Les flics n’ont pas parlé de l’immigration et ont même invité un rappeur !

Dhimmitude Publié le 20 mai 2021 - par - 22 commentaires

Le quai d’Orsay était noir de monde en ce mercredi 19 mai 2021 : malgré la pluie, 35 000 personnes, selon les organisateurs, s’étaient rassemblées à l’appel unitaire des syndicats de police pour protester contre les violences dont sont victimes les forces de l’ordre. Le syndicat Alliance faisait figure de chef d’orchestre. La consigne était de ne donner la parole ni aux élus ni aux politiques, venus nombreux pour apporter leur soutien aux policiers. Présence remarquée du chroniqueur Éric Zemmour et de Jean Lassalle fondateur du mouvement « Résistons ».

https://twitter.com/Mediavenir/status/1394988877304193025?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1394988877304193025%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.fdesouche.com%2F2021%2F05%2F19%2Fmanifestation-policiere-devant-lassemblee-nationale-nous-demandons-des-peines-minimums-pour-les-agresseurs-de-forces-de-lordre-direct-manifpolice%2F

   

Les délégués des différentes organisations syndicales ont tour à tour pris la parole et leurs interventions furent entrecoupées de vidéos particulièrement explicites sur les violences quotidiennes dont sont victimes les policiers.

Comme l’on s’y attendait, le ressentiment s’est porté sur le législateur et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle le lieu choisi pour la manifestation était devant l’Assemblée nationale. On lui reproche clairement des lois trop laxistes et l’absence de peines-plancher.

Mais c’est surtout la justice qui en a pris pour son grade : des exemples sont donnés de peines ridicules prononcées dans des cas graves d’atteinte à la vie d’autrui : rappels à la loi, travaux d’intérêt général, peines avec sursis… Dans les témoignages, les policiers se plaignent de retrouver face à eux les mêmes individus dangereux qui les avaient agressés précédemment… Un sentiment d’impunité de plus en plus insupportable, eu égard à la gravité des faits. Et quand des peines graves sont prononcées, elles ne sont pas toujours exécutées. On fait des vœux pieux pour que la « chaîne pénale » soit écourtée et réponde mieux aux attentes de la société.

Nul doute que les organisateurs ont su faire preuve de pédagogie : alors que les médias du système ont tendance à banaliser, minimiser les agressions contre les forces de l’ordre, on nous rappelle les faits, chiffres à l’appui : 8 719 policiers et gendarmes blessés en 2020, 11 217 en 2019… Meurtres et tentatives de meurtres sur des policiers, mais aussi sur des pompiers, des gendarmes, des chauffeurs de bus… Quant aux attaques de commissariats au mortier, elles passent la plupart du temps en « faits divers ».

   

Il est clairement répété, lors des prises de parole, qu’il ne s’agit pas d’un sentiment d’insécurité, mais d’une insécurité réelle qui pousse les écoles à s’entourer de barbelés, les habitants à s’équiper de systèmes d’alarme, les familles à fuir certains quartiers et à rechercher des écoles moins pénalisantes pour leurs enfants.

Au moins, et c’est le mérite de cette manif, un état des lieux sans complaisance est dressé devant les nombreux supporters venus exprimer leur solidarité aux policiers. On fustige même les discours politiques, le déni de réalité des uns et le « baratin sécuritaire » des autres. Il y en a assez de la spirale de l’impunité qui expose toujours les forces de l’ordre aux mêmes individus.

Mais, sur les causes de ces guérillas urbaines, pas question d’aller creuser davantage, même dans les récits des rares policiers qui ont accepté de témoigner. L’explosion des violences contre les forces de l’ordre est présentée comme une sorte de fatalité que l’on pourrait combattre à la racine par « plus d’éducation et de prévention » : un discours rebattu qui n’a pourtant guère fait recette à l’Éducation nationale, c’est le moins qu’on puisse dire ! On réclame aussi des moyens supplémentaires ce qui, pour des syndicalistes, est de bonne guerre ! Donc, un ensauvagement qui progresse sans raison, une haine anti-flics sans explication ? Nous voilà bien avancés !

Finalement le discours syndical n’est guère différent de celui de la hiérarchie policière : l’explosion de la violence n’a rien à voir avec l’immigration. D’ailleurs ni le mot immigration ni le mot djihad n’est prononcé.

