Marine Le Pen ? Un Giscard en jupons !

A ne pas manquer République et laïcité Publié le 8 mai 2021 - par - 51 commentaires

L’année 2022 verra l’élection, c’est à souhaiter, d’un nouveau président de la République. Ou, peut-être, d’une présidente. A ce jour aucune femme n’a réussi, hormis, bien sûr, les premières dames, à franchir les portes du 55 rue du Faubourg-Saint-Honoré. A titre personnel, je ne verrais aucun inconvénient à ce qu’une représentante du beau sexe dirige notre pays.

 

Notre histoire foisonne d’illustres exemples de femmes de pouvoir telles que Blanche de Castille, Aliénor d’Aquitaine, les régentes Catherine de Médicis ou Anne d’Autriche.

Cette dernière contribua largement à sauver la monarchie absolue menacée par la Fronde, ce que son fils, Louis XIV (et non pas Louis 14 !), reconnut bien volontiers puisque, à la mort de sa mère, il affirma qu’elle méritait d’être mise au rang des plus grands rois. Hors de nos frontières, j’évoquerai Elisabeth Ière d’Angleterre qui laissa son nom à ce qui, dans l’histoire de ce grand pays est connu sous la dénomination d’ère élisabéthaine, une période d’une grande richesse intellectuelle, où les arts et les lettres furent à leur apogée. Sans oublier le théâtre, avec un certain William Shakespeare. Elle sut aussi défendre la souveraineté de son pays, menacé par l’Espagne, en infligeant une cuisante défaite à la prétendue « Invincible Armada ». Tout comme celui de son père Henry VIII, son nom est à jamais gravé dans le marbre des livres d’histoire.

Plus loin encore, vers les confins de l’Oural, la Grande Catherine de Russie marqua son empire d’une empreinte indélébile. On pourrait encore citer les impératrices Marie-Thérèse d’Autriche ou Tseu-Hi pour la Chine qui, elles aussi, n’avaient rien de faibles femmes.

 

 

Plus près de nous, les premiers ministres Golda Meir et Margaret Thatcher nous rappellent fort à propos qu’une femme peut, par ses propres qualités, conquérir le pouvoir sans passer par les misérables artifices des « quotas », véritable insulte à la gent féminine.

 

Concernant la Dame de Fer, rien ne la prédestinait objectivement à devenir la première femme à faire son entrée au « Number 10 ». Son appartenance à la classe moyenne en tant que fille d’épiciers était rédhibitoire dans une Grande-Bretagne où les différences de classes sociales étaient encore très marquées. Malgré tout, à force de travail et de persévérance, elle sut se hisser au sommet de l’Etat et s’y maintenir pendant presque douze ans d’affilée, performance que même le grand Winston Churchill ne put égaler.

Même si je ne goûte guère à son libéralisme échevelé et à sa confiance immodérée dans le sacro-saint marché, force est de reconnaître que lorsqu’elle quitta le pouvoir en 1990 pour le laisser au terne John Major, elle avait durablement transformé son pays. Même ses adversaires les plus acharnés s’accordent à dire qu’il y a un avant et un après Thatcher. Comment en serait-il autrement ? Elle réduisit considérablement le pouvoir de nuisance des syndicats qui, avant son élection, faisaient la pluie et le beau temps dans ce pays. Patriote intransigeante, elle combattit vigoureusement l’invasion des Iles Malouines par l’Argentine et porta au général Galtieri un coup dont il ne se remit jamais. Sur la scène internationale, elle fut une actrice de premier plan dans l’effondrement du communisme. Lorsque les terroristes nord-irlandais emprisonnés en Angleterre se mirent en grève de la faim, elle refusa de céder à leur chantage et dix d’entre eux n’y survécurent pas. Sur le plan européen, elle rejeta sans ambages toute velléité d’instaurer une monnaie unique et s’opposa sans concessions à un super-Etat fédéral dictant sa loi au Parlement de Sa Majesté. Adversaire résolue de la mollesse, elle proclama haut et fort : « je ne fais pas une politique de consensus, je fais une politique de conviction ».

.

