6 juin : il y a 77 ans, la libération de la France commençait !

Cinéma Dimanche cinéma Histoire Histoire de France Publié le 6 juin 2021 - par - 40 commentaires

C’est le 77e anniversaire du débarquement et aucun média n’en parle. Ni le Figaro, ni Le Parisien.
Il n’y a que Ouest-France…
Je me demande si l’on ne va pas vers un oubli progressif de 14-18 puis de 39-45… les jeunes générations ne s’intéressant guère à ces périodes de l’histoire mais plutôt à l’esclavagisme ou à la colonisation (merci l’EN).
François des Groux
.
François a raison. Comment ne pas avoir un sentiment de fierté et de reconnaissance absolus devant les images du Débarquement, devant ces soldats qui dont venus nous libérer du nazisme, de la peste noire, à nous qui savons si bien, en proie à la peste verte, ce que cela signifie ?
Pourtant, quel étrange silence…
.
Alors nous vous proposons de faire un double pèlerinage.
D’abord avec une video de 55 minutes, dans le cadre de notre rubrique « dimanche cinéma »,  pour rendre hommage à nos héros, pour ne pas oublier.
.
Ensuite  avec l’excellent article d’Hérodote qui vous permet de revivre cette journée ô combien historique.

6 juin 1944

Le débarquement de Normandie

Le 6 juin 1944, à l’aube, une armada de 4266 navires de transport et 722 navires de guerre s’approche des côtes normandes. Elle s’étale sur un front de 35 kilomètres et transporte pas moins de 130 000 hommes, Britanniques, Étasuniens ou Canadiens pour la plupart. Plus de 10 000 avions la protègent.

Baptisée du nom de code Overlord (« suzerain » en français), cette opération aéronavale demeure la plus gigantesque de l’Histoire, remarquable autant par les qualités humaines de ses participants que par les prouesses en matière d’organisation logistique et d’innovation industrielle et technique. Elle était attendue depuis plus d’une année par tous les Européens qui, sur le continent, luttaient contre l’occupation nazie.

Scène de débarquement le 6 juin 1944 (Overlord)

Intox

Au début de l’année 1944, les Soviétiques ont franchi le Dniepr et envahi la Roumanie et la Bulgarie. Pour les Allemands, la défaite n’est plus que l’affaire de quelques mois. L’ouverture du « second front » à l’Ouest doit l’accélérer.

Dwight Eisenhower et ses adjoints, les généraux américains Omar Bradley et George Patton ainsi que le maréchal britannique Bernard Montgomery, décident de débarquer en Normandie, au sud de la Seine.

Le général Dwight Eisenhower s'entretient avec un parachutiste avant le Jour JLes plages de sable qui s’étendent entre l’estuaire de la Seine et la presqu’île du Cotentin (plus précisément entre l’Orne, la rivière qui traverse Caen, et la Vire, la rivière qui traverse Saint-Lô) se prêtent à un débarquement rapide et sont moins bien défendues que les ports du nord.

L’objectif est d’installer une tête de pont sur ces plages puis de s’emparer du port en eau profonde de Cherbourg afin d’intensifier les débarquements d’hommes et de matériels.

Il n’empêche que d’impressionnantes fortifications parsèment le littoral océanique des Pyrénées à la Norvège. C’est le « mur de l’Atlantique ». L’arrière-pays du Cotentin a aussi été inondé par les Allemands dès janvier 1944 et protégé contre d’éventuels atterrissages par des pieux, tranchées, mines etc.

Hitler lui-même attend avec impatience le débarquement. Il croit pouvoir le repousser aisément et, de la sorte, mettre hors jeu les Anglo-Saxons avant de reporter toutes ses forces contre l’Armée rouge ! Il est convaincu qu’il aura lieu au nord de la Seine, à l’endroit le plus étroit de la Manche et à 300 kilomètres seulement du centre industriel de la Ruhr.

