En participant au combat de Macron pour « l’homme nouveau », Onfray se laisse contaminer par le nazisme

J’ai jamais vraiment réussi à comprendre si les propos de Michel Onfray[1] étaient du lard ou du cochon. Maintenant, je sais : les deux mon capitaine !

.
Il faut reconnaître la justesse du Discours de La Boétie[2] : le peuple aux abois se défoule en mordant ses compagnons d’infortune plutôt que de déplaire au tyran qui le malmène. Quitte à abandonner toute honnêteté intellectuelle et à mettre sa notoriété au service de la plus éhontée des manipulations de masse. Transformer les droits constitutionnels en droit à « contaminer les gens » est un tour de passe-passe qui illustre le mépris de l’auteur pour l’intelligence commune. Et puisqu’on parle contamination, tant qu’à faire, faisons aussi de ces opposants des propagateurs intentionnels du Sida. Puis, élargissons encore : ces opposants sont aussi ceux qui, voyant une jeune fille, s’arrogent le droit de la violer. En somme, résume Onfray, refuser le produit expérimental, c’est nuire, c’est être un automobiliste téméraire, un négationniste.

Oh ! Finalement il l’a dit ! Ceux qui s’opposent au Great Reset[3] sont les mêmes qui nient la réalité des camps de concentration. Ça ne vous frappe pas, vous, ce terme partout répété de « négationniste[4] » ? Que les gouvernements pro-Big Pharma aient choisi, pour discréditer les opposants, justement un terme consubstantiel au nazisme ? De toutes les insultes qui existent, c’est justement celle-là qu’ils ont choisie. Chassez le naturel, il revient par la fenêtre. Peut-être qu’à trop se documenter sur comment mettre en place un « monde nouveau »[5], un « homme nouveau », un « mouvement nouveau », un « afflux de sang nouveau »[6], ils se sont laissé contaminer par les idées d’un combat dont, peut-être, ils sont trop proches.

 

[1] Pour écouter l’écouter vous insulter (25 mai 2021) :

 

[2] Étienne de La Boétie (1530-1563), Discours de la servitude volontaire. Manuscrit de Mesme (1549).
Paris : Éditions Payot, 2002. Une édition numérique réalisée par Claude Ovtcharenko : http://classiques.uqac.ca/classiques/la_boetie_etienne_de/la_boetie_etienne_de.html .

[3] « Cela suggère à son tour qu’un retour complet à la « normale » ne peut être envisagé avant qu’un vaccin soit disponible », Covid 19, la grande réinitialisation, p. 41 : http://reparti.free.fr/schwab2020fr.pdf

[4] Curieusement, Hitler était national-socialiste et le plus grand négationniste français, Roger Garaudy, communiste. Mais, comme le dit Onfray, le danger ce sont les opposants à Big Pharma, tous des gens d’extrême droite.

[5] « Je me trouvais ainsi dans la même situation que ceux qui secouaient de leurs pieds la poussière de l’Europe avec le dessein impitoyable de refaire leur existence dans un monde nouveau et de conquérir une nouvelle patrie », p. 65 de Mon Combat. Édition de la bibliothèque numérique du Québec  : https://beq.ebooksgratuits.com/Propagande/Hitler-combat-1.pdf. Ce livre a été cité 3520 fois au 1 juin 2021. SVP, avant de me faire un procès, pensez à attaquer les précédentes 3250 personnes.

[6] Ibid., p. 624.

 154 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Dangereux ce M. Onfray et surtout il n’a rien compris de ce qu’était ce vaccin! Il a été malade, donc il n’y a que son histoire dont il parle sans cesse qui lui revient en pleine figure. J’espère qu’un jour, il comprendra son erreur. Le jour ou se vaccin va se réveiller en lui… Stupide ce type!

  2. Mais, monsieur ONFRAY, j’ai le DROIT le plus absolu de refuser en mai 2021 qu’on m’administre un pseudo vaccin dont le fabricant lui-même annonce la fin des essais de ce vaccin en avril 2022 ! J’ai également le droit le plus absolu de refuser qu’on m’injecte une potion génétique jamais testée sur l’homme qui n’a rien à voir avec un vaccin et dont on ignore tout des effets secondaires. Ne souffrant d’aucune maladie transmissible d’aucune sorte, je ne vois pas pourquoi on me priverait de liberté de circuler alors qu’on ne m’en a jamais privé quand j’avais la grippe ou une une bronchite ou bien quand on laisse librement circuler des migrants porteurs de la gale, maladie imminemment contagieuse. Et quand bien même serais-je malade du covid19, je ne peux pas vous contaminer, monsieur ONFRAY, puisque vous êtes vacciné…

  3. Anticlérical et maintenant donneur de leçons, défenseur autoproclamé du peuple et maintenant fervent défenseur de la dictature, partisan du localisme et maintenant véhément propagandiste de Big Pharma, philosophe et pourtant d’une ignorance crasse, Monsieur Onfray nous éblouit par sa mauvaise foi. Il fait partie de ces « salauds » qu’il prétend combattre.

  4. Comme tout personnage s’auto proclamant philosophe, il se perd a vouloir absolument théoriser.
    La philosophie explique tout mais ne résous rien.

  5. En effet, l’ami Onfray oublie un petit détail essentiel : les vaccins anti-covid, au surplus ceux basés sur des OGM de virus ou sur messager ARN ne sont qu’en phase expérimentale. Tout vaccin, a fortiori quand il n’est pas de type traditionnel, doit être mis en observation pendant au moins 10 ans. Le fait que la pandémie ait justifié les restrictions de libertés et des mesures portant gravement atteinte à l’économie et à la vie sociale s’avère également problématique vu la faible létalité du virus qui concerne principalement des personnes de plus de 80 ans, lesquelles auraient pu être protégées par les mesures qui ont été imposées indistinctement à tous. Comme le fait d’avoir interdit des traitements comme l’ivermectine et l’hexachloroquine, mesures inédites prises à l’encontre du pouvoir de prescription des médecins généralistes.
    Que Onfray balaie tout ça d’un revers de manche me paraît peu honnête, ce n’est pas la première fois que je constate une telle partialité de sa part, bien que globalement il ait évolué de façon positive.

  6. je ne le connaissais pas mais je le sentais pas franc .
    merci a lui de s’^tre laissé découvrir !

    • idem pour moi, il me faisait l’impression d’un type pas franc du collier.
      Et lors de son débat avec EZ, j’ai remarqué ses hésitations, et pour ainsi dire la confusion de ses pensées,
      c’est le genre  » j’aimerais bien mais je voudrais point  »

      En définitive, il n’est pas clair, et c’est grave pour un type qui se dit philosophe

  7. L’homme nouveau, mi africain, mi maghrébin, avec un très petit zeste de blanc, belle perspective ! Michel Onfraypasfrais ! Le philosophe collabo! 🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷

    • Onfray, il parle, parle, parle, quand il cesse de parler , c’est pour reprendre de l’air et remonter la branche gauche de ses lunettes.

      Autre chose; J’ai essayé de communiquer avec le site  » Transition énergétique » , m’est revenu un
       » NO REPLY bien connu maintenant.
      Alors je vous le colle ci dessous;

      Il faut lancer les travaux des 6 EPR AUJOURD’HUI !!! et les construire à l’intérieur du périmètre des centrales existantes et vieillissantes. Ce sont des bassins d’emploi avec des hommes/ femmes d’expérience. 

      Macron, tu ne connais rien à rien ! Laisse la place à ceux qui savent faire autre chose que pousser un crayon et souffler de l’air chaud pendant tes discours pour vomir sur mon pays. 

Les commentaires sont fermés.