Marine Le Pen, seule femme ayant à l’heure actuelle des chances raisonnables de s’installer à l’Elysée est-elle la version française de feu Lady Thatcher ? Malheureusement, à cette question, je ne peux qu’apporter une réponse négative. Marine Le Pen n’a rien d’une Margaret Thatcher, mais tout d’un Giscard en jupons, prête à tous les compromis. Les premiers signes remontent selon moi à l’éviction du FN de Florian Philippot qui certes, partit de lui-même, mais sans doute un peu contraint et forcé par sa patronne qui ne fit rien pour le retenir tant elle ne voulait plus entendre parler de sortie de l’UE ou de l’euro. La suite des événements n’a fait que me conforter dans mes doutes. Le programme du RN, largement inspiré par Mme Le Pen, n’est plus qu’un brouet insipide, un filet d’eau tiède qui a tout du consensus mou honni en son temps par Mme Thatcher.

 

A cet égard, sa récente intervention sur BFM n’a pas tendu à me rassurer. Elle a clamé sur tous les tons qu’elle voulait rassembler les Français, comme si c’était une fin en soi. Cependant, à quoi bon rassembler les Français si c’est pour mettre en œuvre la même politique qui a toujours échoué, à savoir celle de VGE, mais aussi de Mitterrand, de Chirac, de Sarkozy et consorts ? S’agit-il alors de ne rien remettre en cause et de continuer à gérer le déclin ? J’en ai hélas la triste certitude : si elle arrive aux commandes, Marine Le Pen ira aussitôt, comme ses prédécesseurs, faire allégeance à Frau Merkel, puis se rendra à Bruxelles (ce sera d’ailleurs son premier voyage en tant que présidente, qu’on se le dise !) où elle essaiera, en pure perte, de modifier les traités européens, chose impossible, l’unanimité des Etats membres étant requise. Elle rejoint en cela la longue et pitoyable cohorte des politicards qui, depuis 40 ans, promettent au peuple français qu’ils vont changer l’Europe en sachant pertinemment qu’ils n’ont pas le moindre espoir d’y parvenir. La main sur le cœur, elle souhaite ardemment défendre l’Europe des nations car selon elle, l’UE a beaucoup changé mais doit encore changer davantage. Eh bien non, élève Le Pen, vous vous trompez lourdement, l’UE ne peut pas changer, elle est même irréformable et il n’y a pas cinquante solutions : soit on y reste, pour notre plus grand malheur, soit on la quitte pour enfin pouvoir relever la tête et retrouver notre souveraineté. Mais sait-elle encore ce que ce mot veut dire ? Sait-elle encore que sans sortie de l’UE, elle ne pourra pas mettre en œuvre sa politique ? Encore faut-il toutefois avoir une politique à mettre en œuvre, ce qui semble loin d’être le cas tant la sienne est brouillonne et indécise. Elle affirmait en 2017 que l’euro n’était pas viable et qu’il fallait en sortir. Elle en est devenue la plus fervente avocate, sous le fallacieux prétexte que les Français y seraient attachés et qu’il nous protégerait (mais d’ailleurs, qu’est-ce qui lui permet de l’affirmer avec tant de véhémence ?). En 2014, elle voulait mettre le traité de Schengen à la corbeille. A présent, elle souhaite seulement le suspendre.

 

Ces atermoiements ont de quoi surprendre, mais il est à craindre qu’il faille s’attendre à d’autres volte-face de sa part. J’en veux pour preuve le fait qu’elle appelle de ses vœux la formation d’un gouvernement d’union nationale et l’unité autour d’un projet politique. Mais là encore, pour quel projet ? Croit-elle sérieusement qu’elle pourra s’entendre avec un Arnaud Montebourg ou, pis encore, un Jean-Luc Mélenchon ? Un gouvernement d’union nationale ne présenterait strictement aucun intérêt, voire serait parfaitement inutile. Il peut tout à fait se concevoir en cas de crise grave, par exemple en période de guerre face à un ennemi commun, mais certainement pas en temps de paix où la démocratie, qui est affrontement entre divers partis, doit pouvoir s’exercer pleinement. Néanmoins, Marine Le Pen semble avoir fait son choix et a jeté les fondamentaux du FN par-dessus bord pour se vautrer dans le centrisme le plus inconsistant. Or le centrisme, parti croupion, ne peut en aucun cas prétendre incarner à lui seul une force politique destinée à gouverner. Vouloir à tout prix ménager la chèvre et le chou mène dans l’impasse, en témoigne l’échec cinglant du parti macroniste qui a cru pouvoir dépasser les oppositions pour en faire la synthèse. Le grand professeur de droit public Maurice Duverger avait remarquablement analysé ce phénomène. Dans son ouvrage intitulé « Les Partis politiques », il souligne que « le rêve du centre est de réaliser la synthèse d’aspirations contradictoires. Mais la synthèse n’est qu’un pouvoir de l’esprit. L’action est choix et la politique est action ». A vouloir satisfaire tout le monde, on en arrive à ne satisfaire personne, c’est pourquoi les équilibres précaires ne peuvent perdurer et qu’une politique de conviction ne peut qu’être à terme préférable à une politique de consensus.

