Zemmour sinon rien

 

Avant-hier l’Euro 2020 opposait en demi finale l’Italie et l’Espagne. Et pendant le déroulement du match votre serviteur était probablement le seul Italien qui suivait le match qui opposait dans Face à l’info son favori, Eric Zemmour, à ses détracteurs sur la question de l’obligation vaccinale envisagée par le gouvernement français. Résultat du match, Eric Zemmour a fort intelligemment gagné la partie. Voici les points essentiels que je retiens de cet échange et les trois buts marqués par notre champion :

 

  • De toute évidence certains vaccins (Tétanos, polio …) ont montré une efficacité indiscutable qui justifient pleinement leur obligation en population générale. Il a démontré, chiffres à l’appui, que vu le faible taux de mortalité du covid, rien ne justifie une telle obligation en population générale. Concernant les « vaccins » covid expérimentaux nul ne sait les effets indésirables à long terme de ceux-ci. Par contre les effets indésirables à court terme et la multiplication des variants résultent précisément de cette vaccination de masse.
  • Concernant la situation actuelle, on a complètement occulté la question fondamentale des libertés individuelles, fondement de nos démocraties, et on a calqué toute nos stratégies sur celles du régime dictatorial chinois en particulier les confinements inutiles particulièrement destructeurs de nos économies.
  • On ne parvient plus à débattre sereinement de ces questions car l’hystérie collective à gagné les esprits et sépare la société en deux camps irréductibles, les pros et anti vax. Et il a fait exactement l’inverse montrant l’exemple d’une personne capable d’écouter calmement ses détracteurs sans céder une miette sur le fond.

 

Pour ceux qui désirent écouter Eric et ses détracteurs lors du débat d’hier voici ce débat et le sujet abordé commence à la minute ’47 : https://www.cnews.fr/emission/2021-07-06/face-linfo-du-06072021-1102721

 

Que retenir de tout ceci ? Et comment faire valoir nos droits d’hommes et de femmes libres face aux pressions d’un régime devenu dictatorial ?

 

Voici mon plan :

 

  • Dorénavant, si l’on me pose la question de savoir si je suis vacciné ou non, je répondrai en premier lieux qu’il s’agit d’une question intrusive sans objet qui relève du secret médical. Ensuite, s’ils insistent, je leur retournerai la question « et vous » ? Sans pour autant devoir me justifier. Il s’agit, à ce stade, de ne surtout pas dévoiler ses cartes et trahir sa stratégie.
  • Si l’on me convoque pour me soumettre à cette expérience médicale (j’ai 64 ans) j’ignorerai celle-ci.
  • En cas de deuxième convocation je continuerai à ignorer celle-ci.
  • S’il viennent me « chercher », je leur dirai que je suis déjà vacciné, ce qui est vrai (Tetanos, polio …) et que je ne vois pas la nécessité de me soumettre à une expérience médicale hasardeuse et que je suis protégé par la loi. A ce sujet, voici ce que dit le code de Nuremberg à l’article 1 : « Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. Cela veut dire que la personne concernée doit avoir la capacité légale de consentir ; qu’elle doit être placée en situation d’exercer un libre pouvoir de choix, sans intervention de quelque élément de force, de fraude, de contrainte, de supercherie, de duperie ou d’autres formes sournoises de contrainte ou de coercition ; et qu’elle doit avoir une connaissance et une compréhension suffisantes de ce que cela implique, de façon à lui permettre de prendre une décision éclairée. Ce dernier point demande que, avant d’accepter une décision positive par le sujet d’expérience, il lui soit fait connaître : la nature, la durée, et le but de l’expérience ; les méthodes et moyens par lesquels elle sera conduite ; tous les désagréments et risques qui peuvent être raisonnablement envisagés ; et les conséquences pour sa santé ou sa personne, qui pourraient possiblement advenir du fait de sa participation à l’expérience. L’obligation et la responsabilité d’apprécier la qualité du consentement incombent à chaque personne qui prend l’initiative de, dirige ou travaille à l’expérience. Il s’agit d’une obligation et d’une responsabilité personnelles qui ne peuvent pas être déléguées impunément ; »
  • S’ils insistent à vouloir me faire vacciner avec leur saloperie je leur demanderai comment ils connaissent mon dossier médical, qui leur a donné accès à celui-ci ? Et qu’ils utilisent donc contre moi des éléments de force, de fraude, de contrainte, de supercherie, de duperie de sournoiserie et de coercition contraire à ce code encore imprescriptible jusqu’ici. De plus, je ne dispose pas d’assez d’éléments ni d’une connaissance suffisante des implications possibles pour ma santé et celle des autres qui m’autoriserais à prendre une décision éclairée. Au stade actuel de nos connaissances, l’expérience médicale qu’ils cherchent à imposer non seulement ne garanti aucune protection sûre à ceux qui acceptent de s’y soumettre mais provoquent, semble-t-il, des variants encore plus redoutables pour la collectivité. Enfin, le code de Nuremberg me garantissant un libre pouvoir de choix, je me réserve le droit de me défendre en justice des contraintes inacceptables que l’on cherche à vouloir m’imposer.