Un char gonflable dans le Kent (opération Fortitude, printemps 1944)Les Alliés font de leur mieux pour l’en convaincre. Ils montent pour cela l’opération Fortitude (« courage » en français), avec, face au Pas-de-Calais, dans la campagne du Kent, une impressionnante concentration de blindés en baudruche gonflable et d’avions en contreplaqué. Cette intoxication permettra aux Alliés de n’affronter que 17 divisions allemandes sur les 50 présentes dans la région, les autres attendant dans le Nord un deuxième débarquement qui ne viendra jamais.

Les forces allemandes de Normandie totalisent près de 300 000 hommes. Elles sont placées sous le haut commandement du prestigieux feld-maréchal Erwin Rommel.

Comme le temps est mauvais sur la côte normande dans les premiers jours de juin et exclut toute tentative de débarquement, Rommel prend la liberté d’une virée automobile en Allemagne pour fêter l’anniversaire de sa femme.  Il n’a pas prévu que le temps allait subitement se mettre au beau dans la nuit du 5 au 6 juin. Cette nuit-là, il n’y a que 50 000 soldats pour faire face à l’armada alliée, dont une moitié de non-Allemands engagés de force et dont la valeur guerrière n’est pas la première qualité.

Débarquement à haut risque

En raison de la tempête qui sévit sur la Manche, Eisenhower a déjà reporté le débarquement du 4 au 6 juin. Le 5 juin, enfin, son service météo lui promet une accalmie de 36 heures et il décide d’engager sans délai l’opération Overlord.

Pathfinders ou éclaireurs anglo-saxons, avec leur parachutage au-dessus du Cotentin (5 juin 1944)Vers minuit, trois cents éclaireurs (pathfinders) sont parachutés pour de bon derrière les marais du littoral, sur la presqu’île du Cotentin. Ils balisent les terrains d’atterrissage destinés aux planeurs qui les suivent.

23 500 parachutistes de trois divisions aéroportées (2395 avions et 867 planeurs) sont lâchés derrière les lignes allemandes. Leur mission est de dégager la plage Utah et de couper la route nationale qui relie Caen à Cherbourg  à Sainte-Mère-Église.

Certains parachutistes de la 101e Airborne tombent par erreur au centre du village où ils sont mitraillés par les Allemands avant d’avoir touché terre.

Planeurs alliés abandonnés dans le bocage normand après la nuit du 6 juin 1944À l’intérieur des terres, les réseaux de résistance s’activent. Ils ont été avertis du débarquement par des messages codés de la radio anglaise, la BBC. Parmi eux deux vers de Verlaine :
« Les sanglots longs des violons de l’automne
Blessent mon coeur d’une langueur monotone ».

Le jour J

Au matin du Jour J, à 5h30, les avions alliés et une demi-douzaine de cuirassés bombardent les fortifications des plages et des falaises.

Une heure plus tard, cinq divisions (deux américaines, deux britanniques et une canadienne) commencent à débarquer sur autant de plages aux noms codés.

De l’ouest vers l’est, Utah et Omaha (troupes américaines), Gold (troupes britanniques), Juno(troupes canadiennes) et Sword (troupes britanniques et détachement français).

Overlord (Herodote.net)Les hommes progressent sur les plages sous le feu des Allemands qui tirent du haut des blockhaus, ces derniers étant eux-mêmes pilonnés par les cuirassés alliés depuis le large.

La résistance de la Wehrmacht est rude en dépit de la médiocrité des troupes, en particulier sur Omaha Beach où les Américains frôlent la catastrophe.

Une tête de pont cher payée

La chance sourit en définitive aux Alliés. Pendant toute la journée, ils n’ont à affronter que deux avions de chasse allemands. Quant aux redoutables Panzers ou chars d’assaut allemands, ils sont inexplicablement restés en réserve à l’intérieur des terres, mis à part une contre-attaque au petit matin sur Sainte-Mère-Église.

C’est ainsi qu’à la fin de la journée, malgré les cafouillages et les fautes du commandement, 135 000 hommes ont déjà réussi à poser le pied sur le sol français.

Le cimetière américain de Colleville-sur-mer (DR)Les cimetières blancs des falaises témoignent encore aujourd’hui du prix de ces actions héroïques, sanglantes et souvent désordonnées.

