Covid-19 : ses concerts annulés, le claveciniste François Grenier a mis fin à ses jours ; Macron assassin !

La dictature sanitaire fait plus de morts que le Covid…

Le vaccin fait plus de morts que le Covid…

Et nos forces vives se dessèchent, se ratatinent, dépriment, se suicident… Macron assassin !

 

Le claveciniste et chef de chœur François Grenier s’est donné la mort le 17 mars à l’âge de 39 ans. Une de ses proches évoque l’annulation de ses concerts et l’isolement provoqué par les mesures sanitaires. Le 17 mars, le claveciniste et chef de chœur de l’ensemble Hemiolia, a décidé de mettre fin à ses jours après une succession d’annulations de concerts et un fort isolement social provoqué par les mesures sanitaires. L’enterrement a eu lieu le 24 mars à l’église d’Avesnes-sur-Helpe dans la région Hauts-de-France. Interrogée par La Lettre du Musicien, la violoncelliste Claire Lamquet, qui codirigeait avec lui l’ensemble de musique ancienne Hemolia, a expliqué l’origine de ce drame : «Avec la crise sanitaire, et en particulier à partir du deuxième confinement, j’ai senti un net changement dans le comportement de François. Il avait beaucoup moins d’énergie, il était tellement triste des annulations de concert. Il ne les supportait plus.» «La musique c’était son oxygène» La musicienne a confié : «Il s’était renfermé dans sa bulle, et ressassait les annulations. L’avenir l’inquiétait de plus en plus, il en avait une peur panique, car il y avait de moins en moins de reports de nos concerts.» Contacté par La Voix du Nord, son frère Laurent a de son côté souligné : «la musique c’était son oxygène», convaincu, avec le reste de la famille, que sans le contexte actuel, le musicien serait encore là. Né le 2 novembre 1981, il a débuté dans l’univers de la musique en tant que choriste à la Maîtrise Boréale. Après des études de piano, clavecin, musique ancienne, chant, écriture et musicologie, François Grenier est devenu chef de chœur et claveciniste, travaillant un très large répertoire allant de la musique ancienne à la musique contemporaine.

https://francais.rt.com/france/85056-covid-19-ses-concerts-annules-claveciniste-francois-grenier-met-fin-ses-jours

 

Ecoutez-le dans ce spectacle, à l’orgue et au clavecin…

 135 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. C’est d’une grande tristesse surtout à cet âge !
    Condoléances à sa famille et à ses proches !
    Macron et ses sbires ont les mains pleines de sang !

  2. A pleurer aussi de rage et de désespoir
     
    Je souhaite de tout cœur à ces quelques ensembles de Musique épris de perfection et au service d’une Beauté qui a traversé les siècles, les vraies épidémies meurtrières et les guerres nombreuses de parvenir à tenir le coup espérant les retrouver un jour.
    Ils mettent souvent des dizaines d’années avant de connaître éventuellement une juste reconnaissance d’un travail difficile.
     
    Il serait temps que les Français suivent en masse les militaires de plus en plus nombreux mais trop timorés. Un malade manipulateur et fou mais en « même temps », lui même marionnette, détruit nos libertés, notre Patrimoine séculaire, notre Histoire, notre Société et le sens même de la Vie.
     
    Lors de ses passages à l’écran, coupez le son à la télé, le regard fixe d’un comédien fou vous effraiera alors et vous ressentirez en vous même le néant glaçant qu’ il incarne.
    Mais il ne faut pas s’en étonner, ce monstre de l’Apocalypse et son entourage vénéneux, représentent exclusivement le refus et la négation de la Vie 
     
    France Musique il me semble a déjà dû évoquer cette mort bien triste. Hommage à ce musicien et soutien à ses proches et à Hémiolia    

  3. Terrible, un jeune musicien qui donnait de la joie.Quelle époque, même si nos ancètres en ont connu de pires..

  4. Douleur profonde,infinie et colere immense. Voila encore une famille de francais de souche au sein de laquelle avait fleuri un extraordinaire talent, celui de monsieur Francois Grenier, qui se voit privee de la joie de voir le fruit de son labeur continuer d’embellir nos vies, ce fils ,ce frere qui celebrait la beaute de la culture musicale francaise et celle des oeuvres anciennes. Insupportable, irreparable perte. Je ne connaissais pas votre enesemble musical, Monsieur Grenier et je le regrette. J’aurais leplaisir de le decouvrir sans l’exploiter gratuitement sur youtube. Nous partageons humblement le deuil de votre famille, de vos amis, de vos compagnons musiciens. Nous ne laisserons pas ce patrimoine que vous aimiez tant deperir. ET nous nous souviendrons de tous ceux qui vous pousserent a dire adieu a la vie. Paix a votre ame de musicien.

  5. Pour l’instant ce n’est pas les rappeurs qui dérapent.
    La musique harmonieuse est incompatible avec la dictature en marche.

  6. La culture ça n’existe pas en France pour Macron, l’art? Qu’est ce que c’est que ce truc qui éveille les esprits et les consciences? Ça ne sert à rien, ça n’enrichit pas, ou si peu, les actionnaires du CAC 40 et les banquiers si chers à Macron. Alors que des artistes se suicident Macron s’en tape le coquillard à s’en faire peler le fessard, il n’en a rien à foutre et la seule pensée dont est capable cette charogne c’est que ça fera un intermittent en moins et une économie d’indemnités de chômage.

    • Dans son genre Macron est un artiste, le roi de la carambouille politique, le jongleur du mensonge, le trapéziste de la déconstruction. Sa majesté devrait comprendre le monde du spectacle et de la culture, puisque ce gouvernement à lui seul est un spectacle, le cirque Macronibuscircus en représentation tous les jours, avec monsieur Loyal Castex, ses clowns, ses jongleurs de lois, un nouveau numéro à chaque instant! Avec en prime, le Grand Vérandini et son lancer de seringues!

  7. pourriture de « lrem »!!!
    Même chez nous à Carignan, on a une merde de cette « secte » qui a perdu les élections municipales à cause de moi.J’en suis très fier!!!

Les commentaires sont fermés.