 

La dame aux chats a-t-elle encore des convictions, alors que, face aux journalistes de BFM, elle a déclaré vouloir faire évoluer la France à la situation économique, internationale, etc. ce qu’elle a défini, sans rire, comme étant du « pragmatisme » et pas du changement d’idées. Il y a toutefois fort à redouter que d’autres manifestations de son « pragmatisme » voient le jour sur bien des sujets cruciaux, comme l’immigration ou l’islam. Son manque de courage s’est d’ailleurs manifesté pendant la crise covid où elle s’est alignée, toute honte bue, sur les positions liberticides de la macronie. Selon toute vraisemblance, elle a fait sien le bon mot d’un autre grand professeur de droit, Edgar Faure : « ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ».

 

Malgré tout, si d’aventure Dame Le Pen devait confirmer les pronostics des sondages et affronter Macron au second tour de la présidentielle, elle aurait mon suffrage, tant ma détestation de l’actuel chef de l’Etat est profonde. Mais sans illusions, ni enthousiasme excessif. Pour paraphraser une autre grande dame de la politique, Marie-France Garaud, qu’il m’aurait plu de voir accéder à la magistrature suprême, j’ai cru Marine Le Pen du marbre dont on fait les palais. Elle n’est que de la faïence dont on fait les bidets.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
51 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Gladius
Gladius
il y a 1 mois

 » Elle n’est que de la faïence dont on fait les bidets. »

On l’aime ou non ! On l’apprécie ou pas ! Chacun a le droit d’en penser ce qu’il veut, en restant cependant courtois !

Le mot « bidets » est outrageant. Vous auriez pu dire « bols » ou « plats »

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 1 mois
Reply to  Gladius

Bonjour,

C’est la citation originale prêtée à Marie-France Garaud sur Chirac qui parlait de « bidets ».

Elle a, d’ailleurs, toujours nié avoir dit cette phrase.

embryon
embryon
il y a 1 mois
Reply to  Antiislam

Elle l’a effectivement prononcée. Je confirme l’avoir entendu sur France inter alors qu’elle était interviewé lors d’une émission du dimanche.

Régina.ch
Régina.ch
il y a 1 mois
Reply to  Gladius

bols c’est mieux ! c’est creux !

Phil
Phil
il y a 1 mois
Reply to  Régina.ch

Et puis un bidet ça fait son travail correctement.

Paco
Paco
il y a 1 mois

Itou ! Je voterai encore une fois Marine mais essentiellement pour virer l’autre méchant tordu qui est aux manettes.Mais sans aucun enthousiasme. Juste pour ne pas DI-VI-SER !
J’aime énormément le franc parler et l’énorme culture de Monsieur Zemmour. Mais à mon avis, pas assez vicelard pour faire de la « real politik ! »

Argo
Daudet
il y a 1 mois
Reply to  Paco

C’est vrai que la politique d’aujourd’hui est pratiquée par de sacrés vicelards, à tout point de vue, d’ailleurs!

Phil
Phil
il y a 1 mois
Reply to  Paco

Justement on en a marre des vicelards et Marine en est devenu une, avec sa tête qui dit que bientôt ça sera son tour d’être choisi par la grosse finance. Place au vrai et à ceux qui s’engage tôt à la présidence avec des discours qui les sépare à jamais des vicelards, tels que le frexit, l’interdiction de l’islam en France, démolition de toutes les mosquées et la remigration des envahisseurs en commençant par les imams, clandestins, jihadistes de tout poils, algériens anti-France et autres amoureux inconditionnel du chamelier pédophile. Simplement mettre en pratique la politique de la plupart des pays du monde vis-à-vis la nationalité, les visas, les frontières. Sans ça, la démographie triomphera et la victoire et la vie sera impossible pour les blancs et l’Europe deviendra un shit hole.

