La vérité sur le criminel que Sadiq Khan veut mettre sur un piédestal à Trafalgar Square

 

En photo : Sadiq Khan,  le perfide maire de Londres qui, en fin tacticien de la cohésion nationale, passe son temps à persécuter les  Blancs.

Pour humilier les Anglais à propos de leur ancienne colonie du Malawi, il a eu l’idée de faire mettre en plein Londres la statue  d’un prédicateur noir de l’époque, glorieux coupeur de têtes de Blancs.

Le coupeur de têtes deviendra donc officiellement, sous le règne de Sadiq Khan, un exemple « édifiant » pour la jeunesse londonienne.

La vérité sur le criminel que Sadiq Khan veut mettre sur un piédestal à Trafalgar Square

…. et ce que cela révèle de l’hypocrisie monumentale de la gauche.

Sadiq Khan, le maire de Londres issu de la diversité, soutient et félicite officiellement Samson Kambalu (photo ci-dessous), un artiste né au Malawi, pour sa statue d’un tueur de Blancs qui sera placée à Trafalgar Square en plein Londres.

Ci-dessus, l’ « artiste » Samson Kambalu. Artistiquement sans aucun intérêt, soi dit en passant (la statue est tout bêtement un moulage technique en 3D à partir de la photo du personnage). Par pure idéologie, toutes les portes des galeries du système lui sont ouvertes. Il est en fait tout juste capable de composer des petits « tableaux » de niveau maternelle. Photo de ses « talents » ci-dessous: 

Voici ci-dessus la photo de la  statue de John Chilembwe  prédicateur baptiste du Malawi (ex Nyassaland), présenté comme un « combattant de la liberté et pan-africaniste ».

L’auteur : « J’avais décidé que j’allais proposer quelque chose de significatif pour moi en tant qu’Africain.

« Mais nous devons commencer à détailler l’expérience noire, nous devons commencer à détailler l’expérience africaine, l’expérience post-coloniale. »

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a félicité l’artiste et a ajouté qu’il allait « braquer les projecteurs sur des questions importantes auxquelles notre société continue d’être confrontée, et je sais qu’ils susciteront le débat et l’intérêt dans le pays et à l’étranger ».

Les anglo-saxons sont toujours « en avance » sur les Français, plus résistants de nature.

Ne commettons pas les mêmes erreurs…

Nos dégénérés bien connus, (Rokhaya Diallo et consorts) s’inspirant à chaque fois  des pires courants idéologiques qui sévissent outre-Atlantique et outre-Manche, nous serions bien avisés de nous préparer à ce qui nous attend, dans un contexte où le criminel toxicomane George Floyd est présenté comme une victime et un héros.

Il y a un an en Angleterre, une foule de gauchistes  démolissait  de manière antidémocratique la statue d’Edward Colston à Bristol.

Au Royaume uni, le débat sur les personnages que la nation choisit de mettre sur un piédestal fait rage comme jamais.

 Les politiciens soi-disant libéraux et progressistes suivent sans sourciller le mouvement des foules qui réclament le démantèlement des statues.

 En tête de file, le maire de Londres, Sadiq Khan, venu de son lointain Pakistan, et qui a mis sur pied un comité chargé de décider des monuments à abattre et à remplacer dans la capitale anglaise !

La proposition de l’artiste Samson Kambalu de placer une sculpture du prédicateur baptiste John Chilembwe en plein Trafalgar Square devrait faire grimacer tous les humanistes.

On peut en effet se demander pourquoi M. Khan est si heureux qu’une statue plus grande que nature d’un homme raciste qui a incité au meurtre de personnes blanches puisse occuper une place de choix au cœur de la ville.

On présente John Chilembwe comme un homme courageux parce qu’il était interdit aux Africains de porter des chapeaux devant les Blancs en 1914 (photo ci-dessus).

Mais en réalité, c’est un criminel !

Il  a tenté d’organiser un soulèvement contre les Blancs.

Il a envoyé ses partisans anti-Blancs avec l’ordre de « tuer tous les hommes européens » et de rapporter la tête de William Livingstone, un patron de plantation local. (Les femmes européennes ne devaient pas être blessées – il était peut-être un meurtrier, mais aussi un gentleman, semble-t-il).