Les Américains déplorent 3 400 tués et disparus, les Britanniques 3 000, les Canadiens 335 et les Allemands 4 000 à 9 000. Les trois cinquièmes des pertes alliées se sont produites sur la plage Omaha. Mais, au total, elles s’avèrent beaucoup moins importantes que prévu.

Les bombardements des villes normandes et des noeuds de communication ont par ailleurs causé la mort de 2500 civils.

Au soir du 6 juin, les Alliés ont finalement réussi à établir une tête de pont sur la côte. Ils peuvent mettre en place toute la logistique indispensable au débarquement de millions d’hommes, en vue d’une offensive de longue haleine…

Ensuite avec
Print Friendly, PDF & Email
40 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Maurin JM.
Maurin JM.
il y a 18 jours

Quel connerie de avoir libérée. Aujourd’hui nous ne serions pas souillé par immonde islam.

Argo
Argo
il y a 18 jours
Reply to  Maurin JM.

L’islam fricotait aves les nazis, alors…

Argo
Argo
il y a 18 jours

Oui, ce qui fait qu’on aurait eu les deux sur le dos! Ils avaient tous deux Islam et Nazisme la même haine pour les juifs! Au fond ce sont des nazis à la sauce orientale, même encore aujourd’hui, malgré qu’ils s’en défendent!

Yves Morcet
Yves Morcet
il y a 12 jours
Reply to  Argo

Et bien NON, nous n’aurions pas eu les deux sur le dos puisque en débarquant, les américains voulaient faire de la France une colonie américain. Les dollars français étaient déjà imprimés

Marc
Marc
il y a 18 jours

Absolument! Ils souhaitaient réduire en esclavage, puis exterminer totalement les Peuples Slaves, qui constituent une bonne moitié de tous les Peuples Blancs Européens…alors qu’ils étaient littéralement en pâmoison devant l’islam et les musulmans, et admettant des dizaines de milliers d’entre eux au sein des Waffen-SS! Le National-Socialisme, une idéologie pro-Blanche et pro-Européenne??! La belle blague!…😤😤

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 18 jours

Oui, division Hanjar par exemple.

OtkhmezuriNo27 br.jpg
Spicule
Spicule
il y a 15 jours
Reply to  PASCAL ALEVEK

Oui Anjar autre orthographe peut-être plus juste.

Romulus luc
Romulus luc
il y a 18 jours

Bonjour , cela justifie biens amitiés des Allemands actuels avec islam, ils ont toujours été les alliés de cette immonde idéologie, les allemand ayant perdu en 45 le conflit ,ils se sont vengés en favorisant invasion islamisée actuelle de Europe par leurs ancestraux amis muz.

Marc
Marc
il y a 18 jours
Reply to  Romulus luc

Cette étrange attirance contre-nature des Allemands vis à vis de l’islam ne date pas d’hier: elle remonte au moins jusqu’au 13 ième siècle, avec l’avènement du très sinistre Frédéric II de Hohenstaufen, un abominable tyran féru dés le plus jeune âge de culture arabo-musulmane(son règne sur la Sicile, dés 1220, fut marqué du sceau de la terreur absolue, mâtinée de luxure et de décadence islamique…et déjà en complicité avec les musulmans qui occupaient depuis longtemps ce territoire!) qui non seulement pactisait avec les Islamopithèques, lors d’une des croisades(il était considéré comme un traître par la plupart des Croisés, et fut officiellement excommunié par le Pape Grégoire IX, en 1227!). Bien plus tard, cette islamophilie germanique fut reprise par le sinistre Guillaume II, qui, à la suite de Bismarck, cultiva une islamophilie inconditionnelle, en s’alliant avec le Sultan Abdulhamid II de Turquie, et contribua de façon décisive à la modernisation militaire de l’Empire Ottoman…tandis que celui-ci génocidait de façon systématique les minorités non-musulmanes ayant le malheur d’être sous le contrôle de cet empire islamique: Chrétiens turcs, Arméniens, Chaldéens, Yézidis, etc…) L’armée Turco-Ottomane, à la veille de la Première Guerre Mondiale, était entièrement équipée d’armement Allemand: Fusils Mauser 98, mitrailleuses Maxim MG-08, canons de 77 mm et plus, etc…etc… Les Alliés de l’Entente étaient parfaitement au courant de cette sinistre alliance germano-islamique, et n’avaient pas de mots assez durs pour la condamner!… Cette sinistre tradition(dont le petit peuple Allemand ne peut être tenu pour responsable!)fut très logiquement perpétuée par Adolf Hitler et son régime… On finit par se dire que l’immonde Angela Merkel ne fait que poursuivre cette tradition séculaire d’islamophilie allemande!… Avec des conséquences tragiques pour les Citoyens Allemands de base!

