Dictature covid : voici la liste des sévices que Macron-Véran ont imposés à nos Anciens en Ehpad

Nous n’avons aucune sympathie particulière pour l’institution « défenseur des droits » qui a plus tendance à défendre les racailles que les honnêtes gens mais, pour le coup, sa dénonciation de ce que vivent, au travers de la « dictature Covid » nos vieux, c’est effarant. On savait bien sûr, déjà beaucoup de choses, sur le Remdesivir pour les euthanasier, le choix fait de les laisser crever sans les soigner pour qu’ils n’occupent pas de lits d’hôpitaux (je me souviens d’un article de l’ami Gigobleu qui appelait au secours en mars 2020 parce que c’est ce qui se passait en Italie, en Hollande, en France… on n’imaginait pas qu’on allait nous aussi nous expliquer qu’il n’y avait pas assez de lits et que les réanimateurs devaient choisir… aux dépens des plus vieux.

https://resistancerepublicaine.com/2020/03/30/corona-en-hollande-les-vieux-sommes-de-choisir-assistance-respiratoire-ou-laisser-faire-la-nature/

https://resistancerepublicaine.com/2020/04/04/lex-pharmacien-serge-rader-on-acheve-nos-personnes-agees-dans-les-ehpad-par-sedation-rivotril/

Nous l’avons écrit, décrié, nous avons hurlé… en vain. C’est seulement un an après que la vérité est relayée par les medias complice alors, parce que le défenseur des droits, relayé par Le Figaro, dévoile ouvertement le scandale :

Privations de liberté des résidents, maltraitance institutionnelle, manque de moyens et de personnel soignant: les dysfonctionnements dans l’accompagnement des aînés en maison de retraite ne datent pas d’hier.

Mais, depuis le début de la pandémie, l’autorité indépendante dirigée par Claire Hédon se dit «particulièrement interpellée» sur les atteintes aux droits et libertés des résidents, à commencer par «leur droit au maintien des liens familiaux», «leur liberté d’aller et venir» et «le respect de leur consentement».

Sur les six dernières années, le Défenseur des droits indique avoir instruit plus de 900 réclamations de personnes contestant les modalités de leur accompagnement ou celui d’un proche dans ces structures. Ces saisines montrent que la maltraitance n’est pas seulement le fait d’actes isolés mais découlent surtout «des carences de l’organisation» liées à la «pénurie de personnel», à la «rotation importante et l’épuisement des professionnels».

Lire la suite, réservée aux abonnés, ici

-900 saisines en 6 ans, mais 211 pour la seule première année covid… dont 2 collectifs représentant… environ 300 familles !!!

-Un nombre effarant de personnes résidant en Ehpad n’ont pas eu l’autorisation de sortir depuis un an !!!

-Sans parler des restrictions abominables dans leur vie familiale et affective, avec des droits de visite réduits à la symbolique, une demi-heure une fois par mois parfois !!!! et dans des conditions drastiques, inhumaines, n’ayant rien à envier aux parloirs des prisons… Interdiction/impossibilité de se toucher, de s’embrasser…plexiglass..

-L’immense majorité des résidents d’Ehpad étant vaccinés vous croyez que c’est la liberté pour eux ? Je t’en fiche ! Le Ministère de la Santé, soit Véran en personne, a maintenu l’interdiction de sortie des résidents !!!! Ah ! la belle imposture des vaccinations que voilà !

Or, il l’a fait sans autorisation, sans décret, sans loi… Dictature… Abus d’autorité. Pendez Véran haut et court !

-Véran voulait-il faire crever plus vite encore les vieux, histoire de gagner des sous  sur les retraites afin d’accueillir toujours plus de migrants ? En tout cas malmenés, dépressifs, emprisonnés, ils ont en plus souffert du manque de soins et de traitements.

-Ils sont même allés parfois jusqu’à attacher les vieux sur les lits et/ou la sédation médicamenteuse, histoire de calmer la vieille classe qui osait demander la liberté.

 

 152 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. Messieurs les Militaires ce gouvernement assassine nos Aînés qui ont aussi combattu pour la liberté de notre Patrie France, les hommes sous le feu, les femmes à l’usine pour les remplacer, en plus de priver le Peuple de France des libertés fondamentales inscrites dans la constitution, peuple soumis au chantage de la vaccination et du pass sanitaire pour une prétendue épidémie mortelle aisément combattue, voire éradiquée, avec un traitement simple et efficace et des remèdes de prévention interdits par ce même gouvernement.

  2. Ce soir sur cnews un gourou du vaccin je ne me souviens plus de son nom nous fait le chantage du vaccin alors que tous les signes du covid sont à la baisse en « mensongeant » que tous les signes de la pandémie laissent penser que l’on risque une 4ème vague et ceci en affirmant parce que les gestes barrière ne sont respectés et qu’il y a relâchement et que SEUL LE VACCIN NOUS EN SAUVERA ! L’ordure !
    Bon je n’ai pas fait d’effort sur la syntaxe de mon commentaire mais vous en comprenez aisément l’essence.

