VOX validé dans sa démarche politique contre les mineurs étrangers !

Immigration Publié le 9 juillet 2021 - par - 11 commentaires

Rappel de l’affiche en cause !

 

Sans que l’affaire ne soit encore totalement réglée, le tribunal de Madrid a reconnu à VOX le droit à traiter par comparaison du problème social et politique des mineurs étrangers !
Avec mes excuses pour ce charabia judiciaire qui n’a rien à envier au nôtre et dont j’ai difficulté à traduire parfaitement le fond ! Je n’ai d’autre part aucune connaissance des arcanes judiciaires espagnols dont des appels possibles…

L’Audience du tribunal de Madrid entérine l’affiche de Vox
contre les « menas » comme traitant « d’un problème social et politique ».

Il place le slogan « dans le contexte de la lutte idéologique-partisane légitime dans le contexte d’une campagne électorale »
MADRID, le 5 juil. (EUROPA PRESSE)
Le tribunal provincial de Madrid a validé l’affiche électorale, que Vox a déployée lors de la dernière campagne électorale du 4M (Election régionale de Madrid du 4 mai) au sujet des mineurs étrangers non accompagnés, dans laquelle VOX comparait la pension de retraite qu’un ancien perçoit avec les dépenses mensuelles qui sont consacrées aux MENAS, ce qui est « un évident sujet politique« .

Dans une conclusion à laquelle Europa Press a eu accès, les magistrats rejettent le recours présenté par le procureur, auquel le PSOE a adhéré, contre l’ordonnance  d’instruction n° 53 du tribunal de Madrid qui a donné son accord au non-lieu provisoire sur le dossier du cas. Le ministère public (par le procureur) a compris que cela induisait une réponse sociale « négative » envers un groupe déjà « doublement vulnérable » comme les mineurs étrangers non accompagnés.

L’Audience de Madrid a entériné que l’affiche de Vox contre les menas traite  « d’un sujet social et politique ».

Désormais, les magistrats indiquent « que les positions soient valables ou non » que le groupe représenté «est bien concerné comme un problème social et politique évident, par ses conséquences ou ses effets sur les relations internationales».

La Chambre note qu’elle « partage pleinement la résolution attaquée« , c’est-à-dire là où la résolution considère qu’il y a « un double aspect« . D’une part, « dans le cadre de la lutte idéologique-partisane légitime dans le cadre d’une compétition électorale et les excès verbaux commis par certains avec d’autres acteurs politiques constitue un exemple  typique ».

En revanche, précise l’arrêt, « le fait de rappeler que dans l’ordre pénal, les interprétations à l’encontre d’un prévenu sont interdites, alors qu’il y a d’autres explications qui ne le sont pas forcément (interdites)« .

Par ailleurs, il indique que « l’affiche est aussi interprétée comme un message électoral à un groupe beaucoup plus large que celui du Menas. Il y est présenté une critique graphique et directe du montant -notamment retraite ou veuvage- par des portraits. Elle est fondée à comparer à d’autres attentions ou finalités, comme le soutien desdits jeunes. »
==> Les MENAS ne sont donc pas seuls concernés !

Il ajoute que « la diffusion de certaines idées ne peut être qualifiée de criminelle, à moins que son but ne soit de menacer, d’insulter ou de rabaisser, c’est-à-dire même en supposant une critique, elle est légitime si elle est exprimée d’une manière qui ne poursuit pas lesdites fins illégales . »

Il conclut qu’il comprend donc que l’affiche « concerne un slogan électoral, qui en tant que tel ne permet pas de le considérer, à travers un usage alternatif du droit, comme certaines idées à proscrire tandis que d’autres du signe opposé doivent être admis*, mais aussi critiqués ou plus que ceux-ci ».
* : en somme, le délit d’opinion à contrario de l’opinion obligée cher à nos bien-pensants est interdit !

Dans sa lettre, le procureur a fait valoir que « les images, symboles et éléments comparatifs qui apparaissent sur l’affiche sous-tendent l’idée de générer du rejet et de donner une réponse sociale ‘négative’ au groupe doublement vulnérable comme les mineurs étrangers accompagnés« . 