Marc
Marc
il y a 18 jours
Reply to  Romulus luc

L’inhumanité manifeste de ce sinistre Frédéric II de Hohenstaufen est clairement démontrée par les horribles « expériences » auxquelles il se livra sur des nouveaux-nés, confiés à des nourrices ayant reçu l’ordre formel de ne jamais leur adresser la moindre parole, « afin de savoir dans quelle langue ils s’exprimeraient » !… Tous ces pauvres enfants moururent les uns après les autres, victimes du manque de relation affective nécessaire à leur survie. Le sinistre « empereur » hérétique et islamophile ne s’en tint pas là: un jour, il fit enfermer un pauvre innocent dans un tonneau à l’intérieur garni de clous accérés, et fit rouler ce tonneau du haut d’une colline, afin de « voir comment l’âme humaine peut s’échapper d’un récipient hermétiquement clos »!… Ces sinistres « expériences » de Frédéric II, équivalentes des siècles en avance aux immondes vivisections humaines des abominable Dr. Mengele, Rascher et consorts, démontrent le très, très long passé de cruauté gratuite d’une certaine pseudo-« élite » allemande, au cours des siècles…

Spicule
Spicule
il y a 15 jours
Reply to  Romulus luc

Merkel est à genoux devant Erdogan qui fait le chantage au lâcher de migrant.

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 18 jours

Hélas, beaucoup de gens l’ignorent, et font même preuve de quelque incrédulité quand on le leur dit.

Spicule
Spicule
il y a 15 jours

Parfaitement et Hitler fait l’éloge de l’islam dans son « Mein Kampf ».
Anschar était une fraction de la SS composée pour l’essentiel de bosno-musulmans avec pour objectif de massacrer un maximum de serbes et de juifs le cas échéant.
Sans oublier les liens d’amitiés avec le grand mufti de Jérusalem.

Argo
Argo
il y a 18 jours

L’envahisseur a changé de visage!

dudulle
dudulle
il y a 18 jours

77 ans après, le musellement et l’assassinat de la France commencent bien…

Baba
Baba
il y a 16 jours
Reply to  dudulle

Mais c’est bien-sur! Musellement/Musulman…
Tout s’explique!

UN GAULOIS
UN GAULOIS
il y a 18 jours

« Je me demande si l’on ne va pas vers un oubli progressif de 14-18 puis de 39-45… »

Pour 39-45, je peux dire que non dans ma région normande. Les maires, députés et autres maintiennent vivace l’hommage en souvenir des libérateurs Anglais et Américains, sans omettre le courage des Français.
Il y a de nombreuses cérémonies mais le COVID oblige que certaines de celles ci soient à huis clos. D’autres sont largement ouvertes, mais les participants portent des masques. Le pot du souvenir est bien sûr reporté à plus tard.
A la batterie de Merville notamment, des soldats anglais ont traversé la Manche pour s’associer aux anciens paras français afin de déposer des gerbes sur les monuments aux morts après exécution des hymnes nationaux et discours parfois très émouvants comme la lecture de la lettre à ses parents d’un des ces héros oubliés.
Les rangs de ses héros tel que rappelé, s’éclaircissent de plus en plus faute au temps qui passe et à la maladie.