  3. Quelle horreur ! plus aucune humanité dans notre monde devenu fou

  4. ces mouroirs (l’or gris) ne devraient même pas exister si une vraie politique de maintien à domicile était organisée pour nos aînés : c’est la honte d’un pays dit civilisé, car ce qui s’y passe est monstrueux (y compris dans ceux à 3000 euros/mois ! ) et depuis la pandémie c’est encore pire

  5. Juste une petite rectification dans le premier paragraphe: il s’agissait de Rivotril et non pas de Remdesivir concernant l’euthanasie…Il n’y aura ni oubli ni pardon pour l’absence de compassion voire la cruauté imposées envers nos aînés. Ne serait-ce que pour ce qui fut fait contre nos vieux et nos petits enfants terrorisés et masqués, le peuple français avait de quoi fondre sur l’Elysée. C’est criminel, pire que la non assistance à personne en danger et cela pèsera longtemps sur la conscience des générations…

  6. simple vengeance débile de la part de ces gens qui ne vivront pas assez vieux du fait de leur collaboration à la destruction de la France……….

  7. Bonjour je comprends même pas qu on puisse se débarrasser de ces parents. Les mètres en EPHAD, pour moi c’est une prison pour vieux. Ce sont vaut parents bordel de merde. Vous n avez pas honte. A vomir.

  8. Bonjour, ,je ne comprend pas pourquoi la grande majorité des Français ont laissé leurs parents dans les EHPAD ,sachant qu’avec le covid et les négligences sanitaires ils risquaient leurs vies , en 2020 , la veille du premier confinement nous avons récupérer de son EHPAD notre grand père âgé de 89 ans ,et nous avons installé dans un petit studio RDC , avec jardin, nous avons embauché une auxiliaire de vie pour s’occuper de nous très grand père 10h par jours , ,qui nous coûte moins chers qu’un séjour EHPAD, le reste du temps nous en occupons a tour de rôle , il se porte biens mieux ,il sort dans son jardin, et en très bonne santé…il revit a nouveau loin de ce mouroir qu’il avait choisi ..

  9. Je viens aujourd’hui de voir ma mère (91 ans), encore traumatisée et quasi dépressive deux mois après être restée à l’isolement un mois pour un test PCR positif, et très probablement faux positif, car absolument aucun symptôme ni désagrément.
    Elle reste marquée par cette période ressentie comme une punition et une mise à l’index, trouble du sommeil, de la mémoire, troubles obsessionnels, en un mois de « cachot » elle à pris cinq ans d’un coup, est-ce cela qu’on appelle traiter nos aïeux avec compassion, ou est-ce réservé aux arrivants « boatpeole ».

    • Merci pour ce témoignage ce qu’ils font est abominable n’oublions pas

  10. Je suis tombé par hasard sur cette citation de Thomas Jefferson : « Quand le peuple craint le gouvernement, c’est la tyrannie ; quand le gouvernement craint le peuple, c’est la liberté ».

    • Ça vient……..Les Gaulois et ceux venus d’autres contrées sont capables de faire des miracles.
      Les miracles des muzz, on en a jamais vu……..

  11. Plutôt crever de mes propres mains que d’aller dans ces prisons-mouroirs!

  12. Oui on leur bien bourré le crâne pour qu’ils se fassent vacciner pour ceux qui ont encore toute leur tête mais pour les autres qui ont alzheimer,parkinson etc allez hop une petite piquouse obligatoire ,et ,ceux qui osent demander plus de liberté je me demande si les racailles en taule ne sont pas mieux traités. Salopards .

    • @ Mountain
      À une question posée à dupont-moretti sur le vaccin anti-covid administré aux détenus, le ministre de l'(a)justice a répondu que ceux-ci étaient volontaires et ceux qui n’en voulaient pas en étaient libres n’étant pas des cobayes. Nos aînés manifestement en sont.

  13. 79 Ans, Je sors d’opération, je vis seul, on me proposait un séjour ( provisoire !) en EPHAD………………………………… j’ai préférer passer la journée a faire moi même mon ménage et mes repas a la maison, il semblerait que j’ai bien fait Une petite piqure, pour me soulager, une petite piqure pour bien dormir, une petite piqure pour laisser la place à quelqu’un de plus lucratif !!!! ou moins lucide ??

    • Je travaillais à Bahreïn en rotation lorsque mon père a été admis en EHPAD à Vertus, près de Chalons en Champagne.Il était atteint de Alzheimer et je suis passé le voir avant de prendre l’avion à Roissy.
      Je l’ai trouvé avec le pyjama ouvert sur la poitrine, avec des bleus et complètement drogué. Il etait assis sur une haine roulante, devant la porte fenêtre complètement ouverte. Nous étions en hiver !!!!
      Je l’ai réchauffé, couvert et déplacé près du radiateur.
      Le lendemain, arrivé sur le chantier à Bahreïn, j’ai reçu un appel téléphonique m’annonçant la mort de mon père……. L’ancien résistant du réseau Bleu et Jonquille avait cessé de combattre……
      ehpad = mouroir.

  14. Les médias sont complices. En 2019 j’ai envoyé à mon quotidien en Valais une lettre de lecteur traitant de la maltraitance des personnes âgées dans les EHPAD-EMS. Elle a été refusée.

  15. Si vous le pouvez, retirez les personnes âgées des EPHAD – on profite de leur faiblesse pour leur faire gober que la vaccination va les protéger, en fait c’est dans un but bien moins avouable.

Les commentaires sont fermés.