Euro 2021 : Deschamps sélectionne une transgenre pour jouer avec Benzema

 

Allez, ça suffit : STOP à l’islamophobie, à la négrophobie et à la xénophobie ! Une équipe nationale racisée menée par une islamo-racaille algérienne au son d’un hymne écrit par un rappeur zaïrois anti-France : et alors ? Ouvrez-vous, soyez tolérants quoi !

STOP, vraiment, à toutes ces phobies pourrissant le vivre-ensemble cher à la gauche. D’ailleurs, parmi les 500 recensées dont l’affreuse homophobie franchouillarde, notre président bien-aimé en a pointé deux autres, typiquement gauloises : la transphobie et la biphobie.

 

Il est certain que de voir tous les jours des hordes de fachos poursuivre dans les rues les pauvres transgenres et bisexuels sans défense représentait un spectacle affligeant aux yeux du monde. Quoi, vous ne saviez pas que la phobie des bisexuels existait ? Moi, non plus.

Alors, après un petit coup de téléphone à l’ami Deschamp pour qu’il pardonne à Benzema et le fasse revenir en sélection nationale, Emmanuel Macron, en cette journée de lutte contre la haine des ultra-minorités sexuelles, lui a proposé de déconstruire à nouveau le foot français : et si, à côté du footeux musulman, on lui adjoignait une joueuse transgenre ? Quel beau message de tolérance et d’ouverture à l’autre ce serait ! Quel progressisme !

Évidemment, cela risque de poser un petit problème dans les vestiaires ou sous la douche, quand les vainqueurs racisés, dénudés et en sueur, s’écrieront devant le président en pâmoison « on a gagné, on est pas des PD, hamdullilah ! »

Bien sûr, ce récit est une fiction mais si progressistes et gauchistes appliquaient  vraiment leurs principes, nous aurions une telle équipe de France : multiethnique, multiconfessionnelle et multisexuelle. Profondément unie et transgressive.

Et si Deschamps osait la transgression – comme la fédération de football samoane et celle du rugby français – soyons sûrs que Benzema, ses potes mahométans et leur islamo-fans feraient preuve de tolérance et d’amour, des valeurs que leur enseigne si bien leur belle religion.

Jaiyah Saelua

Jaiyah Saelua, née Johnny Saelua le , élevée dans la tradition Fa’afafine, est une joueuse de football qui joue au poste de défenseur central dans l’équipe masculine de football des Samoa américaines.

Elle est la première femme transgenre à jouer pour une équipe nationale de football (Wikipédia)

Plus sympa que Benzema, Jaiyah Saelua, 1.88m, première joueuse transgenre de l’équipe de foot masculine des Samoans américaines

.

Merci à notre contributeur Paco pour l’information !

https://resistancerepublicaine.com/2021/05/19/carton-arc-en-ciel/

Rugby : les athlètes transgenres sont désormais autorisés à participer aux compétitions

En cette journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, cette prise de position de la Fédération française de rugby (FFR) prend une autre dimension.

Ce lundi 17 mai, l’instance a annoncé que les athlètes transgenres pourront intégrer les équipes et participer à toutes les compétitions officielles à compter de la saison prochaine.

https://www.cnews.fr/sport/2021-05-17/rugby-les-athletes-transgenres-sont-desormais-autorises-participer-aux-competitions

Difficile ici pour les joueuses de football australien d’arrêter les 1,88m – 100kg du transgenre Annah Mouncey

 150 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Parce que vous croyez que ça empêchera les « déneuronés » d’aller vite leur remplir les poches dans les stades?

  2. Il y a un exemple frappant de transgenre en athlétisme, il s’appelle Caster Semenya, pour ceux qui connaissent, le foutage de gueule atteint dans ce cas son paroxysme.
    C’est comme si Mike TYSON avec une perruque et des implants mammaires, boxez en catégorie poids moyens féminins.

    • @ALEXIS

      En fait, on en revient aux « athlètes » stéroïdées de feu la RDA !

  3. C’est extraordinaire, l’inventeur de cette imposture a avoué son imposture et l’imposture continue de s’imposer !

  4. Perso cela n’est pas dérangeant de voir un transgenre ,gay ou bi dans équipe de France, par compte d’y intégrer des racistes comme le minable benzema oui….

  5. Le foot ne voulait déjà plus rien dire avec des joueurs qui n’ont plus rien à voir avec ceux qu’ils étaient censés représenter alors avec des transgenres c’est encore pire car dès lors comment départager ce qui est féminin de ce qui est masculin ?

  6. Bah ! Il suffira de tout remettre en ordre quand on aura viré tous ces tarés d’ici quelques mois ! Et il y aura du boulot pour tout remettre en ordre vu que Macron a détruit beaucoup de choses !

  7. On touche le fond ; la France est attaquée de toutes parts et personne ne bouge ! Et personne ne viendra nous chercher ! Français arrête de te la péter ,
    rase ta barbe crade , enlève ton masque , éteint ton portable et regarde autour de toi , sort de ta bulle , ton pays fout le camp !

  8. C’est bien, elle coche (presque) toutes les cases de la gauchitude boboïde, elle peut aller se prostituer…et comme apparemment c’est une gagneuse…..
    J’ai même entendu quelque part que l’eurovision, c’est une marque…..
    L’année prochaine on reviendra à la vraie diversité avec un rappeur noir transgenre du Cantal jouant de l’accordéon, un Gérard Blanchard amélioré en quelque sorte, qui aurait eu le temps de prendre ses quatre doses de vaccins génétiques.
    Quoique, cette année, avec « wallah », nous approchons du strike intégral, encore quelques « wallah » et tu respireras mieux ma cocotte, à plein poumons, pas besoin de passer en réa. Après, promis, tu l’auras ta burka et tu ne risqueras (presque) plus rien.
    « Wallah », coup de maître qui frise Eugénie….

    https://www.msn.com/fr-fr/divertissement/celebrites/barbara-pravi-la-chanteuse-se-confie-sur-les-violences-subies-dans-sa-jeunesse/ar-AAKcVfC?li=BBzd1YB

      • @Argo

        Épatant d’ailleurs l’Eurovision cette année ! Il y avait Conchita Wurst venu.e faire coucou aux nouveau.ell.e.x.s. Et puis un groupe russe et ses choristes noires, un groupe suédois noir etc.

        • Ah les cons! Ils n’ont pas vu qu’une blanche vaut deux noires! Ils n’ont même pas pensé à modifier le solfège, comme quoi…

  9. Sur le premier cliché, on ne voit pas le bras droit d’un des trois hommes? Juste dans le dos de la transgenre, que fait-il avec sa main?

Les commentaires sont fermés.