Juste avant la Marseillaise, la manif se termine par une curieuse prestation, celle d’un dénommé Karim, qui se dit rappeur d’origine algérienne et qui apparaît sur le podium avec un tee-shirt « sans racisme, ni haine, ni violence. Comme c’est beau ! Il ne chante pas, mais nous lit de belles paroles de paix et d’amour de la France, « au-delà des différences », lues sur son téléphone portable. Il faut venir chez les policiers pour assister à une apologie du vivre-ensemble et du multiculturalisme !

Et ces belles paroles nous viennent juste après le témoignage d’un policier grièvement blessé au couteau, lors d’une intervention sur le marché de Saint Denis, où il a bien failli perdre la vie, si ses collègues n’étaient pas venus à son secours. Ainsi vous l’aurez compris, la police n’est pas raciste, elle en est même à donner des gages de bonne conduite à ses détracteurs, qu’il s’agisse des mélenchonistes, des Black Lives Matter  ou des racailles ! Et le plus étonnant est que cette prestation quelque peu décalée, fut très applaudie par la foule.

Il y aurait certes des différences à faire entre les différents syndicats de police, mais toujours est-il que le politiquement correct, au sein des syndicats de police, cela semble bien être la règle !

https://ripostelaique.com/les-flics-nont-pas-parle-de-limmigration-et-ont-meme-invite-un-rappeur.html

 

Print Friendly, PDF & Email
22 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Cayssials. Jacques
Cayssials. Jacques
il y a 5 mois

Avec des syndicats gauchos ils ont rien à attendre
Je suis pas étonnée ,la gauche aimant l’immigration on est pas surpris.

Argo
Argo
il y a 5 mois

Dorénavant, je ne pleurerai plus sur leur sort! S’ils en redemandent…⛽⛽⛽⛽⛽

Tzel
Tzel
il y a 5 mois
Reply to  Argo

Parfait, j’aime bien les pompes 😂

LEUNENS
LEUNENS
il y a 5 mois

Ils ont fait du politiquement correct sinon cela aurait été une avalanche nauséabonde des politiques et des medias mainstream. Cela aurait aussi donné raison à tous les groupuscules détracteurs de la police et à LFI. De plus c’était aussi un hommage aux policiers disparus tragiquement. Donc, il faut être un plus intelligent et rusé que nos politiques.

Argo
Argo
il y a 5 mois
Reply to  LEUNENS

Il ne faut jamais avoir peur de ses opinions. Faire du politiquement correct, c’est déjà avoir un pied dans la collaboration. Et ne rien dire c’est faire le jeu de ceux qui veulent détruire la république, quoique nos dirigeants s’en chargent déjà!

Didier 29
Didier 29
il y a 5 mois

Ce rappeur témoigne simplement de la situation des enfants de policiers, gendarmes, pompiers, etc … Allez sur le blog « Police & Réalités », vous comprendrez mieux.

denise
denise
il y a 5 mois
Reply to  Didier 29

Mais Leunens , « ils ont fait du politiquement correct  » , on ne s’en sort pas avec cette phrase et les autres…donc si on laisse ce rappeur s’exprimer , on laisse aussi certains hommes politiques le faire alors …il s’agissait d’une police en colère, qui ont des choses à dire, point !
 » Ce rappeur témoigne de la situation des enfants de policiers  » ! pourquoi ? les policiers ne sont pas capable d’en parler eux même ? qui est concerné, le rappeur ou les policiers ? Donc désolée , mais j’appelle cela de la récupération…Seuls les policiers avaient à dire, et seuls les citoyens présents avaient le devoir d’écouter …car, encore une fois, la RESPONSABILITE est diluée : ce rappeur présent c’est : tout le monde n’est pas comme ces autres des cités … On ne leur demande rien , sinon des lois protectrices, des prisons, des « retours au pays  » pour les délinquants et fermeture des frontières, des surveillances qui ne sont pas effectuées pour la vente d’armes…que sais je …mais certainement pas une pleurnicherie au micro, une de plus …NON ce rappeur ne témoigne pas « simplement  » …

Argo
Argo
il y a 5 mois

Bon, en cas de guerre civile avec les gentils arrivants, on sait au moins qu’il ne faut plus compter sur la police! Ouf! On sait au moins où on en est! C’est vrai que deja en 1940-1945…….💩💩💩💩💩🔥

Didier 29
Didier 29
il y a 5 mois

Sur le tee shirt de ce rappeur appelé Kaotik747, ce n’est pas « sans racisme, ni haine, ni violence », mais « sans arme, ni haine, ni violence » qui est inscrit. Ca change un peu la vision des choses, non ? Peut-être convient-il d’être plus informé avant de s’en prendre à lui. Je parle d’expérience.

