Stop ! La gifle à Macron ce n’est quand-même pas l’attentat du Petit-Clamart !

Journalisme Manipulations médiatiques Publié le 10 juin 2021 - par - 12 commentaires

Stop au délire médiatique après la gifle reçue par Macron. Stop à l’indignation générale que manifeste la classe politique.

“La France giflée, la République humiliée, la démocratie bafouée, la fonction présidentielle salie”… Stop à la surenchère ! Tout cela devient éminemment grotesque.

Cette gifle, ce n’est quand même pas l’attentat du Petit-Clamart !

Certes, Macron a subi un affront au cours d’un bain de foule, quand un énergumène mal intentionné l’a giflé, mais il en est le principal responsable.

Seul Zemmour a eu les mots justes pour analyser l’incident. Et encore a-t-il oublié de mentionner les innombrables insultes du Président envers le peuple français. Des insultes jamais dénoncées par les médias.

Zemmour : “Je condamne la gifle, mais il a lui-même désacralisé sa fonction. Macron et son ministre de la Justice ne cessent de relativiser les violences dans la société. A-t-il reçu une claque ou un sentiment de claque ?”

Oui, ce geste est inexcusable et doit être sanctionné, puisque toute atteinte à un dépositaire de l’autorité publique, et à plus forte raison quand celui-ci occupe la fonction suprême, est passible de 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende.

Mais que la classe politique ne nous parle pas du respect de la fonction ou d’une France humiliée par cette mini-baffe. Qu’elle ne nous parle pas de dignité.

Macron n’a jamais su ce que signifie le mot dignité.

Quand on veut être respecté, il faut être respectable et exemplaire. Donc le contre-modèle d’un Macron qui est incontrôlable et irresponsable. Les comportements sordides indignes d’un Président, il les collectionne !

Qui a humilié la France en se vautrant dans la fange à Saint-Martin, avec deux délinquants dépoitraillés et luisants de sueur, faisant un doigt d’honneur devant l’objectif ?

PHOTOS de Macron à Saint-Martin : le doigt d'honneur qui ruine l'image du Président - AgoraVox le média citoyen

Qui a désacralisé la fonction présidentielle en laissant chanter des insanités sur les marches de l’Élysée ?  “Ne t’assieds pas salope. Suce ma bite et lèche mes boules. Danse, enculé de ta mère”. La grande classe !

L'étonnante photo du couple Macron lors de la Fête de la musique à l'Élysée - Le Parisien

Qui a ridiculisé une fois de plus la République, en s’acoquinant de façon grotesque avec les youtubeurs McFly et Carlito, au cœur de l’Élysée ?

Qui a sali la démocratie en insultant le peuple qui l’avait élu, le traitant d’alcoolique, d’illettré ou de moins que rien ?

Qui a trahi la France en l’accusant de crime contre l’humanité en Algérie ?

Qui a insulté notre pays à la tribune de l’ONU, l’accusant devant 193 chefs d’État d’avoir fait beaucoup de mal ?

Qui a banalisé la violence en la minimisant et en passant à la trappe les 1 000 agressions gratuites que subit quotidiennement le peuple ?

Qui a encouragé la criminalité par un laxisme judiciaire coupable, laissant des multirécidivistes repartir libres après un énième rappel à la loi ?

Si Macron incarne la Nation, reconnaissons qu’il l’incarne de la façon la plus pitoyable qui soit, en se vautrant régulièrement dans la médiocrité et la bassesse, oubliant qu’il représente la France et le peuple français aux yeux du monde.

Peut-on exiger du peuple de respecter une fonction présidentielle que Macron lui-même n’a cessé de désacraliser, de salir, de mépriser et de piétiner ?

Bien des Présidents ont été victimes d’attentats politiques au cours de l’histoire. Mais imagine-t-on un de Gaulle giflé par un opposant ? Impensable. Cette gifle, c’est le mépris du peuple envers un Président qui porte des habits trop grands pour lui.

On ne peut à la fois insulter et mépriser le peuple comme l’a toujours fait Macron et vouloir être aimé de ceux qui ne sont rien.

Par conséquent, quand l’exécutif minimise les violences faites au peuple et notamment aux policiers, il est malvenu de maximiser une petite gifle que Macron reçoit d’un citoyen en colère.

