Floriane, copine de Mila, menacée de mort ? Elle lance un concours de caricatures !

Délit de blasphème Liberté d'expression Publié le 20 mai 2021 - par - 21 commentaires

Il y a des jeunes qui en ont !

Chapeau bas à la jeune dame !

Quel crime a-t-elle commis pour être menacée d’être décapitée ? Elle a osé dire publiquement son soutien à Mila…

Et oui, l’imposition du délit de blasphème, l’imposition de la terreur pour renvoyer tous les Français des siècles en arrière, aux temps archaïques où l’on ne pouvait ni être mécréant ni critiquer Dieu et ses prophètes, c’est maintenant, dans la France de Macron-Dupond-Moretti.

Et pour que ça marche, bien que les politiques fassent semblant de ne pas se coucher, il suffit d’imposer la terreur à tout le monde, rendant si dangereuse la moindre critique que le pays tombe peu à peu sous la coupe musulmane, sous la charia.

Ceux qui veulent la tuer ont tellement envie de la persécuter, de la terroriser et peut-être même de la tuer, vraiment, ont tout fait pour parvenir à trouver son adresse.

Et voici que Floriane de déposer plainte, de mettre une alarme, de changer d’itinéraire chaque jour…

Et pourtant elle ne se couche pas.

Elle continue de lutter pour la liberté d’expression, contre l’islam. On n’est pas assez nombreux à la défendre. Nous sommes un des derniers pays entièrement laïque ou le droit au blasphème est total. Si nous cédons alors ils ont gagné et pas uniquement en France mais partout. Chapeau bas jeune fille !  Et elle encourage un sursaut national, elle appelle à une union nationale : oser défendre la liberté d’expression. Il manque une union nationale

Elle lance à présent un concours de caricatures, ce que personne parmi ceux qui la critiquent n’est capable de faire…

Floriane a lancé un concours de caricatures en hommage à Samuel Paty, l’enseignant décapité. Elle a rejoint l’association Dernier Espoir qui milite pour plus de valeurs humanistes.

 

Avranches : « Tu vas finir la tête en moins », le récit terrifiant de Floriane menacée de mort

Floriane Gouget (Avranches) reçoit des menaces de mort après avoir apporté son soutien à Mila qui avait critiqué l’Islam. Malgré ça, elle défend la liberté d’expression.

Les réseaux sociaux n’ont rien d’amicaux, à écouter le témoignage terrible de Floriane Gouget.

Elle a reçu des menaces de mort, après avoir exprimé une idée.

Originaire d’Avranches, la jeune femme de 18 ans a suivi ses études au lycée Emile-Littré, entre 2018 et 2020. Membre du syndicat étudiant, le Mouvement national lycéen (MNL), elle a participé à différentes manifestations.

Elle poursuit désormais ses études à Paris, pour devenir infirmière.

À lire aussi

Un soutien à Mila

En octobre 2020, elle a apporté son soutien à Mila. Cette lycéenne avait reçu de nombreuses menaces de mort pour avoir critiqué l’Islam, sur un réseau social. Ce propos d’une ado avait pris une dimension politique à l’époque. Plusieurs ministres avaient réagi.

Une première enquête du chef « de provocation à la haine à l’égard d’un groupe de personnes, en raison de leur appartenance » a été classée sans suite par le parquet de Vienne.

Je lui avais d’abord apporté mon soutien en privé. On a commencé à parler.

Floriane Gouget

Elle a ensuite publié un message public, sur le réseau social Instagram pour prendre la défense de Mila. Les menaces pleuvent depuis sa prise de position. Dans un premier temps, elle reçoit des insultes « classiques, comme sale pute », dit dans un premier temps Floriane. Puis se reprend « ça ne devrait pas être classique ! »

À lire aussi

« Tu vas mourir brûlée à l’acide »

Elle a continué à recevoir des messages virulents. Les attaques sont montées en puissance, jusqu’aux menaces de mort. Les écrits les plus marquants pour elle sont les suivants : « J’espère que tu vas mourir brûlée à l’acide » ou bien « tu vas finir la tête en moins comme ta copine Mila. »

Les menaces persistent et surgissent n’importe quand. « Ce n’est pas limité dans le temps. »

Usurpation de son compte Twitter

Sur le réseau social Twitter, son compte a été usurpé. Le pirate a réussi à trouver son adresse grâce à des achats sur le web. Les problèmes sur ce réseau social se répètent. Son compte a été suspendu à cause de sa photo de profil. Elle y tenait la une du journal satirique Charlie Hebdo avec les caricatures du prophète.