 

Voilà tout pour aujourd’hui. En effet, j’ai remarqué qu’il est contre productif d’utiliser toutes ses cartouches en un seule fois et qu’il est prudent de se ménager une solide réserve pour la suite du « programme ». J’ai fondé mon argumentation sur l’article 1 du code de Nuremberg. Il en reste encore neuf … A bon entendeur salut.

 

 

 

 318 total views,  11 views today

image_pdf

28 Commentaires

  1. Un Gvt qui rend obligatoire une inoculation d’une substance qui modifie l’ADN humain improprement nommé « vaccin » ou un vrai vaccin, c’est qu’il n’existe pas de traitement à la maladie (Polio, tétanos…). Hors contre la grippe ou le Covid 19, il existe des traitements, dès les 1er symptômes, évitent l’aggravation de la maladie. Hors Macron a fait interdire tous traitements curatifs et a passé sous silence tous les traitements préventifs (alimentaire, vitamine D, C..) qui renforce les défenses immunitaires.
    De plus tous les « vaccinés » doivent signer un document qui décharge de toutes responsabilité le laboratoire, le centre de vaccination et l’Etat en cas de troubles secondaires, voire de séquelles invalidantes ou pire, de mort…
    Rendre obligatoire signifie que l’Etat devient 100% responsable
    Hors Macron en bon sociopathe va rendre incontournable cette inoculation en établissant une « étoile sanitaire » qui distinguera les citoyens qui pourront circuler librement ou non, vivre normalement ou non.
    On pari que les « demandeurs d’asile », « faux mineur isolés », vrais délinquants clandestins » ne seront pas concernés par ces mesures, ce serait raciste n’est-ce pas ?

  2. Si l’obligation vaccinale se met en place il faudra créer une association de défense des personnes refusant le vaccin, qui puisse opposer les arguments juridiques face à l’autorité ‘sanitaire’, parce que seul et sans soutien on ne peut pas s’en sortir. Quand on vous désactivera votre carte vitale, qu’on vous licenciera de votre travail, ou qu’on arrêtera le paiement de votre retraite, quelles solutions restera-t-il ? La violence, si vous en avez les moyens, pour finir comme un forcené ? Le suicide ? Même si vous vous suicidez avec panache, ce sera vite oublié et ça n’aura servi à rien. La vente de vos biens, à vil prix, et votre installation dans une ‘zad’ (zone à défendre), dans l’Ardèche ou dans le Vercors ? Oui, bon, c’est peut-être pas mal, si vous n’êtes pas trop vieux. Rester chez vous, si vous avez la chance d’être à la campagne et d’avoir un terrain, et vivre de vos tomates et les œufs de vos petites poulettes ? Ben, y a intérêt à s’y préparer dès maintenant, parce que ça s’improvise pas du jour au lendemain.
    En tout cas on devra être solidaires et se relayer les informations … Des jours très difficiles s’annoncent.

  3. @gigobleu
    Il parait qu’en Italie , c’est pire. Les soignants qui ont refusé le vaccin , se sont fait virer, est-ce vrai ?

