Zemmour : les 25 % de détenus étrangers doivent purger leur peine dans leur pays

Immigration Sécurité Publié le 5 juin 2021 - par - 15 commentaires

Criminels étrangers : 66 % des Français en osmose avec Zemmour pour les expulser vers leur pays.

 

Un sondage vient de paraître montrant qu’une large majorité de citoyens veulent que les 25 % de criminels étrangers qui peuplent nos prisons purgent leur peine dans leur pays.

Et cette majorité se retrouve dans toutes les classes sociales, toutes les tranches d’âge, à gauche comme à droite.

Même à gauche et chez les Verts, dont l’idéologie immigrationniste et le laxisme judiciaire viscéral sont gravés dans leur ADN, cette option recueille 50 % d’adhésion. La droite et le RN sont pour à 90 %.

https://www.cnews.fr/france/2021-06-03/7-francais-sur-10-veulent-voir-les-etrangers-condamnes-en-france-emprisonnes-dans

Zemmour jubile, le “bloc identitaire” de 70 % de Français hostiles à l’immigration et à l’islamisation du pays se révèle encore une fois très solide.

Zemmour : “Nous subissons une violence endémique qui est révélatrice d’une guerre de civilisation qu’on nous mène sur notre sol. Ce ne sont plus des faits divers”

On sait que pour Zemmour, “le sentiment d’insécurité” ça n’existe pas. L’insécurité est une réalité qu’on subit malgré soi. Et ce ne sont pas des “faits divers” mais un fléau qui détruit le quotidien des Français.

Et pour notre champion de l’identité gauloise, établir des accords avec les pays du Maghreb et d’Afrique pour qu’ils reprennent leurs criminels dans leurs propres prisons, c’est LA solution.

Une solution qui règlerait le problème de la surpopulation carcérale et qui mettrait un terme à la suppression de la “double peine” décidée arbitrairement par Sarkozy.

Il convient en outre de déchoir de la nationalité française les binationaux au moindre délit et de les expulser ensuite.

 

Mais évidemment, la mise en place d’une telle politique ne sera pas facile. Zemmour cible trois obstacles :

1° Les gouvernements étrangers qui refusent d’accorder les laisser-passer consulaires indispensables à l’expulsion d’un clandestin, refuseront évidemment de reprendre les délinquants.

Mais la France a des moyens de pression. Suppression des aides économiques, suppression des visas, chasse au tourisme médical, blocage des transferts de capitaux de la diaspora africaine et maghrébine vers leurs familles restées au pays.

 

2° L’obstruction des juges, de la CEDH, du Conseil constitutionnel ou du Conseil d’État, qui interdisent toute politique de fermeté au nom de considérations humanistes excessives. Même un terroriste algérien n’a pu être expulsé.

Seule solution : un référendum pour donner la parole au peuple souverain et surpasser le pouvoir abusif des juges.

 3° La résistance médiatique et associative qui va faire du sentimentalisme exacerbé son cheval de bataille, victimisant systématiquement l’immigré en défendant l’indéfendable.

Politique irréalisable ?

Avec Emmanuel Macron, qui ne jure que par l’immigration “richesse pour la France” et qui nie l’explosion de l’insécurité, cette politique n’a aucune chance de voir le jour. Il faut donc un changement de paradigme, une révolution de la pensée, mettant fin à quarante années d’angélisme et d’aveuglement suicidaires.

Pour les jihadistes qui ont pris les armes contre la France, la déchéance de la nationalité française doit être systématique. Aucun état d’âme à avoir, ils ont trahi la France, ils ne sont plus français !

La prison école du crime ?

Non, dit Zemmour, “les délinquants y arrivent déjà diplômés” !

La prison est éducative, c’est la faiblesse des sanctions qui est criminogène.

L’idéologie anti-prison des magistrats et des politiques fait que les peines ne sont jamais exécutées en totalité. La peine de mort a été supprimée sans qu’une peine de sûreté incompressible ne l’ait remplacée.

 Alors que la Macronie persiste à nier l’explosion de l’insécurité, avec des chiffres falsifiés par le ministère de l’Intérieur, ce qui n’est d’ailleurs pas nouveau, un sondage d’avril 2021 montre que les Français ne font aucune confiance à Macron dans ce domaine.

71 % des citoyens jugent que l’insécurité a augmenté.

Seulement 26 % estiment que le bilan de Macron est positif en matière de lutte contre la criminalité.

Ils étaient 41 % en 2018 et 32 % en 2019.

Pour trois Français sur quatre, Macron a échoué contre la criminalité.

