Bezons : les profs agressés au paint-ball à minuit dans le collège… c’est signé djihad

Devinettes du jour.

Qui, à Bezons, territoire perdu de la République, peut bien avoir l’audace, à 16 ans, d’escalader les grilles du collège fermé à minuit, en bande, pour aller se farcir les profs en leur tirant dessus à bout portant ? Qui donc ? Pourquoi donc ?

Bezons : encagoulés et armés de fusils de paintball, des individus font intrusion dans un collège et tirent sur des enseignants

La soirée de fin d’année des professeurs de Gabriel-Péri a viré au cauchemar. Plusieurs personnes se sont introduites dans l’établissement du Val-d’Oise, avant de tirer des billes de peinture sur des enseignants. Trois souffrent de contusions. Tous sont sous le choc.

https://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/bezons-encagoules-et-armes-de-fusils-de-paintball-des-individus-font-intrusion-dans-un-college-et-tirent-sur-des-enseignants-06-07-2021-OW4UQ7SHB5F2FP32ZF5CXIAMKA.php

Les profs traumatisés pensent à Samuel Paty. C’est pourtant bien autre chose, Même Michu vous le dira « il n’y a pas mort d’homme, ils voulaient juste rigoler »mais quelque part il y a un rapport. Le rapport c’est le djihad. C’est le musulman qui impose sa loi au non musulman dans un cas et dans l’autre le prévient : « on est là, on est les maîtres, couchez-vous, aujourd’hui c’est de la peinture, demain ce sera à balles réelles ». On vous méprise, on vous hait, vous êtes chez nous, nulle part vous ne serez jamais plus en sécurité.

.

Les policiers ont rattrapé un seul des agresseurs, âgé de 16 ans. Autant dire qu’il va s’en tirer avec un rappel à la loi, une convocation chez un juge pour enfants qui va doctement et gentiment lui expliquer que c’est pas bien. Il y a longtemps qu’il le sait, que c’est pas bien, banane ! C’est justement ce qui le fait kiffer, qui le fait bander, qui le fait rêver. Voir courir en tous sens en hurlant ces profs, investis de l’autorité du Blanc, du Prof, de l’Occupé, du non musulman…  Le pied ! Alors le petit juge, il va s’en prendre un paquet, des bras d’honneur.

Ben oui, pas de prison, pas d’expulsion, pas de mesures de suppression des allocs… le pied, ces dhimmis, ces soumis.

.

Mais pas de souci, l’Etat veille. Hier matin toute une équipe de psys et de « personnels écoutants » (ne riez pas, ça vient de sortir) a débarqué pour écouter, causer, mettre du cautère sur une jambe de bois…  Même pas une équipe de flics qui, à son tour, chasserait au paint-ball les racailles dealant dans les immeubles le soir même, histoire d’inverser le rapport de force ! Vous n’y pensez pas, malheureuse ! Ce serait l’engrenage, des émeutes, la guerre civile… Alors on cause, on écoute, on gagne du temps, le temps que les autres, en face, soient plus nombreux, plus déterminés, et qu’on n’ait plus qu’à se mettre à genoux devant eux en récitant la chahada.

Eric, vite !

9 Commentaires

  1. Dans quel pays on vit?. On est dans un Etat de pré-guerre civile. S’attaquer à des profs, à des écoles, c’est du n’importe quoi.
    C’est le résultat de la décadence, qu’on subit depuis des années.
    C’est le résultat, des politiques toujours plus laxistes, envers les nouveaux arrivants.
    La gentillesse est perçue, par ces gens-là, comme une faiblesse et ils en abusent.

    • Ils ne comprendront jamais ces profs gauchiasses et autres dégénérés du bulbe adepte du pas d’amalgammeuuhhh , c’est pas ça l’islammeeeeuuhhh. Grand bien leur fasse à tous ces dhimmis, ces lâches qui refusent de voir la réalité des évènements !

  2. Et pourtant ces profs ont lâchement abandonné Samuel Paty, avant qu’ils soit tuer, pire certain se sont même mis du côté des muzzs. Ben voilà où ils en sont maintenant. J’ai presque envie de dire, démerdez vous, vous en voulez des muzzs, vous en avez.

  3. Ces racailles ne peuvent pas nous voir en peinture. Aujourd’hui, ils se ravitaillent chez Ripolin ou Valentine, mais demain?

  4. que c’est horrible et hilarant « d’agresser » les marionnettes de l’éducation nationale fêtant certainement les résultats d’un bac de la « farfouille »……….leurs élèves si bien éduqués ont dû se fendre la poire à les voir si bien humiliés, dégradés et tartinés de peinture……..
    on a que ce que l’on mérite, quand au djihad, si il n’est représenté que par ces gestes, faut pas se plaindre, car à mon avis on aura d’autres d’occasions plus graves pour cela……

  5. mince !
    et dire que les français en ont encore redemandé aux dernières élections

    • Et en particulier la plupart des enseignants , c’est pourquoi leurs protégés sont passés leur faire un petit coucou !

  6. C’est la volonté de l’Etat ! En dressant ces racailles contre le peuple, Il espère créer une guerre qu’elle soit civile ou religieuse, elle fera des morts supplémentaires. Le quota de morts que leurs injections n’auront pas atteintes, augmentera avec des guerres entre français et migrants, musulmans, etc … Leur plan est bien machiavélique !

Les commentaires sont fermés.