Omerta médiatique sur les effets secondaires du vaccin anti-Covid

Hier soir, et ce midi, j’ai tenté de m’informer sur les effets secondaires du vaccin anti-COVID. Je me suis infligé les bulletins d’informations des divers journaux télévisés. Il faut vraiment être masochiste, mais c’était pour la bonne cause.
Habituellement quand je le fais, j’éprouve une envie irrépressible  de lancer les jarres en terre cuite qui ornent  mon salon au beau  milieu de l’écran de mon téléviseur.  Seul le prix de mon écran plat m’en a dissuadé. Hier soir, donc, je me suis forcé à visionner   C dans l’air, une émission de la Cinq. Ce n’est pas ma tasse de thé. L’ayant suivie par le passé, ayant posé quelques questions, je me suis aperçu que lorsque ces questions  dépassaient  le cadre de la bien-pensance, elles n’avaient aucune chance d’apparaître à l’écran. Il n’est jamais bon d’être un iconoclaste à notre époque. Il y avait un médecin sur le plateau. J’avais posé une question sur la pertinence de vacciner des personnes ayant eu des antécédents allergiques avec d’autres vaccins, le vaccin anti-grippal par exemple. Ma question n’a pas été retenue.
.
   Ce midi, j’ai suivi les différents journaux de la Quinze, de la Seize et bien d’autres. Aucune information valable, à part l’habituelle propagande indigeste sur les bienfaits de la vaccination. Sur une chaîne, j’ai cru discerner un commencement de vérité dans les propos d’un médecin, encore un! Ce grand humaniste, évoquant les décès consécutifs aux vaccinations, a déclaré qu’il compatissait à la douleur des familles quand elles perdaient un de leurs membres, surtout quand il s’agissait d’un être cher âgé de cinquante ans et en pleine forme, mais qu’il y avait un degré d’acceptabilité sociale, humaine et politique  face de cette pandémie. En gros, pour traduire ce charabia, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. Ou encore, qu’importe quelques décès, pourvu qu’on vaccine tout le monde!  Là, j’ai cru que j’allais refaire le portrait de cet olibrius par poteries interposées. Heureusement, je me suis ressaisi.
.
J’ai aussi consulté les sites de quotidiens régionaux, locaux, nationaux. Rien. J’ai atterri sur des sites d’information où l’on pouvait laisser un commentaire. Ce que j’ai fait. Je m’interrogeais sur l’opportunité de la vaccination pour tous, et je soulignais les risques encourus par les volontaires désignés d’office. Malheur, quand j’ai voulu valider, coupure immédiate.  Je constate encore une fois le grand esprit de tolérance dont font preuve les partisans zélés de la vaccination.
.
   Pour conclure, je constate qu’il existe une mafia pro-vaccinale,prête à tous les mensonges et les dissimulations nécessaires pour arriver à leurs fins. L’omerta chez eux est de rigueur. À propos de la légalité de l’obligation vaccinale, voilà ce que dit la Cour européenne des droits de l’homme : La Cour européenne a reconnu que l’obligation vaccinale constitue une ingérence dans l’exercice du droit au respect de la vie privée, celle-ci étant, en vertu du principe de solidarité sociale, proportionnée aux buts que sont la protection de la santé et la protection du droit d’autrui. Même la Convention européenne des droits de l’homme défend ce principe. En gros, vous pouvez refuser la vaccination mais on peut vous l’imposer. Personnellement, je ne répondrai à aucune convocation. Je ne jouerai pas ma vie à la roulette, fût-elle vaccinale. C’est une question de survie, de l’instinct de conservation! On ne me conduira pas à l’abattoir sans que je réagisse!

 164 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Moi , pas question de pseudo-vaccin !je ne suis pas adepte de Lucifer comme le caniche rotschilien qui nous gouverne grâce au pognon des rotschilds adorateurs du veau d’or !!!

  2. C’est bien gentil l’avis de la cour Européenne mais ce n’est pas elle qui paye !
    Alors on s’en fout comme de sa première couche ! Tout comme votre convention européenne des droits de l’homme qui ne défend que les plus corrompus et prend toutes les décisions à la place des pays ! Il faut être lourd pour les suivre.

  3. Tout à fait d’accord avec Argo. Ce ne sont pas les discours, celui du président je ne l’ai pas écouté car pas au courant, qui me feront changer d’avis. J’ai eu 75 ans le 2 juillet et servir de cobaye au risque de rejoindre tous ceux qui sont bizarrement décédés après la vaccination, non merci. Je tiens à ma liberté et si certains lieux exigent le passage sanitaire ce ne sera pas une privation que de ne pas m’y rendre. Ce sera une cliente de moins et je pense que je ne serai pas la seule.