Le tribunal d’instruction numéro 53 de Madrid a déposé une plainte pour crime de haine en l’encadrant dans le « pluralisme politique*», ce à quoi le parquet de Madrid s’est opposé.
* : ???

Le tribunal de Madrid n’a pas encore répondu à l’appel déposé par l’Association de citoyenneté « Progresa » contre l’ordonnance qui a accepté le non-lieu provisoire.


Print Friendly, PDF & Email
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Argo
Argo
il y a 3 mois

Chez nous, les pensions sont directement attribuées aux migrants âges de soixante -cinq ans et dont le niveau est celui du minimum vieillesse, souvent supérieur au montant des retraites de nos aînés, le tout sans avoir jamais cotisé ! Et les retraites versés aux migrants répartis chez eux et qui sont âgés de plus de 100 ans, probablement décédés. Et tout cela sur le dos du peuple! 😠😠😠😠😠😠

Frejusien
frejusien
il y a 3 mois
Reply to  Argo

les femmes de ces couples d’étrangers qui n’ont jamais travaillé en France, vont toucher le minimum vieillesse 900€, alors que les femmes d’agriculteurs qui ont travaillé toute leur vie depuis l’âge de 14 ans doivent se contenter de sommes ridicules comme 300€, voire parfois 40€, car on trouve toutes sortes d’explications pour ne pas payer nos vieux travailleurs français

Argo
Argo
il y a 3 mois
Reply to  frejusien

Je sais, c’est une véritable honte. Nos retraités ont souvent un deuxième emploi pour survivre. Des gens âgés portent des prospectus chargés comme des baudets ; certains sont morts en faisant ce boulot. Pendant ce temps, les gens que vous citez les regardent en se marrant tout en sirotant du thé à la menthe et en se goinfrant de pâtisseries de leurs bleds. Et ça ne fait même pas réagir les Français. Ce monde me dégoûte. Et si on le crie trop fort, racisme, tribunal et case amende et prison parfois.

Conan
Conan
il y a 3 mois
Reply to  Argo

Et une fois retournés au bled, où le smic mensuel est à 200€, c’est la vie de pacha !… L’occasion même de se prendre une 2ème ou 3ème jeune épouse…
Il suffit de laisser une boîte à lettres en cité afin que le cousin momo fasse suivre les courriers des CAF et autres donateurs…
Y’a bon vozimpôts !
Continuez à bien veauter ou à rester coucher lors des élections !

Argo
Argo
il y a 3 mois
Reply to  Conan

C’est ainsi qu’un jour on aura des retraités bicentenaires dans les bleds. Les doyens de l’humanité.

didierschneiter@hotmail.fr
il y a 3 mois

Vox est l’avenir de l’Espagne, tout comme l’est Fratteli Italia en Italie.

Marcel de l'Isère
Marcel de l'Isère
il y a 3 mois

Viva Vox , mais dommage qui parle pas de Espagnexit, car toutes ces politiques pro immigrant contre les peuples autochtones sont soutenus et promus par l’UE .

Frejusien
frejusien
il y a 3 mois

L’UE nous les impose et organise le transfert, subventionne les associations, à tel point qu’on retrouve des Malgaches de 15ans qui seraient arrivés tout seuls en France, sachant que leurs parents peuvent toucher en moyenne 30€ de salaire mensuel et que le billet d’avion vaut 900€

miguel
miguel
il y a 3 mois

Les bienfaits de l’UE, c’est un dogme pour la plupart des Espagnols, manipulés par trente ans de matraquage propagandiste. Vox n’a pas voulu briser ce dogme… Je rêve d’un accord entre Français, Italiens, Portugais et Espagnols pour nous débarrasser de ce machin totalitaire.

jojo
jojo
il y a 3 mois

je m’adresse à MLP :
« quand on a des couilles pour frapper fort, ça paye……pas la peine de se coucher……il faut rester droit et ne pas sortir de sa ligne……

Lire Aussi