Le Hezbollah stocke des explosifs en France !

A ne pas manquer Djihad Sécurité Publié le 15 juin 2021 - par - 18 commentaires

Illustration : manifestation pro-palestinienne et drapeau du parti chiite libanais Hezbollah. A gauche, son chef Hassan Nasrallah

Chômage, perte de pouvoir d’achat, Covid, invasion migratoire, ensauvagement et islamisation de la société : comme si les Français n’avaient pas assez de problèmes se rajoute désormais l’importation  des conflits du Moyen-Orient.

Mais en quoi nous concerne le conflit israélo-palestinien ? Et quel lien entre la France et le Hezbollah libanais ?

Peut-être la présence de plus en plus envahissante d’une certaine population perméable à l’idéologie de mort du groupe terroriste chiite pro-iranien ? Un terreau favorable à son financement et… au stockage d’explosifs.

Le Hezbollah tisse sa toile en France

ENQUÊTE. Le groupe terroriste chiite libanais n’exporte pas que ses idées dans l’Hexagone et en Europe. Il s’y finance et y a stocké des explosifs.

C’est un décret d’extradition qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour l’intéressé. Le 31 mai, Mazen al-Atat, un Libanais installé en France, s’est vu notifier la décision du gouvernement Castex d’autoriser sa livraison à la justice américaine, qui l’accuse d’être un agent du Hezbollah.

La milice chiite libanaise , bras armé de l’Iran au Proche-Orient, a des ramifications depuis longtemps en Europe, notamment en France. Mais ses activités y auraient augmenté de manière inquiétante ces dernières années. Il serait question, si l’on en croit les responsables américains, de blanchiment d’argent, d’activités de propagande, de récolte de fonds, de trafic de drogue, mais aussi de stockage de nitrate d’ammonium.

Ce produit n’est pas anodin : l’explosion d’une énorme cargaison a dévasté le port de la capitale libanaise le 4 août 2020, faisant plus de 200 morts et des milliers de blessés…

 

L’ancien officier de police Quentin Mugg […] vient d’écrire un livre sur les réseaux internationaux de blanchiment (1), ajoute que certains y voient une méthode comparable à l’empoisonnement des puits :

« Des groupes comme le Hezbollah affaiblissent l’ennemi que nous représentons pour eux : ils vendent de la drogue à nos enfants et ils récupèrent notre argent. » L’enquêteur rappelle que les attentats d’Al-Qaïda à Madrid en 2004, par exemple, ont largement été financés par le trafic de drogue…

La France est aussi un pays où des associations proches du Hezbollah récoltent des fonds. Le 29 décembre 2020, un groupe de pirates informatiques anonymes, qui se fait appeler « Spiderz », a réussi à hacker les données de la plus grande organisation de microcrédits du Liban, Al-Qard al-Hassan […] Or, sur les quelque 100 000 titulaires de comptes dont les noms ont été dévoilés par les pirates de « Spiderz », plusieurs étaient des entités ou des individus basés en France.

La France, base commode. Europol, l’agence européenne chargée de la lutte contre la grande criminalité, mentionne explicitement l’organisation chiite dans son rapport d’activité 2020. « Le Hezbollah est suspecté de trafic de diamants et de drogue et de blanchiment d’argent via le marché des voitures d’occasion. L’argent est expédié au Liban via le système bancaire mais aussi par le transport physique d’argent liquide via l’aviation commerciale. Les enquêtes se heurtent à la difficulté d’apporter la preuve que les fonds collectés sont destinés à l’aile militaire de l’organisation. » Pourquoi l’aile militaire ?

Parce que l’Union européenne et la France distinguent la branche armée du Hezbollah de sa branche politique. Elles considèrent la première comme terroriste mais pas la seconde.

Un « en même temps » diplomatique qui est censé permettre à la France de continuer à jouer un rôle influent au pays du Cèdre – même si l’insuccès des efforts diplomatiques récents d’Emmanuel Macron a mis au jour l’impuissance de Paris face au blocage politique – et d’éviter des représailles contre le contingent français des Casques bleus de l’ONU dans le sud du Liban. Mais cela complique la tâche des policiers…

La France est une base commode en raison de ses liens traditionnels avec le Liban, mais aussi parce qu’elle abrite une communauté chiite nombreuse, estimée à environ 150 000 à 200 000 personnes

Explosif. Et le parti chiite n’a apparemment pas de difficulté à trouver des soutiens opérationnels possédant le passeport français. En 2012, le kamikaze qui a tué cinq touristes israéliens et leur chauffeur en Bulgarie en faisant exploser sa charge était un Franco-Libanais. Et en 2015, selon nos informations, un chercheur libanais du CNRS installé à Annecy a été arrêté par les autorités chypriotes.