    • Idem.
      Après la fermeture d’autorité sa nullité premier (encore un descendant à Philippe IV) ignore que pour contrôler les papiers de quelqu’un, il faut avoir prêté serment devant un Juge.
      Bientôt, il va faire rassembler du bois sur l’ile située à l’Ouest de Lutèce.

  4. Vaccination obligatoire! Tous les parlementaires seront vaccinés d’ici la fin septembre, QU’EST-CE QUI NOUS PROUVE QUE CE SERA VRAIMENT LES VACCINS COVID??? Ils peuvent se faire injecter n’importe quelle autre substance non nocive et obtenir ainsi le passport de vaccination!!!

    • On dirait…
      Que dans ce sens là, ça n’est pas valable…
      Par contre, en ce qui concerne la courbure des bananes et cuvettes de chiottes…

  5. Il ne nous reste plus que la révolution, si nous ne voulons pas, être conduits de force, devant le peloton de Piqousisation !

  6. Aynat fait un léger AVC, je ne suis pas médicalement autorisé à utiliser l’astrazenecca ou le janssen. Et je refuse de jouer à la roulette russe en servant de cobaye avec le pfizer ou le moderna. Comme le spoutnik et le sinovac, vaccins traditionnels, ne sont pas homologués (on se demande pourqioi ? ), je ne peux donc pas me faire vacciner. Or je passe l’hiver à Bali où le climat est meilleur qu’en France et l’Indonésie exigeant le certificat de vaccination pour les étrangers mais avec le Sinovac autorisé (ainsi qu’une quarantaine de 8 jours en arrivant), je ne peux donc plus y retourner puisqu’en France le russe et le chinois ne sont pas homologués ce qui est un scandale. Mon médecin m’a conseillé d’attendre le sanofi qui serait plus traditionnel dans sa conception. Je considère que rendre l’obligation vaccinale sans qu’on ait le choix du vaccin est insupportable. Si je dois me faire vacciner de force, je laisserai une enveloppe avec un chèque en blanc pour faire assassiner les responsables de ma mort, par des amis voyous !

    • Le sputnik et le sinovac ont été écartés par l’UE,
      on se doute bien que les raisons ne sont pas scientifiques, mais purement politiques,
      La France aurait pu passer outre, car l’UE n’est en aucun cas habilitée à faire des choix pharmaceutiques ou médicaux pour les nations,
      En tant que citoyen de l’UE, on subit les choix des der leyen, Michel et cie,
      Si on avait accepté le sputnik par exemple, il était disponible dès juillet de l’an dernier, et toute la France pourrait être vaccinée aujourd’hui

      • Quand mon médecin a abordé, sans insister, la vaccination, je lui ai dit que je serais peut-être d’accord pour le spoutnik, qui est un vrai vaccin, et que les autres n’étaient que des ‘manipulations’ (je n’ai pas voulu dire thérapies) géniques dangereuses et inefficaces. Mais ça c’était avant le discours de micron.

  7. Il arrivera un moment où ils ne pourront plus cacher les morts tellement il y en aura !!!
    Ils veulent le dépeuplement ils l’auront grâce aux moutons …….

  8. Je lisais ce matin la Presse de la Manche et une fois encore on incite les gens à se faire vacciner mais en ce qui concerne les effets secondaires mortels dus à la vaccination, rien rien de rien.

  9. La « vaccination » … est une roulette russe. Idem je ne me ferai pas vacciner, et, par chance, j’en ai les moyens (je vis en indépendant, donc pas fonctionnaire ni salarié de boîte).

  10. Bonjour ami Argo, omerta est bien le mot. Les médias subventionnés sont possédés par la même poignée de qq milliardaires, on a le même robinet partout en fait. C’est comme pour les lessives, une multitude de marques qui remontent à 1 fabricant ou 2.
    En revanche, ils ne ménagent pas leurs efforts pour « casser » les tentatives de témoignages, les taxant d' »infondés » et de fake news.
    Mais ils ne peuvent pas cacher tous les décès et toutes les conséquences dramatiques pour certains. Donc à chacun de voir…

    • Erreur !! ils ne sont pas  » subventionnés, » ils sont vendus ce sont des pourris !

Les commentaires sont fermés.