Paco
Paco
il y a 1 mois
Reply to  Phil

Il y a deux sortes de choses qui ne peuvent coexister. Les idéaux, quels qu’ils soient et la réalité. La politique telle qu’elle est pratiquée par tous les gouvernants dans le monde et même en temps qu’émanation du peuple est d’un vice dont la plupart n’imaginent pas une seconde l’étendue et la profondeur. Et vice à tous les sens du terme…

coupendeux
coupendeux
il y a 1 mois
Reply to  Phil

Ce que vous préconisez, c’est dans quelle galaxie?

Emmanuel
Emmanuel
il y a 1 mois

Réjouissez vous … certains disent (Mr Asselineau pour ne pas le nommer) que Christine Lagarde pourrait présenter sa candidature au cas ou Macron aurait trop de soucis
Vos petits problèmes de conscience seront ainsi résolus … !

bernard
bernard
il y a 1 mois
Reply to  Emmanuel

j ai aussi entendu la Hidalgo …

Lagardère
Lagardère
il y a 1 mois

Belle analyse. Et de toutes façons , il faut virer macron.

Niko
Niko
il y a 1 mois
Reply to  Lagardère

Merci.

Effectivement, il faut virer choupinet. MLP aura donc mon vote si elle est face à lui au second tour. Mais sans croire à des lendemains qui chantent si elle est élue.

bolatre
bolatre
il y a 1 mois
Reply to  Niko

pourquoi voter pour des gents dont vous connaissez lesmaguilles jai choisi U P R

Christine Tasin
Administrateur
Christine Tasin
il y a 1 mois
Reply to  bolatre

UPR avec Asselineau l’islamophile, merci bien ! On vous le laisse

Argo
Daudet
il y a 1 mois

Ce sera donc un vote d’élimination du méchant gringalet qui nous tyrannise voilà plus de quatre ans. Espérons! J’ai trouvé que Marine Le Pen était revenue sur bien des fondamentaux de feu le FN. Bon, relativisons, mieux vaut le rhume que la peste. Mais si Blondinet est réélu, je crains le pire! La France sera à feu et à sang et ira à toute bande!

Angoulafre
Angoulafre
il y a 1 mois
Reply to  Daudet

En cas de réélection, il va faire payer la facture du teinturier pour le pipi dans la culotte.

Paul ter Gheist
Paul ter Gheist
il y a 1 mois

Je reviens sur l’expression  » gouvernement d’union nationale », on en reparle encore parfois dans les médias pour l’une ou l’autre raison. En fait, cette forme de gouvernement était possible et souhaitable en cas de péril grave et urgent genre Angleterre en 1940. Mais à ce moment il y a deux partis et un troisième qui sert d’ajustement, soit conservateur, travailliste et libéral. Actuellement, en France et en Belgique, c’est une situation impossible, trop de partis et quand l’idée est évoquée par les politiciens ou politologues, c’est une union nationale qui n’englobe pas les partis « indésirables » c’est juste ceux qui sont politiquement corrects ! En Belgique, on désigne les partis au pouvoir depuis la guerre comme étant « la Bande des Quatre » car ces sont les socialistes, catho-socios ( pas cas-socios aha), libéraux et inévitables écolos . Pas question de gigoter avec les nationalistes, les populistes, les fachos qui ont, faut-il le dire, un électorat nombreux en tout cas en Flandre, approchant tout juste la moitié des votes.

ALEXIS
ALEXIS
il y a 1 mois

De Giscard à Macron, quel président a tenu ses promesses de campagne? après les 100 jours au cours desquels ils sont en extase et où chacun apporte sa petite touche personnelle, la réalité implacable les obligent à modérer largement leurs ardeurs.

Economiquement parlant il est stupide de prétendre qu’un Macron est supérieur à une Marine, les caisses vides ne produisent pas plus à gauche qu’a droite. Les transferts de charges ne sont que du vent et ne relèvent que de la seule communication, le montant de la fiche de paie en bas à droite en est la preuve irréfutable.

Et puis l’appareil d’état est là, seules les têtes changent.

Par contre ce qui pourrait changer avec MLP, c’est l’arrêt d’une politique d’immigration dévastatrice dictée par une Europe des droits de l’homme dont on subit les lois infamantes.

On n’est pas obligé de sortir de l’union pour se dégager de cette dictature technocratique débile, un référendum regroupant quelques questions essentielles serait salutaires.