Le Blanc est décapité devant sa famille :

sa tête est empalée et exposée juste à côté de l’église du  « prédicateur » modèle !

William Livingstone, le chef de la plantation, était apparemment encore en vie lorsque les disciples de Chilembwe ont fait irruption dans sa maison familiale et l’ont décapité à la hache, devant sa femme et ses deux jeunes enfants.

Chilembwe a ensuite prononcé un sermon à l’église à côté de la tête coupée de Livingstone, empalée sur un poteau.

In memoriam : texte de sa petite fille écrit en 2015 pour les 100 ans de la tuerie, ici en Pdf : Commémoration du baron William Jervis Livingstone

Les statues des Blancs  Edward Colston et  Cecil Rhodes dans la ligne de mire.

Colston a fondé et doté des écoles, des maisons pour les pauvres, des hôpitaux et des églises. Pourtant, sa statue a été détruite en raison de son implication  dans le commerce atlantique des esclaves.

Cecil Rhodes a fondé la plus ancienne bourse d’études supérieures et la plus prestigieuse bourse internationale au monde, favorisant l’unité entre les nations anglophones et contribuant à la diversité d’Oxford. Pourtant, les pétitions pour le retrait de sa statue à l’Oriel College de l’université ne cessent de se multiplier.

Pourquoi Chilembwe  plait-il à Sadiq Khan ?

Parce que c’était un faux chrétien.

Il a fait décapiter un Blanc et exhibé sa tête, exactement comme le ferait aujourd’hui un djihadiste.

Chilembwe était un terroriste, un incitateur au meurtre et un charlatan, qui prétendait être chrétien tout en prêchant à côté de la tête coupée de son ennemi juré, dont il avait ordonné la décapitation.

Sa statue sera exposée l’année prochaine, au centre de la capitale du pays, pour que tout le monde puisse la voir.

Ni Colston ni Rhodes n’étaient parfaits.

Mais si l’on regarde la situation dans son ensemble, ils ont contribué à la société d’une manière qui mérite au moins une discussion démocratique sur le maintien ou non de leurs statues. Ce n’est pas le cas de Chilembwe.

L’empressement de la gauche dure à démolir la statue de Colston et à demander le retrait de celle de Rhodes, tout en gardant un silence révélateur sur le sujet de Chilembwe, nous dit tout ce que nous devons savoir sur leurs motivations.

Il est clair que ces gens ne veulent pas enlever les statues qui peuvent offenser, ni celles des individus racistes du passé comme ils le prétendent, ils veulent simplement enlever les hommes blancs morts. Cela fait partie de leur agenda anti-blanc et anti-britannique.

Ils tentent de détruire la société occidentale et d’attiser les tensions et les divisions tout en prétendant que la « guerre des cultures » n’existe que dans l’esprit de fous de droite.

Les preuves sont là pour que tout le monde puisse les voir et leurs actes sont plus éloquents que les paroles.

Il n’est pas exagéré de dire que l’âme même de nos nations est en jeu. Nous ne devons pas les laisser gagner. Ne suivons pas le chemin des Anglais qui ont mis Sadik Khan à la tête de leur capitale.

Terminons en riant !

Vidéos antidotes !

En conclusion, découvrez ou revoyez le petit extrait hilarant de notre ami chroniqueur canadien qui propose un retour à la maison à ceux qui viennent nous persécuter chez nous.

Il s’agit d’Alexandre Cormier-Denis, le Canadien qui ne mâche pas ses mots : écoutez ce qu’il dit aux Pakistanais qui prétendent donner des leçons aux Canadiens…

 L’expression « prendre son trou » signifie « s’écraser »,  « courber la tête » …

Si vous n’êtes pas contents, 

Prenez votre trou, et…prenez un avion,

Et…Zoum Zoum Zoum à Peshawar !

Zoum Zoum Zoum à Islamabad [capitale du Pakistan] !

