront plus payés , le pays aura déjà brûlé….le conflit est imminent.

  4. Bon, ben ils font ce qu’ils veulent les soignants. Mais moi on me dit : « je te paye plus » et je réponds « tu me vois plus et tu te démerdes ».
    A mon avis s’ils restent unis et compte-tenu de la pléthore d’effectifs, c’est le gouvernement de branques qui va lâcher.

  5. Continuons :
    Les personnels de l’enseignement, s’ils ne sont pas vaccinés, perdront leur emploi et ne seront plus payés.
    Les retraités, s’ils ne sont pas vaccinés, ne toucheront plus leur retraite.
    Les commerçants, s’ils ne sont pas vaccinés, devront fermer boutique.
    Tous les autres, s’ils ne sont pas vaccinés, n’auront plus droit à la carte vitale.
    Seuls les envahisseurs allogènes seront exemptés de vaccin obligatoire .
    Ainsi que gendarmes et policiers, utiles au gouvernement mort de peur à l’idée d’une révolte des moutons. Les moutons enragés, ça existe!
    Ainsi que la nomenklatura, ses suppôts, ses sicaires et ses séides.

  6. Que les soignants se mettent en congé maladie, trop de stress ou burn out.
    Qui va les remplacer.??? Les autres soignants eux aussi vont tomber d’une surcharge de travail.
    C Véran qui va soigner, j’ai hâte de voir ça. Il se tire une balle dans le pied.

  7. Peut être est ce dans le plan sardonique et sadique de macronéron et véreux de faire en sorte que moins de gens soient soignés(faute de soignants sanctionnés) pour éliminer le +citoyens possible qui de toute façon seront remplacés par les cpf: pour installer Le N.O.M

  8. si il ne fallait pas manger, payer les crédits, les impôts, les taxes…. ce serait formidable que les soignants non vaccinés démissionnent tous le même jour, même heure

  9. Si les gilets jaunes reviennent alors je crois que c’est le bon moment mais représente-t-il vraiment le peuple, nous le saurons bientôt ?

  10. Regardez la mimique à Véran, en train de baver, on dirait un dément. Nous sommes dirigés par des dingues! L’asile a dû laisser la porte entrouverte.

  11. Cela signifie t-il qu’ils seraient remplacés par des migrants si qualifiés si supérieurement qu’ils pourraient être dispensés d’être vaccinés dès leurs arrivées ….

  12. Qu’ils se mettent tous en grève, ou en arrêt maladie. Il a bonne mine le véreux, déjà qu’il manque du personnel, il va faire comment si il manque la moitié du personnel.Résistance.

  13. C’est juste du bluff tout ça.
    Le « vaccin » est un traitement expérimental. Véran le sait parfaitement et c’est pour ça qu’il ment délibérément sur ce point.
    Rendre un traitement expérimental obligatoire est contraire au code de Nuremberg (le procès des nazis).
    Mais ils disent « vaccin » pour que les moutons croient que c’en est un. Et les jounaputes répètent « vaccin » pour ne pas perdre leur job, et les médecins incorruptibles défaillants répètent « vaccins » pour espérer en croquer de la part des industries pharmaceutiques.
    En réalité, il suffit pour le personnel soignant non injecté expérimentalement de ne rien faire et ce gouvernement n’aura strictement aucun moyen de virer ces gens indispensables au fonctionnement des ervices de santé (vu qu’ils ne sont deéjà pas suffisamment nombreux), ni même de les contrôler (à part marginalement un ou deux avec un bataillon de journalistes pour faire croire que c’est une généralité).
    Ils peuvent bien évidemment licencier « sans cause » mais dans ce cas, bonjour les indemnités qu’ils devront verser quand l’inspection du travail les épinglera.

    • C’est ce que je pense aussi. L’effet d’annonce va en déstabiliser quelques uns. Ils veulent nous avoir à l’usure. Mais ils oublient qu’ils nous ont fait subir un entraînement intensif niveau résistance psychologique. Ils nous ont tellement méprisés depuis tant d’années que là ça ne fait ni chaud ni froid. Notre « vocation » n’est pas d’être esclave d’un roi capricieux, mais de protéger la population. Si je ne peux plus le faire en travaillant honnêtement je le ferai autrement mais je ne trahirai jamais mes principes. Je ne me vaccinerai jamais et ne mettrai jamais mes patients en danger.

  14. Ce Véran qu’il n’oublie pas les gens qui ont démarré cette pandémie avec des protections taillées dans des sacs poubelle et bien autres choses fruit de incompétence de dirigeants
    dans un cafouillage montre ? on se souvient . A cette époque où ces gens nous baladaient de conneries en conneries en nous disant que le masque ne servait a rien il n’était pas question de sanction ou de supprimer le salaire du personnel soignant ! Bien sur nous comprenons qu’a ce moment là il aurait fallu que pour les dites sanctions ils se les appliquent a eux mêmes . La honte a ces gens ! ne nous laissons pas faire! redécouvrons les commerces de quartier et de proximité , boycottons tous les endroits où le passeport vaccinal est exigé les gros ne tarderont a réagir .

    • Alexcendre62
      il y a 3 heures
      « Ce Véran qu’il n’oublie pas les gens qui ont démarré cette pandémie avec des protections taillées dans des sacs poubelle et bien autres choses fruit de incompétence de dirigeants ».
      Non nous ne l’oublierons jamais, c’est certain. Veran comme ses prédécesseurs et ses acolytes, tous des traîtres.