 

Attendez-vous donc à un déluge de l’artillerie médiatique pour défendre le bilan Macron avec des chiffres largement truqués !

Car la réalité est sinistre. Voici les chiffres que nous rappelle Christian Jacob sur les trois dernières années :

Homicides + 9 %

Tentatives d’homicides + 23 %

Viols + 56 %

Violences contre les forces de l’ordre + 21 %

coups et blessures volontaires + 20 %.

La politique sécuritaire de Macron est un désastre absolu. Il ne fait que mentir alors qu’il détruit le quotidien des Français, qui ont chaque jour un peu plus peur pour leur famille et pour eux-mêmes.

Dans le domaine sécuritaire comme dans d’autres, c’est un Zemmour qu’il nous faut en 2022. Un candidat à poigne qui aura le courage de s’affranchir de tous les obstacles qui se mettront en travers de sa politique immigrationniste et sécuritaire.

Car sans sécurité, plus rien n’est possible.

https://ripostelaique.com/zemmour-les-25-de-detenus-etrangers-doivent-purger-leur-peine-dans-leur-pays.html

Print Friendly, PDF & Email
15 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Argo
Argo
il y a 19 jours

Je regarde l’émission tous les soirs. Entièrement d’accord! Et au moins ça éviterait bien des récidives !🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 19 jours

Il est drôle de constater que le pourcentage de OUI aux expulsions soit sensiblement celui de la population de souche ( les souchiens comme ils disent !!!

Mountain
Mountain
il y a 19 jours

Mais bien sûr Zemmour a encore raison ,ce n’est plus possible il faut des mesures fermes ,on en a marre c’est insupportable.

Alexcendre62
Alexcendre62
il y a 19 jours

Oui mais les amendes et dommages et les frais de justice ils les règlent avant de partir , pas solvable tu reste en taule .

ddlarillette
ddlarillette
il y a 12 jours
Reply to  Alexcendre62

Pas d’accord Il dégage de suite!!! on va pas le nourrir en plus!!!!!!

Angoulafre
Angoulafre
il y a 19 jours

Heureusement, il y a la mer entre nous. Solution en cas de refus du pays d’origine.

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 19 jours
Reply to  Angoulafre

qui n’y a pas pensé au moins une fois ???? …………………….. par jour !

Dominique
Dominique
il y a 19 jours

Les contribuables français ont bien de la chance, chez nous en Suisse c’est, selon les cantons, deux tiers des prisonniers, parfois même plus, sont des étrangers entretenus dans des prisons au coût journalier d’un séjour en pension complète dans un hôtel de luxe.

Mountain
Mountain
il y a 19 jours

Et la dernière a Rennes, ils ont mis des bâches autour d’une école pour que les enfants ne voient pas le trafic des dealers ,on rêve là, c’est tout ce qu’ils ont trouvé ?et si il y a des règlements de compte si ils se tirent dessus ils croient que les brise vues vont protéger les enfants ?de pire en pire .

Et alors !
Et alors !
il y a 19 jours

Oui , il a bien raison et pour les 75% restant , faut leur faire payer 15.00 € par jour, et si ils ne peuvent pas faut mettre à contribution la famille.

Bouillot
Bouillot
il y a 19 jours

On n à pas à casquer pour ces racailles

ALEXIS
ALEXIS
il y a 19 jours

C’est ce que je dit depuis des années, mais pour l’instant aucune possibilité.
D’ailleurs aucune possibilité de rien du tout.
Le préalable est de chasser ce président et ne surtout pas le remplacer par un politicien de cher LR qui appliquera une politique parfaitement identique à celle de Macron.
Si c’est le cas, cette mesure de bon sens, nous pouvons tout simplement nous asseoir dessus.

denise
denise
il y a 19 jours
Reply to  ALEXIS

oui je lisais un édito qui disait que si Dupont Moretti se battait dans le nord pour les élections c’était dans le but d’écarter MLepen afin d’être le 2em face à Bertrand MAIS avec lequel il ferait alliance car DMoretti n’a aucune chance !

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 19 jours

Exactement, qu’ils reprennent leurs délinquants, d’une part les prisons françaises sont trop confortables par rapport aux leurs donc ce n’est pas vraiment une punition, d’autre part ils peuvent radicaliser d’autres détenus qui deviendront dangereux à leur sortie. Au final, c’est encore le contribuable qui paie tout ça d’une manière ou d’une autre.

ddlarillette
ddlarillette
il y a 12 jours

Exact Si double nationalité ,déchéance et retour ….. Tant pis si il y a un risque pour lui ou elle dans son pays, ce sont des adultes et un adulteréfléchit a ses actes avant.

Lire Aussi