Gisèle
Gisèle
il y a 5 mois

C’était vraiment maladroit d’inviter Un rappeur. Les rappeurs provoquent la violence avec leurs textes contre les policiers et la France « nique la police »
 « baise la France jusqu’à l’agonie » On devrait interdire les textes qui appellent à la haine de la France et de ses représentants. Si l’on veut que La peur change de camp, il faut agir concrètement à tous les niveaux !

ALEXIS
ALEXIS
il y a 5 mois

Permettez moi de contredire votre article sur la non dénonciation d’un fait certain que je suis sinon le premier, l’un des plus fervents dénonciateur.
Je le cite: immigration = islam= délinquance= terrorisme.

Voyez qu’il n’y a aucune ambiguïté de ma part sur la principale cause du chaos insurrectionnel ambiant.

Cependant il ne faut pas oublier que nous demeurons jusqu’à nouvel ordre au sens le plus parfait de ce terme, et jusqu’à la prochaine élection présidentielle au moins, sous le joug d’un islamo gauchisme très puissant, les apparences d’une tendance à l’atténuement de 40 années de cette domination bien pensante ne sont en réalité qu’une obligation dictée, à la quasi totalité de la classe politicienne et journalistique, par une actualité factuelle ne souffrant d’aucune contestation.

Les policiers et sympathisants, que je remercient pour avoir hier par la démonstration de force populaire et patriote, ont amorcé un possible revirement, néanmoins pour les raisons sus citées il n’est pas encore possible sans danger judiciaire de clamer haut et fort ce que nous dénonçons ici.

Cette manifestation a été entendue, mais sera t-elle suffisante, je ne le crois pas mais certaines voix s’élève et les langues se délient.
Je pense à Eric ZEMMOUR bien mais aussi à l’excellent William GOLDANEL.
D’autre suivrons je n’en doute pas.

Christian Jour
Christian Jour
il y a 5 mois

Ben oui il y en a qui ne comprendront jamais.

Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 5 mois

@ Hector Poupon
Que ce soit ou non à dessein, les flics ont raison de ne pas avoir parlé de l’immigration, ce point aurait été mis en exergue occultant tout le reste et ils auraient été accusés de racisme. Donc contre productif. Le fait que les Zemmour, de Villiers, Messiha et d’autres soutiens patriotes aient été applaudis prouve que leurs messages ont été entendus et cela aurait dû vous paraître suffisant.
En revanche, il aurait été entendu également qu’ils revendiquent clairement lors du discours du chef de file Alliance le droit de répliquer par arme à feu contre toute agression manifeste avérée et obtenir le soutien inconditionnel de leur hiérarchie et des pouvoirs publics. Mais ce point a dû faire l’objet dans le secret des discussions entre syndicats et les ministères concernés car bien trop délicat sur la place publique et on comprendra aisément les raisons politiques et sans courage.
En outre, pour autant que je sache, ce rappeur semblait être du genre pacifique et ce choix fait passer le message subliminal du non racisme de la police.

denise
denise
il y a 5 mois

Je suis d’accord avec vous sur la 1ere partie de votre post ..nul n’était besoin de rappeler la cause de ce chaos, beaucoup savent et les faits sont là …Mais alors pour la dernière phrase, concernant le rappeur, cela aurait dû être la même chose ! pas besoin de message subliminal .. Je suis frappée, encore hier sur les plateaux, par ce problème de « racisme  » , ce mot qui cloue le bec à tout le monde, qui nous enferme !…mais « avant  » il n’y avait pas de racisme, ou peut être y en avait il ! et alors ? j’ai encore le droit de penser et de dire que je ne suis pas pour cette immigration folle des pays du maghreb et de l’Afrique ! ces pays ne sont pas le mien et je ne veux pas de ses ressortissants ! et tant que l’on ne voudra pas faire UN REFERENDUM, qui permettra de lever le voile, le problème existera toujours, les plateaux télé seront toujours pleins de cette hypocrisie, les policiers dans la rue, les militaires écriront, il n’y aura pas assez de prisons ni de juges , l’Education N. sera toujours un gouffre, et les impôts toujours plus élévés car nous élevons les enfants des autres …et j’en passe !