  15. La revolte est prête ,mais aucune aide de Armée ,celle ci est la milice du régime totalitaire , dernièrement elle a été formée à la riposte d’un conflit civil, sa sera le principal adversaire dans l’inévitable conflit, mais une chose que ce minable régime n’a pas calculé , les ennemis de hier deviennent aujourd’hui un seul et unique ennemi du régime, ( l avenir des citées ,sera aux côtes de tous révoltés .

      • t’inquiete pas on est bien plus nombreux le tout est d’en prendre conscience et d’en faire prendre conscience aux autres , quelques tags geants a la bombe de chantier jaune devrait regler le probleme pour reveiller les consciences

  16. S’ils veulent la guerre ils l’auront ! Hors de question de se faire inoculer la mort sur vaccination car c’est maintenant clairement de cela qu’il s’agit !
    Même les flics, militaires et pompiers doivent résister et refuser !
    On doit en plus d’exiger qu’ils se fassent piquer devant nous en place publique avec de vraies doses, exiger leur départ et détruire tous ces groupes de pression, tenus par des milliardaires voulant détruire _à% de la population, les groupes type Bilderberg, le siècle et toutes les officines franc-maçonnes Les Rothschild, Rockefeller et toutes ces ordures

  17. Il ne faut pas céder au chantage de la racaille au pouvoir. Ca ne s’arrêtera jamais. Il n’y aura pas de répit; car c’est un processus d’asservissement qui commence ; ils vont continuer et ce sera pire ensuite.

  18. Mais je les emmerdes enfaite ces blaireaux du gouvernement. Si tous les médecins non-vaccinés ne pourront plus travailler, qui va les remplacer? Et leur soi-disante crise de covid, qui va la gérer? Ils montrent eux-même qu’ils nous mentent sur toute la ligne. Si cette crise existait vraiment, ils fermeraient leur geule et laisseraient faire leurs travaillent les persones nettement plus qualifiés qu’eux à savoir ce qui est bon ou non. Mais non, ils veulent les forcer à se plier à leurs petites règles débiles alors qu’il y a pas très longtemp, les soignant eux-même faisaient des manifestations pour manque de personnel. Là, le gouvernement à tout fait pour en recruter. Et maintenant, ils veulent empêcher des gens honnêtes et qui travaillent pour notre santé à tous de gagner leur vie sans se mettre en danger? Mais où va la France?

    • Cette précipitation à vacciner tout le monde ,sachant que le virus circule et accentue son effet sur les vaccinés semble suspect, surtout qu’on sait que ces variants viennent principalement justement des vaccinés et que d’après ce qu’on nous dit qu’il faudra une troisième dose et sans doute un rappel c’est quoi ce mer…..ier???

  19. quel plaisir se sera le 15 /9, de voir le rictus déconfit quand les moutons français devront se soigner,de trouver portes closes par manque de personnel…….soignants et autres, tenez bon…..tout dépend de vous…..

  20. au 15 septembre, les soignants non vaccines……auront demissione……..ahhhhhhhh

  21. Ils n’ont qu’à homologuer le spoutnik ou le sinovac qui sont des vaccins traditionnels à virus désactivé, sans risque de mort ni d’effets secondaires ! Mais les gros labos payent plus et ont dû interdire ces deux vaccins en France. En Indonésie, seuls le sinovac et l’astra sont présents.

  22. Peu importent les affinités ou les désaccords politiques et sociaux ; aujourd’hui c’est :

    T O U S L E S F R A N Ç A I S D A N S L A R U E !

    Pour dire stop ;
    Pour exiger macron : dehors !
    Pour interdire le macronisme au motif de sa dangerosité, de son potentiel nuisible à tout ce qui concerne le Peuple.

    1. Pour enjoindre les zélus-non-élus démocratiquement, illégitimes, à respecter le Peuple et à redonner au Peuple sa Liberté ; d’entendre le Peuple, de l’écouter et de faire le nécessaire pour que la Démocratie s’exerce réellement.
    2. Pour leur signifier que s’ils persistent dans leur autisme politique Le PEUPLE, désormais les considèrera comme COMPLICES et RESPONSABLES de CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ et qu’ils auront à en répondre lors des procès internationaux
    3. Pour qu’ils entendent bien, que le Peuple, d’ores et déjà les ont catalogués dans le registre historique international des dictateurs.
  23. Que les soignants se mettent en grève pour lutter contre cette mesure discriminatoire.

    • jcayssials46@gmail.com

      J’ai souvenir d’une manif d’infirmière qui se sont fait matraquer par la police de Hollande déjà a l’époque.
      Si ils bougent une oreille la matraque a Macron va y aller.
      Chers soignants ne vous laissez pas manipuler.

        • Mais comme les choses se sont sacrément envenimées depuis Pasqua, nos dirigeants pourraient bien faire tirer au fusil mitrailleur, à l’instar de Fouché, « le mitrailleur de Lyon » , et auteur du premier manifeste du communisme.

    • Les soignants deviendront les complices du régime totalitaire , en. Refusant les soins et accès à hôpital des non vaccinés , merci dictateur nous sommes enfin arrivé au bénéfique conflit civil,

  24. La révolution a maintenant toute sa place, mais avec le soutien de la police et de l’armée

    • la police , l’armée dont la gendarmerie , ne sont pas concerné par la vaccination !

    • au secours place d’armes et les signataires de la liste ; rentrez leur dans le choux

    • Ce serait l’idéal en effet. Avec une opération commando « à la roumaine » pour aller débusquer le traitre de l’Elysée, un jugement expéditif par un tribunal du peuple… En effet, l’initiative de Macron hier fait déjà des émules ici en Italie et aussi en Belgique… Ce dictateur et son influence criminelle est nuisible pour tout le monde occidental et il mérite la même fin que Ceaucescu.

Les commentaires sont fermés.