  • Indépendance judiciaire totale et suppression de l’adhésion à la CEDH
  • Maîtrise exclusive de l’immigration en rétablissant nos frontières
  • Indépendance économique totale permettant un libre échange avec les pays de notre choix

Mais avant d’envisager un quelconque changement, la priorité absolue consiste en l’éviction de Macron et de tout ce qu’il représente de pernicieux.

Niko
Niko
il y a 1 mois
Reply to  ALEXIS

« On n’est pas obligé de sortir de l’union pour se dégager de cette dictature technocratique débile, un référendum regroupant quelques questions essentielles serait salutaires. »

Malheureusement, non. Tant que nous serons dans l’UE, les traités, les règlements et les directives (c’est-à-dire ce qu’on appelle le droit communautaire), prévaudront sur notre droit. En France, un juge n’a pas d’autre choix que de refuser d’appliquer une loi, même postérieure aux traités européens, si cette loi n’est pas conforme à ces traités. Dès 1975, la Cour de cassation l’avait reconnu dans un célèbre arrêt « Société des cafés Jacques Vabre ». La Cour avait ainsi affirmé que l’ordre juridique communautaire prévaut sur les lois nationales antérieures, mais aussi postérieures.

Par conséquent, les lois adoptées (même par référendum) sur l’indépendance judiciaire, la maîtrise de l’immigration ou l’indépendance économique, pourraient, une fois votées, être écartées par le juge, comme étant contraires aux traités européens. Elles seraient donc purement et simplement inapplicables.

Pour ma part, je ne vois pas d’autres solutions que de sortir de l’UE si nous voulons recouvrer notre indépendance et amorcer le nécessaire redressement de notre pays.

ALEXIS
ALEXIS
il y a 1 mois
Reply to  Niko

Vous savez parfaitement qu’une sortie est impossible à cause de l’euro, les anglais ont pu le faire parce qu’il avaient conservé leur monnaie.

Prôner une sortie est utopique et d’ailleurs non souhaitée par une majorité de français qui la craigne à tort où à raison, mais le fait est là.

L’idée du référendum est un préalable qui légitimerait le chef de la nation, évidemment ce n’est pas vers Macron qui faut se tourner, pour dénier le pouvoir des juges et faire fi pour ce qui concerne au moins et pour commencer le pouvoir national régalien.

Je reste convaincu que c’est la seule possibilité d’un début d’évolution, a condition que la responsabilité du chef de l’état soit engagée sur le respect du scrutin.

Quoiqu’il en soit la réalité de l’effondrement du pays en cours aura raison tôt où tard de toute les réglementations, sauf à une amélioration extraordinaire et soudaine, donc irréelle.

Niko
Niko
il y a 1 mois
Reply to  ALEXIS

On peut tout à fait sortir de l’UE et de l’euro. Je vous renvoie pour cela aux travaux de l’économiste Jacques Sapir.

Hagdik
Hagdik
il y a 1 mois

On va voter pour elle afin de se débarrasser de l’autre néfaste, cependant il est certain qu’on est très loin de Golda Meir ou Margaret Thatcher ! Très loin !

Victoria
Victoria
il y a 1 mois

Bonjour
L’analyse est très pertinente rien à redire
Les commentaires que j’ai tous lus également
cependant je les renvoie tous dos à dos car ils mangent tous au même râtelier .Pour moi c’est tous blanc bonnet bonnet blanc . Le Pen a trop fait de concessions et renié les valeurs de la droite . Je ne lui pardonne pas deux choses : d’abord d’avoir évincé son père c’est une chose qui ne se fait pas car c’est lui qui a créé le parti et d’avoir passé la nuit dans une boite après les résultats quand nous nous étions tous effondrés en tout cas pour ma part en larmes
J’espère que d’ici là une autre tête émergera qui fera l’union

Niko
Niko
il y a 1 mois
Reply to  Victoria

Merci beaucoup Victoria.