Au départ, Floriane Gouget ne prenait pas trop à cœur ces pressions qui « s’arrêtaient aux réseaux sociaux. Tout cela ne me marquait pas. »

Elle reçoit un énième message, probablement celui de trop. « C’est toi qui as insulté le prophète et habites à Avranches. » Elle a alors compris que cette histoire sortait du virtuel. « Je me suis dit c’est très réel. » Son adresse précise a circulé sur Internet.

À lire aussi

Des soutiens

Floriane a été soutenue par le philosophe Raphaël Enthoven, la journaliste Caroline Fourest et Marika Bret, la directrice des ressources humaines de Charlie Hebdo. Le bureau de Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, lui a téléphoné.

Malgré le danger, la jeune femme ne veut pas se taire.

C’est notre mode de vie qui dérange. Ils n’ont aucun scrupule à s’attaquer à n’importe qui. Je ne peux pas me soumettre à ces gens-là.

« Ma seule limite, c’est la loi »

Floriane Gouget n’a pas de haine. Elle fait la distinction avec une personne.

J’ai le droit de détester une idée. Ma seule limite, c’est la loi.

Floriane Gouget

« Je n’ai jamais insulté personne »

Pour elle, les croyants ne sont pas heurtés par « les propos car normalement sa foi est au-dessus. Ils ne chercheront pas à m’intimider. » Certains sont malgré tout offensés.

Je suis moi-même heurtée par beaucoup de choses que j’entends au quotidien. Ce n’est pas pour autant que je suis insultante ou menaçante. D’ailleurs, je n’ai jamais insulté qui que ce soit.

« Il manque une union nationale »

Pour elle, il faut « oser défendre la liberté d’expression. Il manque une union nationale. »

On n’est pas assez nombreux à la défendre. Nous sommes un des derniers pays entièrement laïque ou le droit au blasphème est total. Si nous cédons alors ils ont gagné et pas uniquement en France mais partout.

Floriane Gouget

Elle a déposé plainte

Floriane devient plus méfiante. Elle change de trajets tous les jours. Elle a déposé plainte pour les menaces de mort. Le commissariat de son quartier garde un œil très attentif sur Floriane. Cette dernière a aussi fait installer un système d’alarme à son domicile.

Et ses parents ? 

Ils s’inquiètent et c’est logique, mais ils ne me demandent pas d’arrêter. Ils m’encouragent.

Floriane Gouget

Floriane a lancé un concours de caricatures en hommage à Samuel Paty, l’enseignant décapité. Elle a rejoint l’association Dernier Espoir qui milite pour plus de valeurs humanistes.

https://actu.fr/normandie/avranches_50025/avranches-tu-vas-finir-la-tete-en-moins-le-recit-terrifiant-de-floriane-menacee-de-mort_41854976.html

Print Friendly, PDF & Email
21 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Gouverneur Pierre
Gouverneur Pierre
il y a 2 mois

Ceux qui menacent notre culture, notre identité, devraient être pourchassés, et, sans recours, être, pour le moins, expulsés. Il est du devoir de nos dirigeants de faire ce qu’il faut, pour qu’il en soit ainsi.
Sinon, ce sont ces derniers qui s’associent au mépris, à la mise en danger de la France et de son peuple attaché naturellement au respect de sa culture, qui peut et doit redevenir un phare de l’Humanité en se libérant des imbus et rétrogrades qui s’appliquent à l’éteindre.

Last edited il y a 2 mois by Armand Lanlignel
Pierre Gouverneur
Pierre Gouverneur
il y a 2 mois

Correction : Ceux qui menacent notre culture, notre identité, devraient être pourchassés, et, sans recours, être, pour le moins, expulsés. Il est du devoir de nos dirigeants de faire ce qu’il faut, pour qu’il en soit ainsi.
Sinon, ce sont ces derniers qui s’associent au mépris, à la mise en danger de la France et de son peuple attaché naturellement au respect de sa culture, qui peut et doit redevenir un phare de l’Humanité, en se libérant des imbus et rétrogrades qui s’appliquent à l’éteindre.