jojo
jojo
il y a 5 mois

quand les flics parleront à la place de leurs syndicats………..

raslebol
raslebol
il y a 5 mois

Ils n’ont pas encore été assez confrontés allah violence et au meurtre dans leurs rangs, pourtant souvenez-vous « les forces de l’ordre » d’un certain muzz islamiste dans une certaine préfecture qui a tué de sang froid ses propres collègues en hurlant des allah akbar!
L’armée, la police, la gendarmerie…, sont submergés d’islamistes dans leurs rangs, le coranovirus infecte toutes les couches de notre société !
Les forces de l’ordre ne s’inquiètent pas de cette submertion, pourtant c’est bien cette vermine islamisée qui assassine les français !
Avec une telle mentalité, en cas de guerre civile, n’attendons aucune protection de la part de nos forces de l’ordre, Je pense que l’armée comprend mieux que ces envahisseurs islamistes ne sont sont là que pour pourrir, détruire notre pays.
Dans les tribunes, l’armée en fonction s’aperçoit qu’elle est envoyée combattre les jihadistes en afrique et y laisse sur le carreau de valeureux soldats alors qu’en France ces mêmes pourritures s’adonnent aux meurtres sanglants, aux viols, allah destruction de la France sans que le gvt ne lève le petit doigt !

  • Comme nous les patriotes, l’armée n’aime pas les traîtres surtout ceux qui nous gouvernent !!!
durandurand
durandurand
il y a 5 mois

Rien à attendre de ces syndicats pantouflards et suces boules ,ils sont du même acabit que les syndicats du privé , suce boule , dhimmi et immigrationniste , la preuve un rappeur algérien à leur manif , c’est sûr le dar à la main doit se marrer grave .sont aussi cons que la majorité de franchouillard les flics , et pardessus tout ils sont complétements maso !

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 5 mois

Une manifestation bien décevante pour moi, bien trop sage, bien trop politisée, les syndicats de police ne prennent pas de risques et la police non plus alors je ne vois pas comment les choses pourraient bouger ?

exocet
exocet
il y a 5 mois

Comment ça merci la police, quel est le crétin qui a écrit cela sur un morceau de carton, qui aille demander ce que pensent les vielles mémés avec leurs petites retraites qui se sont prises des prunes de 135 euros parce qu’elle n’avaient pas rempli leurs attestations convenablement ou avait oublié de mettre leurs masques, ils sont très forts et sans pitié avec les faibles sans défense ses ordures, ça roule des mécaniques mais avec la racailles ils s’écrasent, est-ce qu’ils manifestes pour les victimes des raclures, je connais une femme divorcé d’un flic qui la battait, elle et ses enfants, elle est constamment harceler par celui ci, toutes les plaintes contre lui ne sont pas pris en compte, même pas par un procureur qui l’a classera sans suite, en plus d’être harcelé par son ex mari, elle est harcelé par les collègues de celui ci, qui la suivent en voiture pour lui affligé constamment des prunes injustifiée, les flics sont intouchables , si vous avez un jour des ennuis avec un voisin qui est flic, vous aurez les pires ennuis et vous aurez aussi tout ses collègues sur le dos.

Folavoine
Folavoine
il y a 5 mois

Le rappeur Kaotik 747 est un type bien.
Il fallait l’entendre discuter ce matin sur CNews.
Il serait bon que  » nick con qu’il en peut plus  » ait le même niveau d’éducation, de réflexion d’intelligence et d’amour de la France.

Frejusien
frejusien
il y a 5 mois

le rappeur algérien , si c’est pas de la récupération, ça mon coco !!
la majorité des flics en présence avait-elle prévu un tel déroulement ?
on sent la patte du dardmalin passant par les syndicats en place, complicité et récupération comme craint par certains, la manif s’est trouvé chapeautée en haut lieu.
La manif n’aura aucun mais absolument aucun effet

une nouvelle loi de mesurette, et on continue comme ci-devant

Frejusien
frejusien
il y a 5 mois

tiens ! mais au fait, il n’y avait personne pour les gazer et leur tirer des LBD ?
et si les GJ étaient venus faire le service d’ordre ? ou les infirmières ? ou les pompiers ?

Lire Aussi