    • C’est tout-à-fait exact, hélas. J’ai de plus en plus le sentiment que nous n’en sortirons pas sans violence, si nous nous en sortons? Je ne vois pas comment renverser un tel régime dictatorial de plus en plus féroce sans le buter par la force. Le moins pire serait une intervention de l’armée (française?) pour rétablir ensuite la démocratie. Tous les dirigeants récents italiens, belges, français, allemands et espagnols sont issus du Forum Economique de Davos et appliquent son programme dictatorial mondialiste à la lettre sous l’égide d’un grand malade eugéniste (fils d’industriel nazi): Klaus Schwab. Ce dernier étant bien soutenu par Soros et Bill Gates. Enfin, le grand argentier européen Draghi a été placé à la tête de l’Italie sans que le peuple ai été le moins du monde consulté. Le dernier dirigeant italien sorti des urnes fut, en son temps, Berlusconi. Tous ceux qui lui ont succédé ont été propulsés par l’oligarchie (Prodi, Monti, Renzi, Letta, Conte, Draghi …)

      • Bonsoir gigobleu ,comme quoi que le système à tout véroler et que de voter malheureusement ne sert à rien , puisque les dés sont pipés d’avance , seul une révolution des peuples de souche pour détruire ces dictateurs et purger nos Patries de ces mondialistes devient nécessaire et urgent .

      • il y a longtemps que je pense que l’on ne s’en sortira pas sans violence, tous ces youtubeurs comme alexis cosette que j’apprécie pour son travail mais tous réclament le pacifisme (à croire qu’ils font partis du système pour calmer les peuples) mais je n’y crois plus, trop de lavage de cerveau, de blaireaux, de vendus et faut pas oublier que la grosse partie des dirigeants, mondialistes, sont des criminels, corrompus, mafieux et j’en passe, le monde du fric quoi, alors être pacifiste avec ça ? ou alors être des millions ds ls rues ts ls jrs la d’accord avec le pacifisme … il faut ressortir les gilets jaunes mais en mettre un rouge …

        • La violence a plusieurs facettes. Il y a la violence brute, directe et parfois sanguinaire. La violence de la rue en quelque sorte et qui est réservée essentiellement aux populations jeunes et en bonne santé. Et puis, il y a nous, les vieux, qui pouvons aider ces jeunes à se soulever en alimentant la réflexion et une juste indignation. Chacun peut faire quelque chose. Pour ma part, mon arme la plus efficace c’est ma plume. N’oublions pas que de nombreux écrits ont été souvent des déclencheurs de révolutions dans l’histoire.

  4. Zemmour est formidable et en plus il pense comme nous, je le sens de plus en plus proche de nous, presque comme un père spirituel ?

  5. Au fait je viens de penser à une chose 🤔. A retenir pour les prochaines élections, vu que je suis un sale complotiste et ce qui est déjà dans la tête de cette s….e de macron. Pas vacciné ? Pas d’urnes. Vous verrez c est écrit d avance

  6. Excellent!! C’est en gros comme ça que je compte agir et je peux leur poser des questions tellement emmerdantes sur ces vaccins afin d’être « éclairé » qu’ils auront bien du mal à me répondre s’ils viennent m’emmerder. Et s’ils veulent malgré tout me vacciner ça ira au tribunal, bon la justice française est pourrie et vendue on le constate tous les jours, mais si besoin est j’irai jusqu’aux instances européennes . Il y en a plus que marre de cette dictature assassine.
    Tiens au passage, je me demande s’ils seront aussi virulents vis à vis de Momo ou de Mamadou quand ils leur diront d’aller se faire enc**** et qu’il niquent leurs mères.?

    • Les instances européennes sont au service de la dictature donc rien à attendre de ce côté là. Il nous faut chercher à gagner du temps dans cette course contre la montre de la mort. Ces instances édictent des lois supranationales mais rechignent à se plier à celles qui sont au dessus des leurs telle le code de Nuremberg. S’ils veulent réviser celui-ci cela les obligera à passer pour les nouveaux nazis ce que je cherche précisément à démontrer. Et plus nous serons nombreux et unis plus nous serons forts.