J’espère aussi qu’une autre tête émergera d’ici l’année prochaine, mais je n’y crois pas beaucoup… Ma préférence à moi (comme chantait Julien Clerc) va à Florian Philippot, mais il faut être réaliste, il n’a aucune chance. Pas par manque de talent ou d’intelligence, mais parce que les médias aux ordres et les gros intérêts financiers feront tout pour lui barrer la route. Comme ils ont tout fait, il y a 4 ans, pour faire élire Macron et ses sbires.

zipo
zipo
il y a 1 mois
Reply to  Victoria

Oui vous avez entièrement raison ,le seul candidat qui ne mange pas dans les rateliers c’est Florian Philippot au moins nous en avons un et ce sera le mien Marine c’est fini!

maury
maury
il y a 1 mois

Article 35. – Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. Et les droits du peuple sont on ne peut plus violés!!!puisque ce gouvernement ,nous met en danger sciemment car le fait de nous submerger d’assassins ,les libérer quand on les attrape,et en plus nous oblige à la boucler en nous interdisant de porter des armes pour nous défendre des égorgeurs tout ça accumulé c’est un viol de nos droits l’armé l’a compris et même l’a ressenti c’est pour ça que l’heure est venue pour éjecter ses islamo compatibles

Sarisse
Sarisse
il y a 1 mois

Belle conclusion, n’est pas Marie-France Garaud qui veut!
Cela dit , ne pas s’arrêter à Marine Le Pen mais considérer plutôt ce qu’elle peut amener derrière sa candidature en fédérant souverainistes , patriotes, identitaires et des intellectuels biens blanchis sous le harnais mais , surtout, un peuple entier qui aspire au changement.
Faire la fine bouche et revoir Macron ou un succédané comme Xavier Bertranbd ou d’autres finir de détruire la France!
Faute de merle prenons la grive.

georges goodman
georges goodman
il y a 1 mois

« Mon Dieu, gardez-moi de mes amis! Quant à mes ennemis, je m’en charge »
Citation a méditer en ce lieu! 
Un seul but : vaincre !
Marine est bien partie pour , il faut l’aider.

Niko
Niko
il y a 1 mois

Vaincre, oui, mais pour quoi faire ensuite ?
C’est une question qu’il est légitime de se poser.

Régina.ch
Régina.ch
il y a 1 mois

Elle est bien partie, bon vent, oust !

Liberté Française
Liberté Française
il y a 1 mois

Bonjour ne vendez pas la peau de l’ours avant de avoir abattu ,regarder ce que les dégénérés bâtards de ce pays ont déjà préparé , le bon front Républicain ramassis des traîtres de tous bords qui ont vendu leurs honneur pour battre MLP , arrêtons de penser que des minables élections puissent sauver la France, la seule option pour redonner la liberté a ce pays sera inscrite dans nos livres Histoire. Nos Emerites Généraux l’on décrite ce pays n’échappera pas a son conflit civil.

Ralbol
Ralbol
il y a 1 mois

espérons dans ce cas un « soleil d’Austerlitz » bis repetita…

vieux bidasse
vieux bidasse
il y a 1 mois
Reply to  Ralbol

Et nous enverrons une copie de l’autre vendu, Chirac, fêter ça.
Mais je suis certain que l’autre tordu a déjà tout préparé pour son couronnement, même « SA » Cathédrale…

zoé
zoé
il y a 1 mois

Attendez-vou à une énième magouille de la part de micron – cela risque d’être le même topo qu’avec Trump et Biden.

Michèle
Michèle
il y a 1 mois

Bon, allez, on se calme.
Rester courtois n’a jamais fait de mal à personne.
Ceci mis à part, pourquoi s’acharner à voter Marine. S’il n’y avait personne d’autre, j’avoue que cela me poserait un problème de conscience. Bon, pas manu, mais si Marine propose le même programme que le manu, à quoi bon, mais, tout de même, … il y aurait de quoi s’empêcher de dormir.
Mais notre ami Niko nous précise deux choses dans son long article:

La Marine est un Giscard en jupon !
Hé ben, mon colon, pour ce qu’il a fait le Giscard, à part un beau réseau routier dans le 63 !
Légalisation de la porno
Majorité à la sortie de maternelle
Heures à la con
et bien d’autres avions renifleurs.

Alors, pourquoi parler de Marine qui a viré Florian parce qu’il était trop, carré?
Pourquoi sembler penser que Florian a un programme dynamique et novateur et voter pour les vieux chevaux de retour, même si c’est une vieille jument?

De l’audace, de l’audace, toujours de l’audace, comme disait quelqu’un que je n’apprécie pas par ailleurs.

Alors, pour faire du neuf, il faut, non seulement, sortir les sortants, mais, également, ne pas installer leur copie conforme.

Allez, la Grande Muette l’a ouverte, profitons-en !
Tous aux manifs de ceux qui les organisent !
Je fais un dessin?