Il supervisait plusieurs étudiants qui travaillaient dans une villa de l’île où plus de 8 tonnes de nitrate d’ammonium ont été trouvées.

La même année, à Londres, un citoyen libano-britannique a été arrêté pour avoir amassé 12 500 kits de première urgence dans un garage londonien, ce qui correspond à environ 3 tonnes de nitrate d’ammonium. Car les poches de froid instantané à usage médical contiennent ce produit qui, en grande quantité, peut être très dangereux, comme l’a prouvé l’explosion du port de Beyrouth […] Derrière ces stocks, selon Berlin, se trouvait encore et toujours le parti chiite libanais.

Logistique. Le 17 septembre 2020, le coordinateur de la lutte antiterroriste au département d’État américain, Nathan Sales, confiait lors d’un séminaire vidéo que « depuis 2012, le Hezbollah a établi des caches de nitrate d’ammonium à travers l’Europe en transportant des kits de première urgence qui contiennent la substance ».

Et d’aller plus loin : « Je peux révéler que de tels stocks ont été transportés à travers la Belgique, la France, la Grèce, l’Italie, l’Espagne et la Suisse. Je peux aussi révéler que des quantités significatives de nitrate d’ammonium ont été découvertes et détruites en France, en Grèce et en Italie. Nous avons des raisons de penser que cette activité est toujours en cours »…

En Israël, Sarit Zehavi, présidente et fondatrice du centre de recherches Alma […] estime que les autorités françaises sous-estiment l’ampleur des risques : « Le Hezbollah comme le Hamas ne sont pas seulement une affaire israélienne. Ce sont des problèmes entre deux idéologies, et le clash est violent. La première est celle qui défend les valeurs de l’Occident – comme celles de la Révolution française – et la seconde croit dans les valeurs radicales de l’islam chiite. »

« S’essuyer les pieds » sur le drapeau israélien. Le courant pro-iranien est aussi représenté en France par plusieurs mosquées et centres culturels islamiques qui seraient liés à la milice libanaise. Dans le nord de la France, à Grande-Synthe, le centre Zahra a longtemps été dans le collimateur des services . Son responsable, Yahia Gouasmi, n’a jamais caché son soutien au Hezbollah. Une position que défend son avocat, Me Hatem :

« La justice française reproche à mon client ses liens avec le Hezbollah. Ce mouvement est considéré comme un groupe terroriste alors qu’il s’agit d’un mouvement de résistance, comme les Français ont résisté aux Allemands pendant l’Occupation en 1940. » 

Me Hatem s’amuserait presque de ces accusations : « L’année dernière, le président Macron a bien rencontré au Liban Mohammad Raad [chef du bloc parlementaire du Hezbollah, NDLR], il s’est affiché avec lui ; même mon client ne serait jamais allé jusque-là ! »

Pour entrer dans le bâtiment du centre Zahra , les visiteurs devaient marcher et « s’essuyer les pieds » sur le drapeau israélien.

Dans la continuité de ses positions, Yahia Gouasmi s’est illustré en 2009 en présentant une liste « antisioniste » aux élections européennes avec, en tête de liste, Dieudonné et Soral. Il est aussi à l’origine de la Fédération chiite de France…

Désormais, Yahia Gouasmi semble se limiter au 2.0. Le sexagénaire, suivi par plusieurs dizaines de milliers d’internautes, propose, sur YouTube, des vidéos religieuses et politiques. Le support a changé, les idées demeurent les mêmes.

La France n’en a pas fini avec le Hezbollah .

1. Argent sale : la traque, de Quentin Mugg, avec Hélène Constanty (Fayard, 2021).

Karim Daher – PHILIPPE HUGUEN/AFP – AL-MANAR TV/AFP – Yaghobzadeh Alfred/ABACA

https://www.lepoint.fr/monde/le-hezbollah-tisse-sa-toile-en-france-14-06-2021-2430824_24.php

Print Friendly, PDF & Email
18 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Machinchose
Machinchose
il y a 4 mois

un petit bonjour a Yahia Gouasmi, l’ algérien chiite qui a fondé son centre Zahra (la fleur) a grande synthe avec les sous de l’ iran, via le hizbalai, vite! du balai!

faudrait vite le renvoyer en algérie ou les chiites ne sont pas trés aimés, mais il est peut etre fronssé lui aussi
bah! ce n’ est pas le plus dangereux

« Mazen al-Atat » c’est surprenant combien les originaires de ce vaste merdier du proche orient adorent se prénommer avec tout ce qui evoque l’ eau

je crois que c’est le vieux dictateur palos Mahmoud tabasse, qui se fait appeler abou mazen

« paoa de mazen »

faut savoir que « mazen » chez ces crevards designe un gros nuage pret a eclater en pluie bienfaisante…

c’est aussi le nom de la citerne destinée a recueillir l’ eau de pluie
c’est plus facile l’ imagination et le souhait que travailler a réaliser des stations de dessalement par dizaines comme on le fait chez l’ ennemi israélien, qui a réussi a etre autonome en eau potable et qui comme un gros con en fournit son ennemi mortel de Gaza

Argo
Argo
il y a 4 mois

Chez nous, il y a déjà la cinquième colonne du jihad, avec ses soldats, et des plans de bataille. Des caches d’armes? Mais il y en a partout, ainsi que des explosifs. Personne ne le voit. Personne ne veut le savoir. Jusqu’au jour où il sera trop tard!