Marc
Marc
il y a 18 jours
Reply to  UN GAULOIS

Pour se souvenir de ce que ces jeunes héros de l’époque ont enduré: voir la scène fameuse du débarquement, au début du film « Il faut sauver le Soldat Ryan »!… Nos misérables générations de « soy-boys » actuelles n’auraient pu endurer çà pendant plus d’une ou deux minutes!…

UN GAULOIS
UN GAULOIS
il y a 18 jours

J’aurais dû ajouter que si à Merville il y avait un peu de public, pour d’autres manifestations il fût fort peu nombreux. Cà confirme le sentiment de François.

la moutarde me monte au nez et LARM me fait gerber
la moutarde me monte au nez et LARM me fait gerber
il y a 18 jours

Et puis, on s’efforce de faire oublier que les nouveaux Maîtres de l’Europe nous ont pourri la vie à plusieurs reprises et que çà ne leur a jamais porté chance.

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 18 jours

Mais ils sont toujours prêts à recommencer histoire de se venger de la fois dernière.
Un médecin lorrain disait à mes parents, il y a cinquante ans de cela, que l’hostilité des Allemands envers les Français n’était pas éteinte et qu’ils étaient prêts à remettre ça, mais d’autre manière que la déferlante guerrière des trois guerres précédentes.

Henri
Henri
il y a 18 jours

Tout à fait Victoire de Tourtour!
Adolescent au début des années 70, je me souviens qu’il y eut une tension ( diplomatique, je suppose) avec l’Allemagne. Je n’ai plus connaissance des raisons mais me rappelle avoir entendu des journalistes radiophoniques, évoquer cette crainte.
Mais peut-être que celle-ci était excessive et exprimée de la sorte en raison de la proximité de la fin de la Seconde Guerre Mondiale( seulement 25 ans).

UN GAULOIS
UN GAULOIS
il y a 18 jours
Reply to  pier

Un hommage a été rendu au commandant Kiefer ainsi qu’à son commando le 6 juin à 18H à Amfreville en présence de monsieur Léon Gautier né en octobre 1922 dernier survivant de cette action héroïque du débarquement. Des anciens commandos marines et paras ainsi que des commandos marine d’active étaient là pour saluer notre glorieux ancien ainsi que ses camarades et leur chef légendaire.
Encore une cérémonie du souvenir émouvante. Le soleil normand aidant, une foule nombreuse s’était déplacée pour assister à l’évènement.

Georges Slowik
Georges Slowik
il y a 17 jours
Reply to  pier

Les francais oublient plus vite que les Brits.
https://europeremembers.com/destination/commando-kieffer/

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 18 jours

On n’en parle pas, on préfère oublier que nous vivons en ce moment même une invasion, une occupation que nous avons nous-mêmes provoquée, la honte.

GAULOIS EN COLERE
GAULOIS EN COLERE
il y a 18 jours

Il y’a des oubliés dans ce débarquement. On nous parle que des 177 FUMACO du Commando Kieffer débarquer à Ouistreham le 6 juin, mais c’est oublier que des Parachutistes de la France Libre du 2 ème RCP/SAS de Pierre Bourgoin dit « le manchot » et du 3 ème RCP/SAS de Pierre Château-Jobert dit « Conan » furent largués dans la nuit du 5 au 6 juin respectivement sur la Bretagne et sur la Bourgogne (à Sennecy-le-Grand ce trouve un monument en l’honneur des Parachutistes Français du SAS). Pour mémoire, le premier tué du débarquement était un Breton, le caporal Emile Bouetard du 2ème RCP/SAS.

Marcel de Vienne
Marcel de Vienne
il y a 18 jours

Merci à Résistence Républicaine pour parler d’histoire surtout pour les jeunes , en memoire de ces héros oú la plupart inconnus mais qui ont donné leur vie pour nous sauver du nazisme , aujourd’hui nous avons besoin d’une nouvelle Normandie pour nous sauver de cette dictature fasciste covidiste Macronienne

Paul
Paul
il y a 17 jours

Tout ça pour rien.
Si, pour un sursis de (liberté)