Bonne soirée à toutes et à tous, reposez-vous bien, et participez à nos manifs de demain contre la cocofolie et l’eurogagamagna !

Gérard

Niko
Niko
il y a 1 mois
Reply to  Michèle

Bonjour,

Si Florian se présentait l’an prochain (ce qui est loin d’être une certitude, une campagne coûte cher), ma voix lui est acquise au 1er tour. Mais, malheureusement, il n’a aucune chance d’accéder au second.

Gladius
Gladius
il y a 1 mois
Reply to  Niko

Alors ? où est votre logique ?

Niko
Niko
il y a 1 mois
Reply to  Gladius

Ma logique est simple : je voterai MLP uniquement au second tour, si elle doit affronter Macron. Au 1er tour je voterai pour elle faute de mieux. Si Philippot ou Zemmour (mais je n’y crois pas trop) se présentaient, alors je voterai pour l’un d’eux. Sans beaucoup d’illusion toutefois de les voir se qualifier pour le second tour.

Gayet
Gayet
il y a 1 mois

J’aime particulièrement, écouter , regarder , Monsieur Eric ZEMMOUR , hier face à Monsieur Attali , il a été magistral , une finesse mêlée à sa détermination de décortiquer les VÉRITÉS, et, nous les démontrer, sans une seule faille , à l’aise , avec son sourire…qui en dit long, un régal .
 » vicelard  » à sa façon oui .

Alexcendre62
Alexcendre62
il y a 1 mois

Gouvernement d’union nationale égale le retour a la quatrième république c’est a dire personne de d’accord et personne de responsable ! c’est 52 jours sans gouvernement ! pour faire ça Marine Le Pen tu reste couchée . Car après les rois fainéants on ne veut pas une brave bonne femme pour sourire aux anges , nous ce que l’on veut c’est quelqu’un a poigne . On veut c’est la déconstruction de tout ce qui a fait le déclin de la France , on veut un état et un pays fort a nouveau respecté qui reprend sa place sur tous les terrains . Dans le cas contraire tu laisse la place et tu continue de caresser tes chats , mais quoi qu’il arrive je voterais Marine pour me débarrasser du nul en place , comme beaucoup de français je ne supporte plus.

Régina.ch
Régina.ch
il y a 1 mois
Reply to  Alexcendre62

Le RN a mieux à faire que de la garder, elle s’est sabordée à maintes reprises !
Vive Phillipot et Messiha qui l’ont quittée,
à quand Bardella et Odoul ?

Niko
Niko
il y a 1 mois
Reply to  Régina.ch

Il semble hélas qu’au RN, on vire toutes les personnalités d’envergure ou, du moins, on fait tout ce qu’il faut pour les pousser vers la sortie. Ce n’est sans doute pas innocent : la taulière n’aime pas qu’on lui fasse de l’ombre…

jacquelin
jacquelin
il y a 1 mois

Vive le RN , seule organisation à vouloir redonner à la véritable France historique et originelle , ses valeurs fondamentales , le nier est complice de l’actualité

JEAN PN
JEAN PN
il y a 1 mois

Pour MARINE, l’islam est compatible avec la France. Alors NON à MARINE !!!

zipo
zipo
il y a 1 mois

Marine pour moi n’est plus crédible par sa position sur l’islam et l’immigration !Le seul pour moi c’est Florian Philipot !son dernier débat a été sans saveur d’une platitude désespérante!non ce n’est plus la Marine que l’on a connu !Nous nous voulons la fin de la main mise de l’islam sur nos lois républicaines ,interdiction de la viande Halal ,interdiction du voile islamique(le noir!)les autres je n’y vois pas d’inconvénients a condition que la robe ne soit pas noire!,prières interdites dans la rue et sur le lieu du travail ,si ramadam ils posent les congés pour le faire!!droit du sol supprimé ainsi que le rapprochement familial !Dynamitage des mosquées ou les islamistes prèchent, les immigrés en situation irrégulière retour immèdiat et si ils ne veulent pas dire d’ou ils viennent ,on a une marine on les mets dans un bateau et on les débarque sur une cote africaine!les multi récidividtes suppréssion de la nationalité Française immédiatement et a la mème condamnation idem!Fraude sur la Sécu,fausses identités suppression de la nationalté Française !Les prisonniers musulmans on les libère mais pas en France dans leur pays d’origine ou autrement l’on a des iles inoccupées autant s’en servir ils pourront pécher du poisson au lieu de mettre le feu dans les citées!et si l’Europe n’est pas d’accord on la quitte il est tant d’assainir notre pays et notre civilisation européenne avant quelle disparaisse au profit de la charia!Et l’on rejoint la Hongrie !Et plus d’immigration les canots d’immigrés on les coule !Mr poutine lui a résolu ce problème depuis longtemps!Mais lui au moins il défend son pays ses Frontières et ses habitants !ce n’est pas un lèche babouches ce n’est pas un clown !D’ailleurs il serait temps d’interdire l’islam qui récuse nos lois républicaines comme dans certains pays ,les musulmans considèrent que la charia écrite par le prophète est et restera leur préférence !
Donc incompatibilité donc interdite chez nous!L’islam n’est pas une religion c’est un réglement une loi a appliquer !Et par sécurité tous les postes sensibles doivent étre interdits aux musulmans notamment dans l’Armée car leur religion leur interdit de faire la guerre aux musulmans!bref il faut rapidement éradiquer de notre pays ce cancer qui nous ronge inexorablement dans toutes nos structures!

