Refus du voile à l’école ? Les catholiques ont 21 jours pour quitter le « territoire musulman » du Malawi

 

La paroisse catholique a  21 jours pour quitter le « territoire musulman » car l’école résiste à l’islam en y interdisant le voile islamique.

Moralité : l’islam finit toujours par vouloir chasser les autres religions.

L’islam veut régner en maître absolu, toujours et partout. 

 Illustration : assemblée générale des femmes catholiques du Malawi… sans voile islamique !

L’église catholique interdit le port du hijab dans ses écoles primaires. Réponse des musulmans : partez, vous êtes en territoire musulman !

Le Malawi est un lointain pays diront certains.

Certes, mais l’islam est le même sous tous les cieux !

Ce qui arrive là-bas est tout simplement un aperçu de ce qui attend  l’Europe.

La cohabitation avec l’islam ne se passe jamais bien.

Vous vivez côte à côte et puis ils se sentent en position de force. Alors un beau jour, pour un détail dogmatique quelconque, comme le voile ou le halal, on vous fait comprendre qu’il faut partir. La valise ou la mort.

Islam = conquête.

Hier la Perse, aujourd’hui le Malawi, demain la France ?

Pour les naïfs qui s’imaginent que l’islam est compatible avec les autres civilisations, relire l’Histoire, comme ce court article pour la jeunesse, sur la conquête de l’islam dont deux  chapitres résument clairement le processus :

« L’islam tire parti de la faiblesse des grands empires, les Perses et les Byzantins »,

« Son armée enfle sans cesse grâce aux nouveaux convertis ».

N’oublions pas : les civilisations perses et byzantines, d’un grand raffinement, ont été anéanties par l’islam à cause de leur faiblesse.

En France où il gagne chaque année en force, c’est la prochaine étape (voir l’actualité avec la dernière offensive de la mosquée de Paris et le partenariat avec la Licra pour lutter contre la résistance à la conquête).

 Nyasa Times

« La paroisse catholique de Machinga a 21 jours pour quitter le « territoire musulman », Nyasa Times.

Un désaccord a éclaté entre les catholiques et les musulmans autour du village de Mosiya, dans le district de Machinga, situé sur la rive orientale du lac, car les seconds ont exigé que les premiers quittent leur territoire dans les 21 jours.

Le Nyasa Times a appris que le malentendu est dû au fait que l’église catholique interdit le port du hijab dans ses écoles primaires.

Yusuf Bwanali, 32 ans, a déclaré qu’il était « irritant » que leurs enfants, en particulier les filles, n’aient pas la possibilité de respecter ce que les enseignements sacrés de l’islam leur prescrivent.

« Et pourtant, c’est un territoire musulman. L’islam est comme une culture ici. S’ils [l’église catholique] ne veulent pas respecter cela, ils devraient quitter notre communauté », a déclaré M. Bwanali.

La communauté musulmane a depuis demandé à la paroisse catholique locale de Mpiri de cesser ses activités, selon une lettre que le Nyasa Times a pu consulter.

Dans leur lettre adressée au curé de la paroisse, et dont une copie a été envoyée à diverses parties prenantes, y compris le gouvernement, la communauté a décrit la restriction des hijabs dans les écoles chrétiennes – y compris catholiques – comme « discriminatoire et une honte » pour eux, étant donné qu’ils sont une communauté principalement musulmane.

« Nous utiliserons tous les moyens pour forcer l’Église à déplacer sa paroisse dans la région, surtout si elle ne se plie pas à notre demande », peut-on lire dans la lettre.

Le secrétaire général de la Conférence épiscopale du Malawi (ECM), Henry Saindi, tout en confirmant le développement, a demandé aux membres de l’église catholique de Machinga de rester calmes…

Le Malawi ? Un centre africain historique de la traite négrière arabo-musulmane !

«La traite arabo-musulmane est volontairement occultée dans les mémoires de l’esclavage» Extrait d’un article majeur du Figaro de mai 2021 (article complet ici :La traite arabo musulmane )

David Livingstone, médecin et missionnaire, le plus célèbre des explorateurs britanniques de l’ère victorienne est le premier à avoir pris conscience de la pénétration de la traite arabo-musulmane à l’intérieur de l’Afrique, et il va faire de son éradication son combat.

 Il suggère deux remèdes : évangélisation et commerce licite, donc désenclaver l’intérieur du continent pour y installer des voies commerciales et des missions chrétiennes.

C’est dans ce but qu’il va explorer la région du lac Malawi, au nord du Zambèze et découvrir, atterré, que le lac est sillonné de boutres chargés d’esclaves en route pour la côte, et que maints villages sont jonchés de «squelettes et de cadavres en putréfaction», témoignage des raids négriers meurtriers.