RODRIGUE
RODRIGUE
il y a 2 mois

Ces dirigeants LR sont vendus au qatar et le PS à l’arabie saoudite alors n’y comptez pas ! Les LREM eux sont vendus aux deux du moment qu’il y a du fric à se faire !

PEPE
PEPE
il y a 2 mois

Les hommes sont des lâches .
Notre pays sera sauvé par une femme courageuse comme Floriane.

Argo
Argo
il y a 2 mois

Et après, ah non! Pas de corrélation entre l’immigration et les attentats et les meurtres de personnes? L’état est aveugle, l’état est sourd, l’état est pourri!🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷

Christian Jour
Christian Jour
il y a 2 mois

Je voudrais savoir qui commande, les lois archaïques des cafards étrangers, véritable parasite qui sucent la France ou les lois de notre pays.
Les juges de notre pays devraient se remettre en question avant qu’il ne soit trop tard.

RODRIGUE
RODRIGUE
il y a 2 mois
Reply to  Christian Jour

Ce seront les premiers que nous devrons juger pour crimes commis contre le peuple par des jugements rendus au nom d’une idéologie pourrie qui tient plus compte du délinquant que de sa victime !

Laurent P
Laurent P
il y a 2 mois

« Floriane Gouget, de l’UNLSD (Union nationale lycéenne syndicale et démocratique), est une des lycéennes à l’initiative du blocage du lycée Littré à Avranches. »

« Floriane Gouget, de l’UNLSD (Union nationale lycéenne syndicale et démocratique), qui aimerait intégrer Sciences Po Paris. »

https://www.ouest-france.fr/normandie/avranches-50300/avranches-les-lyceens-craignent-pour-leur-avenir-6108801

Une gauchiste étonnée d’être rattrapée par le réel mais qui ne prononcera jamais le mot « immigration » afin de ne pas « faire le jeu du Front National ».
On n’est pas sortis de l’Auberge…

Hollender
Hollender
il y a 2 mois
Reply to  Laurent P

Elle a encore le temps de changer d’avis, c’est dans la nature des traîtres, et la France n’en manque pas ces temps ci.

Frejusien
frejusien
il y a 2 mois
Reply to  Laurent P

A 18 ans c’est dur de faire le tri dans la confusion installée à dessein par les adultes et notamment les enseignants

Gisèle
Gisèle
il y a 2 mois

La peur n’est pas prête de changer de camp car les politiciens ont peur des islamistes et ne sont même pas capables de les neutraliser ! Par trouille on leur cède tout ! On à même enlevé le mot islamiste dans la loi contre le séparatisme qui ne sert à rien et ne sera jamais appliquée !

jojo
jojo
il y a 2 mois

les filles en ont plus dans le pantalon que les garçons, partis chez LGBT et autres…….respect, et soutien…..

Sugarhawk
Sugarhawk
il y a 2 mois

J’espère que tout le monde soutient cette courageuse jeune femme !

hello
hello
il y a 2 mois

courageuse jeunesse francaise qui paie au prix fort la lâcheté politique et institutionnelle depuis 40 ans : – nous sommes avec elle – tous devraient rejoindre génération identitaire

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 2 mois

Les femmes sont plus courageuses que les hommes j’ai l’impression et plus fortes psychologiquement et c’est pourquoi j’ai décidé d’en tenir compte, la femme n’est-elle pas l’avenir de l’homme ? Une preuve de plus que l’islam n’a pas sa place en France, ce fléau est devenu tellement important qu’il devient une priorité, réduisons l’islam en France à défaut de pouvoir totalement nous en débarrasser.

pikachu
pikachu
il y a 2 mois

D.ieu vous garde mademoiselle.

jeanlg75
jeanlg75
il y a 2 mois

Quand je pense, qu’avec le projet de loi de la députée LREM Africano-islamo-Francaise AVIA, je ne pourrai plus écrire « l’islam, c’est comme la drogue, c’est de la merde… »

Frejusien
frejusien
il y a 2 mois

La jeune génération relève la tête malgré les efforts soutenus des politiques, des media et de l’EN pour l’abrutir,
en voilà une qui n’a pas fumé du Marocain

Travis
Travis
il y a 2 mois

Soutien à cette jeune fille qui fait preuve d’un sacré courage ! Bravo Floriane !

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 2 mois

L’islam???C’est de la MERDE!!!
Rien à voir avec les musulmans!!!
Respects pour les religions et je suis athée.

pixiz-06-03-2020-18-31-17.jpg

Lire Aussi