      • Oui les instances européennes ne sont pas une garantie d’intégrité, c’est certain, mais je ne vois pas comment une cour de justice française ou européenne pourrait débouter quelq’un qui oppose le code de Nuremberg aux vaccineurs fous à moins comme vous le dites de le modifier et de passer alors pour ce qu’ils sont : des nazis

      • Bonsoir gigobleu je suis d’accord avec vous il faut nous UNIR pour leur montrer notre forces

    • Bonsoir Charles Martel 02 nous devront nous regrouper pour attaquer ces baltreingues

  7. Les listes des patients non vaccinés vont être transmises à leurs médecins référents pour qu’ils puissent les contacter et les convaincre de recevoir le vaccin. La CPAM procèdera de même. Je laisserai le téléphone sonner, consulterai mon répondeur en fin de journée, et éliminerai leurs messages. Hier soir, j’ai suivi brièvement l’émission du sieur P. Praud. Un auditeur est intervenu en disant qu’il fallait désactiver les cartes Vitale des récalcitrants, les contraignant ainsi à se faire vacciner. Je m’aperçois, hélas, que le collaborationnisme n’est pas mort avec la libération. Hier on persécutait les juifs, demain ce sera les non-vaccinés. Reste une question : si la carte Vitale d’un assuré est désactivée, ce dernier devra-t-il continuer à payer les cotisations à la Sécu? De même, que feront les Mutuelles? Payer pour une prestation qui n’est plus assurée, est-ce légal? Et si les non-vaccinés ne payaient plus leurs cotisations, cela entraînerait la faillite de ces organismes. Ce à quoi l’auditeur collabo n’a pas pensé. On peut être un bon collabo, et un parfait crétin. Sûrement la faute au système éducatif;

  8. bonjour GIGOBLEU…
    je m appuierai sur votre déclaration si je suis emmerdé pour etre seringué.
    dans le pire des cas,si je n ai plus le choix et qu ils veuillent me piquer de force,en supposant qu ils viennent me chercher de force pour m emmener au centre de vaccination,je leur planterai le couteau dans la gorge pour finir par me balancer du quatrième étage ou je suis….
    c est ce que je ferai….j en ai fais le serment….
    merci a vous bonne journée a tout le monde!!!

    • Bonjour Templier. Quelques conseils avant de vous balancer du quatrième étage. En fait ils ne peuvent pas vous obliger à vous soumettre à une expérience médicale précisément car ils sont coincés par le code de Nuremberg. En vous menaçant, ils l’enfreignent frontalement et donc j’espère recevoir la menace pour pouvoir les enfoncer. Ils cherchent de toute les façons possibles de contourner ce code (pass sanitaire coercitif). Et en le contournant, ils l’enfreignent de fait. Et ils n’osent pas le remettre en question pour ne pas passer pour les nazis qu’ils sont. Un peu de patience, nous ne manquons pas d’arguments pour pouvoir les enfoncer et avons besoin de personnes déterminées telles que vous pour dénoncer ces malfaiteurs, les juger et les condamner.

      • merci a vous GIGOBLEU pour votre réponse…
        j ai pensé aussi a prendre ma bagnole,si je n avais plus le choix hein…de taper un mur a 200km/h…et de finir comme SENNA (coureur automobile de f1 dcd le 1 mai 1994 dans le mur de tamburello a imola!

        • Templier, vous avez tous les arguments pour vous défendre.Personne ne peut vous contraindre.Votre fuite n’est pas la solution. Courage,

  9. On pourrait aussi ajouter le code de déontologie médicale qui explique que le consentement du patient est absolument nécessaire pour l’acte médical.

  10. A bien savoir aussi la résolution du Conseil de l’Europe n°2361 qui stipule que les non vaccinés ne peuvent pas être discriminés ( genre pas vacciné pas de resto, ou vacciné file d’attente moins longue pour l’avion etc…). La vaccination n’est pas obligatoire et aucune pression ne peut être exercée (genre les non vaccinés sont des égoïstes, des individualistes etc…)
    NDLR, on pourrait retourner la question de l’égoïsme en pointant ceux qui se font piquer pour « partir et faire la fête ». D’autre part cette mauvaise société a tout fait pour rendre les gens individualises, jusqu’à faire ballader les gens avec les yeux rivés sur smartphone sans se soucier des alentours ou des trottinettes qui écraseraient bien les piétons.

Les commentaires sont fermés.