Un dernier extrait en bonus (excellent !) :

 

D’après les informations de l’article du Daily mail et celui de la BBC cité dans le texte :

https://www.dailymail.co.uk/debate/article-9770037/CALVIN-ROBINSON-truth-murderous-extremist-Sadiq-Khan-wants-pedestal.html

 189 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. ça y est ! ils ont pris le pouvoir sans avoir à combattre, sans effusion de sang, à part quelques attentats.
    Les fiers Anglo-saxons ont disparu de la scène britannique, ne restent que les vendus à l’islam et à la diversité

    • le reflet de ce qui va se passer chez nous si le poudré est réélu. N’oublions pas la photo de l’Élysée avec ses « invités » qui a fait le tour de la planète. Le pire est à venir…

  2. Les thaïlandais venir en masse au Canada ?
    Il a un peu trop fumé et trop bu, le barbu canadien de la dernière vidéo !
    Perso, je ne connais aucun thaïlandais qui souhaite aller vivre au Canada, et cela ne fait que trente ans que je connais la Thaïlande et les thaïlandais !
    Par contre, j’ai vu beaucoup de canadiens en Thaïlande . Ils ont aimé la chaleur du pays , de ses habitants et de ses habitantes
    …. Et ils ne sortent pas avec leur canadienne (hi hi) dans la rue !

    • Avec leur canadienne , NON , mais avec de mignonnes siamoises
      Les siamois ne cherchent pas à s ‘exiler , si ce n’est qq1 pour aller bosser en Corée du sud ,et autres . Gagner qq argent et se faire bâtir la maison . D’ abord ils sont nationalistes . Thaïlande > pays de l ‘homme libre ..Et aime trop leur pays , leur climat et leur bouffe .
      Vous noterez que ceux qui sont en occident ne nous emmerdent pas avec leur religion et l ‘on a jamais eu d ‘attentat au nom de Bouddha
      il y a surement plus d ‘occidentaux en TH que de siamois ( et siamoise en occident )

  3. rubrique: « …entre gens du meme gout on se comprend… »

    Anne Hidalgo fut une des premieres de, comme on dit en anglais « kiss his ring » aussitot que les Anglais avaient commis la connerie de couronner l’islamist Sadiq Khan comme mayor de Londres.
    En plus, je me souviens avoir vue la video aux TV Libertes: ensemble avec lui Hidalgo a insulte Le President Trump, disant qu’il etait tellement, mais tellement STUPIDE.

    https://www.dailymotion.com/video/x5gitmw

    ps: je n’arrive pas a poser d’accents, pardon.

  4. Tommy ROBINSON doit se sentir très très seul au milieu de tous ses « con-citoyens » . Bientôt Piccadilly Circus rebaptisé Bin Laden Roundabout ?

  5. Et bien les Anglais sont fixés sur les intentions des muzzs. Si ils laissent faire ça, c’est foutu pour eux. Le message est très clair, les maîtres en Angleterre, désormais c’est nous. A voir si les anglais vont tolérer ça encore longtemps.

  6. Après Genghis Khan le cruel barabare Mongol, on a Sadik (ou sadique) Khan qui veut faire l’éloge d’un coupeur de tête en mettant sa statue à Londres…A quand une statue de Boumedienne à Paris ?…

  7. Merci pour cet article qui en dit long sur le désir de changement des gauchistes au profit des racailles sans scrupules. L’inversion des valeurs continue son cheminement, doucement mais sûrement.

    • Oui, que des étrangers qui nous détestent veuillent nous détruire, admettons, il faudrait juste les combattre, mais que des gauchistes suicidaires applaudissent, les soutiennent, et en rajoutent dans le travail de sape et de destruction, c’est (ça devrait être …) révoltant. Maintenant que la Grande Bretagne est sortie de l’u.e, peut-être que les patriotes anglais retrouveront du courage … espérons le.

  8. Déjà avoir voté pour un type dont le prénom est Sadiq, ce n’est pas très malin! Le jour où un type se prenommant Satyre est candidat à l’élection présidentielle, il faudra être prudent ! Quoiqu’il me semble qu’il y a eu un précédent ! Toute ressemblance avec une personne existante ne pourrait pas être une coïncidence ! 🧐🧐🧐🧐🧐

Les commentaires sont fermés.