Cette surenchère de la classe politique devient indécente, quand tant de Français meurent de la violence quotidienne par la faute d’un exécutif qui faillit à sa fonction première, laquelle est de protéger le peuple.

Et quand la classe politique ne s’est jamais indignée des sordides frasques élyséennes à Saint-Martin ou à l’Élysée, pourquoi s’indigne-t-elle aujourd’hui d’une gifle visant un Président qui affiche des comportements indignes de sa fonction ?

Macron récolte ce qu’il a semé. Assez de battage médiatique hypocrite !

La violence de rue tue tous les jours dans l’indifférence générale. Que Macron protège d’abord le peuple et on pourra alors pleurer sur son triste sort de Président giflé.

La France est devenue une jungle. Dans celle de Calais ce sont encore 30 CRS qui ont été blessés face à 300 migrants violents. Que fait Macron ? Rien ! Jamais il n’expulsera quiconque, jamais il ne fermera les frontières. Il laisse tout pourrir, tout en espérant être réélu.

https://fr.sputniknews.com/france/202106031045685816-plus-de-30-crs-blesses-dans-de-violents-affrontements-avec-des-migrants-a-calais/

Et quand Castex appelle à un sursaut républicain, il serait mieux avisé d’en appeler à un sursaut de dignité présidentielle.

https://ripostelaique.com/stop-la-gifle-a-macron-ce-nest-quand-meme-pas-lattentat-du-petit-clamart.html

Print Friendly, PDF & Email
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Argo
Argo
il y a 14 jours

Rien à ajouter tout est dit!🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷

Karl der Hammer
Karl der Hammer
il y a 14 jours
Reply to  Argo

Et les éborgnements? Et la dictature covidiste?

Argo
Argo
il y a 14 jours

Ça a été dit!

julie
julie
il y a 14 jours

Tout à fait d’accord.

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 14 jours

L’Elysée???
Depuis 2017, c’est plutôt une déchetterie qu’un palais présidentiel…

12-fr-9d534414d75b13f2cb18cc8dfa138a60.jpg
vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 14 jours

OUI ce Héros doit être sanctionné !!,c’est à dire que c’est un déséquilibré, selon les termes appropriés !! deux comprimés, ,une tape sur la main sacrilège ,et puni de télé ce soir !

Antiislam
Antiislam
il y a 14 jours

Bonjour,

Merci pour cet article très juste.

Laurent P
Laurent P
il y a 14 jours

L’adresse postale publique de Damien Tarel est
https://www.pagesjaunes.fr/particuliers/047523210400000000C0002
Ne reste plus qu’à IMPRIMER L’ARTICLE ET LE LUI ENVOYER PAR LA POSTE :
Cliquer sur l’icône verte Print Friendly, en bas à gauche de l’article
URL direct https://www.printfriendly.com/p/g/br5f7k
Choisir taille de texte 110% et taille d’images 100%
puis télécharger la version PDF en quatre pages et l’imprimer en deux feuilles recto-verso (1-2 et 3-4).
Pour envoyer : Mettre dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer, poster.
Soutenir un résistant ça commence comme ça.

RODRIGUE
RODRIGUE
il y a 14 jours

Il a eu une bouffée délirante en voyant ce soleil jupitérien s’approcher si près de lui § Non, les bouffées délirantes c’est pour les meurtriers muz !

Frejusien
frejusien
il y a 13 jours

Comme il était content de s’encanailler, le petit bourge amiénois , aussi bien à St Martin que pour la fête de la musique !!!

je crois qu’il a été émoustillé par la petite claque qu’il a reçu, serait-il aussi sado-maso ??

Frejusien
frejusien
il y a 13 jours

C’est fou ces gens méprisables et méprisés qui aspirent au respect, alors qu’ils ont perdu toute dignité

Merci DAMIEN TAREL,
le petit roquet de l’Elysée ne relève pas le gant, il n’en a pas la carrure, il se contente de faire démolir son adversaire par ses sbires de l’institution stalinienne qui sévit à la « justice »,
Comme c’est facile !!! et comme c’est minable ! à la mesure du petit président

Gladius
Gladius
il y a 5 jours

Et surtout, hein ! ne pas en rire trop ouvertement ou en public : il faut se garder de la terrible punition qui pourrait en découler, selon la chansonnette : « le pre-mier qui ri-ra, au-ra une ta-pette ! »

J’ai dit « tapette » ?

Lire Aussi