MORET
MORET
il y a 1 mois

De toute façon,il faut se rendre à l’évidence,aujourd’hui les français et les patriotes n’ont plus le choix et le temps de tergiverser !
Marine le PEN est loin d’être parfaite,mais l’unité doit se faire autour d’elle afin d’écraser Macron,ses vermines progressistes et les pourritures françaises qui se sont installées dans tous les rouages de l’état !
Si elle est élue,les différentes sensibilités des partis patriotes pourront alors s’exprimer !

Laetitia
Laetitia
il y a 1 mois

Sur bd Voltaire il y a un sondage relatif à un éventuel débat entre Mme Lepen et Dupond-Moretti.Les commentaires sont éloquents: Mme Lepen ne doit pas participer; quelle que soit la raison donnée je crois que la raison essentielle, sous la raison donnée, est la certitude que Marine ne gagnera pas.
Pourquoi n’est-elle pas capable de rallier les Philippot, Dupont-Aignan, Messihah etc etc ? Quand on veut vraiment gagner, on y met le prix.

Gladius
Gladius
il y a 1 mois
Reply to  Laetitia

Je crains, une fois encore, que la droite nationale, identitaire, patriote, se ramasse lamentablement aux Présidentielles !

Avec une probabilité très au delà de 50 % !

Pourquoi ??

Tout simplement parce que tous ses composants se bouffent le nez, en ne regardant justement que leur propre bout du nez comme seul cap à tenir, ce qui ne peut conduire qu’à une dilution préjudiciable des voix au premier tour (jusqu’à ne pas être « deuxième », ou bien simplement avoir un différentiel jugé trop peu important de voix avec le « premier » pour entrainer une dynamique de victoire)

Exemple, livré tout chaud par Laetitia :

-Qui se pose d’abord la question suivante (tout en prédisant que MLP ne gagnera pas contre Macron – et ceci, en dépit du fait que c’est quand même elle qui est en tête des sondages « à droite »- ), en s’en plaignant, : pourquoi n’est-elle pas « capable de rallier: »

– Puis : pourquoi Laetitia ne pense-t-elle pas inverser la problématique qu’elle vient de poser, à savoir :  » pourquoi tant de personnes qu’elle a cités (que l’on peut juger aptes à devenir présidents -ce dont je conviens-) ne sont pas capables, elles-mêmes, de tenter de se rallier à MLP ?

Pourquoi MLP est-elle devenue la personnalité à rejeter pour beaucoup de patriotes, alors que la sagesse, le bon sens, ou le pragmatisme le plus élémentaire, ou la simple idée qui consiste à se dire qu’actuellement « elle est la mieux placée » (qu’on le veuille ou non) et alors qu’elle est la seule en lice, avec un une belle longueur d’avance), voudraient qu’un maximum d’entre nous fasse un sérieux comparatif avantages-inconvénients..

Dans le royaume des aveugles, les borgnes (ou leur fille) sont rois (ou dauphine).

Dans un peu plus d’un an, si nous ne sommes psa cacapbles, du moins au derneir moment, de nous souder, NOUS SERONT ALORS TOUS MORTS. !!

Golgot
Golgot
il y a 1 mois

vive Marine vive le RN ne vous tromper pas d’ennemies nous en avons tellement

Lire Aussi