Dans son expédition suivante, plus au nord, jour après jour il trouve des esclaves morts, «abattus d’une balle, poignardés ou morts de faim la fourche au cou». Le 15 juillet 1871, il se trouve à Nyangwe, au nord-est du lac Tanganyika, et assiste au massacre programmé de tout un village pour inciter les Africains à «coopérer» avec leurs tortionnaires. Lorsqu’il parvint en Occident, le récit qu’il en fit («la lettre de Nyangwe») suscitera un tel tollé qu’il fera plus pour la prise de conscience occidentale des ravages de la traite arabo-musulmane que toutes les démarches précédentes.

Article complet ici : La traite arabo musulmane

Résistance contre le voile islamique en Afrique

En Afrique, on observe ça et là des actions de résistance qui font chaud au cœur, comme en 2019 au Sénégal (au grand dam de France info, qui voudrait une islamisation générale).

Sénégal : une école catholique refuse d’admettre des élèves musulmanes voilées !

 184 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. dommage que cette info ne fasse pas la une des chaines bien pensantes de la télévision publique française

  2. Concernant la traite arabo-musulmane, l’article du Figaro est ok mais vraiment limité. Il faut absolument lire « Le Génocide Voilé » de T. N’Diaye.

  3. Ce cas de figure au Malawi met en exergue la conception du «  vivre-ensemble « dans un pays dominé par la religion de paix et d’amour !

  4. Et si on appliquait les mêmes méthodes ? On vire tous ceux qui ne s’adaptent pas .
    Les sauvages auront toujours le dessus sur les grandes civilisations, car plus un peuple devient civilisé et développe sa culture, plus il perd sa barbarie et sa sauvagerie, moins il est capable de tuer.

    Il faudrait pouvoir retrouver son énergie de survie.
    Seule la force de la survie pourra nous faire réagir et agir,
    SURVIVRE OU MOURIR

  5. Vous imaginez en France la même chose ? Les musulmans ont 21 jours pour quitter le territoire fiançais..

  6. Je serais curieux de connaître le montant de l’aide humanitaire versée par l’UE et la France et l’usage qui en est fait par les « dirigeants » de ce pays ….

  7. On croirait que quelque chose ne tourne pas rond chez les muzz hissant leur voile dans une école catholique, si on ne connaissait pas la fourberie de la secte. La soumission Européenne à cette saloperie mafieuse, c’est 5000 mosquées en France contre une église désaffectée en Turquie? C’est la justice de la république qui émet des sourates. En donnant 21 jours aux islamistes pour déguerpir, notre pays redeviendrait un pays civilisé ou plus personne ne serait agressé pour sa liberté. Qu’Allah l’akbar miséricordieux nous préserve de ses malades mentaux démangés de la hourie.

  8. Qu’attends ton pour faire la même chose en France en leur stipulant : vous êtes sur un territoire chrétien, si vous ne voulez pas retirer votre voile, vous partez

  9. C’est une idée à creusez en France pour ceux qui refusent la laïcité : 21 jours pour quitter la France, va falloir prévoir de avions en masse ! ou pas.

    • pourquoi c’est une idée qui nous vient immédiatement a l’esprit ???

  10. Ils sont moins cons que nous, ils n’hésitent pas à expulser tous les chrétiens. Les muzzs nous montrent l’exemple. Voilà ce qu’il faudrait que l’on fasse nous en France avant que ça nous arrive. Virer tout les muzzs. C’est simple, ils le font bien eux.
    Les musulmans sont contre toute les autres religions et ils n’hésitent pas à les combattre. L’islam est un cancer, La France est malade de ce cancer, soignons la France. L’islam dehors.

  11. Très intéressant. Merci Jules.

    Finalement, la colonisation européenne si critiquée a permis l’arrêt de la traite arabo-musulmane et la traite interne.

    Cela explique sans doute la rancœur des anciens esclavagistes. Mais n’explique pas celle de Taubira, uniquement obsédée par le commerce triangulaire (qui n’a duré « que » 300 ans) et qui ne voulait pas stigmatiser les jeunes arabes…

    Pour elle, je penche pour un pur racisme antiblanc (qui n’existe pas, paraît-il).

    • Elle devrait nous remercier de l’avoir tirée de la brousse et baiser les pieds des blancs qui lui ont apporté le confort, la culture, la connaissance, et les repas quotidiens

    • Bonjour et surtout ceux du dégénéré pape ,toujours prêt à assister les musulmans , en bon collabo il regarde passif le trépas des chrétiens.

      • Le pape laisse ses brebis se faire massacrer et encense les boucs sataniques musulmans!🤦🤦🤦🤦🤦

    • Mélenchon ne dit rien quand les faits le dérangent. Il se prend pour Jaurès. Mais au contraire de son modèle, il attise la haine contre les Français et la guerre sainte contre les islamophobes !🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷

Les commentaires sont fermés.