Georges Slowik
Georges Slowik
il y a 17 jours

Je n’ai jamais visite la Normandie, par contre une fois par an depuis mon arrivee en France, je vais faire une visite a Romagnes sous Montfaucon, le plus grand cimetiere Americain en Europe, presque 5000 tombes de plus que celui de Colleville. Je n’y ai jamais vu de visiteur francais.
https://www.pierreswesternfront.nl/argonne-montfaucon-romagne-sous-montfaucon

la moutarde me monte au nez et LARM me fait gerber
la moutarde me monte au nez et LARM me fait gerber
il y a 17 jours
Reply to  Georges Slowik

Il y a une vingtaine d’année, en visite au Mont Saint Michel, j’ai tenu à aller me recueillir au cimetière américain.
C’était très émouvant.
J’avais décidé de prier sur la treizième tombe du treizième rang qui serait « mon » américain.
Le hasard a voulu qu’Il se prénomme « Charles » comme mon fils.
Bien qu’il aurait eu l’âge d’être mon père, s’il avait vécu.
Je pense souvent à lui.
J’avais été frappé par le fait qu’il n’y avait pas de tombe  » inconnu » mais une phrase qui disait quelque chose comme, de mémoire:  » ce gars était bien connu dans son bataillon pour son courage et sa camaraderie »

gigobleu
gigobleu
il y a 17 jours

Merci Christine pour ce rappel important de notre histoire que la mentalité ambiante cherche à tout prix à occulter. La suite de l’histoire aussi est intéressante. Après avoir vaincu les nazis au prix du sang de leurs boys, les américains ont déployé le plan Marschall pour redresser l’économie allemande ruinée. Et, pour les « remercier », l’UE a nommé à sa tête Walter Hallstein, ancien nazi et premier Président de l’UE. Et aujourd’hui, l’UE est à nouveau à traction allemande. Enfin, le « père » de Davos qui décide de la politique européenne s’appelle Klaus Schwab, fils d’industriel nazi, eugéniste déclaré, qui veut lui aussi construire un « surhomme ». Et pour réaliser ses « basses œuvres » s’est entouré d’une série de larbins: Macron, Merkel, Draghi, Michel, Soros, Gates etc … Tous des « fidèles » de la secte de Davos qui cherche à nous asservir …

Argo
Argo
il y a 17 jours
Reply to  gigobleu

Et les nazis qui ont commis des atrocités, Oradour, Tulle, Argenton-sur-Creuse, etc. sont presque tous morts dans leur lit, Lammerding entre autres, protégés par l’Allemagne. Seuls les lampistes ont été poursuivis.

Baba
Baba
il y a 16 jours
Reply to  gigobleu

https://www.youtube.com/watch?v=edLO0J7lWTE
Pour vous particulièrement Gigobleu.
Une explication du Rav Diniwicz sur l’amitié des Germains pour l’Islam au travers de leur cousinage avec Canaan…Ça devrait vous intéresser. A prendre avec une certaine « hauteur »bien-sûr.

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 17 jours

Cet anniversaire est presque passé inaperçu sur les sites d’informations où je suis inscrit.

gigobleu
gigobleu
il y a 17 jours

Jusqu’ici ces jeunes soldats courageux étaient morts, maintenant ils sont enterrés …

juste
juste
il y a 16 jours

il serait bon de trouver aussi une date pour marquer l’entrée de notre malheureux pays dans la soumission à la barbarie… hélas hélas hélas !

zipo
zipo
il y a 16 jours

Entre l’hitlérisme et l’islamisme aucune différence d’ailleurs hitler trouvait trés intéressant l’islam d’ailleurs je pense qu’il s’en est inspiré !Par contre je considère ce débarquement comme inutile !nous avions déja débarqué dans le sud de la France et il suffisait de remonter et éviter cette partie de la cote qui ressemblait a la ligne Maginot cela aurait évité toute cette perte en Matériels et hommes !nous avions la supériorité aérienne et nous pouvions encerler et isoler toutes ces troupes allemandes !Mauvais choix tactique qui nous a couté une blinde!

JEAN PN
JEAN PN
il y a 16 jours

Il y a 77 ans libération de la France et aujourd’hui elle est en train de se faire reprendre par l’islam et les français blablatent au lieu de passer à l’action pour la défendre ! Qu’est-ce qu’ils attendent ???

Lire Aussi