Georges Slowik
Georges Slowik
il y a 4 mois
Reply to  Argo

De toutes facons quand on les voit on ne peut en parler a qui que ce soit parce qu’on se fait traiter de complotiste xenophobique anti-islam. Perso je sais qui sont les gens qui se prepare dans l’ombre, mais je me prepare aussi.

palimola
palimola
il y a 4 mois
Reply to  Argo

Et tout ça avec la bienveillance des  » autorités  » car si on veut stopper toute cette merde on peut , idem pour toute cette came et ces armes qui entrent en France !

Frejusien
frejusien
il y a 4 mois
Reply to  palimola

oui, les pourritures de lagerbe à l’AN ont finalement autorisé le Burkini, juste avant l’été,
et cela dans la loi devant lutter contre le séparatisme, qui était au début une loi pour lutter contre l’islamisme,
ah ! ils en veulent du b***

Christian Jour
Christian Jour
il y a 4 mois

Mééééééé les bobos gauchos et les collabos, le nez dans la merde, ils ne verraient rien, pire ils diront que ça sent bon.
Quand est ce qu’on arrêtera de protéger tous ces dégénérés qui nous envahissent et qui pourrissent nos vie, surement pas avec ce gouvernement de vendus corrompus et soumis. Bande de larves vous ne, méritez pas les fonctions que vous représentez, pire vous les salissez. Quand aux traîtres………

Christian Delamart
Christian Delamart
il y a 4 mois

Macron et tous les collabos des nazillons sont complices

MOI DE FRANCE
MOI DE FRANCE
il y a 4 mois

ILS nous preparent peut etre le 14′ juillet VA SAVOIR!!
faudrait liquider toute ces merdesle monde s en porterais mieux

hello
hello
il y a 4 mois

la france refuge tranquille de tous les terroristes islamistes et leurs trafics par la grâce d’un état criminel soumis qui expose ainsi ses citoyens aux pires problèmes

jojo
jojo
il y a 4 mois

la chasse reste ouverte pour les nuisibles………

raslebol
raslebol
il y a 4 mois
Reply to  jojo

Bien vu, une bonne chasse aux nuisibles est la solution !
Il y a un besoin urgent de réguler ou endiguer la vermine à certains endroits, nettoyer notre pays de cette décharge à ciel ouvert !

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 4 mois

Il ne manquait plus que le Hezbollah pour tout faire péter, ah si, on pourrait aussi inviter le Hamas, ils sont très bien aussi pour mettre de l’ambiance. Sérieux, plus il y a de muz, plus c’est l’anarchie et seul Zemmour propose de nettoyer la place !

JEAN PN
JEAN PN
il y a 4 mois

Vous ne croyez pas que les explosifs pourront servir contre la France le moment venu ???……….

juste
juste
il y a 4 mois

‘désormais’ ? L’importation des conflits du Moyen Orient chez nous n’est ni récente ni anecdotique c’est le résultat de décennies de corruption de nos collabos pour d’une part favoriser le clan le plus meurtrier chez eux et d’autre part opérer le remplacement des descendants de ceux qui ont fait ce pays… Vous laissez faire ? vous êtes complices !

coupendeux
coupendeux
il y a 4 mois

J’espère qu’ils stockent également dans les caves de l’élysée.

Michel
Michel
il y a 4 mois

Qui sont les commenditaires de l’invasion migratoire…. Soros et ses cousins… Non(?) Qui a désoudé Kadhafi ouvrant de facto la Libye à cette invasion de l’Europe… Sarkozy !!! (Auvergnat de son état) Qui mets le feu au Moyen Orient depuis 60 ans (?) On ne dévoile pas leur noms c’est interdit ! Qui appuis cette situation…. les Yankees !!! Qui a détruit l’Irak avec 1 million de morts par embargo approuvé par Madame Albraite dont on taira les origines par soucis de pudeur! Fallait pas les faire venir… Mr Giscard d’Estaing et ses successeurs socialistes !!! Appuyé par les gauchistes imatures gorgés d’idéologie mondialiste.

Francis
Francis
il y a 4 mois

Donc, on peut en déduire que Paris = Beyrouth

Lire Aussi